Championnat du monde de Formule 1 1963

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Championnat du monde de Formule 1 1963

Généralités
Sport Formule 1
Création 1950
Organisateur(s) FIA
Édition 14e
Nombre de manches 10 Grands Prix
Site web officiel
Palmarès
Champion pilote Drapeau du Royaume-Uni Jim Clark
Champion constructeur Drapeau du Royaume-Uni Lotus

Navigation

Le championnat du monde de Formule 1 1963 a été remporté par le Britannique Jim Clark sur une Lotus-Climax. Lotus remporte le championnat du monde des constructeurs.

Règlement sportif[modifier | modifier le code]

  • Seuls les 6 meilleurs résultats sont retenus.
  • L'attribution des points s'effectue selon le barème 9, 6, 4, 3, 2, 1.

Règlement technique[modifier | modifier le code]

  • Moteurs atmosphériques de 1 500 cm³
  • Moteurs suralimentés interdits

Principaux engagés[modifier | modifier le code]

Les deux grandes équipes de 1962 conservent leur effectif inchangé : BRM réitère sa confiance au duo Graham Hill - Richie Ginther alors que Lotus conserve la paire Jim Clark - Trevor Taylor. Pas de changements non plus chez Cooper où l'on retrouve Bruce McLaren et Tony Maggs.

Du côté des outsiders les changements sont nombreux, à commencer par la Scuderia Ferrari à nouveau secouée par les drames et les polémiques. Au décès du jeune espoir mexicain Ricardo Rodríguez fin 1962 dans une course hors-championnat se sont ajoutées les départs de Phil Hill et Giancarlo Baghetti, en conflit avec leur nouveau directeur sportif et partis rejoindre les rebelles de ATS. Pour les remplacer, Ferrari fait appel à l'ancien motard John Surtees souvent à son avantage la saison précédente sur la Lola.

Enfin Porsche, malgré la victoire de Dan Gurney au Grand Prix de France 1962 se retire pour se concentrer sur les épreuves de Voitures de Sport. Dan Gurney a trouvé refuge chez Brabham.

Liste complète des écuries et pilotes ayant couru dans le championnat 1963 de Formule 1 organisé par la FIA.

Écurie Constructeur Châssis Moteur Pneus Pilotes Courses
Drapeau du Royaume-Uni Brabham Racing Organisation Lotus
Brabham
25
BT7
BT3
Climax FWMV 1.5 V8
D
Drapeau de l'Australie Jack Brabham Toutes
Drapeau des États-Unis Dan Gurney Toutes
Drapeau du Royaume-Uni Owen Racing Organisation BRM P57
P61
BRM P56 1.5 V8
BRM P60 1.5 V8
D
Drapeau des États-Unis Richie Ginther Toutes
Drapeau du Royaume-Uni Graham Hill Toutes
Drapeau du Royaume-Uni Cooper Car Company Cooper T66 Climax FWMV 1.5 V8
D
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Bruce McLaren Toutes
Drapeau de l'Afrique du Sud Tony Maggs Toutes
Drapeau du Royaume-Uni Team Lotus Lotus 25 Climax FWMV 1.5 V8
D
Drapeau du Royaume-Uni Jim Clark Toutes
Drapeau du Royaume-Uni Trevor Taylor 1-6, 8-10
Drapeau du Royaume-Uni Peter Arundell 4
Drapeau du Royaume-Uni Mike Spence 7
Drapeau du Mexique Pedro Rodríguez 8-9
Drapeau du Royaume-Uni Rob Walker Racing Team Cooper T60 Climax FWMV 1.5 V8
D
Drapeau de la Suède Joakim Bonnier Toutes
Drapeau du Royaume-Uni British Racing Partnership Lotus
BRP
24
Mk 1
BRM P56 1.5 V8
D
Drapeau des États-Unis Jim Hall 1-9
Drapeau du Royaume-Uni Innes Ireland 1-7
Drapeau du Royaume-Uni Reg Parnell Racing Lola
Lotus
Mk4A
24
Climax FWMV 1.5 V8
BRM P56 1.5 V8
D
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Chris Amon 1-7, 9
Drapeau de la France Maurice Trintignant 1, 4
Drapeau de la Belgique Lucien Bianchi 2
Drapeau des États-Unis Masten Gregory 4-5, 7-9
Drapeau du Royaume-Uni Mike Hailwood 5, 7
Drapeau du Royaume-Uni John Campbell-Jones 5
Drapeau des États-Unis Rodger Ward 8
Drapeau des États-Unis Hap Sharp 8-9
Drapeau de l'Italie Scuderia Ferrari SpA SEFAC Ferrari 156 Ferrari 178 1.5 V6
D
Drapeau de la Belgique Willy Mairesse 1-2, 6
Drapeau du Royaume-Uni John Surtees Toutes
Drapeau de l'Italie Ludovico Scarfiotti 3-4
Drapeau de l'Italie Lorenzo Bandini 7-10
Drapeau de la France Bernard Collomb Lotus 24 Climax FWMV 1.5 V8
D
Drapeau de la France Bernard Collomb 1, 6
Drapeau de la Suisse Siffert Racing Team Lotus 24 BRM P56 1.5 V8
D
Drapeau de la Suisse Joseph Siffert 1-9
Drapeau du Royaume-Uni Scirocco Racing Cars Scirocco SP BRM P56 1.5 V8
D
Drapeau des États-Unis Tony Settember 2, 4-7
Drapeau du Royaume-Uni Ian Burgess 5-6
Drapeau de l'Italie Automobili Turismo e Sport ATS 100 ATS 100 1.5 V8
D
Drapeau des États-Unis Phil Hill 2-3, 7-9
Drapeau de l'Italie Giancarlo Baghetti 2-3, 7-9
Drapeau des Pays-Bas Écurie Maarsbergen Porsche 718 Porsche 547/3 1.5 Flat-4
D
Drapeau des Pays-Bas Carel Godin de Beaufort 2-3, 5-10
Drapeau de l'Allemagne Gerhard Mitter 3, 6
Drapeau de la Suisse Scuderia Filipinetti Lotus 24 BRM P56 1.5 V8
D
Drapeau des États-Unis Phil Hill 4
Drapeau de l'Italie Scuderia Centro Sud BRM
Cooper
P57
T60
T53
BRM P56 1.5 V8
Climax FWMV 1.5 V8
Maserati 6-1500 1.5 L4
D
Drapeau de l'Italie Lorenzo Bandini 4-6
Drapeau du Portugal Mario de Araujo Cabral 6-7
Drapeau de l'Italie Ernesto Brambilla 7
Drapeau de la France Maurice Trintignant 7
Drapeau du Mexique Moisés Solana 9
Drapeau du Royaume-Uni DW Racing Enterprises Lola Mk4 Climax FWMV 1.5 V8
D
Drapeau du Royaume-Uni Bob Anderson 5, 7
Drapeau du Royaume-Uni Ian Raby Racing Gilby 62 BRM P56 1.5 V8
D
Drapeau du Royaume-Uni Ian Raby 5-7
Drapeau de l'Allemagne Kurt Kuhnke Lotus 18 Borgward 1500 RS 1.5 L4
D
Drapeau de l'Allemagne Kurt Kuhnke 6
Drapeau du Royaume-Uni Tim Parnell Lotus 18-21 Climax FPF 1.5 L4
D
Drapeau de la Belgique André Pilette 6
Drapeau du Royaume-Uni Tim Parnell 6
Drapeau de l'Italie Scuderia Settecolli De Tomaso F1 Ferrari 178 1.5 V6
D
Drapeau de l'Italie Roberto Lippi 7
Drapeau de la Belgique André Pilette Lotus 18-21 Climax FPF 1.5 L4
D
Drapeau de la Belgique André Pilette 7
Drapeau du Canada Canadian Stebro Racing Stebro Mk IV Ford 109E 1.5 L4
D
Drapeau du Canada Peter Broeker 8
Drapeau de l'Afrique du Sud Lawson Organisation Lotus 21 Climax FPF 1.5 L4
D
Drapeau de l'Afrique du Sud Ernie Pieterse 10
Drapeau de l'Afrique du Sud Selby Auto Spares Lotus 24 BRM P56 1.5 V8
D
Drapeau de l'Afrique du Sud Paddy Driver 10
Drapeau de l'Afrique du Sud Otelle Nucci LDS
Alfa Romeo
Mk 1
Special
Alfa Romeo Giulietta 1.5 L4
D
Drapeau de l'Afrique du Sud Doug Serrurier 10
Drapeau de l'Afrique du Sud Peter de Klerk 10
Drapeau de la fédération de Rhodésie et Nyassaland John Love Cooper T55 Climax FPF 1.5 L4
D
Drapeau de la fédération de Rhodésie et Nyassaland John Love 10
Drapeau de la fédération de Rhodésie et Nyassaland Sam Tingle LDS Mk 1 Alfa Romeo Giulietta 1.5 L4
D
Drapeau de la fédération de Rhodésie et Nyassaland Sam Tingle 10
Drapeau de l'Afrique du Sud Ted Lanfear Lotus 22 Ford 109E 1.5 L4
D
Drapeau de l'Afrique du Sud Brausch Niemann 10
Drapeau du Royaume-Uni David Prophet Brabham BT6 Ford 109E 1.5 L4
D
Drapeau du Royaume-Uni David Prophet 10
Drapeau de l'Afrique du Sud Scuderia Lupini Cooper T51 Maserati 6-1500 1.5 L4
D
Drapeau de l'Afrique du Sud Trevor Blokdyk 10

Résumé du championnat du monde 1963[modifier | modifier le code]

Champion du monde en titre, Graham Hill entame la saison par une victoire à Monaco où l'homme fort de la course aura été Jim Clark, contraint de renoncer sur ennuis de boîte de vitesse alors qu'il avait la course en main.

Clark prend sa revanche à Spa sous la pluie, les ennuis récurrents affectant la boîte de vitesse de sa Lotus le l'empêchant pas de s'imposer avec près d'un tour d'avance sur le néo-zélandais Bruce McLaren. Déjà troisième à Monaco, McLaren s'empare de la tête du championnat.

Nouvelle démonstration de Clark à Zandvoort (course en tête de bout en bout, avec un tour d'avance sur tout le monde et meilleur tour en course), à Reims (encore un Chelem) puis à Silverstone. L'écossais prend la tête du championnat du monde.

La concurrence redresse la barre au Nürburgring. Seulement deuxième, le pilote écossais ne peut s'opposer à John Surtees qui remporte sa première victoire en Formule 1. Le Nürburgring n'est qu'une parenthèse dans la marche triomphale de Clark qui renoue avec le succès en Italie, décrochant du même coup le titre de champion du monde.

À Watkins Glen, Graham Hill retrouve le chemin de la victoire. Les deux dernières épreuves de la saison sont à nouveau remportées par Clark qui, avec sept victoires en une saison établit un nouveau record.

Grands Prix de la saison 1963[modifier | modifier le code]

Calendrier des Grands Prix de la saison 1963
no  Date Grand Prix Lieu Vainqueur Écurie Pole position Record du tour Résumé
112 26 mai Drapeau de Monaco Grand Prix de Monaco Monaco Drapeau de la Grande-Bretagne Graham Hill Drapeau : Royaume-Uni BRM Drapeau : Royaume-Uni Jim Clark Drapeau : Royaume-Uni John Surtees Résumé
113 9 juin Drapeau de la Belgique Grand Prix de Belgique Spa-Francorchamps Drapeau de la Grande-Bretagne Jim Clark Drapeau : Royaume-Uni Lotus-Climax Drapeau : Royaume-Uni Graham Hill Drapeau : Royaume-Uni Jim Clark Résumé
114 23 juin Drapeau des Pays-Bas Grand Prix des Pays-Bas Zandvoort Drapeau de la Grande-Bretagne Jim Clark Drapeau : Royaume-Uni Lotus-Climax Drapeau : Royaume-Uni Jim Clark Drapeau : Royaume-Uni Jim Clark Résumé
115 30 juin Drapeau de la France Grand Prix de France Reims Drapeau de la Grande-Bretagne Jim Clark Drapeau : Royaume-Uni Lotus-Climax Drapeau : Royaume-Uni Jim Clark Drapeau : Royaume-Uni Jim Clark Résumé
116 20 juillet Drapeau de la Grande-Bretagne Grand Prix de Grande-Bretagne Silverstone Drapeau de la Grande-Bretagne Jim Clark Drapeau : Royaume-Uni Lotus-Climax Drapeau : Royaume-Uni Jim Clark Drapeau : Royaume-Uni John Surtees Résumé
117 4 août Drapeau de l'Allemagne Grand Prix d'Allemagne Nürburgring Drapeau de la Grande-Bretagne John Surtees Drapeau : Italie Ferrari Drapeau : Royaume-Uni Jim Clark Drapeau : Royaume-Uni John Surtees Résumé
118 8 septembre Drapeau de l'Italie Grand Prix d'Italie Monza Drapeau de la Grande-Bretagne Jim Clark Drapeau : Royaume-Uni Lotus-Climax Drapeau : Royaume-Uni John Surtees Drapeau : Royaume-Uni Jim Clark Résumé
119 6 octobre Drapeau des États-Unis Grand Prix des États-Unis Watkins Glen Drapeau de la Grande-Bretagne Graham Hill Drapeau : Royaume-Uni BRM Drapeau : Royaume-Uni Graham Hill Drapeau : Royaume-Uni Jim Clark Résumé
120 27 octobre Drapeau du Mexique Grand Prix du Mexique Mexico Drapeau de la Grande-Bretagne Jim Clark Drapeau : Royaume-Uni Lotus-Climax Drapeau : Royaume-Uni Jim Clark Drapeau : Royaume-Uni Jim Clark Résumé
121 28 décembre Drapeau de l'Afrique du Sud Grand Prix d'Afrique du Sud East London Drapeau de la Grande-Bretagne Jim Clark Drapeau : Royaume-Uni Lotus-Climax Drapeau : Royaume-Uni Jim Clark Drapeau : États-Unis Dan Gurney Résumé

Classement des pilotes[modifier | modifier le code]

Classement Pilote Pays Voiture Nombre
de points
1er Jim Clark Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Lotus-Climax 54 (73)
2e Graham Hill Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni BRM 29
3e Richie Ginther Drapeau des États-Unis États-Unis BRM 29 (34)
4e John Surtees Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Ferrari 22
5e Dan Gurney Drapeau des États-Unis États-Unis Brabham-Climax 19
6e Bruce McLaren Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Cooper-Climax 17
7e Jack Brabham Drapeau de l'Australie Australie Brabham-Climax 14
8e Tony Maggs Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud Cooper-Climax 9
9e Innes Ireland Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni BRP-BRM 6
10e Lorenzo Bandini Drapeau de l'Italie Italie BRM et Ferrari 6
11e Joakim Bonnier Drapeau de la Suède Suède Cooper-Climax 6
12e Gerhard Mitter Drapeau de l'Allemagne Allemagne Porsche 3
13e Jim Hall Drapeau des États-Unis États-Unis Lotus-BRM 3
14e Carel Godin de Beaufort Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Porsche 2
15e Joseph Siffert Drapeau de la Suisse Suisse Lotus-BRM 1
16e Trevor Taylor Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Lotus-Climax 1
17e Ludovico Scarfiotti Drapeau de l'Italie Italie Ferrari 1


Classement des constructeurs[modifier | modifier le code]

Classement Pays Voiture Nombre
de points
1er Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Lotus-Climax 54
2e Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni BRM 36
3e Drapeau de l'Australie Australie Brabham-Climax 28
4e Drapeau de l'Italie Italie Ferrari 26
5e Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Cooper-Climax 25
6e Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni BRP-BRM 6
7e Drapeau de l'Allemagne Allemagne Porsche 5
8e Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Lotus-BRM 4