Brad Gilbert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Brad Gilbert
Brad Gilbert
Carrière professionnelle
1983 – 1995
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 9 août 1961 (53 ans)
Drapeau : États-Unis Oakland
Taille / poids 1,85 m (6 1) / 79 kg (174 lb)
Prise de raquette Droitier
Entraîneur Tom Chivington
Gains en tournois 5 509 060 $
Palmarès
En simple
Titres 20
Finales perdues 20
Meilleur classement 4e (1er janvier 1990)
En double
Titres 3
Finales perdues 3
Meilleur classement 18e (29 septembre 1986)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 1/16 1/4 1/4
Double 1/16 1/16 1/16 1/16
Mixte 1/16
Médailles olympiques
Simple 1

Brad Gilbert, né le 9 août 1961 à Oakland, est un ancien joueur de tennis professionnel américain devenu entraîneur.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il a remporté 20 tournois dans sa carrière, parmi lesquels le Masters Series de Cincinnati (en 1989). Il parvint deux fois en finale de l'Open de Paris (en 1987 et 1988). Il a également remporté la médaille de bronze aux Jeux olympiques de Séoul en 1988 en simple.

Brad Gilbert a également été l'entraîneur d'Andre Agassi, d'Andy Roddick, de Mary Pierce, de Tatiana Golovin, puis d'août 2006 à novembre 2007, d'Andy Murray. À partir de novembre 2007, et pendant 20 semaines, il a décidé d'être l'entraîneur de Alex Bogdanović pour une association anglaise : Lawn Tennis Association. Et en décembre 2010, il a confirmé son retour pour entraîner le jeune Japonais Kei Nishikori pour 15 tournois.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple (20)[modifier | modifier le code]

Finales en simple (20)[modifier | modifier le code]

Titres en double (3)[modifier | modifier le code]

Finales en double (3)[modifier | modifier le code]

Autres résultats[modifier | modifier le code]

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open Open d'Australie
1982 n.o. 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis E. Korita
1983 n.o. 1er tour (1/64) Drapeau : Australie J. Fitzgerald 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis J. McEnroe 1er tour (1/64) Drapeau : Australie K. Warwick 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis P. Dupré
1984 n.o. 2e tour (1/32) Drapeau : Chili H. Gildemeister 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis V. Gerulaitis 2e tour (1/32) Drapeau : Australie P. Cash 1/8 de finale Drapeau : États-Unis S. Davis
1985 n.o. 1er tour (1/64) Drapeau : Chili H. Gildemeister 1er tour (1/64) Drapeau : France Y. Noah 3e tour (1/16) Drapeau : Suède S. Edberg 3e tour (1/16) Drapeau : Afrique du Sud C. Steyn
1986 n.o. 1/8 de finale Drapeau : Tchécoslovaquie M. Mečíř 1/8 de finale Drapeau : Tchécoslovaquie I. Lendl n.o.
1987 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis D. Rostagno 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne J. Arrese 3e tour (1/16) Drapeau : URSS A. Volkov 1/4 de finale Drapeau : États-Unis J. Connors n.o.
1988 2e tour (1/32) Drapeau : Pérou J. Yzaga n.o.
1989 1er tour (1/64) Drapeau : Australie J. Fitzgerald 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis T. Witsken n.o.
1990 1/4 de finale Drapeau : République fédérale d'Allemagne Bo. Becker 3e tour (1/16) Drapeau : Israël A. Mansdorf n.o.
1991 3e tour (1/16) Drapeau : Suède M. Wilander 1er tour (1/64) Drapeau : France C. Pioline 3e tour (1/16) Drapeau : Suède C. Bergström 1er tour (1/64) Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie G. Prpić n.o.
1992 1er tour (1/64) Drapeau : Suède L-A. Wahlgren 1er tour (1/64) Drapeau : France C. Pioline 3e tour (1/16) Drapeau : Australie W. Masur 1/8 de finale Drapeau : Russie A. Volkov n.o.
1993 3e tour (1/16) Drapeau : Autriche T. Muster 2e tour (1/32) Drapeau : République tchèque P. Korda 1/8 de finale Drapeau : Autriche T. Muster n.o.
1994 2e tour (1/32) Drapeau : Italie A. Gaudenzi 2e tour (1/32) Drapeau : Argentine J. Frana n.o.
1995 1er tour (1/64) Drapeau : Maroc K. Alami n.o.
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open Open d'Australie
1984 n.o. 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis M. Mitchell
Drapeau : Suisse H. Günthardt
Drapeau : République populaire de Hongrie B. Taróczy
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis C. Hooper
Drapeau : Australie M. Kratzmann
Drapeau : Australie S. Youl
1985 n.o. 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis V. Van Patten
Drapeau : Australie P. McNamara
Drapeau : Australie P. McNamee
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis T. Delatte
Drapeau : Royaume-Uni J. Bates
Drapeau : Royaume-Uni J. Feaver
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis V. Van Patten
Drapeau : États-Unis K. Curren
Drapeau : États-Unis J. Kriek
1er tour (1/32)
Drapeau : Australie D. Graham
Drapeau : Paraguay F. González
Drapeau : États-Unis B. Teacher
1986 n.o. 2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis B. Teacher
Drapeau : États-Unis M. Davis
Drapeau : Australie B. Drewett
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis J. Arias
Drapeau : États-Unis P. Annacone
Drapeau : Afrique du Sud C. van Rensburg
n.o.
1987 2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis S. Davis
Drapeau : Tchécoslovaquie M. Mečíř
Drapeau : Tchécoslovaquie M. Šrejber
2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis V. Van Patten
Drapeau : Pays-Bas M. Schapers
Drapeau : Tchécoslovaquie M. Šrejber
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis E. Korita
Drapeau : États-Unis K. Flach
Drapeau : États-Unis R. Seguso
1er tour (1/32)
Drapeau : Suisse J. Hlasek
Drapeau : États-Unis G. Layendecker
Drapeau : Canada G. Michibata
n.o.
1988 2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis J. Arias
Drapeau : États-Unis K. Flach
Drapeau : États-Unis R. Seguso
n.o.
1989 1er tour (1/32)
Drapeau : Afrique du Sud G. Muller
Drapeau : États-Unis S. Davis
Drapeau : États-Unis T. Wilkison
n.o.
1990 n.o.
1991 n.o.
1992 1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne S. Casal
Drapeau : États-Unis S. Davis
Drapeau : États-Unis D. Pate
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis V. Spadea
Drapeau : États-Unis P. Galbraith
Drapeau : Afrique du Sud D. Visser
n.o.
  • En dessous du résultat se trouve le nom du partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Hambourg Rome Canada Cincinnati Stockholm puis Essen[1] Paris
1990 1/8 de finale
Drapeau : Espagne E. Sánchez
3e tour
Drapeau : Espagne J. Sánchez
1/8 de finale
Drapeau : Argentine A. Mancini
2e tour
Drapeau : États-Unis T. Witsken
Finale
Drapeau : Suède S. Edberg
1/4 de finale
Drapeau : Suède S. Edberg
1/8 de finale
Drapeau : Allemagne M. Stich
1991 2e tour
Drapeau : Pays-Bas J. Siemerink
1er tour
Drapeau : Australie M. Woodforde
1/8 de finale
Drapeau : États-Unis J. Grabb
1/4 de finale
Drapeau : États-Unis J. Courier
1/8 de finale
Drapeau : Suède S. Edberg
2e tour
Drapeau : URSS A. Volkov
1992 1er tour
Drapeau : États-Unis R. Reneberg
2e tour
Drapeau : Pérou J. Yzaga
1/8 de finale
Drapeau : États-Unis M. Chang
1er tour
Drapeau : Suède J. Svensson
1/8 de finale
Drapeau : Allemagne Bo. Becker
1993 1/8 de finale
Drapeau : Suisse M. Rosset
1er tour
Drapeau : Australie J. Stoltenberg
1/4 de finale
Drapeau : Suède S. Edberg
1er tour
Drapeau : Suisse J. Hlasek
1er tour
Drapeau : Suisse M. Rosset
1994 1er tour
Drapeau : Allemagne M-K. Goellner
3e tour
Drapeau : République tchèque P. Korda
2e tour
Drapeau : États-Unis A. O'Brien
1995 1er tour
Drapeau : Australie T. Woodbridge
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Auteur et commentateur[modifier | modifier le code]

En 1994, au côté de Steve Jamison, il écrivit Winning Ugly (Gagner Laidement). Ce livre explique comment remporter un match de tennis avec le mental sans forcément avoir le jeu pour battre son adversaire. L'ISBN de ce livre est : 067188400X. Il n'est pas encore disponible en version française. Son second livre fut publié en 2005, Brad l'a écrit avec James Kaplan et il s'intitule: I've Got Your Back.

Maintenant, Brad Gilbert travaille comme analyseur tennistique pour la chaîne ESPN. Il a même commenté le match de Andy Murray lors du troisième tour sur ESPN2

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Gilbert est de religion juive. Il est marié et a trois enfants, il vit à San Rafael (Californie). Le célèbre Michael Jonhson et Andy Murray sont très proches de Brad, ils se testent même au sprint !

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Masters 1000 de Stockholm (1990-1994) et d'Essen (1995) se sont succédé.

Liens externes[modifier | modifier le code]