Gustavo Kuerten

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gustavo Kuerten
Gustavo Kuerten
Gustavo Kuerten à Roland-Garros en 2005
Carrière professionnelle
1995 – 2008
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Naissance 10 septembre 1976 (37 ans)
Drapeau : Brésil Florianópolis
Surnom Guga
Taille / poids 1,9 m (6 3) / 83 kg (183 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à une main
Entraîneur Larri Passos
Gains en tournois 14 807 000 $
Hall of Fame Membre depuis 2012
Palmarès
En simple
Titres 20
Finales perdues 9
Meilleur classement 1er (4 décembre 2000)
En double
Titres 8
Finales perdues 2
Meilleur classement 38e (13 octobre 1997)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 V(3) 1/4 1/4
Double 1/4 1/4 1/32 1/32

Gustavo Kuerten, né le 10 septembre 1976 à Florianópolis, est un ancien joueur de tennis brésilien, professionnel de 1995 à 2008.

Il compte à son palmarès vingt tournois en simple, dont trois tournois du Grand Chelem (Roland Garros en 1997, 2000 et 2001), le Masters en 2000, et cinq Masters Series entre 1999 et 2001. Il a également remporté huit tournois en double pendant cette période.

Parmi les joueurs n'ayant jamais perdu de finale de Grand Chelem, il est celui qui en a gagné le plus (3 victoires en finale de Grand Chelem, pour 0 défaite).

En 2000, il devient le premier Sud-Américain à être no 1 mondial en fin d'année, Marcelo Ríos ayant échoué de peu à s'y maintenir en 1998 et Guillermo Vilas, malgré une année 1977 avec plus de succès dans les tournois majeurs que Jimmy Connors, était resté bloqué à la deuxième place.

Hors des courts, il est également connu pour ses actions caritatives. Ainsi, en 2001, ses dons ont permis d'aider 10 000 personnes à Santa Catarina. Son propre frère est handicapé mental. Il a reçu de l'UNESCO cette année-là le prix Youth and Citizenship.

En 2004, il est le dernier joueur à priver Roger Federer d'un quart de finale dans un tournoi du Grand Chelem, en battant ce dernier au troisième tour de Roland-Garros (6-4, 6-4, 6-4), avant que Federer n'enchaîne 36 accessions consécutives en quart de finale (minimum) jusqu'à sa défaite au deuxième tour à Wimbledon en 2013.

En mars 2012, l'International Tennis Hall of Fame annonce que Gustavo Kuerten sera officiellement intronisé au "Panthéon du Tennis" (plus haute distinction du tennis) le 14 juillet 2012 à l'occasion des Campbell's Hall of Fame Tennis Championships[1] .

Carrière[modifier | modifier le code]

Gustavo Kuerten en 2006.

1997[modifier | modifier le code]

Début 1997, Kuerten n'est classé qu'à la 87e place mondiale. Il est battu au second tour de l'Open d'Australie. Après quelques bons résultats, dont deux 3e tour en Masters Series, il atteint la 66e place mondiale juste avant Roland-Garros.

C'est à la surprise générale qu'il se hisse jusqu'en finale, battant au passage trois anciens vainqueurs du tournoi, alors qu'il n'avait jamais encore atteint un quart de finale sur le circuit ATP. Le 8 juin, il bat Sergi Bruguera (6-3, 6-4, 6-2) en finale et devient le premier Brésilien à gagner un tournoi du Grand Chelem. Il passe par la même occasion à la 15e place mondiale. Après s'être incliné en finale du Masters Series du Canada contre Chris Woodruff, Kuerten entre dans le top 10. Il dispute également une finale à Bologne.

1998[modifier | modifier le code]

En 1998, Kuerten remporte deux tournois sur le circuit, celui de Stuttgart, en battant en finale Karol Kučera (4-6, 6-2, 6-4) et Majorque en battant en finale Carlos Moyà (6-7, 6-2, 6-3).

1999[modifier | modifier le code]

En 1999, Guga gagne deux prestigieux tournois Masters Series : Monte-Carlo (victoire contre Marcelo Ríos sur le score de 6-4 2-1) et Rome (victoire contre Patrick Rafter sur le score de 6-4, 7-5, 7-6). Grandissime favori a Roland-Garros, Kuerten perd en quart de finale contre l'ukrainien Andreï Medvedev, alors en état de grâce.

2000[modifier | modifier le code]

En 2000, Kuerten gagne 5 tournois dont 1 du Grand Chelem : Santiago, Hambourg, Internationaux de France de tennis, Indianapolis et la Masters Cup.

Sa seconde victoire à Roland-Garros contre Magnus Norman (6-2, 6-3, 2-6, 7-6) coïncide avec sa première place mondiale. Il devient no 1 en concluant l'année par une victoire au Masters (dernier tournoi de la saison réunissant les 8 meilleurs joueurs de l'année) à Lisbonne, en battant tour à tour Andre Agassi et Pete Sampras.

Tout au long de l'année, la lutte est très serrée au classement avec Marat Safin, une seule défaite de plus au Masters pour Marat donne finalement à Kuerten cette première place tant convoitée au meilleur moment possible.

2001[modifier | modifier le code]

En 2001, Kuerten s'adjuge 6 tournois : Buenos Aires, Acapulco, Monte-Carlo, Roland-Garros, Stuttgart et Cincinnati. Pour la seconde année consécutive, il mène la danse au niveau des gains en tournois : 4 091 004 dollars.

Kuerten remporte pour la troisième fois Roland-Garros, au terme d'une finale contre l'Espagnol Àlex Corretja (6-7, 7-5, 6-2, 6-0), et après avoir dessiné avec sa raquette un cœur sur le Central, suite au huitième de finale éprouvant face au modeste Américain Michael Russell (3-6, 4-6, 7-6(3), 6-3, 6-1). Kuerten rejoint ainsi les rares joueurs à avoir été triples vainqueurs à Paris, dans un groupe alors composé seulement de Björn Borg (6), Ivan Lendl (3), Mats Wilander (3) et rejoint depuis par Rafael Nadal (9).

2002[modifier | modifier le code]

En 2002, Kuerten remporte un tournoi à Salvador au Brésil, en battant Guillermo Coria (6-7 7-5 7-6).

2003[modifier | modifier le code]

En 2003, Kuerten ajoute deux autres titres à son palmarès : Auckland et Saint-Pétersbourg.

2004[modifier | modifier le code]

En 2004, Kuerten gagne un tournoi à Costa del Sol au Brésil, en battant en finale Agustín Calleri (3-6, 6-2, 6-3).

Il réalise cette année-là un très bon Roland-Garros, en ne cédant qu'en quart de finale contre David Nalbandian après avoir battu au troisième tour Roger Federer (6-4, 6-4, 6-4). Pourtant cette année est « noire » pour Kuerten, à cause d'une blessure à la hanche qui l'éloigne souvent des courts.

2005[modifier | modifier le code]

En 2005, Gustavo Kuerten remporte le tournoi exhibition de Copacabana à Rio de Janeiro, en battant en finale l'Argentin Mariano Puerta (7-5, 6-3). Cette victoire permet au Brésilien de retrouver le moral après deux années difficiles, dues à sa blessure à la hanche qui avait nécessité deux interventions chirurgicales. Quelque 3000 supporters assistent au match, durant lequel Kuerten, triple vainqueur de Roland Garros, a progressivement imposé son jeu après avoir été mené 5-3 dans la première manche.

Classé 294e à l'ATP, et n'ayant disputé que neuf tournois cette année, Kuerten souligna que cette victoire était très importante pour sa motivation et qu'il comptait se classer parmi les 50 meilleurs joueurs mondiaux en 2006.

En 2005, les journalistes américains de Tennis Magazine classent Gustavo Kuerten au 37e rang des « Quarante plus grands champions de tennis de ces quarante dernières années » (hommes et femmes confondus), derrière Jennifer Capriati (36e) et devant Virginia Wade (38e).

2006[modifier | modifier le code]

Début 2006, Kuerten passe deux mois aux États-Unis pour solidifier ses hanches, dont il a été opéré en 2004. En février, Guga annonce qu'il mettra un terme à sa carrière s'il ne retrouve pas son meilleur niveau d'ici la fin de l'année. Âgé de 29 ans, il n'a jamais totalement retrouvé le jeu qui l'avait mené a remporter Roland-Garros à trois reprises. Il pointe alors à la 300e place mondiale. Il annonce le 8 mai 2006 renoncer à participer au tournoi de Roland-Garros, mais reste déterminé à revenir sur le circuit. À ce titre, il engage le coach physique qui avait permis au footballeur Ronaldo de revenir à son meilleur niveau après sa blessure au genou.

Début octobre, Kuerten et son entraîneur Larri Passos (pt) se remettent ensemble après deux ans de rupture. Gustavo revient finalement à la compétition en novembre, dans le Challenger d'Asuncion, mais il est sorti au premier tour.

Fin de carrière[modifier | modifier le code]

Durant la saison 2007, Kuerten ne dépasse pas le troisième tour des tournois auxquels il participe, qu'il n'atteint qu'une seule fois au Masters de Miami. Début 2008, il fait ses adieux durant l'Open du Brésil aux fans de son pays, à la suite d'une défaite au premier tour contre Carlos Berlocq. Il est également battu par Sébastien Grosjean à Miami en mars (6-1, 7-5).

Guga a mis un terme à sa carrière internationale à l'issue du tournoi qui l'aura révélé, celui de son cœur : les Internationaux de France de Roland-Garros. Le 25 mai 2008, en simple, il perd contre le Français Paul-Henri Mathieu, sur le score de 6-3, 6-4, 6-2. Pour son dernier match, le public parisien a rendu à Gustavo Kuerten un hommage très solennel, avec une standing ovation. Guga a d'ailleurs reçu les honneurs de Roland-Garros, au travers d'un trophée de terre battue.

Par la suite, il perd en double dès le premier tour, associé à Sébastien Grosjean, pour ce qui restera son dernier match professionnel.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple (20)[modifier | modifier le code]

Titres en simple (20)
Grand Chelem (3)
Jeux olympiques (0)
ATP Masters 1000 (5)
ATP 500 (4)
ATP 250 (7)
Masters (1)
No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Finaliste Score
1 26/05/1997 Drapeau : France Roland-GarrosParis G. Chelem Terre (ext.) Drapeau : Espagne Sergi Bruguera 6-3, 6-4, 6-2 Parcours
2 20/07/1998 Drapeau : Allemagne Mercedes CupStuttgart Int' Series Gold Terre (ext.) Drapeau : Slovaquie Karol Kučera 4-6, 6-2, 6-4
3 28/09/1998 Drapeau : Espagne Mallorca OpenMajorque Int' Series Terre (ext.) Drapeau : Espagne Carlos Moyà 65-7, 6-2, 6-3
4 19/04/1999 Drapeau : Monaco Monte-Carlo OpenMonte-Carlo Super 9 Terre (ext.) Drapeau : Chili Marcelo Ríos 6-4, 2-1 ab. Parcours
5 10/05/1999 Drapeau : Italie Italian OpenRome Super 9 Terre (ext.) Drapeau : Australie Patrick Rafter 6-4, 7-5, 7-66 Parcours
6 28/02/2000 Drapeau : Chili Movistar OpenSantiago Int' Series Terre (ext.) Drapeau : Argentine Mariano Puerta 7-63, 6-3
7 15/05/2000 Drapeau : Allemagne Masters Series HamburgHambourg Masters Series Terre (ext.) Drapeau : Russie Marat Safin 6-4, 5-7, 6-4, 5-7, 7-63 Parcours
8 29/05/2000 Drapeau : France Roland-GarrosParis G. Chelem Terre (ext.) Drapeau : Suède Magnus Norman 6-2, 6-3, 2-6, 7-66 Parcours
9 14/08/2000 Drapeau : États-Unis RCA ChampionshipsIndianapolis Int' Series Gold Dur (ext.) Drapeau : Russie Marat Safin 3-6, 7-62, 7-62
10 27/11/2000 Drapeau : Portugal Tennis Masters CupLisbonne Masters Dur (int.) Drapeau : États-Unis Andre Agassi 6-4, 6-4, 6-4 Parcours
11 19/02/2001 Drapeau : Argentine Copa TelmexBuenos Aires Int' Series Terre (ext.) Drapeau : Argentine José Acasuso 6-1, 6-3
12 26/02/2001 Drapeau : Mexique Abierto Mexicano PegasoAcapulco Int' Series Gold Terre (ext.) Drapeau : Espagne Galo Blanco 6-4, 6-2
13 16/04/2001 Drapeau : Monaco Tennis Masters Series Monte-CarloMonte-Carlo Masters Series Terre (ext.) Drapeau : Maroc Hicham Arazi 6-3, 6-2, 6-4 Parcours
14 28/05/2001 Drapeau : France Roland-GarrosParis G. Chelem Terre (ext.) Drapeau : Espagne Àlex Corretja 63-7, 7-5, 6-2, 6-0 Parcours
15 16/07/2001 Drapeau : Allemagne Mercedes CupStuttgart Int' Series Gold Terre (ext.) Drapeau : Argentine Guillermo Cañas 6-3, 6-2, 6-4
16 06/08/2001 Drapeau : États-Unis Tennis Masters Series CincinnatiCincinnati Masters Series Dur (ext.) Drapeau : Australie Patrick Rafter 6-1, 6-3
17 09/09/2002 Drapeau : Brésil Brasil OpenCosta do Sauípe Int' Series Terre (ext.) Drapeau : Argentine Guillermo Coria 64-7, 7-5, 7-62
18 06/01/2003 Drapeau : Nouvelle-Zélande Heineken OpenAuckland Int' Series Dur (ext.) Drapeau : Slovaquie Dominik Hrbatý 6-3, 7-5
19 20/10/2003 Drapeau : Russie St. Petersburg OpenSaint-Pétersbourg Int' Series Dur (int.) Drapeau : Arménie Sargis Sargsian 6-4, 6-3
20 23/02/2004 Drapeau : Brésil Brasil OpenCosta do Sauípe Int' Series Terre (ext.) Drapeau : Argentine Agustín Calleri 3-6, 6-2, 6-3
  1. Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Finales en simple (9)[modifier | modifier le code]

Finales en simple (9)
Grand Chelem (0)
Jeux olympiques (0)
ATP Masters 1000 (5)
ATP 500 (1)
ATP 250 (3)
Masters (0)
No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueur Score
1 09/06/1997 Drapeau : Italie Internazionali Di Tennis CarisboBologne World Series Terre (ext.) Drapeau : Espagne Félix Mantilla 4-6, 6-2, 6-1
2 28/07/1997 Drapeau : Canada du Maurier OpenMontréal Super 9 Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Chris Woodruff 7-5, 4-6, 6-3
3 20/03/2000 Drapeau : États-Unis Ericsson ChampionshipsMiami Masters Series Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Pete Sampras 6-1, 62-7, 7-65, 7-68 Parcours
4 08/05/2000 Drapeau : Italie Tennis Masters RomaRome Masters Series Terre (ext.) Drapeau : Suède Magnus Norman 6-3, 4-6, 6-4, 6-4
5 07/05/2001 Drapeau : Italie Tennis Masters RomaRome Masters Series Terre (ext.) Drapeau : Espagne Juan Carlos Ferrero 3-6, 6-1, 2-6, 6-4, 6-2
6 13/08/2001 Drapeau : États-Unis RCA ChampionshipsIndianapolis Int' Series Gold Dur (ext.) Drapeau : Australie Patrick Rafter 4-2 ab.
7 07/10/2002 Drapeau : France Grand Prix de tennis de LyonLyon Int' Series Moquette (int.) Drapeau : France Paul-Henri Mathieu 4-6, 6-3, 6-1 Parcours
8 10/03/2003 Drapeau : États-Unis Pacific Life OpenIndian Wells Masters Series Dur (ext.) Drapeau : Australie Lleyton Hewitt 6-1, 6-1 Parcours
9 09/02/2004 Drapeau : Chili Movistar OpenViña del Mar Int' Series Terre (ext.) Drapeau : Chili Fernando González 7-5, 6-4
  1. Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Titres en double (8)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Surface Partenaire Finalistes Score
1 04/11/1996 Drapeau : Chili Movistar Open, Santiago Terre battue Drapeau : Brésil Fernando Meligeni Drapeau : Roumanie Dinu Pescariu
Drapeau : Espagne Albert Portas
6-4, 6-2
2 07/04/1997 Drapeau : Portugal Estoril Open, Estoril Terre battue Drapeau : Brésil Fernando Meligeni Drapeau : Italie Andrea Gaudenzi
Drapeau : Italie Filippo Messori
6-2, 6-2
3 09/06/1997 Drapeau : Italie Internazionali Di Tennis Carisbo, Bologne Terre battue Drapeau : Brésil Fernando Meligeni Drapeau : États-Unis Dave Randall
Drapeau : États-Unis Jack Waite
6-2, 7-5
4 14/07/1997 Drapeau : Allemagne Mercedes Cup, Stuttgart Terre battue Drapeau : Brésil Fernando Meligeni Drapeau : États-Unis Donald Johnson
Drapeau : États-Unis Francisco Montana
6-4, 6-4
5 06/07/1998 Drapeau : Suisse Allianz Suisse Open Gstaad, Gstaad Terre battue Drapeau : Brésil Fernando Meligeni Drapeau : Argentine Daniel Orsanic
Drapeau : République tchèque Cyril Suk
6-4, 7-5
6 04/01/1999 Drapeau : Australie Next Generation Adelaide International, Adélaïde Dur Drapeau : Équateur Nicolás Lapentti Drapeau : États-Unis Jim Courier
Drapeau : États-Unis Patrick Galbraith
6-4, 6-4
7 28/02/2000 Drapeau : Chili Movistar Open, Santiago Terre battue Drapeau : Brésil Antonio Prieto Drapeau : Afrique du Sud Lan Bale
Drapeau : Afrique du Sud Piet Norval
6-2, 6-4
8 26/02/2001 Drapeau : Mexique Abierto Mexicano Telcel, Acapulco Terre battue Drapeau : États-Unis Donald Johnson Drapeau : Afrique du Sud David Adams
Drapeau : Argentine Martín García
6-3, 7-6

Finales en double (2)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 09/09/2002 Drapeau : Brésil Brasil Open, Costa do Sauípe Dur Drapeau : États-Unis Scott Humphries
Drapeau : Bahamas Mark Merklein
Drapeau : Brésil André Sá 6-3, 7-6
2 28/10/2002 Drapeau : France BNP Paribas Masters, Paris Moquette (int.) Drapeau : France Nicolas Escudé
Drapeau : France Fabrice Santoro
Drapeau : France Cédric Pioline 6-3, 7-6

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Huitièmes de finale[modifier | modifier le code]

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
1996 1er tour (1/64) Drapeau : Afrique du Sud W. Ferreira
1997 2e tour (1/32) Drapeau : Afrique du Sud N. Godwin Victoire Drapeau : Espagne S. Bruguera 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis J. Gimelstob 3e tour (1/16) Drapeau : Suède J. Björkman
1998 2e tour (1/32) Drapeau : France N. Escudé 2e tour (1/32) Drapeau : Russie M. Safin 1er tour (1/64) Drapeau : Australie J. Stoltenberg 2e tour (1/32) Drapeau : Afrique du Sud D. Nainkin
1999 2e tour (1/32) Drapeau : Russie M. Safin 1/4 de finale Drapeau : Ukraine A. Medvedev 1/4 de finale Drapeau : États-Unis A. Agassi 1/4 de finale Drapeau : France C. Pioline
2000 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne A. Portas Victoire Drapeau : Suède M. Norman 3e tour (1/16) Drapeau : Allemagne A. Popp 1er tour (1/64) Drapeau : Australie W. Arthurs
2001 2e tour (1/32) Drapeau : Royaume-Uni G. Rusedski Victoire Drapeau : Espagne À. Corretja 1/4 de finale Drapeau : Russie I. Kafelnikov
2002 1er tour (1/64) Drapeau : France J. Boutter 1/8 de finale Drapeau : Espagne A. Costa 1/8 de finale Drapeau : Pays-Bas S. Schalken
2003 2e tour (1/32) Drapeau : République tchèque R. Štěpánek 1/8 de finale Drapeau : Espagne T. Robredo 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis T. Martin 1er tour (1/64) Drapeau : Russie D. Toursounov
2004 3e tour (1/16) Drapeau : Thaïlande P. Srichaphan 1/4 de finale Drapeau : Argentine D. Nalbandian 1er tour (1/64) Drapeau : Danemark K. Pless
2005 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne D. Sánchez 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne T. Robredo
2006
2007
2008 1er tour (1/64) Drapeau : France P-H. Mathieu
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
1997 1er tour (1/32)
Drapeau : Brésil F. Meligeni
Drapeau : Allemagne M-K. Goellner
Drapeau : Allemagne D. Prinosil
2e tour (1/16)
Drapeau : Brésil F. Meligeni
Drapeau : États-Unis R. Leach
Drapeau : États-Unis J. Stark
1er tour (1/32)
Drapeau : Brésil F. Meligeni
Drapeau : Afrique du Sud D. Adams
Drapeau : Afrique du Sud W. Ferreira
1998 2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis M. Sell
Drapeau : Afrique du Sud E. Ferreira
Drapeau : États-Unis R. Leach
1/4 de finale
Drapeau : Brésil F. Meligeni
Drapeau : Suède J. Björkman
Drapeau : Australie P. Rafter
1999 1/4 de finale
Drapeau : Équateur N. Lapentti
Drapeau : Suède J. Björkman
Drapeau : Australie P. Rafter
2e tour (1/16)
Drapeau : Équateur N. Lapentti
Drapeau : Suède N. Kulti
Drapeau : Suède M. Tillström
1er tour (1/32)
Drapeau : Brésil J. Oncins
Drapeau : Russie I. Kafelnikov
Drapeau : Biélorussie M. Mirnyi
2000 1er tour (1/32)
Drapeau : Slovaquie D. Hrbatý
Drapeau : États-Unis D. Johnson
Drapeau : Afrique du Sud P. Norval
2001 1er tour (1/32)
Drapeau : Brésil A. Prieto
Drapeau : Croatie I. Ljubičić
Drapeau : États-Unis J. Waite
2002
2003 1er tour (1/32)
Drapeau : Pays-Bas J. van Lottum
Drapeau : Autriche J. Knowle
Drapeau : Allemagne M. Kohlmann
2004 1er tour (1/32)
Drapeau : Brésil A. Sá
Drapeau : Bahamas M. Knowles
Drapeau : Canada D. Nestor
2005
2006
2007 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis R. Ginepri
Drapeau : Brésil M. Melo
Drapeau : Brésil A. Sá
2008 1er tour (1/32)
Drapeau : France S. Grosjean
Drapeau : Roumanie F. Mergea
Drapeau : Roumanie H. Tecău
  • En dessous du résultat se trouve le nom du partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg[2] Canada Cincinnati Stuttgart puis Madrid[3] Paris
1997 1/8 de finale
Drapeau : Zimbabwe B. Black
3e tour
Drapeau : Allemagne H. Dreekmann
1er tour
Drapeau : République tchèque S. Doseděl
1er tour
Drapeau : Australie R. Fromberg
Finale
Drapeau : États-Unis C. Woodruff
1/4 de finale
Drapeau : États-Unis M. Chang
1/8 de finale
Drapeau : États-Unis T. Martin
2e tour
Drapeau : France N. Escudé
1998 1er tour
Drapeau : Allemagne N. Kiefer
1/4 de finale
Drapeau : Royaume-Uni T. Henman
1/8 de finale
Drapeau : France C. Pioline
1/2 finale
Drapeau : Chili M. Ríos
1/4 de finale
Drapeau : Espagne À. Corretja
1er tour
Drapeau : États-Unis A. O'Brien
1999 1/2 finale
Drapeau : Espagne C. Moyà
2e tour
Drapeau : France S. Grosjean
Victoire
Drapeau : Chili M. Ríos
Victoire
Drapeau : Australie P. Rafter
1/4 de finale
Drapeau : Espagne C. Moyà
1/4 de finale
Drapeau : États-Unis A. Agassi
1/8 de finale
Drapeau : Suède T. Enqvist
2e tour
Drapeau : Russie M. Safin
2000 2e tour
Drapeau : Allemagne T. Haas
Finale
Drapeau : États-Unis P. Sampras
1er tour
Drapeau : Slovaquie K. Kučera
Finale
Drapeau : Suède M. Norman
Victoire
Drapeau : Russie M. Safin
2e tour
Drapeau : Canada S. Lareau
1/2 finale
Drapeau : Royaume-Uni T. Henman
1/8 de finale
Drapeau : France S. Grosjean
1/2 finale
Drapeau : Australie M. Philippoussis
2001 1/8 de finale
Drapeau : États-Unis J-M. Gambill
3e tour
Drapeau : Suède T. Johansson
Victoire
Drapeau : Maroc H. Arazi
Finale
Drapeau : Espagne J.C. Ferrero
1er tour
Drapeau : Biélorussie M. Mirnyi
1/8 de finale
Drapeau : États-Unis A. Roddick
Victoire
Drapeau : Australie P. Rafter
2e tour
Drapeau : Biélorussie M. Mirnyi
1/8 de finale
Drapeau : Pays-Bas S. Schalken
2002 2e tour
Drapeau : Espagne A. Montañés
1/4 de finale
Drapeau : Suisse R. Federer
1er tour
Drapeau : Roumanie A. Pavel
1er tour
Drapeau : Royaume-Uni T. Henman
1er tour
Drapeau : Thaïlande P. Srichaphan
1er tour
Drapeau : République tchèque R. Štěpánek
2003 Finale
Drapeau : Australie L. Hewitt
2e tour
Drapeau : Suède T. Enqvist
2e tour
Drapeau : Suède M. Norman
1er tour
Drapeau : Argentine G. Gaudio
1/8 de finale
Drapeau : Afrique du Sud W. Ferreira
1er tour
Drapeau : Canada S. Larose
1er tour
Drapeau : Argentine M. Zabaleta
2e tour
Drapeau : Chili N. Massú
1/8 de finale
Drapeau : Royaume-Uni T. Henman
2004 2e tour
Drapeau : États-Unis T. Dent
2e tour
Drapeau : Argentine J. Mónaco
1er tour
Drapeau : Allemagne R. Schüttler
1/8 de finale
Drapeau : République tchèque J. Hernych
2e tour
Drapeau : Australie L. Hewitt
2005 1er tour
Drapeau : Croatie M. Ančić
1er tour
Drapeau : Royaume-Uni T. Henman
2e tour
Drapeau : Espagne T. Robredo
2006
2007 1er tour
Drapeau : Argentine J.M. del Potro
1er tour
Drapeau : Pays-Bas R. Sluiter
2008 1er tour
Drapeau : France S. Grosjean
1er tour
Drapeau : Croatie I. Ljubičić
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Kuerten intronisé au Tennis Hall of Fame », sur http://www.tennistemple.com (consulté le 09 Mars 2012)
  2. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome et de Hambourg a changé au cours des ans.
  3. Les Masters 1000 de Stuttgart (1996-2001) et de Madrid (2002-2008) se sont succédé.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :