Hart (moteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hart.
Fichier audio
1985 Beatrice Lola-Hart THL 1 (info)
Beatrice Lola-Hart THL 1 au Goodwood Festival of Speed 2009

Des difficultés  pour  écouter le fichier ? Des problèmes pour écouter le fichier ?

Brian Hart Limited, également connu sous le nom de Hart ou de Hart Racing Engine était un fabricant et préparateur de moteurs de course qui a participé à 157 Grand Prix de Formule 1, motorisant un total de 368 voitures.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondé en 1969 par l'ingénieur britannique Brian Hart (1936-2014), la société débute en assurant la préparation et l’entretien de moteurs de courses pour différentes équipes britanniques indépendantes dans diverses catégories de courses automobiles. Hart obtient ses premiers succès en développant le moteur Ford-FVA, ce qui permet le rapprochement de la multinationale avec le petit indépendant pour convertir le moteur Ford-ADR 1.6 l en 2 litres. Le titre européen de Formule 2 est gagné en 1971 et 1972 avec les moteurs Hart-Ford. Le Ford-ADR 2 litres propulsant des voitures Ford continuera de remporter des succès pendant toutes les années 1970.

Avec le retrait de Ford de la F2 au milieu des années 1970, Hart se recentre vers la réalisation de ses propres moteurs. Le premier véritable Hart apparaît en 1976 : le 420R est un quatre cylindres à double arbres à cames destiné à la F2. Il motorisera des monoplaces jusqu'à la fin de la décennie. En 1978, une association est conclue avec l’écurie Toleman qui fournit un budget pour développer de nouvelles architectures moteur. Grâce à cette collaboration, Toleman décroche une 1e et 2e place au championnat européen 1980 de Formule 2.

En 1981, Hart suit Toleman qui monte en Formule 1 et conçoit le Hart 415T. Hélas, la saison est un désastre car les moteurs ne sont pas compétitifs et les Toleman ne se qualifient que deux fois. Hart persévère et obtient, en 5 ans de collaboration avec Toleman, une 2e place au GP de Monaco 1984 avec Ayrton Senna tandis que son coéquipier Teo Fabi décroche la pole position au GP d’Autriche 1985. Les Hart turbocompressés sont également utilisés par trois autres écuries RAM Racing (1984-1985), Spirit Racing (1984-1985) et l'écurie Haas Lola (1985-1986). Hart gagne une réputation d’un excellent travail pour un petit budget. Entre 1981 et 1986, le 415T voit sa puissance passer de 540 à 750 ch et son régime moteur de 9 500 à 11 000 tr/min.

Avec l'interdiction des moteurs turbocompressés en Formule 1, Hart décide de voler de ses propres ailes et développe principalement le Cosworth DFR V8 pour bon nombre d'écuries comme en 1990. Hart conçoit un V10 3,5l (Hart 1035) en 1993 et signe un contrat de fourniture de deux ans avec l'écurie Jordan. Dès 1994 Rubens Barrichello décroche une 3e place au Grand Prix du Pacifique et prend la pole position au Grand Prix de Belgique.

Avec l'introduction de nouvelles règles limitant la cylindrée à 3l, Hart modifie en 1995 son V10 en V8 (Hart 830) et équipe l'écurie Arrows en 1995 et 1996. Gianni Morbidelli obtient la 3e place au Grand Prix d’Australie. En 1997, ces moteurs sont adoptés par Minardi (Hart 830 AV 7).

En 1997, Tom Walkinshaw Racing rachète la Brian Hart Limited et l'intègre dans son écurie de Formule 1, Arrows. Un nouveau V10 est conçu et court en 1998 et 1999 sous le nom d'Arrows. Mika Salo réalise une 4e place au Grand Prix de Monaco. Frustré par le manque de développement, Brian Hart quitte Arrows en 1999. Avec la faillite de TWR en 2002, la compagnie de moteur disparaît du monde de la compétition.

Les Hart de Formule 1[modifier | modifier le code]

Hart 415T[modifier | modifier le code]

  • Moteur engagé de 1981 à 1986.
  • 4 cylindres en ligne turbocompressé.
  • Cylindrée : 1 496 cm3.
  • Puissance : 540 ch (1981), 580 ch (1982-1983), 600 ch (1984), 750 ch (1985).
  • Régime moteur : 9 500 tr/min (1981), 10 500 tr/min (1982), 10 750 tr/min (1983-1984), 11 000 tr/min (1985).

Hart 1035[modifier | modifier le code]

  • Moteur engagé en 1993 et 1994.
  • 10 cylindres en V.
  • Cylindrée : 3 500 cm3.

Hart 830[modifier | modifier le code]

  • Moteur engagé en 1995 et 1996.
  • 8 cylindres en V.
  • Cylindrée : 3 000 cm3.

Hart 830 AV 7[modifier | modifier le code]

  • Moteur engagé en 1997.
  • 8 cylindres en V.
  • Cylindrée : 2 996 cm3.
  • Puissance : 680 ch.
  • Régime moteur : 13 100 tr/min.

Arrows C-Hart[modifier | modifier le code]

  • Moteur engagé en 1998.
  • 10 cylindres en V à 72°.
  • Cylindrée : 2 996 cm3.
  • Puissance : 700 ch.
  • Régime moteur : 15 000 tr/min.
  • Poids : 120 kg.
  • Longueur : 602 mm.
  • Largeur : 595 mm.

Arrows A20E-Hart[modifier | modifier le code]

  • Moteur engagé en 1999.
  • 10 cylindres en V à 72°.
  • Cylindrée : 2 998 cm3.
  • Puissance : 715 ch.
  • Régime moteur : 15 000 tr/min.

Résultats complets en Formule 1[modifier | modifier le code]

(Note: Les GP en gras indiquent les courses ou Hart a obtenu des points.)

Année Ecuries 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
1981 Toleman USW BRA ARG SAN BEL MON SPA FRA GBR DEU AUT DUT ITA CAN LAS    
1982 Toleman SAF BRA USW SAN BEL MON SAE CAN DUT GBR FRA DEU AUT SWI ITA LAS  
1983 Toleman BRA USW FRA SAN MON BEL USE CAN GBR DEU AUT DUT ITA EUR SAF    
1984 RAM, Spirit, Toleman BRA SAF BEL SAN FRA MON CAN USE USA GBR DEU AUT DUT ITA EUR POR  
1985 Lola, RAM, Spirit, Toleman BRA POR SAN MON CAN USE FRA GBR DEU AUT DUT ITA BEL EUR SAF AUS  
1986 Lola BRA SPA SAN MON BEL CAN USE FRA GBR DEU HUN AUT ITA POR MEX AUS  
1993 Jordan SAF BRA EUR SAN SPA MON CAN FRA GBR DEU HUN BEL ITA POR JPN AUS  
1994 Jordan BRA PAC SAN MON SPA CAN FRA GBR DEU HUN BEL ITA POR EUR JPN AUS  
1995 Arrows BRA ARG SAN SPA MON CAN FRA GBR DEU HUN BEL ITA POR EUR PAC JPN AUS
1996 Arrows AUS BRA ARG EUR SAN MON SPA CAN FRA GBR DEU HUN BEL ITA POR JPN  
1997 Minardi AUS BRA ARG SAN MON SPA CAN FRA GBR DEU HUN BEL ITA AUT LUX JPN EUR