Nicolas Escudé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Escudé.
Nicolas Escudé
Nicolas Escudé
Carrière professionnelle
1995 – 2004
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 3 avril 1976 (38 ans)
Drapeau : France Chartres
Surnom Le Scud
Taille / poids 1,85 m (6 1) / 70 kg (154 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Gains en tournois 3 216 150 $
Palmarès
En simple
Titres 4
Finales perdues 2
Meilleur classement 17e (26/06/2000)
En double
Titres 2
Finales perdues 0
Meilleur classement 35e (06/01/2003)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/2 1/8 1/4 1/4
Double 1/32 1/2 1/32 1/16
Titres par équipe nationale
Coupe Davis 1 (2001)

Nicolas Escudé, né le 3 avril 1976 à Chartres, est un joueur et capitaine français de tennis. Vainqueur de la Coupe Davis et à deux reprises du tournoi de Rotterdam. Il est le frère aîné du footballeur Julien Escudé.

Carrière[modifier | modifier le code]

Attaquant et adepte du service-volée, il obtient naturellement ses meilleurs résultats sur les surfaces rapides.

Vainqueur de la Coupe Davis Junior en 1992.

Membre de l'équipe de France de Coupe Davis, c'est lui qui a offert à la France le point de la victoire en finale de la Coupe Davis sur le gazon australien en 2001. Il a particulièrement brillé dans cette compétition où il a remporté 18 des 23 rencontres qu'il a disputées (13 victoires sur 16 matchs joués en simple, 5 victoires sur 7 matchs joués en double).

Il a atteint les demi-finales de l'Open d'Australie (1998), les quarts de finale de l'US Open (1999) et de Wimbledon (2001).

no 2 français en fin d'année 1998 et 2002.

Il annonce la fin de sa carrière le 18 mai 2006 ne parvenant pas à récupérer d'une opération à l'épaule effectuée en septembre 2004[1].

La Coupe Davis 2001[modifier | modifier le code]

Nicolas Escudé fut le grand artisan de la victoire française lors de l'épreuve de coupe Davis en 2001, où l'équipe de France disputa et remporta la totalité de ses rencontres sur terrain adverse. Lors des quarts de finale en Suisse, il remporte ses deux simples : il bat d'abord le jeune Roger Federer en quatre sets lors du deuxième match, puis George Bastl lors du 5ème match décisif, 8-6 au 5ème set, après avoir sauvé une balle de match. En demi-finales aux Pays-Bas, il bat Sjeng Schalken lors du deuxième match, au cours d'une rencontre très disputée (8-6 au 5ème set). Enfin, en finale en Australie, alors qu'il reste sur 4 défaites consécutives lors des tournois qu'il venait de disputer, il bat Lleyton Hewitt, alors numéro 1 mondial, en 5 sets, lors du match d'ouverture, puis offre la victoire à l'équipe de France lors du 5ème match décisif face à Wayne Arthurs, qu'il bat en quatre sets.

Record[modifier | modifier le code]

À l'Open d'Australie 1998, alors qu'il participe a son premier tableau principal dans ce tournoi, Nicolas Escudé réussit l'exploit de revenir de 2 sets à 0 à trois reprises. Albert Costa égalera ce record (ère Open) à Roland-Garros 2003. Tous les deux aux 1er tour, 3e tour et 5e tour (1/4). Tommy Robredo s'ajoutera à cette liste lors de Roland-Garros 2013 où il remontera trois fois un handicap de 2 sets à 0 mais consécutivement cette fois lors des 1er, 2e et 3e tours.

Nicolas Escudé est le joueur français affichant le meilleur record en finales de la Coupe Davis lors de l'ère Open : trois victoires, aucune défaite. Nicolas Escudé a en effet remporté ses deux simples lors de la finale de l'épreuve en 2001 et le double, aux côtés de Fabrice Santoro, lors de la finale 2002.

En 2002, il remporte le tournoi de Rotterdam en sauvant sur sa route 3 balles de matchs en demi-finale contre Sébastien Grosjean.

Après carrière[modifier | modifier le code]

Après sa carrière, Il est intervenu ponctuellement comme consultant sur Eurosport[2].

Le 11 décembre 2008, il est nommé capitaine de l'équipe de France de Fed Cup[3] et le reste jusqu'à la campagne 2012. Son capitanat est marqué par la descente de l'équipe de France en deuxième division. Il est remplacé par Amélie Mauresmo

En novembre 2012, il devient chef de produit pour la marque Artengo[4]

Il est le coach à temps partiel de Nicolas Mahut pour la saison 2013 en binôme avec Thierry Ascione[5]. En novembre, les deux anciens joueurs deviennent aussi les entraîneurs de Jo-Wilfried Tsonga[6].

Divers[modifier | modifier le code]

Il est le frère aîné du joueur de football Julien Escudé.

Nicolas a un fils né en mars 2000, Léopold, avec sa première femme Axelle et deux filles nées d'une seconde union avec Séverine, Mahaut née en Octobre 2005 et Gaïa en mai 2009.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple (4)[modifier | modifier le code]

Titres en simple (4)
Grand Chelem (0)
Jeux olympiques (0)
ATP Masters 1000 (0)
ATP 500 (2)
ATP 250 (2)
Masters (0)
Date Nom et lieu du tournoi Surface Finaliste Score
1 27/09/1999 Grand Prix de Toulouse, France Dur indoor Drapeau : République tchèque Daniel Vacek 7-5, 6-1
2 19/02/2001 Tournoi de Rotterdam, Pays-Bas Dur indoor Drapeau : Suisse Roger Federer 7-5, 3-6, 7-6
3 18/02/2002 Tournoi de Rotterdam, Pays-Bas Dur indoor Drapeau : Royaume-Uni Tim Henman 3-6, 7-6, 6-4
4 05/01/2004 Open de Doha, Qatar Dur Drapeau : Slovaquie Ivan Ljubičić 6-3, 7-6

Finales en simple (2)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueur Score
1 19/06/2000 Open de Bois-le-Duc, Pays-Bas Gazon Drapeau : Australie Patrick Rafter 6-1, 6-3
2 11/02/2002 Open 13, Marseille Dur indoor Drapeau : Suède Thomas Enqvist 6-7, 6-3, 6-1

Titres en double (2)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Surface Partenaire Finalistes Score
1 11/02/2002 Open 13, Marseille Dur indoor Drapeau : France Arnaud Clément
Drapeau : France Julien Boutter
Drapeau : Biélorussie Max Mirnyi
6-4, 6-3
2 28/10/2002 Masters de Paris-Bercy, France Moquette indoor Drapeau : France Fabrice Santoro
Drapeau : Brésil Gustavo Kuerten
Drapeau : France Cédric Pioline
6-3, 7-6

Parcours en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
1993 - 1er tour Drapeau : Allemagne Boris Becker - -
1994 - - - -
1995 - - - -
1996 - - - -
1997 - 3e tour Drapeau : Ukraine Andreï Medvedev - 2e tour Drapeau : Suède Magnus Larsson
1998 Demi-Finale Drapeau : Chili Marcelo Ríos 2e tour Drapeau : Maroc Hicham Arazi 2e tour Drapeau : France Jérôme Golmard 1er tour Drapeau : France Guillaume Raoux
1999 - 2e tour Drapeau : Australie Patrick Rafter - Quart de Finale Drapeau : États-Unis Andre Agassi
2000 4e tour (1/8) Drapeau : Maroc Hicham Arazi 1er tour Drapeau : France Arnaud Clément 2e tour Drapeau : Allemagne Rainer Schüttler -
2001 2e tour Drapeau : Suisse Roger Federer 1er tour Drapeau : France Antony Dupuis Quart de Finale Drapeau : États-Unis Andre Agassi 2e tour Drapeau : Argentine David Nalbandian
2002 3e tour Drapeau : États-Unis Pete Sampras 1er tour Drapeau : Brésil Fernando Meligeni 3e tour Drapeau : Russie Mikhail Youzhny -
2003 3e tour Drapeau : États-Unis Andre Agassi 1er tour Drapeau : Finlande Jarkko Nieminen 2e tour Drapeau : Espagne Juan Carlos Ferrero -
2004 3e tour Drapeau : États-Unis Robby Ginepri 4e tour (1/8) Drapeau : Argentine Guillermo Coria - -

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
1993 - 1er tour
Drapeau : France Thierry Champion
Drapeau : Canada Glenn Michibata
Drapeau : États-Unis David Pate
- -
1994 - - - -
1995 - - - -
1996 - - - -
1997 - 1er tour
Drapeau : France Arnaud Clément
Drapeau : Australie Joshua Eagle
Drapeau : Australie Andrew Florent
- -
1998 - 1er tour
Drapeau : France Guillaume Raoux
Drapeau : États-Unis Brandon Coupe
Drapeau : Pays-Bas Stephen Noteboom
- -
1999 - 2e tour
Drapeau : France Guy Forget
Drapeau : Argentine Mariano Hood
Drapeau : Argentine Sebastián Prieto
- -
2000 - 1er tour
Drapeau : Suisse Roger Federer
Drapeau : Canada Sébastien Lareau
Drapeau : Canada Daniel Nestor
- -
2001 1er tour
Drapeau : France Michaël Llodra
Drapeau : Australie Wayne Arthurs
Drapeau : Serbie Nenad Zimonjić
Demi-Finale
Drapeau : France Arnaud Clément
Drapeau : République tchèque Petr Pála
Drapeau : République tchèque Pavel Vízner
1er tour
Drapeau : France Arnaud Clément
Drapeau : Suède Jonas Björkman
Drapeau : Australie Todd Woodbridge
2e tour
Drapeau : France Arnaud Clément
Drapeau : République tchèque Petr Pála
Drapeau : République tchèque Pavel Vízner
2002 - - - -
2003 - 3e tour
Drapeau : France Arnaud Clément
Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
- -
2004 - 2e tour
Drapeau : France Arnaud Clément
Drapeau : Israël Jonathan Erlich
Drapeau : Israël Andy Ram
- -

Victoires sur le top 8[modifier | modifier le code]

Légende
Grand Chelem
Masters 1000
500 Series
250 Series
Coupe Davis
# Drapeau : France Lieu Année Surface Adversaire Tour Score
1 no 80 Drapeau : France Toulouse 1999 Dur indoor Drapeau : Royaume-Uni Tim Henman no 7 1/8 6-4 6-2
2 no 30 Drapeau : Brésil Florianopolis 2000 Terre battue Drapeau : Brésil Gustavo Kuerten no 5 1/8 6-2, 7-6(3)
3 no 37 Drapeau : Autriche Vienne 2000 Dur indoor Drapeau : Russie Marat Safin no 2 1/16 5-7, 6-3, 7-65
4 no 36 Drapeau : Allemagne Hambourg 2001 Terre battue Drapeau : Russie Ievgueni Kafelnikov no 5 1/32 7-5, 7-5
5 no 38 Drapeau : Royaume-Uni Wimbledon 2001 Gazon Drapeau : Australie Lleyton Hewitt no 5 1/8 4-6, 6-4, 6-3, 4-6, 6-4
6 no 38 Drapeau : Royaume-Uni Wimbledon 2001 Gazon Drapeau : France Sébastien Grosjean no 8 1/16 5-7, 6-3, 6-3, 6-4
7 no 28 Drapeau : Canada Montreal 2001 Dur Drapeau : Russie Marat Safin no 3 1/16 6-4, 5-2, Abandon
8 no 27 Drapeau : Australie Melbourne 2001 Gazon Drapeau : Australie Lleyton Hewitt no 1 Finale 4-6, 6-3, 3-6, 6-3, 6-4
9 no 22 Drapeau : Pays-Bas Rotterdam 2002 Dur indoor Drapeau : Espagne Juan Carlos Ferrero no 3 1/16 5-7, 6-1, 6-0
10 no 48 Drapeau : Russie Moscou 2002 Moquette indoor Drapeau : Espagne Albert Costa no 8 1/16 7-5, 3-6, 6-1
11 no 41 Drapeau : Pays-Bas Rotterdam 2003 Dur indoor Drapeau : Espagne Albert Costa no 8 1/16 6-3, 6-3
  • Contrairement à un forfait, la victoire par abandon est comptabilisée dans les face-à-face, selon les règles de l'ATP. Les matchs de Coupe Davis sans enjeu sont valables.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]