Boris Becker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Becker.
Boris Becker
Boris Becker
Boris Becker photographié par le studio Harcourt
Carrière professionnelle
1984 – 1999
Nationalité Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Naissance 22 novembre 1967 (47 ans)
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Leimen
Surnom Boum-Boum
Taille / poids 1,9 m (6 3) / 85 kg (187 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à une main
Gains en tournois 25 080 956 $
Hall of Fame Membre depuis 2003
Palmarès
En simple
Titres 49
Finales perdues 28
Meilleur classement 1er (28/01/1991)
En double
Titres 15
Finales perdues 12
Meilleur classement 6e (22/09/1986)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple V(2) 1/2 V(3) V(1)
Double 1/4 1/32 1/16 1/16
Médailles olympiques
Double 1
Titres par équipe nationale
Coupe Davis 2 (1988, 1989)
World Team Cup 2 (1989, 1998)

Boris Franz Becker, né à Leimen (Bade-Wurtemberg) le 22 novembre 1967, est un ancien joueur de tennis allemand professionnel. Il a remporté six tournois du Grand chelem, Wimbledon en 1985, 1986 et 1989, l'US Open en 1989 et l'Open d'Australie en 1991 et 1996.

Sa surface de prédilection était la Moquette sur laquelle il a remporté plus de la moitié de ses 49 titres en simple.

Il est le joueur ayant gagné le plus grand nombre de matchs contre un no 1 mondial avec 19 victoires, notamment contre Ivan Lendl, Stefan Edberg et Pete Sampras. Il est l'un des dix joueurs avec Björn Borg, Rafael Nadal, Roger Federer, Pete Sampras, Novak Djokovic, Jimmy Connors, Ivan Lendl, John McEnroe et Andre Agassi à avoir un ratio de plus de 80 % de victoires en Grand chelem. Il a remporté quatre fois le tournoi du Queen's tout comme Lleyton Hewitt, Andy Roddick et John McEnroe ainsi que trois fois le Masters de Paris-Bercy comme Marat Safin et Novak Djokovic. Il a également remporté deux Coupe Davis en 1988 et 1989.

Biographie[modifier | modifier le code]

à compléter

Il a 4 enfants : 1994 Noah, 1999 Elias, 2000 Anna, 2010 Amadeus.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Boris Becker commence le tennis très tôt, grâce à un court de tennis construit par son père. À douze ans, il suit un programme d'entraînement intensif, qui lui permet de jouer en ligue professionnelle dès ses dix-sept ans.

1984-1985 : l'explosion au plus haut niveau[modifier | modifier le code]

En 1984, il joue son premier tournoi du Grand Chelem à Wimbledon, où il abandonne au troisième tour (1/16), puis atteint les quarts de finale à l'Open d'Australie joué en décembre sur gazon. A Cologne, il rencontre pour la première fois Stefan Edberg, contre qui il perd sur dur en salle.

En 1985, il remporte son premier tournoi au célèbre Queen's de Londres, puis son premier tournoi du grand chelem à Wimbledon, alors qu'il n'est pas tête de série. Il devient le premier joueur non tête de série à remporter le tournoi ainsi que le plus jeune à remporter un tournoi du Grand Chelem à 17 ans et 288 jours, jusqu'à ce que Michael Chang batte ce record en 1989 à Roland Garros. Il élimine 3 têtes de séries sur son parcours et renverse plusieurs situations mal embarquées, en seizièmes de finale face à Joakim Nyström qui sert deux fois pour le match, il passe à deux points de la défaite (3-6, 7-6, 6-1, 4-6, 9-7). En huitièmes de finale contre Tim Mayotte il est mené deux sets à un puis en demi-finale Anders Järryd a eu une balle de deux sets à rien dans le tie-break du second set.

Il parvient ensuite à remporter le tournoi de Cincinnati contre le récent vainqueur de Roland-Garros, Mats Wilander. Il termine l'année avec une nouvelle finale dans un tournoi à Wembley, cette fois-ci perdue face au numéro un mondial Ivan Lendl. Il est numéro six au classement mondial en fin d'année.

1986 : numéro deux mondial[modifier | modifier le code]

En janvier 1986, il parvient en finale des Masters où il échoue à nouveau face à Lendl. Deux mois plus tard en finale du tournoi de Chicago, il bat le joueur tchécoslovaque pour la première fois. Il défend son titre à Wimbledon et défait à nouveau Ivan Lendl en finale en trois sets secs ; il est toujours à l'heure actuelle le plus jeune joueur à voir conservé un titre du Grand Chelem (18 ans et 7 mois). Après un été brillant où il remporte l'open de Toronto, il déçoit en demi-finale de l'US Open face au surprenant Miloslav Mečíř. Cette défaite dans un tournoi majeur est d'autant plus décevante qu'il conclut brillamment l'année par quatre victoires en tournoi, accédant ainsi à la deuxième place mondiale derrière Lendl. Ce dernier consolide son rang avec une victoire face à Becker aux Masters joués cette fois-ci en décembre.

1987-1988 : deux années moyennes[modifier | modifier le code]

L'année 1987 est plus décevante avec la perte précoce de son titre à Wimbledon, au deuxième tour face au méconnu Peter Doohan. Il gagne trois titres en tournoi et parvient à se maintenir à la cinquième place mondiale. Son meilleur résultat en grand chelem est une demi-finale à Roland Garros.

En 1988, il arrive jusqu'en finale à Wimbledon, où il échoue face à Stefan Edberg alors qu'il vient de le battre deux semaines plus tôt au tournoi sur gazon du Queen's. Cette même année, il aide l'Allemagne à remporter la Coupe Davis pour la première fois, avant de terminer l'année en beauté par une victoire aux Masters en cinq sets face à Lendl. Il termine l'année numéro quatre mondial.

1989-1991 : le sommet[modifier | modifier le code]

1989 est certainement le sommet de sa carrière : il remporte la World Team Cup à Düsseldorf, compétition par équipe qui se déroule sur terre battue. Il gagne pour la troisième fois Wimbledon en battant Stefan Edberg en finale, et son unique US Open, en remontant de deux sets à rien et en sauvant deux balles de match au 2e tour contre Derrick Rostagno pour finalement battre en finale le numéro un mondial Ivan Lendl[1]. Il conclut l'année par une seconde victoire en Coupe Davis, contre la Suède. À cette occasion, il écrase en 3 sets Stefan Edberg et Mats Wilander. Il remporte pour la seconde fois le tournoi de Bercy à nouveau contre Edberg mais il perd la finale du Masters de New York, toujours contre son éternel adversaire suédois. Pour autant, il n'a probablement jamais aussi bien joué qu'en cette fin d'année 1989. Comme en 1986, il redevient le dauphin de Lendl au classement mondial.

Bien que menant largement dans le total de leurs rencontres (25-10), Becker s'incline plus souvent contre Edberg dans les très grands rendez-vous en Grand Chelem (1-3). C'est ainsi qu'il perd en 5 sets la 3e finale consécutive qui oppose les deux joueurs à Wimbledon en 1990. Il se maintient cependant au deuxième rang mondial grâce à cinq victoires en tournoi et deux demi-finales à l'US Open et aux Masters.

En 1991, il parvient en finale de l'Open d'Australie, où il bat Lendl pour être enfin le numéro 1 mondial, mais il perd à la surprise générale contre son compatriote Michael Stich en finale de Wimbledon. Moins régulier dans les autres tournois, il glisse au troisième rang mondial en fin d'année.

1992-1994 : la déception en grand chelem[modifier | modifier le code]

L'année 1992 se révèle catastrophique pour Becker en grand chelem, avec un quart de finale à Wimbledon comme meilleur résultat. Il remporte cependant cinq tournois dont les Masters en fin d'année, et conserve ainsi sa place dans les cinq meilleurs joueurs du monde. L'année suivante est encore plus décevante, et Becker quitte le rang des dix meilleurs joueurs du monde pour la première fois depuis 1985. Toujours décevant en grand chelem en 1994 avec aucune finale disputée, il parvient à remporter quatre tournois dont l'Open de Stockholm. Dans ce tournoi, alors classé no 6 mondial, il bat en quart, demi et finale les numéros 3, 1, et 2, exploit réalisé depuis par Novak Djokovic et David Nalbandian en 2007. Il termine l'année numéro trois mondial à la suite de sa finale perdue aux Masters face au numéro un Pete Sampras. À noter le score très rare où au moins un des deux joueurs parvient à 7 jeux ou plus dans tous les sets de 6-7, 7-5, 7-6, 6-7, 7-5 à Wimbledon, victoire contre Andreï Medvedev.

1995-1996 : le regain de forme[modifier | modifier le code]

Il débute l'année 1995 en établissant un record en réussissant 5 aces de suites dans le même jeu alors qu'il était mené 0/40 face à Andreï Medvedev à la Hopman Cup[2].
Becker arrive pour la septième fois en finale de Wimbledon en 1995 mais il est battu en quatre sets par Pete Sampras. Il triomphe par contre à la fin de l'année, au Masters de Francfort, contre Michael Chang. Malgré le gain des deux premières manches en finale du Masters de Monte-Carlo, il s'incline contre Thomas Muster en manquant au passage deux balles de matchs ; jamais il n'a été aussi près de remporter un tournoi sur terre battue.

Il remporte en 1996 son sixième et dernier titre du Grand Chelem : il remonte contre Thomas Johansson un handicap de deux sets à rien (4-6, 3-6, 6-2, 6-1, 6-4) au 2e tour puis bat Michael Chang en finale de l'Open d'Australie. Boris Becker atteint une nouvelle fois la finale du Masters à Hanovre. Contre Pete Sampras, alors no 1 mondial, il livre un duel acharné, d'un niveau de jeu jamais atteint. Sur le score de 3-6, 7-65, 7-64, 6-711, 6-4, Becker s'incline sans aucun regret. Il dit lui-même ne jamais pouvoir rejouer à ce niveau. Il remporte la Coupe du Grand Chelem, sa dernière victoire en tournoi, en battant Goran Ivanišević 6-3, 6-4, 6-4. Redevenu numéro quatre mondial à la fin 1996, il termine cette fois numéro six.

1997-1999 : le déclin[modifier | modifier le code]

Après son quart de finale à Wimbledon en 1997, Becker annonce qu'il ne participera plus aux tournois du Grand Chelem, il rejoue finalement à Wimbledon en 1999 pour y faire ses adieux.

En 1998, il remporte une deuxième fois la World Team Cup en ne jouant cette fois que les doubles. Il arrive en finale du tournoi de l'Open de Gstaad qui a été sa dernière chance de remporter un tournoi sur terre battue, mais il s'incline contre Àlex Corretja.

Il dispute une dernière finale à Hong Kong en avril 1999 contre Andre Agassi, finale qu'il perd 6-7, 6-4, 6-4. Il prend sa retraite quelques mois plus tard, après avoir joué une dernière fois au Tournoi du Queen's en simple et en double avec Pete Sampras et au Tournoi de Wimbledon, où, bien que classé seulement no 77, il atteint le 4e tour (huitièmes de finale) en battant Nicolas Kiefer no 18 et Lleyton Hewitt no 35. Son dernier vainqueur est l'Australien Patrick Rafter no 2. Il quitte donc le tennis avec un palmarès digne des plus grands joueurs de l'histoire, qui comporte 51 titres en simple et 15 titres en double. Il joue depuis par intermittence sur le Senior Tour[3].

Double[modifier | modifier le code]

En double, il a surtout remporté la médaille d'or du double messieurs aux Jeux olympiques de Barcelone en 1992 avec Michael Stich, mais aussi le Masters d'Indian Wells 1990 avec Guy Forget et le Masters de Monte-Carlo 1992 avec Michael Stich. Contrairement au simple, il a réussi en double à gagner plusieurs titres sur terre battue. Sa dernière apparition sur le circuit est un match de double en 2001 associé à Goran Ivanišević au 1er tour du Masters de Cincinnati. Dans sa carrière de double, il a joué avec Yannick Noah et Stefan Edberg tous deux 1 fois en 1985, Pat Cash 1 fois en 1986, Thomas Muster 1 fois en 1990, Andre Agassi en 1992 puis 1998, John McEnroe en 1992 puis 1994, et enfin Pete Sampras en 1999.

Double mixte[modifier | modifier le code]

Il joue en double mixte à deux reprises seulement dans toute sa carrière à la Hopman Cup, avec Steffi Graf en 1992 et Anke Huber en 1995, mais il ne gagne aucun match.

Après carrière[modifier | modifier le code]

« Boum-Boum », comme aimaient le surnommer les médias, est aujourd'hui copropriétaire de Volkl, une marque d'équipements sportifs, qui a sous contrat plusieurs joueurs ATP (Radek Štěpánek, Jiří Novák), ainsi que de plusieurs concessions Mercedes en Allemagne. Fin 2007, le champion allemand se lance un nouveau challenge en intégrant l'équipe du site de poker PokerStars pour devenir joueur de poker professionnel.

Il est membre du International Tennis Hall of Fame depuis 2003.

Son autobiographie, sortie en 2004, s'intitule "Sans filet"[4].

En décembre 2013 Novak Djokovic a annoncé sur son site que Boris Becker va devenir son entraîneur-chef pour la saison 2014. En conséquence Becker a abandonné son travail de commentateur à la BBC.

Son jeu[modifier | modifier le code]

Cincinnati 1994.

Boris était connu pour être l'un des premiers grands serveurs (même si John McEnroe possédait déjà un service extrêmement performant). Son surnom de "Boum-Boum" vient du fait qu'il n'avait besoin que de 2 coups de raquette pour remporter le point. Le 1er "Boum" pour le service, puis le 2e "Boum" pour le 2e coup de raquette souvent décisif. Il a été le premier à dépasser en vitesse de balle lors du service les 200 km/h au cours des années 1980, vitesse aujourd'hui dépassée par de nombreux joueurs, tout en sachant qu'il faut tenir compte de l'ancienneté des équipements pour prendre la vraie mesure de la puissance de Becker.

Mais on ne peut en aucun cas restreindre le jeu de Becker à sa seule puissance au service, bien que ceci fut une des raisons essentielles de ses 3 succès à Wimbledon : contrairement aux purs serveurs que sont Greg Rusedski, Richard Krajicek, Mark Philippoussis ou encore Goran Ivanišević, pour qui les possibilités de briller ailleurs que sur surface rapide sont assez limitées, Becker possède un jeu nettement plus complet avec notamment un très bon coup droit, un revers à une main solide, et une volée capable de rivaliser avec celle de son grand rival Stefan Edberg sans oublier ses innombrables plongeons.

Malgré la lourdeur de ses jambes, qui limite quelque peu sa vitesse et sa capacité de déplacement, il obtient des résultats intéressants sur terre battue en simple, atteignant à trois reprises les demi-finales à Roland-Garros (1987, 1989, 1991). Néanmoins, malgré des finales à Monte-Carlo (1989, 1991, 1995), Rome (1994) et Hambourg (1990), il n'a jamais gagné de tournoi sur cette surface.

Mais c'est sur l'herbe, sa surface de prédilection, qu'il a vécu ses plus grandes heures de gloire. Sa rivalité avec Stefan Edberg, une magnifique opposition d'attaquants aux styles contraires (la finesse et le toucher pour Edberg, la puissance et la percussion pour Becker), ne s'exprime jamais mieux que sur le gazon londonien. Malgré l'écrasante domination de Becker dans le total de leurs face-à-face (25-10), leurs trois finales consécutives donnent à deux reprises la victoire à Edberg, contre une à Becker.

Pete Sampras, en battant Becker en finale à Wimbledon en 1995, prend en quelque sorte le relais au poste de maître des lieux, ce qui fit dire à Becker : « avant, Wimbledon était mon jardin, maintenant c'est le sien ». Produisant un jeu d'attaque complet, comme lui, mais avec plus d'élégance, d'adresse et surtout plus de souplesse dans le jeu et le déplacement, Pete Sampras peut être considéré comme l'héritier de Boris Becker, voire comme une synthèse de Edberg et Becker : comme eux, il a tout gagné, sauf les Internationaux de France de tennis, terre maudite pour les attaquants.

Becker est donc le précurseur du tennis d'attaque moderne, et aujourd'hui beaucoup de joueurs semblent s'en inspirer, à l'instar d'Andy Roddick. Edberg, lui, a suivi une filière tout à fait à part dans l'histoire du tennis, que seul Tim Henman semble avoir perpétuée au plus haut niveau. Mais comme Edberg, il est dépassé à partir du milieu des années 1990 par la puissance des joueurs de la nouvelle génération, ce qui le pousse vers la sortie en 1998. Il faut cependant souligner la belle longévité de la carrière de Becker : 11 ans séparent sa première et sa dernière victoire en Grand Chelem, ce qui le place dans la cour des plus grands de l'histoire du tennis. Avec Steffi Graf, Michael Stich et Anke Huber, il fait aussi partie des précurseurs de la popularité du tennis en Allemagne, sport autrefois boudé par le public dans ce pays, et qui aujourd'hui rencontre un grand succès grâce à ses héritiers Tommy Haas, Rainer Schüttler ou Nicolas Kiefer.

  • (Abréviation concernant les surfaces : Tb : Terre battue, He : Herbe, D : Dur, D (int.) : Dur indoor, M : Moquette.)

Records, performances et autres en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

  • 1984 : plus jeune vainqueur d'un match à Wimbledon
  • 1985 : plus jeune vainqueur de Wimbledon : record
  • 1986 : plus jeune joueur à gagner 2 titres, 2 Wimbledon à moins de 18 ans : record
  • 1986 : plus jeune à conserver un titre, une fois à Wimbledon : record
  • 1989 : 3 titres du même tournoi, Wimbledon.
  • 1989 : sauve une balle de match au 2e tour, puis remporte l'US Open[5].
  • 1989 : il remporte 2 titres consécutivement, Wimbledon puis l'US Open.
  • 1989 : 2 titres consécutifs sur l'année.
  • 1991 : Petit Chelem en carrière après sa victoire à l'Open d'Australie.
  • 1996 : plus grand écart entre 2 titres du Grand Chelem, de l'Open d'Australie 1991 à l'Open d'Australie 1996 : record de l'ère Open.
  • Record du plus grand nombre de comeback de 2 sets à 0. Une fois en finale à Bruxelles, 2 fois en Coupe Davis, 7 fois en Grand Chelem : 10.
  • Corecord du nombre de matchs de plus de 5 heures (1 de plus de 6 h et 2 de plus de 5 h) : 3 avec Wilander (dont 2 de plus de 6 h), Nadal, Clément et Massu.
  • Record du plus grand nombre de victoires sur un no 1 mondial : 19.

Contre-performance

  • 1987 : seul double tenant d'un titre du Grand Chelem à perdre au 2e tour

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open Open d'Australie
1984 n.o. 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis B. Scanlon 1/4 de finale Drapeau : États-Unis B. Testerman
1985 n.o. 2e tour (1/32) Drapeau : Suède M. Wilander Victoire Drapeau : États-Unis K. Curren 1/8 de finale Drapeau : Suède J. Nyström 2e tour (1/32) Drapeau : Pays-Bas M. Schapers
1986 n.o. 1/4 de finale Drapeau : Suède M. Pernfors Victoire Drapeau : Tchécoslovaquie I. Lendl 1/2 finale Drapeau : Tchécoslovaquie M. Mečíř n.o.
1987 1/8 de finale Drapeau : Australie W. Masur 1/2 finale Drapeau : Suède M. Wilander 2e tour (1/32) Drapeau : Australie P. Doohan 1/8 de finale Drapeau : États-Unis B. Gilbert n.o.
1988 1/8 de finale Drapeau : France H. Leconte Finale Drapeau : Suède S. Edberg 2e tour (1/32) Drapeau : Australie D. Cahill n.o.
1989 1/8 de finale Drapeau : Suède J. Svensson 1/2 finale Drapeau : Suède S. Edberg Victoire Drapeau : Suède S. Edberg Victoire Drapeau : Tchécoslovaquie I. Lendl n.o.
1990 1/4 de finale Drapeau : Suède M. Wilander 1er tour (1/64) Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie G. Ivanišević Finale Drapeau : Suède S. Edberg 1/2 finale Drapeau : États-Unis A. Agassi n.o.
1991 Victoire Drapeau : Tchécoslovaquie I. Lendl 1/2 finale Drapeau : États-Unis A. Agassi Finale Drapeau : Allemagne M. Stich 3e tour (1/16) Drapeau : Pays-Bas P. Haarhuis n.o.
1992 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis J. McEnroe 1/4 de finale Drapeau : États-Unis A. Agassi 1/8 de finale Drapeau : États-Unis I. Lendl n.o.
1993 1er tour (1/64) Drapeau : Suède A. Järryd 2e tour (1/32) Drapeau : France R. Gilbert 1/2 finale Drapeau : États-Unis P. Sampras 1/8 de finale Drapeau : Suède M. Larsson n.o.
1994 1/2 finale Drapeau : Croatie G. Ivanišević 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis R. Reneberg n.o.
1995 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis P. McEnroe 3e tour (1/16) Drapeau : Roumanie A. Voinea Finale Drapeau : États-Unis P. Sampras 1/2 finale Drapeau : États-Unis A. Agassi n.o.
1996 Victoire Drapeau : États-Unis M. Chang 3e tour (1/16) Drapeau : Afrique du Sud N. Godwin n.o.
1997 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne C. Moyà 1/4 de finale Drapeau : États-Unis P. Sampras n.o.
1998 n.o.
1999 1/8 de finale Drapeau : Australie P. Rafter n.o.
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open Open d'Australie
1984 n.o. 1er tour (1/32)
Drapeau : Pologne W. Fibak
Drapeau : États-Unis J. Canter
Drapeau : États-Unis D. Tarr
1er tour (1/32)
Drapeau : Pologne W. Fibak
Drapeau : Tchécoslovaquie P. Složil
Drapeau : Tchécoslovaquie T. Šmíd
2e tour (1/16)
Drapeau : République fédérale d'Allemagne A. Maurer
Drapeau : Australie W. Masur
Drapeau : Australie B. Dyke
1985 n.o. 2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis M. Leach
Drapeau : États-Unis Ti. Gullikson
Drapeau : États-Unis To. Gullikson
2e tour (1/16)
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Živojinović
Drapeau : France H. Leconte
Drapeau : France Y. Noah
1/4 de finale
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Živojinović
Drapeau : États-Unis P. Annacone
Drapeau : Afrique du Sud van Rensburg
1986 n.o. n.o.
1987 1/8 de finale
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Živojinović
Drapeau : Australie P. Doohan
Drapeau : Australie L. Warder
n.o.
1988 n.o.
1989 2e tour (1/16)
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Živojinović
Drapeau : États-Unis T. Pawsat
Drapeau : Suède T. Svantesson
n.o.
1990 n.o.
1991 1/8 de finale
Drapeau : Allemagne P. Kühnen
Drapeau : États-Unis B. Garrow
Drapeau : États-Unis B. Pearce
n.o.
1992 1er tour (1/32)
Drapeau : Tchécoslovaquie T. Šmíd
Drapeau : États-Unis J. Grabb
Drapeau : États-Unis R. Reneberg
n.o.
  • En dessous du résultat se trouve le nom du partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Palmarès en Grands Chelem[modifier | modifier le code]

Victoires (6)[modifier | modifier le code]

Année Tournoi Adversaire en finale Score
1985 Wimbledon Kevin Curren (Drapeau : États-Unis États-Unis) 6-3, 6-7, 7-6, 6-4
1986 Wimbledon (2) Ivan Lendl (Drapeau : Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie) 6-4, 6-3, 7-5
1989 Wimbledon (3) Stefan Edberg (Drapeau : Suède Suède) 6-0, 7-6, 6-4
1989 US Open Ivan Lendl (Drapeau : Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie) 7-6, 1-6, 6-3, 7-6
1991 Open d'Australie Ivan Lendl (Drapeau : Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie) 1-6, 6-4, 6-4, 6-4
1996 Open d'Australie (2) Michael Chang (Drapeau : États-Unis États-Unis) 6-2, 6-4, 2-6, 6-2

Finales (4)[modifier | modifier le code]

Année Tournoi Adversaire en finale Score
1988 Wimbledon Stefan Edberg (Drapeau : Suède Suède) 4-6, 7-6, 6-4, 6-2
1990 Wimbledon Stefan Edberg (Drapeau : Suède Suède) 6-2, 6-2, 3-6, 3-6, 6-4
1991 Wimbledon Michael Stich (Drapeau : Allemagne Allemagne) 6-4, 7-6, 6-4
1995 Wimbledon Pete Sampras (Drapeau : États-Unis États-Unis) 6-7, 6-2, 6-4, 6-2

Palmarès aux Masters[modifier | modifier le code]

Victoires (3)[modifier | modifier le code]

Année Lieu Adversaire en finale Score
1988 New York Ivan Lendl (Drapeau : Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie) 5-7, 7-6, 3-6, 6-2, 7-6
1992 Francfort Jim Courier (Drapeau : États-Unis États-Unis) 6-4, 6-3, 7-5
1995 Francfort Michael Chang (Drapeau : États-Unis États-Unis) 7-6, 6-0, 7-6

Finales (5)[modifier | modifier le code]

Année Lieu Adversaire en finale Score
1985 New York Ivan Lendl (Drapeau : Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie) 6-2, 7-6, 6-3
1986 New York Ivan Lendl (Drapeau : Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie) 6-4, 6-4, 6-4
1989 New York Stefan Edberg (Drapeau : Suède Suède) 4-6, 7-6, 6-3, 6-1
1994 Francfort Pete Sampras (Drapeau : États-Unis États-Unis) 4-6, 6-3, 7-5, 6-4
1996 Hanovre Pete Sampras (Drapeau : États-Unis États-Unis) 3-6, 7-6, 7-6, 6-7, 6-4

Détail de ses performances en Grands Chelems et aux Masters[modifier | modifier le code]

Tournoi 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 Carrière V-D
Open d'Australie QF 2T - 4T - 4T QF V 3T 1T - 1T V 1T - - 2 29-9
Internationaux de France de tennis - 2T QF DF 4T DF 1T DF - 2T - 3T - - - - 0 26-9
Wimbledon 3T V V 2T F V F F QF DF DF F 3T QF - 4T 3 71-12
US Open - 4T DF 4T 2T V DF 3T 4T 4T 1T DF - - - - 1 37-10
Masters - F F RR V F DF RR V - F V F - - - 3 36-13

Parcours dans les Grand Prix Championship Series[modifier | modifier le code]

Année Philadelphie (jusqu'en 1986) puis Indian Wells Forest Hills (jusqu'en 1985) puis Miami Monte-Carlo Rome Hambourg Canada Cincinnati Stockholm Tokyo (jusqu'en 1988) puis Paris
1985 2e tour
Drapeau : Suède S. Edberg
- 2e tour
Drapeau : Argentine J. L. Clerc
1/2 finale
Drapeau : France Y. Noah
- - Victoire
Drapeau : Suède M. Wilander
- 1/2 finale
Drapeau : Tchécoslovaquie I. Lendl
1986 - 3e tour
Drapeau : Tchécoslovaquie M. Šrejber
- 1/4 de finale
Drapeau : Espagne E. Sánchez
2e tour
Drapeau : États-Unis M. Purcell
Victoire
Drapeau : Suède S. Edberg
- - Victoire
Drapeau : Suède S. Edberg
1987 Victoire
Drapeau : Suède S. Edberg
1er tour
Drapeau : États-Unis D. Rostagno
2e tour
Drapeau : États-Unis J. Arias
- - 1/2 finale
Drapeau : Suède S. Edberg
Finale
Drapeau : Suède S. Edberg
- 1/4 de finale
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie S. Živojinović
1988 Victoire
Drapeau : Espagne E. Sánchez
- 2e tour
Drapeau : Slovaquie M. Vajda
1er tour
Drapeau : France T. Tulasne
1/2 finale
Drapeau : France H. Leconte
- - Victoire
Drapeau : Suède P. Lundgren
Victoire
Drapeau : Australie J. Fitzgerald
1989 1/8 de finale
Drapeau : États-Unis J. Berger
- Finale
Drapeau : Argentine A. Mancini
- 1/2 finale
Drapeau : Autriche H. Skoff
- 1/2 finale
Drapeau : États-Unis B. Gilbert
1/8 de finale
Drapeau : Suède J. Gunnarsson
Victoire
Drapeau : Suède S. Edberg
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Parcours dans les Masters Series[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg[6] Canada Cincinnati Stockholm puis Essen puis Stuttgart[7] Paris
1990 1/2 finale
Drapeau : États-Unis A. Agassi
3e tour
Drapeau : France J-P. Fleurian
1/4 de finale
Drapeau : Espagne E. Sánchez
- Finale
Drapeau : Espagne J. Aguilera
- - Victoire
Drapeau : Suède S. Edberg
Finale
Drapeau : Suède S. Edberg
1991 - 3e tour
Drapeau : États-Unis P. McEnroe
Finale
Drapeau : Espagne S. Bruguera
- - - 1/2 finale
Drapeau : France G. Forget
Victoire
Drapeau : Suède S. Edberg
1/8 de finale
Drapeau : Suède J. Svensson
1992 - 1/8 de finale
Drapeau : Argentine A. Mancini
1/8 de finale
Drapeau : États-Unis A. Krickstein
- 1/2 finale
Drapeau : Allemagne M. Stich
- - 1/4 de finale
Drapeau : Croatie G. Ivanišević
Victoire
Drapeau : France G. Forget
1993 - 3e tour
Drapeau : Suède N. Kulti
2e tour
Drapeau : Suisse M. Rosset
1/8 de finale
Drapeau : Russie A. Chesnokov
1/8 de finale
Drapeau : Allemagne B. Karbacher
1/8 de finale
Drapeau : États-Unis T. Martin
- 1/8 de finale
Drapeau : États-Unis M. Washington
1/4 de finale
Drapeau : France A. Boetsch
1994 - 3e tour
Drapeau : États-Unis A. Agassi
- Finale
Drapeau : États-Unis P. Sampras
2e tour
Drapeau : Espagne À. Corretja
- 1/8 de finale
Drapeau : Israël A. Mansdorf
Victoire
Drapeau : Croatie G. Ivanišević
1/4 de finale
Drapeau : Suisse M. Rosset
1995 1/2 finale
Drapeau : États-Unis A. Agassi
- Finale
Drapeau : Autriche T. Muster
- 2e tour
Drapeau : Pérou J. Yzaga
- 2e tour
Drapeau : Pays-Bas J. Siemerink
1/8 de finale
Drapeau : Pays-Bas R. Krajicek
Finale
Drapeau : États-Unis P. Sampras
1996 2e tour
Drapeau : Espagne C. Costa
- 1/8 de finale
Drapeau : Chili M. Ríos
- 1/8 de finale
Drapeau : Autriche G. Schaller
- - Victoire
Drapeau : États-Unis P. Sampras
2e tour
Drapeau : Espagne C. Moyà
1997 - - 1er tour
Drapeau : Italie R. Furlan
1/8 de finale
Drapeau : Croatie G. Ivanišević
1/8 de finale
Drapeau : Espagne F. Mantilla
- - 2e tour
Drapeau : Pays-Bas R. Krajicek
2e tour
Drapeau : États-Unis P. Sampras
1998 - - 1/4 de finale
Drapeau : Espagne A. Berasategui
- 1er tour
Drapeau : Suède M. Gustafsson
- - 1/8 de finale
Drapeau : Croatie G. Ivanišević
1er tour
Drapeau : France N. Escudé
1999 - 2e tour
Drapeau : Russie M. Safin
2e tour
Drapeau : France J. Golmard
- - - - - -
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple (49)[modifier | modifier le code]

Titres en simple (29)
Grand Chelem (6)
Jeux olympiques (0)
ATP Masters 1000 (5)
ATP 500 (9)
ATP 250 (6)
Masters (3)
Titres par surface
Dur (16)
Gazon (7)
Terre battue (0)
Synthétique (26)
No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Finaliste Score
1 10/06/1985 Drapeau : Royaume-Uni Queen's Club Grass Court ChampionshipLondres 250 Gazon (ext.) Drapeau : États-Unis Johan Kriek 6-2, 6-3
2 24/06/1985 Drapeau : Royaume-Uni The ChampionshipsWimbledon G. Chelem Gazon (ext.) Drapeau : États-Unis Kevin Curren 6-3, 64-7, 7-63, 6-4 Parcours
3 20/08/1985 Drapeau : États-Unis Triftway ATP ChampionshipCincinnati Championship Series Dur (ext.) Drapeau : Suède Mats Wilander 6-4, 6-2
4 24/03/1986 Drapeau : États-Unis Volvo Chicago OpenChicago 250 Moquette (int.) Drapeau : Tchécoslovaquie Ivan Lendl 7-65, 6-3 Parcours
5 23/06/1986 Drapeau : Royaume-Uni The ChampionshipsWimbledon G. Chelem Gazon (ext.) Drapeau : Tchécoslovaquie Ivan Lendl 6-4, 6-3, 7-5 Parcours
6 11/08/1986 Drapeau : Canada International Canadian OpenToronto Championship Series Dur (ext.) Drapeau : Suède Stefan Edberg 6-4, 3-6, 6-3
7 13/10/1986 Drapeau : Australie Swan Premium Indoor OpenSydney 250 Dur (int.) Drapeau : Tchécoslovaquie Ivan Lendl 3-6, 7-62, 6-2, 6-0
8 20/10/1986 Drapeau : Japon Seiko Super TennisTokyo Championship Series Moquette (int.) Drapeau : Suède Stefan Edberg 7-65, 6-1
9 27/10/1986 Drapeau : France Open de Paris-BercyParis 250 Moquette (int.) Drapeau : Espagne Sergio Casal 6-4, 6-3, 7-63
10 16/02/1987 Drapeau : États-Unis Pilot Pen ClassicIndian Wells Championship Series Dur (ext.) Drapeau : Suède Stefan Edberg 6-4, 6-4, 7-5 Parcours
11 30/03/1987 Drapeau : Italie Fila TrophyMilan 250 Moquette (int.) Drapeau : Tchécoslovaquie Miloslav Mečíř 6-4, 6-3
12 08/06/1987 Drapeau : Royaume-Uni Queen's Club Grass Court ChampionshipLondres 250 Gazon (ext.) Drapeau : États-Unis Jimmy Connors 63-7, 6-3, 6-4
13 29/02/1988 Drapeau : États-Unis Newsweek Champions CupIndian Wells Championship Series Dur (ext.) Drapeau : Espagne Emilio Sánchez 7-5, 6-4, 2-6, 6-4 Parcours
14 28/03/1988 Drapeau : États-Unis Buick WCT FinalsDallas 250 Moquette (int.) Drapeau : Suède Stefan Edberg 6-4, 1-6, 7-5, 6-2
15 06/06/1988 Drapeau : Royaume-Uni Queen's Club Grass Court ChampionshipLondres 250 Gazon (ext.) Drapeau : Suède Stefan Edberg 6-1, 3-6, 6-3
16 01/08/1988 Drapeau : États-Unis RCA ChampionshipsIndianapolis 250 Dur (ext.) Drapeau : États-Unis John McEnroe 6-4, 6-2
17 17/10/1988 Drapeau : Japon Seiko Super TennisTokyo Championship Series Moquette (int.) Drapeau : Australie John Fitzgerald 7-64, 6-4
18 31/10/1988 Drapeau : Suède Stockholm OpenStockholm Championship Series Dur (int.) Drapeau : Suède Peter Lundgren 6-4, 6-1, 6-1
19 28/11/1988 Drapeau : États-Unis Nabisco MastersNew York Masters Moquette (int.) Drapeau : Tchécoslovaquie Ivan Lendl 5-7, 7-65, 3-6, 6-2, 7-65 Parcours
20 13/02/1989 Drapeau : Italie Stella Artois IndoorMilan 250 Moquette (int.) Drapeau : URSS Aleksandr Volkov 6-1, 6-2
21 20/02/1989 Drapeau : États-Unis Ebel U.S. Pro IndoorPhiladelphie 250 Moquette (int.) Drapeau : États-Unis Tim Mayotte 7-64, 6-1, 6-3
22 26/06/1989 Drapeau : Royaume-Uni The ChampionshipsWimbledon G. Chelem Gazon (ext.) Drapeau : Suède Stefan Edberg 6-0, 7-61, 6-4 Parcours
23 28/08/1989 Drapeau : États-Unis US OpenFlushing Meadows G. Chelem Dur (ext.) Drapeau : Tchécoslovaquie Ivan Lendl 7-62, 1-6, 6-3, 7-64 Parcours
24 30/10/1989 Drapeau : France Open de Paris-BercyParis Championship Series Moquette (int.) Drapeau : Suède Stefan Edberg 6-4, 6-3, 6-3
25 12/02/1990 Drapeau : Belgique Belgium IndoorBruxelles Championship Series Moquette (int.) Drapeau : République fédérale d'Allemagne Carl-Uwe Steeb 7-5, 6-2, 6-2
26 19/02/1990 Drapeau : République fédérale d'Allemagne Eurocard ClassicsStuttgart Championship Series Moquette (int.) Drapeau : Tchécoslovaquie Ivan Lendl 6-2, 6-2
27 13/08/1990 Drapeau : États-Unis RCA ChampionshipsIndianapolis Championship Series Dur (ext.) Drapeau : Suède Peter Lundgren 6-3, 6-4
28 01/10/1990 Drapeau : Australie Australian Indoor Tennis ChampionshipSydney Championship Series Dur (int.) Drapeau : Suède Stefan Edberg 7-64, 6-4, 6-4
29 22/10/1990 Drapeau : Suède Stockholm OpenStockholm Championship Series SW Moquette (int.) Drapeau : Suède Stefan Edberg 6-4, 6-0, 6-3
30 14/01/1991 Drapeau : Australie Ford Australian OpenMelbourne G. Chelem Dur (ext.) Drapeau : Tchécoslovaquie Ivan Lendl 1-6, 6-4, 6-4, 6-4 Parcours
31 21/10/1991 Drapeau : Suède Stockholm OpenStockholm Championship Series SW Moquette (int.) Drapeau : Suède Stefan Edberg 3-6, 6-4, 1-6, 6-2, 6-2
32 10/02/1992 Drapeau : Belgique Belgium IndoorsBruxelles Championship Series Moquette (int.) Drapeau : États-Unis Jim Courier 65-7, 2-6, 7-610, 7-65, 7-5
33 24/02/1992 Drapeau : Pays-Bas ABN AMRO World Tennis TournamentRotterdam World Series Moquette (int.) Drapeau : Russie Alexander Volkov 7-69, 4-6, 6-2
34 28/09/1992 Drapeau : Suisse Davidoff Swiss Indoors BaselBâle World Series Dur (int.) Drapeau : République tchèque Petr Korda 3-6, 6-3, 6-2, 6-4
35 02/11/1992 Drapeau : France Open de Paris-BercyParis Championship Series SW Moquette (int.) Drapeau : France Guy Forget 7-63, 6-3, 3-6, 6-3
36 16/11/1992 Drapeau : Allemagne ATP Tour World ChampionshipsFrancfort Masters Moquette (int.) Drapeau : États-Unis Jim Courier 6-4, 6-3, 7-5 Parcours
37 04/01/1993 Drapeau : Qatar Qatar OpenDoha World Series Dur (ext.) Drapeau : Croatie Goran Ivanišević 7-64, 4-6, 7-5
38 08/02/1993 Drapeau : Italie Muratti Time Indoor ChampionshipsMilan Championship Series Moquette (int.) Drapeau : Espagne Sergi Bruguera 6-3, 6-3
39 07/02/1994 Drapeau : Italie Muratti Time Indoor ChampionshipsMilan Championship Series Moquette (int.) Drapeau : République tchèque Petr Korda 6-2, 3-6, 6-3
40 01/08/1994 Drapeau : États-Unis Los Angeles OpenLos Angeles World Series Dur (ext.) Drapeau : Australie Mark Woodforde 6-2, 6-2
41 15/08/1994 Drapeau : États-Unis Volvo International OpenNew Haven Championship Series Dur (ext.) Drapeau : Suisse Marc Rosset 6-3, 7-5
42 24/10/1994 Drapeau : Suède Stockholm OpenStockholm Super 9 Moquette (int.) Drapeau : Croatie Goran Ivanišević 4-6, 6-4, 6-3, 7-64
43 06/02/1995 Drapeau : France Open 13Marseille World Series Moquette (int.) Drapeau : République tchèque Daniel Vacek 62-7, 6-4, 7-5 Parcours
44 13/11/1995 Drapeau : Allemagne ATP Tour World ChampionshipsFrancfort Masters Moquette (int.) Drapeau : États-Unis Michael Chang 7-63, 6-0, 7-65 Parcours
45 15/01/1996 Drapeau : Australie Ford Australian OpenMelbourne G. Chelem Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Michael Chang 6-2, 6-4, 2-6, 6-2 Parcours
46 10/06/1996 Drapeau : Royaume-Uni The Artois ChampionshipsLondres World Series Gazon (ext.) Drapeau : Suède Stefan Edberg 6-4, 7-63
47 07/10/1996 Drapeau : Autriche CA Tennis TrophyVienne Championship Series Moquette (int.) Drapeau : Pays-Bas Jan Siemerink 6-4, 67-7, 6-2, 6-3
48 21/10/1996 Drapeau : Allemagne Eurocard OpenStuttgart Super 9 Moquette (int.) Drapeau : États-Unis Pete Sampras 3-6, 6-3, 3-6, 6-3, 6-4 Parcours
49 06/12/1996 Drapeau : Allemagne Grand Slam CupMunich Masters Moquette (int.) Drapeau : Croatie Goran Ivanišević 6-3, 6-4, 6-4
  1. Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Finales en simple (28)[modifier | modifier le code]

  • 2 tournois sur invitation non comptabilisés: Nîmes 1986 et Anvers 1991
No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueur Score
1 11/11/1985 Drapeau : Royaume-Uni Benson & Hedges ChampionshipsWembley 250 Moquette (int.) Drapeau : Tchécoslovaquie Ivan Lendl 6-7, 6-3, 4-6, 6-4, 6-4
2 14/01/1986 Drapeau : États-Unis Nabisco MastersNew York Masters Moquette (int.) Drapeau : Tchécoslovaquie Ivan Lendl 6-2, 7-6, 6-3 Parcours
3 07/04/1986 Drapeau : États-Unis Buick WCT FinalsDallas 250 Moquette (int.) Drapeau : Suède Anders Järryd 6-7, 6-1, 6-1, 6-4
4 04/08/1986 Drapeau : États-Unis Volvo InternationalStratton Mountain 250 Dur (ext.) Drapeau : Tchécoslovaquie Ivan Lendl 6-4, 7-6
5 01/12/1986 Drapeau : États-Unis Nabisco MastersNew York Masters Moquette (int.) Drapeau : Tchécoslovaquie Ivan Lendl 6-4, 6-4, 6-4 Parcours
6 17/08/1987 Drapeau : États-Unis Triftway ATP ChampionshipCincinnati Championship Series Dur (ext.) Drapeau : Suède Stefan Edberg 6-4, 6-1
7 20/06/1988 Drapeau : Royaume-Uni The ChampionshipsWimbledon G. Chelem Gazon (ext.) Drapeau : Suède Stefan Edberg 4-6, 7-6, 6-4, 6-2 Parcours
8 24/04/1989 Drapeau : Monaco Monte-Carlo OpenMonte-Carlo Championship Series Terre (ext.) Drapeau : Argentine Alberto Mancini 7-5, 2-6, 7-6, 7-5
9 28/11/1989 Drapeau : États-Unis Nabisco MastersNew York Masters Moquette (int.) Drapeau : Suède Stefan Edberg 4-6, 7-6, 6-3, 6-1 Parcours
10 07/05/1990 Drapeau : Allemagne German OpenHambourg Championship Series SW Terre (ext.) Drapeau : Espagne Juan Aguilera 6-1, 6-0, 7-6 Parcours
11 11/06/1990 Drapeau : Royaume-Uni Stella Artois ChampionshipsLondres World Series Gazon (ext.) Drapeau : Tchécoslovaquie Ivan Lendl 6-3, 6-2
12 25/06/1990 Drapeau : Royaume-Uni The ChampionshipsWimbledon G. Chelem Gazon (ext.) Drapeau : Suède Stefan Edberg 6-2, 6-2, 3-6, 3-6, 6-4 Parcours
13 08/10/1990 Drapeau : Japon SEIKO Super TennisTokyo Championship Series Moquette (int.) Drapeau : Tchécoslovaquie Ivan Lendl 4-6, 6-3, 7-6
14 29/10/1990 Drapeau : France Open de Paris-BercyParis Championship Series SW Moquette (int.) Drapeau : Suède Stefan Edberg 3-3 ab.
15 22/04/1991 Drapeau : Monaco Monte-Carlo OpenMonte-Carlo Championship Series SW Terre (ext.) Drapeau : Espagne Sergi Bruguera 5-7, 6-4, 7-66, 7-64
16 24/06/1991 Drapeau : Royaume-Uni The ChampionshipsWimbledon G. Chelem Gazon (ext.) Drapeau : Allemagne Michael Stich 6–4, 7–64, 6-4 Parcours
17 12/08/1991 Drapeau : États-Unis RCA ChampionshipsIndianapolis Championship Series Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Pete Sampras 7-62, 3-6, 6-3
18 16/08/1993 Drapeau : États-Unis RCA ChampionshipsIndianapolis Championship Series Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Jim Courier 7-5, 6-3
19 09/05/1994 Drapeau : Italie Italian OpenRome Super 9 Terre (ext.) Drapeau : États-Unis Pete Sampras 6-1, 6-2, 6-2
20 03/10/1994 Drapeau : Australie Australian Indoor Tennis ChampionshipSydney Championship Series Dur (ext.) Drapeau : Pays-Bas Richard Krajicek 7-65, 7-67, 2-6, 6-3
21 15/11/1994 Drapeau : Allemagne ATP Tour World ChampionshipsFrancfort Masters Moquette (int.) Drapeau : États-Unis Pete Sampras 4-6, 6-3, 7-5, 6-4 Parcours
22 13/02/1995 Drapeau : Italie Italian IndoorsMilan Championship Series Moquette (int.) Drapeau : Russie Ievgueni Kafelnikov 7-5, 5-7, 7-66
23 24/04/1995 Drapeau : Monaco Monte-Carlo OpenMonte-Carlo Super 9 Terre (ext.) Drapeau : Autriche Thomas Muster 4-6, 5-7, 6-1, 7-66, 6-0 Parcours
24 26/06/1995 Drapeau : Royaume-Uni The ChampionshipsWimbledon G. Chelem Gazon (ext.) Drapeau : États-Unis Pete Sampras 65-7, 6-2, 6-4, 6-2 Parcours
25 30/10/1995 Drapeau : France Open de Paris-BercyParis Super 9 Moquette (int.) Drapeau : États-Unis Pete Sampras 7-65, 6-4, 6-4
26 19/11/1996 Drapeau : Allemagne ATP Tour World ChampionshipsHanovre Masters Moquette (int.) Drapeau : États-Unis Pete Sampras 3-6, 7-65, 7-64, 611-7, 6-4 Parcours
27 06/07/1998 Drapeau : Suisse Swiss Open GstaadGstaad Int' Series Terre (ext.) Drapeau : Espagne Àlex Corretja 7-65, 7-5, 6-3
28 05/04/1999 Drapeau : Hong Kong Salem OpenHong Kong Int' Series Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Andre Agassi 64-7, 6-4, 6-4
  1. Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Titres en double (15)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Surface Partenaire Finalistes Score
1 14/05/1984 Drapeau : Allemagne International of Bavaria, Munich Terre battue Drapeau : Pologne Wojtek Fibak Drapeau : États-Unis Eric Fromm
Drapeau : République socialiste de Roumanie Florin Segarceanu
6-4, 4-6, 6-1
2 17/03/1986 Drapeau : Belgique Belgium Indoor, Bruxelles Synthétique Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Slobodan Živojinović Drapeau : Australie John Fitzgerald
Drapeau : Tchécoslovaquie Tomáš Šmíd
7-6, 7-5
3 13/10/1986 Drapeau : Australie Swan Premium Indoor Open, Sydney Dur (int.) Drapeau : Australie John Fitzgerald Drapeau : Australie Peter McNamara
Drapeau : Australie Paul McNamee
6-4, 7-6
4 23/03/1987 Drapeau : Belgique Belgium Indoor, Bruxelles Synthétique Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Slobodan Živojinović Drapeau : États-Unis Chip Hooper
Drapeau : États-Unis Mike Leach
7-6, 7-6
5 30/03/1987 Drapeau : Italie Fila Trophy, Milan Synthétique Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Slobodan Živojinović Drapeau : Espagne Sergio Casal
Drapeau : Espagne Emilio Sánchez
3-6, 6-3, 6-4
6 10/11/1987 Drapeau : Allemagne Francfort Cup, Francfort Synthétique Drapeau : République fédérale d'Allemagne Patrik Kühnen Drapeau : États-Unis Scott Davis
Drapeau : États-Unis David Pate
6-4, 6-2
7 15/02/1988 Drapeau : Italie Stella Artois Indoor, Milan Synthétique Drapeau : République fédérale d'Allemagne Eric Jelen Drapeau : Tchécoslovaquie Miloslav Mečíř
Drapeau : Tchécoslovaquie Tomáš Šmíd
6-3, 6-3
8 29/02/1988 Drapeau : États-Unis Indian Wells Champions Cup, Indian Wells Dur Drapeau : France Guy Forget Drapeau : Mexique Jorge Lozano
Drapeau : États-Unis Todd Witsken
6-4, 6-4
9 13/03/1989 Drapeau : États-Unis Indian Wells Champions Cup, Indian Wells Dur Drapeau : Suisse Jakob Hlasek Drapeau : États-Unis Kevin Curren
Drapeau : États-Unis David Pate
7-6, 7-5
10 05/03/1990 Drapeau : États-Unis Indian Wells Champions Cup, Indian Wells Dur Drapeau : France Guy Forget Drapeau : États-Unis Jim Grabb
Drapeau : États-Unis Patrick McEnroe
4-6, 6-4, 6-3
11 10/02/1992 Drapeau : Belgique Belgium Indoor, Bruxelles Synthétique Drapeau : États-Unis John McEnroe Drapeau : France Guy Forget
Drapeau : Suisse Jakob Hlasek
6-3, 6-2
12 20/04/1992 Drapeau : Monaco Monte-Carlo Volvo Open, Monaco Terre battue Drapeau : Allemagne Michael Stich Drapeau : Tchécoslovaquie Petr Korda
Drapeau : Tchécoslovaquie Karel Nováček
6-4, 6-4
13 27/07/1992 médaille d'or, Jeux olympiques Jeux olympiques, Barcelone Terre battue Drapeau : Allemagne Michael Stich Drapeau : Afrique du Sud Wayne Ferreira
Drapeau : Afrique du Sud Piet Norval
7-6, 4-6, 7-6, 6-3
14 04/01/1993 Drapeau : Qatar Qatar Total Open, Doha Dur Drapeau : Allemagne Patrik Kühnen Drapeau : États-Unis Shelby Cannon
Drapeau : États-Unis Scott Melville
6-2, 6-4
15 13/02/1995 Drapeau : Italie Muratti Time Indoor, Milan Synthétique Drapeau : France Guy Forget Drapeau : République tchèque Petr Korda
Drapeau : République tchèque Karel Nováček
6-2, 6-4

Finales en double (12)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 11/11/1985 Drapeau : Royaume-Uni Wembley pro, Londres Synthétique Drapeau : France Guy Forget
Drapeau : Suède Anders Järryd
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Slobodan Živojinović 7-5, 4-6, 6-4
2 05/05/1986 Drapeau : États-Unis T.O.C. Forest Hills, Forest Hills Terre battue Drapeau : Chili Hans Gildemeister
Drapeau : Équateur Andrés Gómez
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Slobodan Živojinović 7-6, 7-6
3 11/08/1986 Drapeau : Canada International Canadian Open, Toronto Dur Drapeau : États-Unis Chip Hooper
Drapeau : États-Unis Mike Leach
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Slobodan Živojinović 6-7, 6-3, 6-3
4 15/09/1986 Drapeau : Allemagne Ebel German Open, Hambourg Terre battue Drapeau : Espagne Sergio Casal
Drapeau : Espagne Emilio Sánchez
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Eric Jelen 6-4, 6-1
5 16/02/1987 Drapeau : États-Unis Pilot Pen Classic, Indian Wells Dur Drapeau : France Guy Forget
Drapeau : France Yannick Noah
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Eric Jelen 6-4, 7-6
6 12/10/1987 Drapeau : Australie Swan Premium Indoor Open, Sydney Dur (int.) Drapeau : Australie Darren Cahill
Drapeau : Australie Mark Kratzmann
Drapeau : États-Unis Robert Seguso 6-3, 6-2
7 18/10/1988 Drapeau : Japon Seiko Super Tennis, Tokyo Synthétique Drapeau : Équateur Andrés Gómez
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Slobodan Živojinović
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Eric Jelen 7-5, 5-7, 6-3
8 08/05/1989 Drapeau : Allemagne Ebel German Open, Hambourg Terre battue Drapeau : Espagne Emilio Sánchez
Drapeau : Espagne Javier Sánchez
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Eric Jelen 6-4, 6-1
9 16/03/1990 Drapeau : États-Unis Lipton International, Miami Dur Drapeau : États-Unis Rick Leach
Drapeau : États-Unis Jim Pugh
Drapeau : Brésil Cássio Motta 6-4, 3-6, 6-3
10 08/04/1991 Drapeau : Espagne Trofeo Conde de Godo, Barcelone Terre battue Drapeau : Argentine Horacio de la Peña
Drapeau : Italie Diego Nargiso
Drapeau : Allemagne Eric Jelen 3-6, 7-6, 6-4
11 25/04/1994 Drapeau : Allemagne BMW Open, Munich Terre battue Drapeau : Russie Ievgueni Kafelnikov
Drapeau : République tchèque David Rikl
Drapeau : République tchèque Petr Korda 7-6, 7-5
12 15/03/1999 Drapeau : États-Unis Lipton International, Miami Dur Drapeau : Zimbabwe Wayne Black
Drapeau : Australie Sandon Stolle
Drapeau : États-Unis Jan-Michael Gambill 6-1, 6-1

Classement ATP en fin de saison[modifier | modifier le code]

Sa première apparition au classement ATP date du 2 janvier 1984, à la 563e place. Il fut classé dans le top 100 durant 633 semaines consécutives, du 10 décembre 1984 au 19 juillet 1999, dont 10 semaines no 1.

Année 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999
Rang 66 en augmentation 6 en augmentation 2 en diminution 5 en augmentation 4 en augmentation 2 en stagnation 2 en diminution 3 en diminution 5 en diminution 11 en augmentation 3 en diminution 4 en diminution 6 en diminution 63 en diminution 69 en diminution 130

Source : (en) Classements de Boris Becker sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Victoires sur les no 1[modifier | modifier le code]

# B.B Lieu Année Surface Adversaire Tour Score
1 no 6 Drapeau : États-Unis Chicago 1986 Moquette Drapeau : République tchèque Ivan Lendl F 7-6, 6-3
2 no 6 Drapeau : Royaume-Uni Wimbledon 1986 Gazon Drapeau : République tchèque Ivan Lendl F 6-4, 6-3, 7-5
3 no 3 Drapeau : Australie Sydney 1986 Dur indoor Drapeau : République tchèque Ivan Lendl F 3-6, 7-6, 6-2, 6-0
4 no 8 Drapeau : Royaume-Uni Wimbledon 1988 Gazon Drapeau : République tchèque Ivan Lendl DF 6-4, 6-3, 6-7, 6-4
5 no 4 Drapeau : États-Unis New York 1988 Moquette Drapeau : Suède Mats Wilander RR 7-6, 6-7, 6-1
6 no 2 Drapeau : Royaume-Uni Wimbledon 1989 Gazon Drapeau : République tchèque Ivan Lendl DF 7-5, 6-7, 2-6, 6-4, 6-3
7 no 2 Drapeau : États-Unis US Open 1989 Dur Drapeau : République tchèque Ivan Lendl F 7-6, 1-6, 6-3, 7-6
8 no 2 Drapeau : Allemagne Stuttgart 1990 Moquette Drapeau : République tchèque Ivan Lendl F 6-2, 6-2
9 no 2 Drapeau : Australie Sydney 1990 Dur indoor Drapeau : Suède Stefan Edberg F 7-6, 6-4, 6-4
10 no 2 Drapeau : Suède Stockholm 1990 Moquette Drapeau : Suède Stefan Edberg F 6-4, 6-0, 6-3
11 no 2 Drapeau : Suède Stockholm 1991 Moquette Drapeau : Suède Stefan Edberg F 3-6, 6-4, 1-6, 6-2, 6-2
12 no 5 Drapeau : Belgique Bruxelles 1992 Moquette Drapeau : États-Unis Jim Courier F 6-7(5), 2-6, 6-7(10), 7-6(5), 7-5
13 no 9 Drapeau : France Paris 1992 Moquette Drapeau : États-Unis Jim Courier QF 7-6(5), 6-3
14 no 7 Drapeau : Allemagne Francfort 1992 Moquette Drapeau : États-Unis Jim Courier F 6-4, 6-3, 7-5
15 no 6 Drapeau : Suède Stockholm 1994 Moquette Drapeau : États-Unis Pete Sampras DF 6-4, 6-4
16 no 5 Drapeau : Allemagne Francfort 1994 Moquette Drapeau : États-Unis Pete Sampras RR 7-5, 7-5
17 no 4 Drapeau : Royaume-Uni Wimbledon 1995 Gazon Drapeau : États-Unis Andre Agassi DF 2-6, 7-6(1), 6-4, 7-6(1)
18 no 6 Drapeau : Allemagne Stuttgart 1996 Moquette Drapeau : États-Unis Pete Sampras F 3-6, 6-3, 3-6, 6-3, 6-4
19 no 6 Drapeau : Allemagne Hanovre 1996 Moquette Drapeau : États-Unis Pete Sampras RR 7-6(10), 7-6(4)

Parfum[modifier | modifier le code]

Boris Becker a créé son propre parfum qui porte son nom avec la société allemande LR Health & Beauty Systems[8]. Il est distribué exclusivement par cette société, par l'intermédiaire des partenaires de vente agréés, dans plus d'une trentaine de pays à travers le monde.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Video des 2 balles de match, www.youtube.com
  2. (en) « ATP Records », sur tennisbios.com (consulté le 15 mai 2013)
  3. 15 love tennis, Boris Becker : l'homme qui aurait dû être roi, 16 mai 2011
  4. Boris Becker "Sans filet", www.ina.fr
  5. (en) « Slam Winners Saving Match Point », sur tennis28.com (consulté le 15 mai 2013)
  6. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome et de Hambourg a changé au cours des ans.
  7. Les Masters 1000 de Stockholm (1990-1994), d'Essen (1995) et de Stuttgart (1996-2001) se sont succédé.
  8. Parfum de Boris Becker, www.lrworld.com