Malcolm Anderson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Malcolm Anderson
Nationalité Drapeau de l'Australie Australie
Naissance 3 mars 1935 (79 ans)
Drapeau : Australie Theodore
Prise de raquette Droitier
Hall of Fame Membre depuis 2000
Palmarès
En simple
Meilleur classement 125e (03/06/1974)
En double
Meilleur classement 854e (03/01/1983)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple F(2) 1/32 1/4 V(1)
Double V(1) V(1) 1/32 1/4
Mixte V(1) - - -
Titres par équipe nationale
Coupe Davis 2 (1957, 1973)

Malcolm `Mal' J. Anderson, né le 3 mars 1935 à Theodore (Queensland), est un joueur de tennis australien dont la carrière s'est déroulée de la fin des années 1950 au début des années 1970.

Carrière[modifier | modifier le code]

Mal Anderson a commencé à jouer au tennis à l'âge de 8 ans, avant de s'y consacrer entièrement à partir de 16 ans.

Ses deux meilleures saisons ont été 1957 et 1958, quand il s'est classé à deux reprises no 2 mondial alors qu'il était amateur. En 1957, il remporte l'US Open alors qu'il était hors série. Il atteint également les demi-finales des Championnats d'Australie et remporte le double messieurs des internationaux de France de tennis, en partenariat avec Ashley Cooper. En 1958, Anderson est finaliste des tournois de Forest Hills et de Kooyong, mais est battu les deux fois par Ashley Cooper.

Anderson passe professionnel en 1959. Il remporte le tournoi de Wembley. Il n'atteint plus de finale de tournois majeurs jusqu'en 1972, où il dispute celle de l'Open d'Australie à l'âge de 36 ans. En 1973, il remporte le double messieurs du tournoi de Kooyong avec John Newcombe.

Malcolm Anderson a également joué la coupe Davis quatre fois pour l'Australie (1954, 1957, 1958 et 1973), remportant par deux fois le titre (1957 et 1973).

Il est membre du International Tennis Hall of Fame depuis 2000.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple (2)[modifier | modifier le code]

Finales en simple (5)[modifier | modifier le code]

Titres en double (4)[modifier | modifier le code]

A. Nom et lieu du tournoi Partenaire Finalistes Score
1 1957 Internationaux de France Drapeau : Australie Ashley Cooper Drapeau : Australie Don Candy
Drapeau : Australie Mervyn Rose
6-3, 6-0, 6-3
2 1973 Open d'Australie Drapeau : Australie John Newcombe Drapeau : Australie John Alexander
Drapeau : Australie Phil Dent
6-3, 6-4, 7-6

Finales en double (7)[modifier | modifier le code]

A. Nom et lieu du tournoi Vainqueurs Partenaire Score
1 1957 Championnats d'Australie Drapeau : Australie Lew Hoad
Drapeau : Australie Neale Fraser
Drapeau : Australie Ashley Cooper 6-3, 8-6, 6-4

Titre en double mixte[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Cat. ($) Surf. Partenaire Finalistes Score
1 1957 Australian
Championships
, Melbourne
G. Chelem Herbe (ext.) Drapeau : Australie Fay Muller Drapeau : Australie Jill Langley
Drapeau : Royaume-Uni Billy Knight
7-5, 3-6, 6-1

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open Open d'Australie
1954 1er tour (1/16) Drapeau : Australie N. Fraser n.o.
1955 1/8 de finale États-Unis V. Seixas 1er tour (1/64) États-Unis T. Trabert 3e tour (1/16) États-Unis S. Giammalva n.o.
1956 1/4 de finale Drapeau : Australie K. Rosewall 1/4 de finale Drapeau : Australie L. Hoad 1er tour (1/64) États-Unis M. Green n.o.
1957 1/2 finale Drapeau : Australie A. Cooper 2e tour (1/32) Drapeau : Australie W. Woodcock 1/8 de finale États-Unis V. Seixas Victoire Drapeau : Australie A. Cooper n.o.
1958 Finale Drapeau : Australie A. Cooper 1/4 de finale Drapeau : Danemark K. Nielsen Finale Drapeau : Australie A. Cooper n.o.
1959 n.o.
1960 n.o.
1961 n.o.
1962 1er tour (1/32) Drapeau : Australie O. Davidson n.o.
1963 n.o.
1964 n.o.
1965 n.o.
1966 n.o.
1967 n.o.
1968 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis P. Gonzales n.o.
1969 1/8 de finale Drapeau : Australie T. Roche 3e tour (1/16) Drapeau : Australie J. Newcombe n.o.
1970 1er tour (1/32) Drapeau : Suisse M. Werren n.o.
1971 2e tour (1/16) Drapeau : États-Unis M. Riessen n.o.
1972 Finale Drapeau : Australie K. Rosewall 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis M. Riessen n.o.
1973 2e tour (1/16) Drapeau : Australie B. Giltinan n.o.
1974 n.o.
1975 n.o.
1976 1/8 de finale Drapeau : Australie B. Drewett n.o.
1977 1er tour (1/32) Drapeau : Australie C. Kachel
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Parcours en double à parir de 1968.

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open Open d'Australie
1968 1/4 de finale
Drapeau : États-Unis D. Ralston
Drapeau : États-Unis A. Ashe
Drapeau : Espagne A. Gimeno
n.o.
1969 1/8 de finale
Drapeau : Royaume-Uni R. Taylor
Drapeau : Australie B. Bowrey
Drapeau : Australie R. Ruffels
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis Holmberg
Drapeau : États-Unis B. Buchholz
Drapeau : Afrique du Sud R. Moore
n.o.
1970 1/8 de finale
Drapeau : Australie T. Roche
Drapeau : Australie Carmichael
Drapeau : Australie R. Keldie
n.o.
1971 1er tour (1/16)
Drapeau : Afrique du Sud R. Moore
Drapeau : République arabe unie I. El Shafei
Drapeau : Nouvelle-Zélande B. Fairlie
n.o.
1972 1/8 de finale
Drapeau : Australie Alexander
Drapeau : France Dominguez
Drapeau : France P. Proisy
1/4 de finale
Drapeau : États-Unis Graebner
Drapeau : États-Unis S. Smith
Drapeau : États-Unis E. Van Dillen
n.o.
1973 Victoire
Drapeau : Australie Newcombe
Drapeau : Australie Alexander
Drapeau : Australie P. Dent
n.o.
1974 n.o.
1975 n.o.
1976 1/4 de finale
Drapeau : Australie C. Dibley
Drapeau : Australie R. Case
Drapeau : Australie G. Masters
n.o.
1977 1/8 de finale
Drapeau : Australie B. Drewett
Drapeau : Nouvelle-Zélande B. Fairlie
Drapeau : République fédérale d'Allemagne K. Meiler
1978 n.o. 1er tour (1/16)
Drapeau : Australie M. Fancutt
Drapeau : Pologne W. Fibak
Drapeau : Australie K. Warwick
  • En dessous du résultat se trouve le nom du partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]