Championnat du monde de Formule 1 1989

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Championnat du monde de Formule 1 1989

Généralités
Sport Formule 1
Création 1950
Organisateur(s) FIA
Édition 40e
Nombre de manches 16 Grands Prix
Site web officiel
Palmarès
Champion pilote Drapeau de la France Alain Prost
Champion constructeur Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Honda

Navigation

Le championnat du monde de Formule 1 1989 est remporté par le Français Alain Prost sur une McLaren-Honda. McLaren remporte le championnat du monde des constructeurs.

Ce championnat, qui marque l'interdiction définitive des moteurs turbocompressés et le retour aux propulseurs atmosphériques de 3 500 cm³, est le cadre d'une farouche lutte au sommet entre les deux pilotes McLaren, Alain Prost et Ayrton Senna dont les rapports se dégradent, leur relation devenant franchement conflictuelle, tout au long de la saison. Si Senna remporte six courses, Prost, avec quatre victoires, est plus régulier et se retrouve en position de remporter son troisième titre mondial lors du Grand Prix du Japon à Suzuka. Au quarante-sixième tour de course, Senna attaque Prost dans la chicane mais ce dernier ferme la porte ce qui provoque une collision. Si Prost abandonne, Senna réussit à repartir avec l'aide des commissaires en prenant l'échappatoire. Il passe le drapeau à damier en première position mais est disqualifié, ce qui permet à Prost de le devancer définitivement au classement des pilotes avec 16 points d'avance.

Repères[modifier | modifier le code]

Pilotes[modifier | modifier le code]

Débuts en tant que pilote-titulaire :

Transferts :

Retraits :

Retours :

Transfert en cours de saison :

Retours en cours de saison :

Écuries[modifier | modifier le code]

Circuits[modifier | modifier le code]

Règlement sportif[modifier | modifier le code]

  • L'attribution des points s'effectue selon le barème 9, 6, 4, 3, 2, 1.
  • Seuls les 11 meilleurs résultats sont retenus.
  • Chaque Grand Prix a une distance prévue de 305 km (plus la fin du dernier tour), mais ne doit pas excéder 2 heures en temps. (Exception : GP de Monaco prévu pour 260 km environ).
  • Les préqualifications sont réservées à toutes les monoplaces les moins bien classées lors du championnat précédent puis lors du demi-championnat en cours. La séance de préqualifications se déroule le vendredi matin de 8h00 à 9h00. Les pilotes titulaires des quatre meilleurs temps de la séance peuvent prendre part aux essais qualificatifs aux côtés des 26 monoplaces préqualifiées de droit. Ainsi, 30 monoplaces au maximum sont autorisées à poursuivre le déroulement du Grand Prix.
  • Vendredi matin de 10h00 à 11h30 : essais libres (30 monoplaces maxi (26 + 4)).
  • Vendredi après-midi de 13h00 à 14h00 : première séance d'essais qualificatifs (30 monoplaces maxi (26 + 4)).
  • Samedi matin de 10h00 à 11h30 : essais libres (30 monoplaces maxi (26 + 4)).
  • Samedi après-midi de 13h00 à 14h00 : seconde séance d'essais qualificatifs (30 monoplaces maxi (26 + 4)).
  • À l'issue des deux séances de qualifications, les 26 monoplaces ayant réalisé les meilleurs temps sont qualifiées pour la course.
  • Une séance d'essai de roulage en configuration de course (warm-up) est organisée le dimanche matin, de 10h00 à 10h30.
  • Un second warm-up d'un quart d'heure peut être organisé si les conditions météorologiques prévues pour la course changent drastiquement par rapport aux conditions rencontrées lors du premier warm-up.

Règlement technique[modifier | modifier le code]

  • Moteurs atmosphériques V12 maximum de 3 500 cm³ de cylindrée.
  • Moteurs suralimentés interdits (apparus en 1977, dominateurs depuis 1983, les moteurs turbo sont interdits).
  • Boîte de vitesses au nombre de rapports libre mais avec marche arrière obligatoire.
  • Largeur hors-tout de la monoplace limitée à 215 cm.
  • Aucune partie de la carrosserie de la monoplace ne doit dépasser de plus de 120 cm de l'axe des roues avant et 60 cm de l'axe des roues arrières.
  • Garde au sol libre mais interdiction de fixer un quelconque élément entre le bas de la carrosserie et le sol (type "jupe" par exemple).
  • Poids minimal de la monoplace fixée à 500 kg.
  • Les parties supérieures des éléments aérodynamiques ne doivent pas dépasser la hauteur des jantes à l'avant et plus d'un mètre par rapport au sol à l'arrière.
  • Les jantes reçoivent des pneus dont la largeur est fixée à 18 pouces (25,72 cm) et le diamètre à 26 pouces (66,04 cm).
  • Carburant type aviation fourni par la FISA à taux d'octane maximum de 102 ou, hors d'Europe, un carburant choisi par chaque écurie du moment que le taux d'octane soit 102 au maximum.
  • Protection obligatoire de tous les réservoirs d'huile placés à l'extérieur de la structure principale de la monoplace.
  • Double circuit de freinage, les prises d'air de refroidissement des freins avant ne doivent pas excéder 14 cm de hauteur par rapport à l'axe horizontal de la roue.

Liste des engagés[modifier | modifier le code]

Pilotes et monoplaces de la saison 1989
Écurie Constructeur Châssis Moteur Pneus no  Pilotes Pilotes d'essais
Drapeau du Royaume-Uni Honda Marlboro McLaren McLaren MP4/5 Honda V10 G 1 Drapeau du Brésil Ayrton Senna Drapeau de l'Italie Emanuele Pirro
Drapeau du Royaume-Uni Jonathan Palmer
2 Drapeau de la France Alain Prost
Drapeau du Royaume-Uni Tyrrell Racing Organisation Tyrrell 017B
018
Ford V8 G 3 Drapeau du Royaume-Uni Jonathan Palmer
4 Drapeau de l'Italie Michele Alboreto
Drapeau de la France Jean Alesi
Drapeau du Royaume-Uni Johnny Herbert
Drapeau du Royaume-Uni Canon Williams Team Williams FW12C
FW13
Renault V10 G 5 Drapeau de la Belgique Thierry Boutsen Drapeau du Royaume-Uni Mark Blundell
6 Drapeau de l'Italie Riccardo Patrese
Drapeau du Royaume-Uni Motor Racing Developments Brabham BT58 Judd V8 P 7 Drapeau du Royaume-Uni Martin Brundle
8 Drapeau de l'Italie Stefano Modena
Drapeau du Royaume-Uni Arrows Grand Prix International Arrows A11 Ford V8 G 9 Drapeau du Royaume-Uni Derek Warwick
Drapeau du Royaume-Uni Martin Donnelly
10 Drapeau des États-Unis Eddie Cheever
Drapeau du Royaume-Uni Camel Team Lotus Lotus 101 Judd V8 G 11 Drapeau du Brésil Nelson Piquet Drapeau du Royaume-Uni Martin Donnelly
12 Drapeau du Japon Satoru Nakajima
Drapeau du Royaume-Uni Leyton House March Racing Team March 881
CG891
Judd V8 G 15 Drapeau du Brésil Mauricio Gugelmin Drapeau de l'Italie Bruno Giacomelli
16 Drapeau de l'Italie Ivan Capelli
Drapeau de l'Italie Osella Squadra Corse Osella FA1M Ford V8 P 17 Drapeau de l'Italie Nicola Larini
18 Drapeau de l'Italie Piercarlo Ghinzani
Drapeau du Royaume-Uni Benetton Formula Ltd Benetton B188
B189
Ford V8 G 19 Drapeau de l'Italie Alessandro Nannini Drapeau du Royaume-Uni Johnny Dumfries
Drapeau du Royaume-Uni Johnny Herbert

Drapeau de l'Australie Gary Brabham

20 Drapeau du Royaume-Uni Johnny Herbert
Drapeau de l'Italie Emanuele Pirro
Drapeau de l'Italie BMS Scuderia Italia Dallara F189 Ford V8 P 21 Drapeau de l'Italie Alex Caffi
22 Drapeau de l'Italie Andrea de Cesaris
Drapeau de l'Italie Minardi F1 Team Minardi M188B
M189
Ford V8 P 23 Drapeau de l'Italie Pierluigi Martini Drapeau de l'Italie Paolo Barilla
Drapeau de l'Italie Paolo Barilla
24 Drapeau de l'Espagne Luis Pérez-Sala
Drapeau de la France Ligier Loto Ligier JS33 Ford V8 G 25 Drapeau de la France René Arnoux
26 Drapeau de la France Olivier Grouillard
Drapeau de l'Italie Scuderia Ferrari SpA SEFAC Ferrari 640 Ferrari V12 G 27 Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell Drapeau du Brésil Roberto Moreno
Drapeau de l'Italie Gianni Morbidelli
Drapeau de la Finlande Jyrki Järvilehto
28 Drapeau de l'Autriche Gerhard Berger
Drapeau de la France Larrousse & Calmels F1
Drapeau de la France Équipe Larrousse
Lola LC88B
LC89
Lamborghini V12 G 29 Drapeau de la France Yannick Dalmas
Drapeau de la France Éric Bernard
Drapeau de l'Italie Michele Alboreto
30 Drapeau de la France Philippe Alliot
Drapeau de l'Italie Coloni SpA Coloni FC188B
189
Ford V8 G 31 Drapeau du Brésil Roberto Moreno
32 Drapeau de la France Pierre-Henri Raphanel
Drapeau de l'Italie Enrico Bertaggia
Drapeau de l'Italie Eurobrun Racing Eurobrun ER188B
ER189
Judd V8 P 33 Drapeau de la Suisse Gregor Foitek
Drapeau de l’Argentine Oscar Larrauri
Drapeau de l'Allemagne West Zakspeed Racing Zakspeed 891 Yamaha V8 P 34 Drapeau de l'Allemagne Bernd Schneider
35 Drapeau du Japon Aguri Suzuki
Drapeau du Royaume-Uni Moneytron Onyx Formula One Onyx ORE-1 Ford V8 G 36 Drapeau de la Suède Stefan Johansson
37 Drapeau de la Belgique Bertrand Gachot
Drapeau de la Finlande Jyrki Järvilehto
Drapeau de l'Allemagne Rial Racing Rial ARC2 Ford V8 G 38 Drapeau de l'Allemagne Christian Danner
Drapeau de la Suisse Gregor Foitek
Drapeau de la France Pierre-Henri Raphanel
39 Drapeau de l'Allemagne Volker Weidler
Drapeau de la France Pierre-Henri Raphanel
Drapeau de la Belgique Bertrand Gachot
Drapeau de la France AGS Racing AGS JH23B Ford V8 G 40 Drapeau de la France Philippe Streiff
Drapeau de l'Italie Gabriele Tarquini
41 Drapeau de l'Allemagne Joachim Winkelhock
Drapeau de la France Yannick Dalmas

Grands Prix de la saison 1989[modifier | modifier le code]

Calendrier des Grands Prix de la saison 1989
no  Date Grand Prix Lieu Vainqueur Écurie Pole position Record du tour Résumé
469 26 mars Drapeau du Brésil Grand Prix du Brésil Jacarepaguá Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell Drapeau : Italie Ferrari Drapeau : Brésil Ayrton Senna Drapeau : Italie Riccardo Patrese Résumé
470 23 avril Drapeau de Saint-Marin Grand Prix de Saint-Marin Imola Drapeau du Brésil Ayrton Senna Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda Drapeau : Brésil Ayrton Senna Drapeau : France Alain Prost Résumé
471 7 mai Drapeau de Monaco Grand Prix de Monaco Monaco Drapeau du Brésil Ayrton Senna Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda Drapeau : Brésil Ayrton Senna Drapeau : France Alain Prost Résumé
472 28 mai Drapeau du Mexique Grand Prix du Mexique Mexico Drapeau du Brésil Ayrton Senna Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda Drapeau : Brésil Ayrton Senna Drapeau : Royaume-Uni Nigel Mansell Résumé
473 4 juin Drapeau des États-Unis Grand Prix des États-Unis Phoenix Drapeau de la France Alain Prost Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda Drapeau : Brésil Ayrton Senna Drapeau : Brésil Ayrton Senna Résumé
474 18 juin Drapeau du Canada Grand Prix du Canada Montréal Drapeau de la Belgique Thierry Boutsen Drapeau : Royaume-Uni Williams-Renault Drapeau : France Alain Prost Drapeau : Royaume-Uni Jonathan Palmer Résumé
475 9 juillet Drapeau de la France Grand Prix de France Le Castellet Drapeau de la France Alain Prost Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda Drapeau : France Alain Prost Drapeau : Brésil Maurício Gugelmin Résumé
476 16 juillet Drapeau du Royaume-Uni Grand Prix de Grande-Bretagne Silverstone Drapeau de la France Alain Prost Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda Drapeau : Brésil Ayrton Senna Drapeau : Royaume-Uni Nigel Mansell Résumé
477 30 juillet Drapeau de l'Allemagne Grand Prix d'Allemagne Hockenheim Drapeau du Brésil Ayrton Senna Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda Drapeau : Brésil Ayrton Senna Drapeau : Brésil Ayrton Senna Résumé
478 13 août Drapeau de la Hongrie Grand Prix de Hongrie Hungaroring Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell Drapeau : Italie Ferrari Drapeau : Italie Riccardo Patrese Drapeau : Royaume-Uni Nigel Mansell Résumé
479 27 août Drapeau de la Belgique Grand Prix de Belgique Spa-Francorchamps Drapeau du Brésil Ayrton Senna Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda Drapeau : Brésil Ayrton Senna Drapeau : France Alain Prost Résumé
480 10 septembre Drapeau de l'Italie Grand Prix d'Italie Monza Drapeau de la France Alain Prost Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda Drapeau : Brésil Ayrton Senna Drapeau : France Alain Prost Résumé
481 24 septembre Drapeau du Portugal Grand Prix du Portugal Estoril Drapeau de l'Autriche Gerhard Berger Drapeau : Italie Ferrari Drapeau : Brésil Ayrton Senna Drapeau : Autriche Gerhard Berger Résumé
482 1er octobre Drapeau de l'Espagne Grand Prix d'Espagne Jerez Drapeau du Brésil Ayrton Senna Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda Drapeau : Brésil Ayrton Senna Drapeau : Brésil Ayrton Senna Résumé
483 22 octobre Drapeau du Japon Grand Prix du Japon Suzuka Drapeau de l'Italie Alessandro Nannini Drapeau : Royaume-Uni Benetton-Ford Drapeau : Brésil Ayrton Senna Drapeau : France Alain Prost Résumé
484 5 novembre Drapeau de l'Australie Grand Prix d'Australie Adélaïde Drapeau de la Belgique Thierry Boutsen Drapeau : Royaume-Uni Williams-Renault Drapeau : Brésil Ayrton Senna Drapeau : Japon Satoru Nakajima Résumé

Classement des pilotes[modifier | modifier le code]

Classement pilotes[1]
Classement Pilote Points
Champion Drapeau : France Alain Prost 76 (81)
2e Drapeau : Brésil Ayrton Senna 60
3e Drapeau : Italie Riccardo Patrese 40
4e Drapeau : Royaume-Uni Nigel Mansell 38
5e Drapeau : Belgique Thierry Boutsen 37
6e Drapeau : Italie Alessandro Nannini 32
7e Drapeau : Autriche Gerhard Berger 21
8e Drapeau : Brésil Nelson Piquet 12
9e Drapeau : France Jean Alesi 8
10e Drapeau : Royaume-Uni Derek Warwick 7
11e Drapeau : États-Unis Eddie Cheever 6
12e Drapeau : Suède Stefan Johansson 6
13e Drapeau : Italie Michele Alboreto 6
14e Drapeau : Royaume-Uni Johnny Herbert 5
15e Drapeau : Italie Pierluigi Martini 5
16e Drapeau : Brésil Mauricio Gugelmin 4
17e Drapeau : Italie Andrea De Cesaris 4
18e Drapeau : Italie Stefano Modena 4
19e Drapeau : Italie Alex Caffi 4
20e Drapeau : Royaume-Uni Martin Brundle 4
21e Drapeau : Japon Satoru Nakajima 3
22e Drapeau : Allemagne Christian Danner 3
23e Drapeau : Italie Emanuele Pirro 2
24e Drapeau : France René Arnoux 2
25e Drapeau : Royaume-Uni Jonathan Palmer 2
26e Drapeau : France Olivier Grouillard 1
27e Drapeau : Italie Gabriele Tarquini 1
28e Drapeau : Espagne Luis Pérez-Sala 1
29e Drapeau : France Philippe Alliot 1

Classement des constructeurs[modifier | modifier le code]

Classement constructeurs[2]
Classement Écurie Points
Champion Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda 141
2e Drapeau : Royaume-Uni Williams-Renault 77
3e Drapeau : Italie Ferrari 59
4e Drapeau : Royaume-Uni Benetton-Ford 39
5e Drapeau : Royaume-Uni Tyrrell-Ford 16
6e Drapeau : Royaume-Uni Lotus-Judd 15
7e Drapeau : Royaume-Uni Arrows-Ford 13
8e Drapeau : Italie Dallara-Ford 8
9e Drapeau : Royaume-Uni Brabham-Judd 8
10e Drapeau : Royaume-Uni Onyx-Ford 6
11e Drapeau : Italie Minardi-Ford 6
12e Drapeau : Royaume-Uni March-Judd 4
13e Drapeau : Allemagne Rial-Ford 3
14e Drapeau : France Ligier-Ford 3
15e Drapeau : France AGS-Ford 1
16e Drapeau : France Lola-Lamborghini 1
17e Drapeau : Italie Osella-Ford 0
18e Drapeau : Italie Coloni-Ford 0
19e Drapeau : Allemagne Zakspeed-Yamaha 0
20e Drapeau : Italie Eurobrun-Judd 0

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Classement des pilotes 1989 », sur formula1.com (consulté le 10 mai 2014)
  2. (en) « Classement des constructeurs 1989 », sur formula1.com (consulté le 10 mai 2014)

Sur les autres projets Wikimedia :