Mardy Fish

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fish.
Mardy Fish
Mardy Fish
Mardy Fish en conférence de presse en 2010.
Carrière professionnelle
2000
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (32 ans)
Drapeau : États-Unis Edina
Surnom Fishou
Taille / poids 1,88 m (6 2) / 82 kg (180 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Mark Knowles
Gains en tournois 7 335 361 $
Palmarès
En simple
Titres 6
Finales perdues 14
Meilleur classement 7e (15/08/2011)
En double
Titres 8
Finales perdues 3
Meilleur classement 14e (06/07/2009)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/4 1/16 1/4 1/4
Double 1/4 1/16 1/2 1/8
Médailles olympiques
Simple - 1 -
Titres par équipe nationale
Hopman Cup 1

Mardy Fish, né le à Edina dans le Minnesota, est un joueur de tennis professionnel américain.

Il a ramené une médaille d'argent des Jeux olympiques d'Athènes en 2004, après s'être incliné en finale contre le Chilien Nicolás Massú. Il est essentiellement un joueur de surfaces rapides, très performant sur dur, notamment sur le sol Américain, mais également sur gazon.

Carrière[modifier | modifier le code]

2008[modifier | modifier le code]

Mardy Fish réalise un début de saison 2008 satisfaisant puisqu'il atteint la finale du Masters d'Indian Wells, la deuxième catégorie de tournois la plus importante après le Grand Chelem. Mais la performance vient surtout du fait qu'il élimine plusieurs têtes de série sur son parcours, parmi lesquels Nikolay Davydenko (no 4), David Nalbandian (no 7) et enfin Roger Federer (no 1) sèchement battu 6-3, 6-2 en demi-finale alors que le Suisse n'avait pas cédé le moindre set de tout le tournoi. C'est la deuxième fois de sa carrière que Mardy Fish atteint une finale de Masters Series après celui de Cincinnati en 2003. En 2008, il atteint également les quarts de finale à l'US Open où il perd en 4 manches contre Rafael Nadal.

2009 : renouveau[modifier | modifier le code]

Mardy Fish à Roland-Garros en 2009.

L'Américain participe à l'Open d'Australie, où il est battu au troisième tour par Márcos Baghdatís. Deux semaines plus tard, il atteint la finale de l'Open de San José, en battant notamment Juan Martín del Potro et son compatriote James Blake, mais il échoue à un set de la victoire face à Radek Štěpánek (3-6, 6-4, 6-2).

Tête de série no 1 à Delray Beach, il impressionne de nouveau en remportant son troisième titre sur le circuit masculin, en battant notamment Florent Serra, Jérémy Chardy et, en finale, Evgeny Korolev (7-5, 6-3).

Il est éliminé au premier tour de Roland-Garros par Máximo González. À Wimbledon, il bat Sergio Roitman (6-3, 6-2, 4-1 abandon), puis Janko Tipsarević (6-4, 3-6, 6-1, 6-4) avant de s'incliner face à Novak Djokovic (6-4, 6-4, 6-4).

Sa fin de saison est gâchée par des blessures.

2010[modifier | modifier le code]

Fish, qui a beaucoup de points à défendre en début d'année, fait néanmoins un très bon départ, avec une demi-finale à Sydney, mais une défaite prématurée à Delray Beach où il est tenant du titre le fait sortir du top 100. Mais, en mars, il signe une des meilleures victoires de sa carrière en battant Andy Murray (6-4, 6-4) au second tour du Masters de Miami. Il bat à nouveau Murray au tournoi du Queen's et atteint les quart de finale pour la deuxième année de suite, puis les demi-finales en battant facilement Michaël Llodra. Enfin, après un match exemplaire face à Feliciano López, il se qualifie pour sa première finale depuis le tournoi de Delray Beach 2009. Puis, il remporte coup sur coup les tournois de Newport et Atlanta.

2011 : le sommet[modifier | modifier le code]

À l'Open d'Australie, il est battu au deuxième tour par Tommy Robredo (1-6, 6-3, 6-3, 6-3).

Au Tournoi de Memphis, il bat Teimuraz Gabachvili (6-1, 7-5), Lukáš Lacko (65-7, 6-4, 7-63) puis Sam Querrey (6-3, 6-4) avant de s'incliner en demi-finale devant Milos Raonic (6-4, 4-6, 6-3). Il enchaîne à Delray Beach où il bat Björn Phau (5-0 abandon), Ricardo Mello (6-2, 6-1) puis Alejandro Falla (6-1, 6-4) avant de s'incliner en demi-finale contre Juan Martín del Potro (6-1, 7-5). Á Indian Wells, il s'incline d'entrée contre Milos Raonic (7-5, 6-4). À Miami, il s'incline en demi-finale contre Novak Djokovic (6-3, 6-1) après avoir battu Julien Benneteau (6-4, 6-3), Richard Gasquet (6-4, 6-3), Juan Martín del Potro (7-5, 7-65) et David Ferrer (7-5, 6-2).

Lors de Roland-Garros, il est battu par Gilles Simon (6-3, 6-4, 6-2). Il réalise un meilleur parcours a Wimbledon, où il est battu en quarts de finale par Rafael Nadal (6-3, 6-3, 5-7, 6-4). Puis Mardy Fish gagne comme l'année précédente le tournoi d'Atlanta en s'imposant de nouveau devant son compatriote John Isner, mais il ne peut pas défendre son titre à Newport car il joue la Coupe Davis avec son équipe. Il arrive en finale du Tournoi de Los Angeles mais perd contre Ernests Gulbis (5-7, 6-4, 6-4). Au Masters du Canada, il bat Feliciano López, Ernests Gulbis, Stanislas Wawrinka, Janko Tipsarević pour être battu en finale par Novak Djokovic (6-2, 3-6, 6-4). La semaine suivante, au Masters de Cincinnati, il bat Rafael Nadal en quart de finale sur le score de 6-3, 6-4 puis s'incline en demi-finale face au futur vainqueur Andy Murray. Il enchaîne avec l'US Open où il est sorti en huitièmes de finale par Jo-Wilfried Tsonga (6-4, 6-75, 3-6, 6-4, 6-2). Classé huitième début novembre, il décroche son billet pour le Masters où il est éliminé en phase de poules.

Il termine l'année à la 8e place mondiale et achève la meilleure saison de sa carrière.

2012[modifier | modifier le code]

Mardy Fish débute sa saison par l'Open d'Australie où il remporte son premier match face à Gilles Müller (6-4, 6-4, 6-2). Cependant comme l'année précédente, il est éliminé dès le second tour par Alejandro Falla (6-7, 3-6, 6-7). Il manque donc l'occasion de récupérer des points à ses concurrents.

Début février, il est sélectionné dans l'équipe de Coupe Davis des États-Unis afin d'affronter la Suisse à Fribourg sur terre battue. En tant que numéro 1 Américain, il affronte Stanislas Wawrinka lors du première match et offre le premier point à son pays par une victoire en 5 sets (6-2, 4-6, 4-6, 6-1, 9-7). Le second jour, il est aligné aux côtés du spécialiste du double Mike Bryan pour une nouvelle victoire face à la paire Suisse Federer/Wawrinka, ce qui offre le 3e point et donc la qualification à son équipe.

Il enchaine par un programme inhabituel pour lui, ayant l'habitude de se diriger vers la tournée Américaine, puisqu'il s'aligne sur l'Open 13 de Marseille où il s'incline à la surprise générale dés son entrée en lice face à Albano Olivetti alors 388e joueur mondial sortant des qualifications (3-6, 6-3, 3-6) malgré son statut de tête de série numéro 2. Il se dirige par la suite vers le tournoi de Dubai où il s'impose aisément lors de son premier tour face à Andreas Beck (6-1, 6-1) avant de s'incliner au second tour face à Mikhail Youzhny (2-6, 6-7). Son choix de se diriger vers ces tournois ne s'avère donc pas payant.

Début mars, il s'aligne sur le Masters d'Indian Wells où il élimine Andréas Seppi sur abandon lors du second tour (6-3, 3-2 ab) avant de perdre face à Matthew Ebden au 3e tour, ce qui constitue une nouvelle contre-performance. Néanmoins, il se rattrape bien dans la foulée lors du Masters de Miami atteignant les quarts de finale après avoir dominé Frank Dancevic (6-3, 7-6), Kevin Anderson (6-4, 6-3) et Nicolás Almagro (6-3, 6-7, 6-3) avant de s'incliner néanmoins assez lourdement face à Juan Mónaco (1-6, 3-6). C'est après ce match face à l'Argentin qu'il connaitra sa première grosse alerte d'arythmie cardiaque durant la nuit, se rendant d'urgence dans la chambre de son entraîneur puis vers l'hôpital de Miami.

Début avril, il débute sa saison de terre battue par le tournoi de Houston comme tête de série 1, il s'incline une nouvelle fois lourdement dés son premier match face à son compatriote Michael Russell (3-6, 1-6). Insuffisamment remis de ses problèmes, il décide de renoncer à la saison complète sur terre battue et ne se rendra donc pas à Roland Garros. Il subira une petite intervention au niveau du cœur pour corriger ce problème.

Il effectue son retour à la compétition lors du tournoi de Wimbledon où il effectue un excellent parcours pour une reprise. Il bat successivement Rubén Ramírez Hidalgo (7-6, 7-5, 6-1), James Ward (6-3, 5-7, 6-4, 6-7, 6-3) et David Goffin (7-6, 7-6, 6-3) avant de s'incliner en huitièmes de finale face au numéro 6 mondial Jo-Wilfried Tsonga (6-4, 6-7, 4-6, 4-6).

Il débute sa tournée US sur dur par le tournoi d'Atlanta où il est double tenant du titre et tête de série numéro 2. Il est malheureusement contraint à l'abandon dés son premier match face à Gilles Müller alors qu'il mène au score (6-4, 3-2) pour une blessure à la cheville. Déjà médaillé, il décide de faire l'impasse sur les Jeux Olympiques de Londres, préférant s'aligner sur le tournoi de Washington où il réalise une performance satisfaisante en atteignant les 1/2 finale après avoir dominé Björn Phau (4-6, 6-1, 6-2), Ričardas Berankis (6-3, 6-1), Xavier Malisse (6-3, 6-4) avant de s'incliner face à Tommy Haas (3-6, 5-7).

Il se rend par la suite sur le Masters du Canada où il est finaliste sortant. Il prend de belles revanches lors de ses deux premiers tours face à Matthew Ebden (6-2, 6-0), puis face à Juan Mónaco (2-6, 6-1, 6-4) qui l'avaient éliminé des deux premiers Masters de la saison. À la suite de mauvaises conditions climatiques sur Toronto, il est contraint de jouer deux matchs dans la journée face à Monaco puis face à Richard Gasquet lors de son 1/4 de finale où il craque physiquement après avoir gagné la première manche (7-5, 1-6, 2-6). La semaine suivante, il réalise également un bon parcours au Masters de Cincinnati où il bat Feliciano López au premier tour (6-2, 6-3), Carlos Berlocq (6-3, 6-1), Radek Štěpánek (6-3, 6-3). Il est battu en 1/4 de finale par le numéro 1 mondial et futur vainqueur du tournoi Roger Federer (3-6, 6-7). C'est la 5e fois que Mardy Fish s'incline face au futur vainqueur du Masters de Cincinnati.

Il participe à l'US Open en tant que tête de série numéro 23 où il élimine Go Soeda pour son entrée en lice (7-6, 7-6, 6-3), Nikolay Davydenko très difficilement (4-6, 6-7, 6-2, 6-1, 6-2), il s'agit de sa première victoire après avoir été mené 2 sets à 0, puis élimine Gilles Simon (6-1, 5-7, 7-6, 6-3) pour se qualifier pour les huitièmes de finale. Opposé à Roger Federer, il déclare forfait quelques heures avant son match à la suite de nouveaux problèmes d'arythmie cardiaque, ce qui mettra prématurément un terme à sa saison 2012.

Mardy termine l'année 2012 à la 27e place mondiale, cumulant 21 victoires pour 11 défaites.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple (6)[modifier | modifier le code]

Titres en simple (6)
Grand Chelem (0)
Jeux olympiques (0)
ATP Masters 1000 (0)
ATP 500 (0)
ATP 250 (6)
Masters (0)


Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Finaliste Score Tableau
1 20/10/2003 Drapeau : Suède If Stockholm Open, Stockholm Int' Series Dur (i) Drapeau : Suède Robin Söderling 7-5, 3-6, 7-64 Tableau
2 10/04/2006 Drapeau : États-Unis U.S. Men's Clay Court Championships, Houston Int' Series Terre battue Drapeau : Autriche Jürgen Melzer 3-6, 6-4, 6-3 Tableau
3 23/02/2009 Drapeau : États-Unis International Tennis Championships, Delray Beach 250 Series Dur Drapeau : Russie Evgeny Korolev 7-5, 6-3 Tableau
4 05/07/2010 Drapeau : États-Unis Campbell's Hall of Fame Tennis Champs, Newport 250 Series Gazon Drapeau : Belgique Olivier Rochus 5-7, 6-3, 6-4 Tableau
5 19/07/2010 Drapeau : États-Unis Atlanta Tennis Championships, Atlanta 250 Series Dur Drapeau : États-Unis John Isner 4-6, 6-4, 7-64 Tableau
6 18/07/2011 Drapeau : États-Unis Atlanta Tennis Championships, Atlanta 250 Series Dur Drapeau : États-Unis John Isner 3-6, 7-66, 6-2 Tableau

Finales en simple (14)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueur Score Tableau
1 09/03/2003 Drapeau : États-Unis International Tennis Championships, Delray Beach Int' Series Dur Drapeau : États-Unis Jan-Michael Gambill 6-0, 7-65 Tableau
2 22/06/2003 Drapeau : Royaume-Uni Hastings Direct Int’l Champ’s, Nottingham Int' Series Gazon Drapeau : Royaume-Uni Greg Rusedski 6-3, 6-2 Tableau
3 17/07/2003 Drapeau : États-Unis Western & Southern Financial Group Masters, Cincinnati Masters Series Dur Drapeau : États-Unis Andy Roddick 4-6, 7-63, 7-64 Tableau
4 09/02/2004 Drapeau : États-Unis SAP Open, San José Int' Series Dur (i) Drapeau : États-Unis Andy Roddick 7-6 13, 6-4 Tableau
5 07/06/2004 Drapeau : Allemagne Gerry Weber Open, Halle Int' Series Gazon Drapeau : Suisse Roger Federer 6-0, 6-3 Tableau
6 23/08/2004 Drapeau : Grèce Summer Olympic Games, Athènes Jeux olympiques Dur Drapeau : Chili Nicolás Massú 6-3, 3-6, 2-6, 6-3, 6-4 Tableau
7 25/08/2007 Drapeau : États-Unis Pilot Pen Tennis, New Haven Int' Series Dur Drapeau : États-Unis James Blake 7-5, 6-4 Tableau
8 13/03/2008 Drapeau : États-Unis Pacific Life Open, Indian Wells Masters Series Dur Drapeau : Serbie Novak Djokovic 6-2, 5-7, 6-3 Tableau
9 17/08/2008 Drapeau : États-Unis Pilot Pen Tennis, New Haven Int' Series Dur Drapeau : Croatie Marin Čilić 6-4, 4-6, 6-2 Tableau
10 09/02/2009 Drapeau : États-Unis SAP Open, San José 250 Series Dur (i) Drapeau : République tchèque Radek Štěpánek 3-6, 6-4, 6-2 Tableau
11 07/06/2010 Drapeau : Royaume-Uni AEGON Championships, Londres 250 Series Gazon Drapeau : États-Unis Sam Querrey 7-63, 7-5 Tableau
12 16/08/2010 Drapeau : États-Unis Western & Southern Financial Group Masters, Cincinnati Masters 1000 Dur Drapeau : Suisse Roger Federer 65-7, 7-61, 6-4 Tableau
13 31/07/2011 Drapeau : États-Unis Farmers Classic, Los Angeles 250 Series Dur Drapeau : Lettonie Ernests Gulbis 5-7, 6-4, 6-4 Tableau
14 08/08/2011 Drapeau : Canada Rogers Cup, Montréal Masters 1000 Dur Drapeau : Serbie Novak Djokovic 6-2, 3-6, 6-4 Tableau

Titres en double (8)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Partenaire Finalistes Score Tableau
1 22/04/2002 U.S. Men's Clay Court Championships
Drapeau : États-Unis Houston
Int' Series Terre battue Drapeau : États-Unis Andy Roddick Drapeau : États-Unis Jan-Michael Gambill
Drapeau : États-Unis Graydon Oliver
6-4, 6-4 Tableau
2 09/02/2004 Pilot Pen Tennis
Drapeau : États-Unis New Haven
Int' Series Dur Drapeau : États-Unis James Blake Drapeau : États-Unis Rick Leach
Drapeau : États-Unis Brian MacPhie
6-2, 7-5 Tableau
3 12/04/2004 U.S. Men's Clay Court Championships
Drapeau : États-Unis Houston
Int' Series Terre battue Drapeau : États-Unis James Blake Drapeau : États-Unis Rick Leach
Drapeau : États-Unis Brian MacPhie
6-3, 6-4 Tableau
4 13/07/2008 Campbell's Hall of Fame Tennis Champs
Drapeau : États-Unis Newport
Int' Series Gazon Drapeau : États-Unis John Isner Drapeau : Inde Rohan Bopanna
Drapeau : Pakistan Aisam-Ul-Haq Qureshi
6-4, 7-61 Tableau
5 16/02/2009 Regions Morgan Keegan Championships
Drapeau : États-Unis Memphis
500 Series Dur Drapeau : Bahamas Mark Knowles Drapeau : États-Unis Travis Parrott
Drapeau : Slovaquie Filip Polášek
7-67, 6-1 Tableau
6 12/03/2009 Pacific Life Open
Drapeau : États-Unis Indian Wells
Masters 1000 Dur Drapeau : États-Unis Andy Roddick Drapeau : Biélorussie Max Mirnyi
Drapeau : Israël Andy Ram
3-6, 6-1, [14-12] Tableau
7 08/02/2010 SAP Open
Drapeau : États-Unis San José
250 Series Dur Drapeau : États-Unis Sam Querrey Drapeau : Allemagne Benjamin Becker
Drapeau : Argentine Leonardo Mayer
7-63, 7-5 Tableau
8 02/08/2010 Legg Mason Tennis Classic
Drapeau : États-Unis Washington
500 Series Dur Drapeau : Bahamas Mark Knowles Drapeau : République tchèque Tomáš Berdych
Drapeau : République tchèque Radek Štěpánek
4-6, 7-67, [10-7] Tableau

Finales en double (3)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueurs Partenaire Score Tableau
1 26/02/2006 Regions Morgan Keegan Championships
Drapeau : États-Unis Memphis
Int' Series Gold Dur Drapeau : Afrique du Sud Chris Haggard
Drapeau : Croatie Ivo Karlović
Drapeau : États-Unis James Blake 0-6, 7-5, [10-5] Tableau
2 08/05/2011 Internazionali BNL d'Italia
Drapeau : Italie Rome
Masters 1000 Terre battue Drapeau : États-Unis John Isner
Drapeau : États-Unis Sam Querrey
Drapeau : États-Unis Andy Roddick Forfait Tableau
3 29/07/2013 Citi Open
Drapeau : États-Unis Washington
500 Series Dur (ext.) Drapeau : France Julien Benneteau
Drapeau : Serbie Nenad Zimonjić
Drapeau : République tchèque Radek Štěpánek 7-65, 7-5 Tableau

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Palmarès en Grand Chelem
Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2000 1er tour Drapeau : États-Unis J-M. Gambill
2001 1er tour Drapeau : France N. Escudé 1er tour Drapeau : Espagne C. Moyà
2002 2e tour Drapeau : Russie M. Youzhny 2e tour Drapeau : Espagne F. Vicente
2003 3e tour Drapeau : Afrique du Sud W. Ferreira 1er tour Drapeau : Allemagne L. Burgsmüller 3e tour Drapeau : Suisse R. Federer 2e tour Drapeau : Slovaquie K. Kučera
2004 1er tour Drapeau : Croatie I. Karlović 2e tour Drapeau : Suède J. Johansson 2e tour Drapeau : République tchèque M. Tabara
2005 2e tour Drapeau : Argentine G. Gaudio 1er tour Drapeau : Belgique X. Malisse 1er tour Drapeau : Croatie I. Karlović
2006 3e tour Drapeau : Géorgie I. Labadze 2e tour Drapeau : Serbie N. Djokovic
2007 1/4 de finale Drapeau : États-Unis A. Roddick 1er tour Drapeau : Espagne R. Nadal 2e tour Drapeau : Espagne T. Robredo
2008 3e tour Drapeau : Finlande J. Nieminen 2e tour Drapeau : Australie L. Hewitt 1er tour Drapeau : France R. Gasquet 1/4 de finale Drapeau : Espagne R. Nadal
2009 3e tour Drapeau : Chypre M. Baghdatís 1er tour Drapeau : Argentine M. González 3e tour Drapeau : Serbie N. Djokovic
2010 1er tour Drapeau : Kazakhstan A. Golubev 2e tour Drapeau : Croatie I. Ljubičić 2e tour Drapeau : Allemagne F. Mayer 1/8 de finale Drapeau : Serbie N. Djokovic
2011 2e tour Drapeau : Espagne T. Robredo 3e tour Drapeau : France G. Simon 1/4 de finale Drapeau : Espagne R. Nadal 1/8 de finale Drapeau : France J-W. Tsonga
2012 2e tour Drapeau : Colombie A. Falla 1/8 de finale Drapeau : France J-W. Tsonga 1/8 de finale Drapeau : Suisse R. Federer
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Palmarès en Grand Chelem
Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2001 1/8 de finale
Drapeau : États-Unis J. Morrison
Drapeau : Italie M. Bertolini
Drapeau : États-Unis D. Bowen
2002 1er tour
Drapeau : États-Unis J. Morrison
Drapeau : États-Unis D. Johnson
Drapeau : États-Unis J. Palmer
2e tour
Drapeau : États-Unis J. Morrison
Drapeau : République tchèque T. Cibulec
Drapeau : Inde L. Paes
1er tour
Drapeau : États-Unis J. Morrison
Drapeau : Inde M. Bhupathi
Drapeau : Biélorussie M. Mirnyi
2e tour
Drapeau : États-Unis J. Morrison
Drapeau : États-Unis D. Bowen
Drapeau : États-Unis B. Coupe
2003 1er tour
Drapeau : Australie M. Hill
Drapeau : États-Unis D. Johnson
Drapeau : États-Unis J. Palmer
1er tour
Drapeau : États-Unis B. Hodge
Drapeau : Suisse Y. Allegro
Drapeau : Allemagne R. Schüttler
2004
2005 1/4 de finale
Drapeau : États-Unis J. Blake
Drapeau : États-Unis B. Bryan
Drapeau : États-Unis M. Bryan
2006 2e tour
Drapeau : Chili F. González
Drapeau : Bahamas M. Knowles
Drapeau : Canada D. Nestor
2007 2e tour
Drapeau : États-Unis A. Delić
Drapeau : Bahamas M. Knowles
Drapeau : Canada D. Nestor
2008
2009 1/4 de finale
Drapeau : États-Unis J. Isner
Drapeau : États-Unis B. Bryan
Drapeau : États-Unis M. Bryan
1/2 finale
Drapeau : États-Unis J. Blake
Drapeau : Canada D. Nestor
Drapeau : Serbie N. Zimonjić
2010 2e tour
Drapeau : Bahamas M. Knowles
Drapeau : France G. Rufin
Drapeau : France A. Sidorenko
1er tour
Drapeau : Bahamas M. Knowles
Drapeau : Allemagne P. Marx
Drapeau : Slovaquie I. Zelenay
1/8 de finale
Drapeau : Bahamas M. Knowles
Drapeau : États-Unis B. Bryan
Drapeau : États-Unis M. Bryan
  • En dessous du résultat se trouve le nom du partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Parcours aux Masters[modifier | modifier le code]

Année Lieu Résultat Tour Adversaires Victoire / Défaite Scores
2011 Londres Round Robin RR
RR
RR
Roger Federer
Jo-Wilfried Tsonga
Rafael Nadal
Défaite
Défaite
Défaite
1-6, 6-3, 3-6
64-7, 1-6
2-6, 6-3, 63-7

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg puis Madrid[1] Canada Cincinnati Stuttgart puis Madrid puis Shanghai[2] Paris
2000 2e tour
Drapeau : Allemagne T. Haas
1er tour
Drapeau : République tchèque S. Doseděl
2001 2e tour
Drapeau : Allemagne N. Kiefer
2002 1er tour
Drapeau : États-Unis P. Sampras
2e tour
Drapeau : Chili M. Ríos
2003 3e tour
Drapeau : France N. Escudé
1er tour
Drapeau : Brésil G. Kuerten
2e tour
Drapeau : Espagne F. Mantilla
1er tour
Drapeau : Espagne D. Sánchez
1er tour
Drapeau : Maroc Y. El Aynaoui
Finale
Drapeau : États-Unis A. Roddick
1/8 de finale
Drapeau : Suisse R. Federer
1er tour
Drapeau : Brésil G. Kuerten
2004 1/8 de finale
Drapeau : Suisse R. Federer
2e tour
Drapeau : France J. Benneteau
1er tour
Drapeau : États-Unis A. Agassi
2e tour
Drapeau : Roumanie A. Pavel
2e tour
Drapeau : Roumanie A. Pavel
2005 2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
2e tour
Drapeau : Allemagne T. Haas
2006 3e tour
Drapeau : Espagne R. Nadal
2e tour
Drapeau : Russie N. Davydenko
2e tour
Drapeau : Chili F. González
2e tour
Drapeau : Espagne R. Nadal
2007 2e tour
Drapeau : France P-H. Mathieu
1er tour
Drapeau : Argentine G. Gaudio
1er tour
Drapeau : Espagne C. Moyà
1er tour
Drapeau : République tchèque R. Štěpánek
1er tour
Drapeau : France P-H. Mathieu
2e tour
Drapeau : Espagne D. Ferrer
2008 Finale
Drapeau : Serbie N. Djokovic
1er tour
Drapeau : France A. Clément
2e tour
Drapeau : États-Unis A. Roddick
1er tour
Drapeau : Espagne A. Montañés
1er tour
Drapeau : Allemagne N. Kiefer
1er tour
Drapeau : Espagne T. Robredo
2e tour
Drapeau : France R. Gasquet
2009 2e tour
Drapeau : France J. Chardy
2e tour
Drapeau : Chili N. Massú
2e tour
Drapeau : Espagne F. Verdasco
2e tour
Drapeau : Espagne T. Robredo
2010 2e tour
Drapeau : Serbie N. Djokovic
1/8 de finale
Drapeau : Russie M. Youzhny
2e tour
Drapeau : Autriche J. Melzer
Finale
Drapeau : Suisse R. Federer
2011 2e tour
Drapeau : Canada M. Raonic
1/2 finale
Drapeau : Serbie N. Djokovic
1/8 de finale
Drapeau : Croatie M. Čilić
1er tour
Drapeau : États-Unis J. Isner
Finale
Drapeau : Serbie N. Djokovic
1/2 finale
Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
2e tour
Drapeau : Australie B. Tomic
1/8 de finale
Drapeau : Argentine J. Mónaco
2012 3e tour
Drapeau : Australie M. Ebden
1/4 de finale
Drapeau : Argentine J. Mónaco
1/4 de finale
Drapeau : France R. Gasquet
1/4 de finale
Drapeau : Suisse R. Federer
2013 3e tour
Drapeau : France J-W. Tsonga
1er tour
Drapeau : Allemagne P. Kohlschreiber
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Mardy Fish est le premier à avoir utilisé le système d'assistance vidéo à l'arbitrage Hawk-Eye en tournoi du Grand Chelem, à l'US Open de tennis 2006.
  • Il est l'un des très rares joueurs professionnels à jouer avec des socquettes[3].
  • En 2010 il a subi un régime drastique qui l'a fait passer de 96 à 82 kg, soit 14 kg perdus. En conséquence il a énormément gagné en endurance et en mobilité, au point de figurer parmi les 10 meilleurs joueurs mondiaux l'année suivante[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome, de Hambourg (jusqu'en 2008) et de Madrid (depuis 2009) a changé au cours des ans.
  2. Les Masters 1000 de Stuttgart (1996-2001), de Madrid (2002-2008) et de Shanghai (depuis 2009) se sont succédé.
  3. (en) Mardy's socks meet his need for speed sur eurosport.fr. Mis en ligne le 5 octobre 2011.
  4. L'Américain Mardy Fish marche enfin à plein régime sur eurosport.fr. Mis en ligne le 22 novembre 2011.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]