Championnat du monde de Formule 1 1991

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Championnat du monde de Formule 1 1991

Généralités
Sport Formule 1
Création 1950
Organisateur(s) FIA
Édition 42e
Nombre de manches 16 Grands Prix
Site web officiel
Palmarès
Champion pilote Drapeau du Brésil Ayrton Senna
Champion constructeur Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Honda

Navigation

Senna sur la monoplace de Mansell à Silverstone.

Le championnat du monde de Formule 1 1991 est remporté par le Brésilien Ayrton Senna sur une McLaren-Honda. McLaren remporte le championnat du monde des constructeurs.

Ayrton Senna construit sa victoire au championnat du monde en remportant les quatre premiers Grand Prix de la saison (assortis de quatre pole positions), ce qui lui permet de prendre une large avance. Toutefois, durant l'été, Nigel Mansell aligne les victoires au volant de sa Williams-Renault et revient sur le pilote brésilien, tout en ayant compromis un succès dans le dernier tour du Grand Prix du Canada en calant de sa propre faute alors qu'il était largement en tête.

Senna, qui part huit fois en tout de la pole position, reprend de l'avance en s'imposant coup sur coup en Hongrie et en Belgique ; il remporte son troisième titre mondial à Suzuka, comme l'année précédente en prenant la deuxième place du Grand Prix du Japon derrière son coéquipier Gerhard Berger. Alain Prost n'a pour sa part jamais été en mesure de lutter pour le titre, n'obtenant aucune victoire au volant des Ferrari 642 puis 643 et allant jusqu'à comparer cette dernière à un camion, ce qui provoque son renvoi de l'écurie avant la dernière manche du championnat.

Repères[modifier | modifier le code]

Pilotes[modifier | modifier le code]

Débuts en tant que pilote-titulaire :

Transferts :

Retraits :

Retours :

Transferts en cours de saison :

Retours en cours de saison :

Écuries[modifier | modifier le code]

Circuits[modifier | modifier le code]

Règlement sportif[modifier | modifier le code]

  • L'attribution des points s'effectue selon le barème 10, 6, 4, 3, 2, 1.
  • Tous les résultats comptent.
  • Chaque Grand Prix a une distance prévue de 305 km (plus la fin du dernier tour), mais ne doit pas excéder 2 heures en temps. (Exception : GP de Monaco prévu pour 260 km environ).
  • Les préqualifications sont réservées à toutes les monoplaces les moins bien classées lors du championnat précédent puis lors du demi-championnat en cours. La séance de préqualifications se déroule le vendredi matin de 8h00 à 9h00. Les pilotes titulaires des quatre meilleurs temps de la séance peuvent prendre part aux essais qualificatifs aux côtés des 26 monoplaces préqualifiées de droit. Ainsi, 30 monoplaces au maximum sont autorisées à poursuivre le déroulement du Grand Prix.
  • Vendredi matin de 10h00 à 11h30 : essais libres (30 monoplaces maxi (26 + 4)).
  • Vendredi après-midi de 13h00 à 14h00 : première séance d'essais qualificatifs (30 monoplaces maxi (26 + 4)).
  • Samedi matin de 10h00 à 11h30 : essais libres (30 monoplaces maxi (26 + 4)).
  • Samedi après-midi de 13h00 à 14h00 : seconde séance d'essais qualificatifs (30 monoplaces maxi (26 + 4)).
  • À l'issue des deux séances de qualifications, les 26 monoplaces ayant réalisé les meilleurs temps sont qualifiées pour la course.
  • Une séance d'essai de roulage en configuration de course (warm-up) est organisée le dimanche matin, de 10h00 à 10h30.
  • Un second warm-up d'un quart d'heure peut être organisé si les conditions météorologiques prévues pour la course changent drastiquement par rapport aux conditions rencontrées lors du premier warm-up.

Règlement technique : les nouveautés[modifier | modifier le code]

  • L'arceau est la seule pièce de la monoplace pouvant se situer à plus d'un mètre du sol.
  • Porte-à-faux de l'aileron arrière fixé à 90 cm maximum par rapport à l'axe des roues arrières.
  • Hauteur minimale de l'aileron avant fixée à 25 mm au-dessus du fond plat ("fences" interdites).
  • Carburant type aviation interdit.
  • Carburant choisi par chaque écurie respectant les spécifications suivantes 102 RON et 92 MON maximum.
  • Réfrigération du carburant interdite.
  • Réservoir de carburant en caoutchouc recouvert d'une enveloppe anti-perforation utilisable au maximum pendant 5 ans.
  • Canalisations de carburant dotées de systèmes d'auto-obturation.
  • Réservoir de carburant obligatoirement situé entre l'habitacle (dos du pilote) et le moteur. Les réservoirs latéraux enveloppant le cockpit sont proscrits.
  • Crash-test frontal et latéral obligatoire.
  • Cockpit de dimensions permettant au pilote de s'extraire de la monoplace en 5 secondes sans démonter le volant, (45 cm de largeur sur au moins 30 cm de longueur et 60 cm de longueur entre le tableau de bord et le dossier du pilote.
  • Cockpit permettant au pilote, assis, ceinturé mais volant ôté, de pouvoir lever ensemble les deux jambes pour que ses genoux dépassent le plan du volant.
  • Système de survie composé d'une bouteille d'air médical et d'une durite résistante au feu la raccordant au casque du pilote obligatoire.

Engagés[modifier | modifier le code]

Pilotes et monoplaces de la saison 1991
Écurie Constructeur Châssis Moteur Pneus no  Pilotes Pilotes d'essais
Drapeau du Royaume-Uni Honda Marlboro McLaren McLaren MP4/6 Honda RA121E 3.5 V12 G 1 Drapeau du Brésil Ayrton Senna Drapeau du Royaume-Uni Allan McNish
Drapeau du Royaume-Uni Jonathan Palmer
Drapeau de la Suède Stefan Johansson
Drapeau du Brésil Roberto Moreno
Drapeau de l'Italie Emanuele Pirro
Drapeau du Royaume-Uni Mark Blundell
2 Drapeau de l'Autriche Gerhard Berger
Drapeau du Royaume-Uni Braun Tyrrell Honda Tyrrell 020 Honda RA101E 3.5 V10 P 3 Drapeau du Japon Satoru Nakajima Drapeau du Royaume-Uni Johnny Herbert
Drapeau de l'Allemagne Volker Weidler
4 Drapeau de l'Italie Stefano Modena
Drapeau du Royaume-Uni Canon Williams Team Williams FW14 Renault RS3 3.5 V10 G 5 Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell Drapeau du Royaume-Uni Mark Blundell
Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill
6 Drapeau de l'Italie Riccardo Patrese
Drapeau du Royaume-Uni Motor Racing Developments Ltd Brabham BT59Y
BT60Y
Yamaha OX99 3.5 V12 P 7 Drapeau du Royaume-Uni Martin Brundle
8 Drapeau du Royaume-Uni Mark Blundell
Drapeau du Royaume-Uni Footwork Grand Prix International Footwork FA11C
FA12
Porsche 3512 3.5 V12
Ford Cosworth DFR 3.5 V8
G 9 Drapeau de l'Italie Michele Alboreto Drapeau du Royaume-Uni Perry McCarthy
10 Drapeau de l'Italie Alex Caffi
Drapeau de la Suède Stefan Johansson
Drapeau du Royaume-Uni Team Lotus Lotus 102B Judd EV 3.5 V8 G 11 Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen Drapeau du Royaume-Uni Johnny Herbert
12 Drapeau du Royaume-Uni Julian Bailey
Drapeau du Royaume-Uni Johnny Herbert
Drapeau de l'Allemagne Michael Bartels
Drapeau de l'Italie Fondmetal F1 Fondmetal FA1M-E
F1
Ford Cosworth DFR 3.5 V8 G 14 Drapeau de la France Olivier Grouillard Drapeau du Brésil Marco Greco
Drapeau de l'Italie Gabriele Tarquini
Drapeau du Royaume-Uni Leyton House Racing Leyton House CG911 Ilmor 2175A V10 G 15 Drapeau du Brésil Mauricio Gugelmin
16 Drapeau de l'Italie Ivan Capelli
Drapeau de l'Autriche Karl Wendlinger
Drapeau de la France AGS Racing AGS JH25
JH25B
JH27
Ford Cosworth DFR 3.5 V8 G 17 Drapeau de l'Italie Gabriele Tarquini
Drapeau de la France Olivier Grouillard
18 Drapeau de la Suède Stefan Johansson
Drapeau de l'Italie Fabrizio Barbazza
Drapeau du Royaume-Uni Camel Benetton Ford Benetton B190B
B191
Ford Cosworth HB5 3.5 V8 P 19 Drapeau du Brésil Roberto Moreno
Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher
20 Drapeau du Brésil Nelson Piquet
Drapeau de l'Italie BMS Scuderia Italia Dallara 191 Judd GV 3.5 V10 P 21 Drapeau de l'Italie Emanuele Pirro
22 Drapeau de la Finlande Jyrki Järvilehto
Drapeau de l'Italie Minardi F1 Team Minardi M191 Ferrari 037 3.5 V12 G 23 Drapeau de l'Italie Pierluigi Martini
24 Drapeau de l'Italie Gianni Morbidelli
Drapeau du Brésil Roberto Moreno
Drapeau de la France Ligier Gitanes Ligier JS35
JS35B
Lamborghini 3512 3.5 V12 G 25 Drapeau de la Belgique Thierry Boutsen Drapeau de la France Emmanuel Collard
26 Drapeau de la France Érik Comas
Drapeau de l'Italie Scuderia Ferrari SpA Ferrari 642
642/2
643
Ferrari 037 3.5 V12 G 27 Drapeau de la France Alain Prost Drapeau de l'Italie Gianni Morbidelli
Drapeau de l'Italie Andrea Montermini
Drapeau de l'Italie Dario Benuzzi
Drapeau de l'Italie Gianni Morbidelli
28 Drapeau de la France Jean Alesi
Drapeau de la France Larrousse F1 Lola LC91 Ford Cosworth DFR V8 G 29 Drapeau de la France Éric Bernard
Drapeau de la Belgique Bertrand Gachot
30 Drapeau du Japon Aguri Suzuki
Drapeau de l'Italie Coloni Racing Srl Coloni C4 Ford Cosworth DFR V8 G 31 Drapeau du Portugal Pedro Chaves
Drapeau du Japon Naoki Hattori
Drapeau de l'Irlande Team 7Up Jordan Jordan 191 Ford Cosworth HB4 V8 G 32 Drapeau de la Belgique Bertrand Gachot
Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher
Drapeau du Brésil Roberto Moreno
Drapeau de l'Italie Alessandro Zanardi
33 Drapeau de l'Italie Andrea De Cesaris
Drapeau de l'Italie Modena Team SpA Lamborghini 291 Lamborghini 3512 V12 G 34 Drapeau de l'Italie Nicola Larini Drapeau de l'Italie Mauro Baldi
Drapeau de l'Italie Marco Apicella
35 Drapeau de la Belgique Eric van de Poele

Grands Prix de la saison 1991[modifier | modifier le code]

Calendrier des Grands Prix de la saison 1991
no  Date Grand Prix Lieu Vainqueur Écurie Pole position Record du tour Résumé
501 10 mars Drapeau des États-Unis Grand Prix des États-Unis Phoenix Drapeau du Brésil Ayrton Senna Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda Drapeau : Brésil Ayrton Senna Drapeau : France Jean Alesi Résumé
502 24 mars Drapeau du Brésil Grand Prix du Brésil Interlagos Drapeau du Brésil Ayrton Senna Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda Drapeau : Brésil Ayrton Senna Drapeau : Royaume-Uni Nigel Mansell Résumé
503 28 avril Drapeau de Saint-Marin Grand Prix de Saint-Marin Imola Drapeau du Brésil Ayrton Senna Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda Drapeau : Brésil Ayrton Senna Drapeau : Autriche Gerhard Berger Résumé
504 12 mai Drapeau de Monaco Grand Prix de Monaco Monaco Drapeau du Brésil Ayrton Senna Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda Drapeau : Brésil Ayrton Senna Drapeau : France Alain Prost Résumé
505 2 juin Drapeau du Canada Grand Prix du Canada Montréal Drapeau du Brésil Nelson Piquet Drapeau : Royaume-Uni Benetton-Ford Drapeau : Italie Riccardo Patrese Drapeau : Royaume-Uni Nigel Mansell Résumé
506 16 juin Drapeau du Mexique Grand Prix du Mexique Mexico Drapeau de l'Italie Riccardo Patrese Drapeau : Royaume-Uni Williams-Renault Drapeau : Italie Riccardo Patrese Drapeau : Royaume-Uni Nigel Mansell Résumé
507 7 juillet Drapeau de la France Grand Prix de France Magny-Cours Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell Drapeau : Royaume-Uni Williams-Renault Drapeau : Italie Riccardo Patrese Drapeau : Royaume-Uni Nigel Mansell Résumé
508 14 juillet Drapeau du Royaume-Uni Grand Prix de Grande-Bretagne Silverstone Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell Drapeau : Royaume-Uni Williams-Renault Drapeau : Royaume-Uni Nigel Mansell Drapeau : Royaume-Uni Nigel Mansell Résumé
509 28 juillet Drapeau de l'Allemagne Grand Prix d'Allemagne Hockenheim Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell Drapeau : Royaume-Uni Williams-Renault Drapeau : Royaume-Uni Nigel Mansell Drapeau : Italie Riccardo Patrese Résumé
510 11 août Drapeau de la Hongrie Grand Prix de Hongrie Budapest Drapeau du Brésil Ayrton Senna Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda Drapeau : Brésil Ayrton Senna Drapeau : Belgique Bertrand Gachot Résumé
511 25 août Drapeau de la Belgique Grand Prix de Belgique Spa-Francorchamps Drapeau du Brésil Ayrton Senna Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda Drapeau : Brésil Ayrton Senna Drapeau : Brésil Roberto Moreno Résumé
512 8 septembre Drapeau de l'Italie Grand Prix d'Italie Monza Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell Drapeau : Royaume-Uni Williams-Renault Drapeau : Brésil Ayrton Senna Drapeau : Brésil Ayrton Senna Résumé
513 22 septembre Drapeau du Portugal Grand Prix du Portugal Estoril Drapeau de l'Italie Riccardo Patrese Drapeau : Royaume-Uni Williams-Renault Drapeau : Italie Riccardo Patrese Drapeau : Royaume-Uni Nigel Mansell Résumé
514 29 septembre Drapeau de l'Espagne Grand Prix d'Espagne Barcelone Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell Drapeau : Royaume-Uni Williams-Renault Drapeau : Autriche Gerhard Berger Drapeau : Italie Riccardo Patrese Résumé
515 20 octobre Drapeau du Japon Grand Prix du Japon Suzuka Drapeau de l'Autriche Gerhard Berger Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda Drapeau : Autriche Gerhard Berger Drapeau : Brésil Ayrton Senna Résumé
516 3 novembre Drapeau de l'Australie Grand Prix d'Australie Adélaïde Drapeau du Brésil Ayrton Senna Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda Drapeau : Brésil Ayrton Senna Drapeau : Autriche Gerhard Berger Résumé

Classement des pilotes[modifier | modifier le code]

Classement pilotes[1]
Classement Pilote Points
Champion Drapeau : Brésil Ayrton Senna 96
2e Drapeau : Royaume-Uni Nigel Mansell 72
3e Drapeau : Italie Riccardo Patrese 53
4e Drapeau : Autriche Gerhard Berger 43
5e Drapeau : France Alain Prost 34
6e Drapeau : Brésil Nelson Piquet 26,5
7e Drapeau : France Jean Alesi 21
8e Drapeau : Italie Stefano Modena 10
9e Drapeau : Italie Andrea De Cesaris 9
10e Drapeau : Brésil Roberto Moreno 8
11e Drapeau : Italie Pierluigi Martini 6
12e Drapeau : Finlande Jyrki Järvilehto 4
13e Drapeau : Belgique Bertrand Gachot 4
14e Drapeau : Allemagne Michael Schumacher 4
15e Drapeau : Japon Satoru Nakajima 2
16e Drapeau : Finlande Mika Häkkinen 2
17e Drapeau : Royaume-Uni Martin Brundle 2
18e Drapeau : Italie Emanuele Pirro 1
19e Drapeau : Royaume-Uni Mark Blundell 1
20e Drapeau : Italie Ivan Capelli 1
21e Drapeau : France Éric Bernard 1
22e Drapeau : Japon Aguri Suzuki 1
23e Drapeau : Royaume-Uni Julian Bailey 1
24e Drapeau : Italie Gianni Morbidelli 0,5
  • Interrompu au 14e des 81 tours prévus en raison d'une pluie diluvienne, le Grand Prix d'Australie n'a donné lieu qu'à une demi-attribution des points.

Classement des constructeurs[modifier | modifier le code]

Classement constructeurs[2]
Classement Écurie Points
Champion Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda 139
2e Drapeau : Royaume-Uni Williams-Renault 125
3e Drapeau : Italie Ferrari 55,5
4e Drapeau : Royaume-Uni Benetton-Ford 38,5
5e Drapeau : Irlande Jordan-Ford 13
6e Drapeau : Royaume-Uni Tyrrell-Honda 12
7e Drapeau : Italie Minardi-Ferrari 6
8e Drapeau : Italie Dallara-Judd 5
9e Drapeau : Royaume-Uni Lotus-Judd 3
10e Drapeau : Royaume-Uni Brabham-Yamaha 3
11e Drapeau : France Lola-Ford 2
12e Drapeau : Royaume-Uni Leyton House-Ilmor 1
13e Drapeau : France Ligier-Lamborghini 0
14e Drapeau : Italie Modena-Lamborghini 0
15e Drapeau : France AGS-Ford 0
16e Drapeau : Italie Fondmetal-Ford 0
17e Drapeau : Royaume-Uni Footwork-Porsche 0
18e Drapeau : Italie Coloni-Ford 0

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Classement des pilotes 1991 », sur formula1.com (consulté le 10 mai 2014)
  2. (en) « Classement des constructeurs 1991 », sur formula1.com (consulté le 10 mai 2014)

Sur les autres projets Wikimedia :