Borna Ćorić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Borna Ćorić
Borna Ćorić
Borna Ćorić au Tournoi de Wimbledon en 2014
Carrière professionnelle
2013
Nationalité Drapeau de la Croatie Croatie
Naissance (18 ans)
Drapeau : Croatie Zagreb
Taille / poids 1,85 m (6 1) / 79 kg (174 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Željko Krajan
Gains en tournois 486 573 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 53e (04/05/2015)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 560e (13/10/2014)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/64 - - 1/32
Double - - - -

Borna Ćorić, né le à Zagreb, est un joueur de tennis croate.

Il a remporté le tournoi junior de l'US Open 2013.

Carrière[modifier | modifier le code]

Parcours junior et début prometteur professionnel[modifier | modifier le code]

2013-2014 : L'éclosion[modifier | modifier le code]

En 2013, Borna Ćorić remporte son premier tournoi Future à Bournemouth en avril après être sorti des qualifications. En août, il remporte deux tournois Future à Izmir en Turquie.

Il remporte ensuite le tournoi junior de l'US Open 2013 à seulement 16 ans, alors qu'il était tête de série no 4, battant en finale l'Australien Thanasi Kokkinakis (3-6, 6-3, 6-1).

En septembre, il fait partie de l'équipe de Croatie de Coupe Davis lors des matchs de barrage face à la Grande-Bretagne. Il s'incline lors du premier match face à Andy Murray et son équipe perd la rencontre 1-4.

En 2014, il participe à nouveau à la Coupe Davis avec la Croatie, dans le groupe européen. Il joue contre Jerzy Janowicz, 21e mondial, et s'impose en 5 sets (2-6, 6-2, 7-5, 5-7, 6-4), ce qui permet à son équipe de remporter la rencontre. En juillet, il remporte son premier match en tournoi ATP à l'Open de Croatie Umag face à Édouard Roger-Vasselin, 46e mondial.

En septembre, il remporte son premier tournoi Challenger à Izmir en s'imposant en finale face à Malek Jaziri et monte à la 140e place mondiale.

En octobre, au tournoi de Bâle où il bénéficie d'une wild card, il fait sensation en éliminant au premier tour Ernests Gulbis, 13e mondial, en deux sets (7-62, 6-3)[1]. Au deuxième tour, il s'impose face à Andrey Golubev, de nouveau en deux sets (6-4, 6-4). En quart de finale, il réalise l'exploit de battre l'ancien no 1 mondial Rafael Nadal en 2 sets (6-2, 7-64)[2]. Au tour suivant, il est éliminé par le joueur belge en forme David Goffin en 3 sets (4-6, 6-3, 3-6). Grâce à ce beau parcours, il gagne 31 places au classement ATP et intègre ainsi pour la première fois de sa jeune carrière le top 100 (93e mondial).

2015 : La continuité[modifier | modifier le code]

En février, il intègre le tableau principal de l'ATP 500 de Dubaï en temps que lucky loser grâce au forfait de l'Allemand Philipp Kohlschreiber. Au premier tour, il élimine le Tunisien Malek Jaziri en 3 sets (5-7, 6-3, 6-3). Au deuxième tour, il profite de l'abandon de Márcos Baghdatís dans le tie-break du troisième set (6-4, 3-6, 6-6 ab.). En quart de finale, il crée la sensation en battant sèchement le Britannique Andy Murray, 3e mondial (6-1, 6-3)[3]. À seulement 18 ans, il s'agit de sa deuxième victoire sur un membre du top 5 après Rafael Nadal à Bâle en octobre 2014. Il est ensuite éliminé aux portes de la finale par le numéro deux mondial et futur vainqueur du tournoi, Roger Federer (2-6, 1-6). Cette performance lui permettra de gagner un nombre important de places au classement ATP (23 pour être exact) pour atteindre la 60e place mondiale.

Au Masters d'Indian Wells, il intègre le tableau principal d'un Masters 1000 en tant que qualifié pour la première fois de sa carrière. Il remporte son premier match contre l'Autrichien Andreas Haider-Maurer (6-4, 6-4) mais perd contre l'Australien Bernard Tomic en deux sets. Grâce à ce parcours, il améliore son classement d'une place (59e mondial). À Miami, il intègre le tableau principal et affronte au premier tour une nouvelle fois Andreas Haider-Maurer qu'il bat plus difficilement (1-6, 6-3, 7-63) mais perd au tour suivant contre le Belge David Goffin (0-6, 4-6).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titre en simple[modifier | modifier le code]

Aucun

Finale en simple[modifier | modifier le code]

Aucune

Titre en double[modifier | modifier le code]

Aucun

Finale en double[modifier | modifier le code]

Aucune

Parcours dans les tournois de Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2014 2e tour (1/32) Drapeau : République dominicaine Victor Estrella
2015 1er tour (1/64) Drapeau : France Jérémy Chardy
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

N'a jamais participé à un tableau final.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2015 2e tour
Drapeau : Australie B. Tomic
2e tour
Drapeau : Belgique David Goffin
1er tour
Drapeau : Ukraine A. Dolgopolov
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Classements en fin de saison[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année 2012 2013 2014
Rang 1305 en augmentation 367 en augmentation 91

Source : (en) Classements de Borna Ćorić sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coric s'offre Gulbis, sur franceinfo.fr
  2. Borna Coric a dévoré Rafael Nadal, sur tennisactu.net/
  3. « Murray sorti par Coric ! », sur L'Équipe (consulté le 26 février 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]