Ace (tennis)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ace.
Ernests Gulbis servant un ace en 2008
Le joueur de tennis croate Ivan Ljubičić servant un ace lors de l'Open de Moselle 2011

Un ace, ou un as[1] est un service gagnant au tennis. Le principe est que l'adversaire ne renvoie pas la balle. Cela signifie que le receveur réalise une faute directe ou ne touche pas la balle. Dans la pratique, un amalgame est réalisé avec le terme « full ace » qui signifie que le service n'est pas touché par le receveur. Les statistiques comptabilisent les "full ace" et non les "aces".[réf. nécessaire]

Dans le tennis professionnel, les aces sont généralement réussis lors du premier service du joueur, lorsqu'il peut frapper la balle avec une force maximale et qu'il peut prendre des risques sur le placement de la balle (la plupart du temps, dans le coin opposé du carré de service). Des aces sur seconde balle sont possibles mais plus rares.

Étymologie[modifier | modifier le code]

L'origine du mot est souvent associée à l'as du jeu de carte puisqu'en anglais les mots se confondent. On peut aussi voir dans l'origine de ce mot une référence à l'aIS du jeu de paume, une planche dans le mur, remplacée au XIXe siècle par une grille derrière le joueur, qui, quand elle est touchée de volée, donnait le point immédiatement.

Records[modifier | modifier le code]

Durant le tournoi de Wimbledon 2010, 215 aces ont été réalisés lors de la rencontre entre Nicolas Mahut et John Isner. Depuis ce match, Isner détient le record d'aces au cours d'une partie : 112. Mahut arrive en deuxième position avec 103 aces. Ce match de tous les records avait duré 11 heures et 5 minutes, entre le 22 et le 24 juin 2010.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]