Simtek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Simtek
logo

Discipline Formule 1
Localisation Drapeau du Royaume-Uni Banbury, Royaume-Uni
Dirigeants et pilotes
Président Drapeau du Royaume-Uni Nick Wirth
Directeur technique Drapeau du Royaume-Uni Nick Wirth
Pilotes Drapeau de l'Australie David Brabham
Drapeau de l'Autriche Roland Ratzenberger
Drapeau de l'Italie Andrea Montermini
Drapeau de la France Jean-Marc Gounon
Drapeau de l'Italie Domenico Schiattarella
Drapeau du Japon Taki Inoue
Drapeau des Pays-Bas Jos Verstappen
Caractéristiques techniques
Châssis Simtek S941
Simtek S951
Moteurs Ford-Cosworth HB6 V8
Ford-Cosworth EDB V8
Pneumatiques Goodyear
Résultats
Début en CM F1 GP du Brésil 1994
Dernier GP GP de Monaco 1995
GP disputés 21
Points marqués 0
Titres constructeurs 0
Titres pilotes 0
Victoires en Grands Prix 0
Podiums 0
Pole positions 0
Meilleurs tours en course 0

Simtek est un ancien constructeur de sport automobile qui a disputé en tant qu'écurie les championnats du monde de Formule 1 1994 et 1995. En 21 qualifications en Grands Prix, Simtek n'a jamais inscrit de point, son meilleur résultat en course est une 9e place (France 1994 et Argentine 1995) et sa meilleure qualification est une 14e position sur la grille de départ (Argentine 1995).

Historique[modifier | modifier le code]

Roland Ratzenberger sur la Simtek S941 le jour de son accident mortel.
La Simtek S951 pilotée par Domenico Schiattarella.

Simtek (pour Simulation Technology) est fondé en 1989 par l'ingénieur Nick Wirth et l'avocat Max Mosley. À l'origine, Simtek (né Simtec) n'a pas pour vocation d'être directement engagé en compétition, mais plutôt à fournir ses services à d'autres équipes, et cela à diverses étapes de la réalisation d'une voiture de course. En 1990, Simtek est notamment mandaté par BMW pour la conception d'une monoplace de Formule 1. BMW abandonne son projet mais la monoplace conçue par Simtek est finalement vendue à la petite écurie italienne Andrea Moda, qui l'engagera dans le championnat du monde de Formule 1 en 1992. Ce projet sera également à la base de la première monoplace engagée en Formule 1 par Simtek en 1994.

En 1994, tandis que Nick Wirth, âgé de seulement 27 ans, est désormais seul aux commandes de l'entreprise (Max Mosley lui a revendu ses parts après son accession à la présidence de la FIA en 1991), Simtek s'engage sous son nom propre en Formule 1. Esthétiquement très soignée, la Simtek-Ford S941 motorisée par un V8 Ford HB, n'en est pas moins incapable de rivaliser avec les meilleures voitures du plateau, en raison des très faibles moyens dont dispose l'écurie. Pour commencer la saison 1994, Nick Wirth fait ainsi appel à deux pilotes payants : l'Australien David Brabham (dont le père Jack Brabham, triple champion du monde de Formule 1, jouera le rôle de "parrain" pour l'écurie, en participant à la recherche de soutiens financiers) et l'Autrichien Roland Ratzenberger, préféré à la dernière minute au Français Jean-Marc Gounon, qui ne dispose du budget que pour effectuer la première moitié de saison. Comme prévu, la saison s'avère sportivement difficile, les pilotes étant obligés de lutter pour arracher leur qualification. Simtek réussira cependant à qualifier au moins une de ses voitures pour chaque épreuve du championnat. Mais l'année est surtout marquée par la mort tragique de Roland Ratzenberger aux essais du Grand Prix de Saint-Marin. Son remplaçant Andrea Montermini sera lui gravement blessé un mois plus tard dans un crash aux essais du Grand Prix d'Espagne.

La saison 1995 semble partir sous de meilleures bases pour Simtek, renforcé par le véloce pilote néerlandais Jos Verstappen, soutenu par l'écurie Benetton, et par le Japonais Hideki Noda, au palmarès peu étoffé (1 victoire en Formule 3 à Donington en 1991, aucun des trois Grands Prix de Formule 1 terminé la saison précédente chez Larrousse), mais qui doit amener avec lui l'importante manne financière de son sponsor Tenoras. Flavio Briatore, séduit par l'opiniâtreté de Nick Wirth, lui vient en aide en lui fournissant une boîte de vitesses Benetton ainsi que son ex-pilote d'essais Verstappen. Mais suite au tremblement de terre de Kobe début 1995, les investisseurs promis par Noda se retirent, laissant l'écurie en pleine crise financière. Noda est remplacé par Domenico Schiattarella, mais à l'issue du Grand Prix de Monaco, l'écurie doit mettre la clé sous la porte.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats de l'écurie Simtek en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus Pilotes Grands Prix disputés Points inscrits Classement
1994 Drapeau : Royaume-Uni MTV Simtek Ford Simtek S941 Ford-Cosworth HB6 V8 Goodyear Drapeau de l'Australie David Brabham
Drapeau de l'Italie Domenico Schiattarella
Drapeau du Japon Taki Inoue
Drapeau de la France Jean-Marc Gounon
Drapeau de l'Autriche Roland Ratzenberger
Drapeau de l'Italie Andrea Montermini
16 0 13e
1995 Drapeau : Royaume-Uni MTV Simtek Ford Simtek S951 Ford-Cosworth EDB V8 Goodyear Drapeau de l'Italie Domenico Schiattarella
Drapeau des Pays-Bas Jos Verstappen
5 0 13e


Tableau synthétique des résultats de l'écurie Simtek en Formule 1
Saison Écurie Châssis Moteur Pneumatiques Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
1994 MTV Simtek Ford Simtek S941 Ford-Cosworth HB6 V8 Goodyear BRÉ PAC SMR MON ESP CAN FRA GBR ALL HON BEL ITA POR EUR JAP AUS 0 13e
David Brabham 12e Abd Abd Abd 10e 14e Abd 15e Abd 11e Abd Abd Abd Abd 12e Abd
Roland Ratzenberger Nq 11e Np
Andrea Montermini Nq
Jean-Marc Gounon 9e 16e Abd Abd 11e Abd 15e
Domenico Schiattarella 19e Abd
Taki Inoue Abd
1995 MTV Simtek Ford Simtek S951 Ford-Cosworth EDB V8 Goodyear BRÉ ARG SMR ESP MON CAN FRA GBR ALL HON BEL ITA POR EUR PAC JAP AUS 0 13e
Domenico Schiattarella Abd 9e Abd 15e Abd
Jos Verstappen Abd Abd Abd 12e Abd

Légende : ici

Palmarès des pilotes de Simtek[modifier | modifier le code]

Palmarès des pilotes de l'écurie Simtek en championnat du monde de Formule 1
Pilotes Grand Prix disputés Victoires Podiums Points inscrits Pole positions Meilleur tour en course
Drapeau de l'Australie David Brabham 16 0 0 0 0 0
Drapeau de l'Autriche Roland Ratzenberger 1 0 0 0 0 0
Drapeau de l'Italie Andrea Montermini 0 0 0 0 0 0
Drapeau de la France Jean-Marc Gounon 7 0 0 0 0 0
Drapeau de l'Italie Domenico Schiattarella 7 0 0 0 0 0
Drapeau du Japon Taki Inoue 1 0 0 0 0 0
Drapeau des Pays-Bas Jos Verstappen 3 0 0 0 0 0

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Simtek sur F1 Rejects