Fédération internationale de tennis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

51° 27′ 32″ N 0° 15′ 19″ O / 51.458892, -0.255283

Fédération internationale de tennis
Image illustrative de l'article Fédération internationale de tennis

Sigle IFT
Sport(s) représenté(s) Tennis
Création 1913
Président Francesco Ricci Bitti (it)
Siège Londres, Royaume-Uni
Site internet www.itftennis.com/

La Fédération internationale de tennis ou FIT (ou International Tennis Federation ou ITF) est une association sportive internationale qui fédère, en 2004, 202 fédérations nationales.

Historique[modifier | modifier le code]

Initialement créée par douze fédérations nationales[1] le 1er mars 1913 à Paris, l'International Lawn Tennis Federation (ILTF) (Fédération internationale de tennis sur gazon) est reconnue comme autorité organisatrice des compétitions de tennis sur herbe à travers le monde en 1924[2].

Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle déménage de Paris à Roehampton, dans le sud-ouest de Londres.

En 1977, le terme lawn est abandonné, la majorité des compétitions se déroulant dorénavant sur d'autres surfaces.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

La FIT est subdivisée en six fédérations continentales auxquelles elle délègue ses compétences sur leurs territoires respectifs :

Elle organise dans le monde entier nombre de tournois dits Futures. Les juniors y font souvent leurs armes, les meilleurs d'entre eux accédant aux circuits professionnels WTA (femmes) et ATP (hommes). Les Tournois Futures féminins sont dotés de 10 000 à 100 000 dollars, quand leurs homonymes masculins offrent 10 à 15 000 dollars. La raison est que le circuit masculin offre une catégorie intermédiaire supplémentaire de tournois, dits Challenger, organisés par l'ATP et dotés de 25 000 à 150 000 dollars.

La FIT est responsable également de l'organisation des quatre tournois du Grand Chelem, mais aussi de la Fed Cup, de la Coupe Davis et de la Hopman Cup (double mixte).

Au terme de chaque saison depuis 1978, l'association élit enfin des champions du monde, en simple et en double.

Fédérations nationales affiliées (liste non exhaustive)[modifier | modifier le code]

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Les présidents successifs de la Fédération internationale de tennis. Avant 1938 principal (chairmen) et à partir de 1991 président et directeur général[3] :

  • 1913 : Drapeau : Allemagne Hans Behrens
  • 1914 : Drapeau : France Henri Wallet
  • 1919 : Drapeau : Belgique Paul de Borman
  • 1920 : Drapeau : Suisse Charles Barde
  • 1921 : Drapeau : Belgique Paul de Borman
  • 1922 : Drapeau : Afrique du Sud E. Clarke
  • 1923 : Drapeau : Royaume-Uni A. E. M. Taylor
  • 1924 : Drapeau : France Henri Wallet
  • 1925 : Drapeau : Royaume-Uni John Flavelle
  • 1926 : Drapeau : France M. Rances
  • 1927 : Drapeau : Suisse Charles Barde
  • 1928 : Drapeau : Belgique Paul de Borman
  • 1929 : Drapeau : Suisse Charles Barde
  • 1930 : Drapeau : France M. Rances
  • 1932 : Drapeau : Allemagne Hans Behrens
  • 1933 : Drapeau : Belgique Paul de Borman
  • 1934 : Drapeau : États-Unis L. J. Carruthers
  • 1935 : Drapeau : Italie G. Uzielli
  • 1936 : Drapeau : Suisse Charles Barde
  • 1937 : Drapeau : Belgique Paul de Borman
  • 1938 : Drapeau : Allemagne Hans Behrens
  • 1938 : Drapeau : France Pierre Gillou
  • 1939 : Drapeau : Suisse Charles Barde
  • 1946 : Drapeau : Belgique Paul de Borman
  • 1947 : Drapeau : France Pierre Gillou
  • 1948 : Drapeau : Royaume-Uni J. Eaton Griffith
  • 1949 : Drapeau : États-Unis R. B. Kingman
  • 1950 : Drapeau : Australie R. H. Youdale
  • 1951 : Drapeau : Pays-Bas D. Croll
  • 1952 : Drapeau : Suisse Charles Barde
  • 1953 : Drapeau : Royaume-Uni J. Eaton Griffith
  • 1954 : Drapeau : États-Unis R. B. Kingman
  • 1955 : Drapeau : Italie Giorgio De Stefani
  • 1956 : Drapeau : Australie R. H. Youdale
  • 1957 : Drapeau : Canada R. N. Watt
  • 1958 : Drapeau : Suisse Charles Barde
  • 1959 : Drapeau : Royaume-Uni J. Eaton Griffith
  • 1961 : Drapeau : France Jean Borotra
  • 1961 : Drapeau : Australie R. H. Youdale
  • 1962 : Drapeau : Italie Giorgio De Stefani
  • 1963 : Drapeau : Royaume-Uni J. Eaton Griffith
  • 1965 : Drapeau : Brésil P. da Silva Costa
  • 1967 : Drapeau : Italie Giorgio De Stefani
  • 1969 : Drapeau : Australie B. A. Barnett
  • 1971 : Drapeau : Danemark A. Heyman
  • 1974 : Drapeau : États-Unis W. E. Elcock
  • 1975 : Drapeau : Royaume-Uni D. N. Hartwick
  • 1977 : Drapeau : France Philippe Chatrier
  • 1991 : Drapeau : Australie Brian Tobin
  • 1999 : Drapeau : Italie Francesco Ricci Bitti

Les secrétaires généraux successifs de la Fédération internationale de tennis puis directeurs des opération à partir de 1987[3] :

  • 1913 : Drapeau : France Robert Gallay
  • 1920 : Drapeau : France Robert Gallay et Drapeau : Royaume-Uni H. A. Sabelli
  • 1948 : Drapeau : France Robert Gallay et Drapeau : Royaume-Uni S. B. Reay
  • 1949 : Drapeau : Royaume-Uni S. B. Reay et Drapeau : France Antoine Gentien
  • 1961 : Drapeau : Royaume-Uni S. B. Reay et Drapeau : France N. Barrelon
  • 1970 : Drapeau : Royaume-Uni S. B. Reay et Drapeau : France Benny Berthet
  • 1973 : Drapeau : Royaume-Uni S. B. Reay
  • 1976 : Drapeau : Royaume-Uni D. Gray
  • 1984 : Drapeau : Royaume-Uni Shirley Woodhead
  • 1989 : Drapeau : Australie Brian Tobin
  • 1991 : Drapeau : Royaume-Uni M. Davis
  • 1995 : Drapeau : États-Unis D. McCurdy
  • 1998 : Drapeau : Espagne Juan Margets

Les trésoriers honoraires successifs de la Fédération internationale de tennis [3] :

  • 1913/1939 : Drapeau : France Robert Gallay
  • 1946/1963 : Drapeau : Royaume-Uni Clarence Sadd
  • 1963/1977 : Drapeau : Royaume-Uni H. J. Sargeant
  • 1977 : Drapeau : Royaume-Uni David Jude

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Par ordre alphabétique : Afrique du Sud, Allemagne, Australasie (Australie et Nouvelle-Zélande), Autriche, Belgique, Danemark, France, Grande-Bretagne, Pays-Bas, Russie, Suède, Suisse
  2. “ILTF rules of lawn tennis”
  3. a, b et c Constitution, Statuts et Règlements de ITF LIMITED

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]