Fred Perry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fred Perry (homonymie).
Fred Perry
Fred Perry
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Naissance 18 mai 1909
Drapeau : Royaume-Uni Stockport
Décès 2 février 1995 (à 85 ans)
Drapeau : Australie Melbourne
Prise de raquette Droitier
Hall of Fame Membre depuis 1975
Palmarès
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple V(1) V(1) V(3) V(3)
Double V(1) V(1) F(1) -
Mixte F(1) V(1) V(2) V(1)

Frederick John Perry, né le 18 mai 1909 à Stockport et mort le 2 février 1995 à Melbourne (Australie), est un joueur de tennis et de tennis de table britannique. Il est membre du International Tennis Hall of Fame depuis 1975.

Carrière[modifier | modifier le code]

Avant de pratiquer le tennis, il fut champion du monde de tennis de table en simple en 1929.

Il remporte son premier tournoi du Grand Chelem à seulement 24 ans à l'US Championships à Forest Hills contre l'Australien Jack Crawford en cinq sets (6-3, 11-13, 4-6, 6-0, 6-1). 1934 sera pour lui une année fantastique avec trois titres de Grand Chelem supplémentaires, d'abord à Sydney (Australian Championships) toujours contre Jack Crawford (6-3, 7-5, 6-1), Wimbledon (Jack Crawford  : 6-3, 6-0, 7-5) et enfin Forest Hills aux dépens de l'Américain Wilmer Allison (6-4, 6-3, 1-6, 8-6). En 1935, il fera son seul doublé Roland-Garros et Wimbledon, les deux fois contre le célèbre Gottfried von Cramm. 1936 sera sa dernière année chez les Amateurs avec ses deux ultimes titres de Grand Chelem à Wimbledon contre Von Cramm sur un score sans appel (6-1, 6-1, 6-0) et enfin à l' US Championships contre le légendaire Donald Budge dans un match extrêmement long et serré comme en atteste le score (2-6, 6-2, 8-6, 1-6, 10-8). Il gagna donc en tout huit titres dans les tournois majeurs. Ses trois victoires d'affilée en finale de Wimbledon l'ont été sans perdre un set. Il a été aussi le premier joueur à gagner les quatre tournois du Grand Chelem, mais pas consécutivement, ni la même année. Sa carrière professionnelle fut riche de près d'une vingtaine de titres, dont deux à l'US Pro Championships en 1938 et en 1941. Le grand champion Jack Kramer a écrit dans son autobiographie (1979) que Perry était un des six meilleurs joueurs de tous les temps, juste après Donald Budge, et au même niveau que Bill Tilden, Bobby Riggs et Pancho Gonzales. Et meilleur, notablement, que Rod Laver.

Son jeu[modifier | modifier le code]

Fred Perry était un joueur assez grand (1,80 m), d'une force physique importante[réf. souhaitée] qui lui permettait d'être un redoutable serveur. En plus, grâce au tennis de table, qu'il avait pratiqué avant de jouer au tennis, il avait acquis une souplesse et une vivacité exceptionnelles[réf. souhaitée]. Sa présence au filet ainsi qu'une volée efficace lui permettait de faire le point neuf fois sur dix sans oublier son revers tout aussi remarquable. Jack Kramer le classe parmi les six meilleurs joueurs de tous les temps.

Sa reconversion[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

À la fin des années 1940, Fred Perry s'associe avec Tibby Wegner (joueur de football autrichien) pour créer une marque de vêtement à la gloire du joueur de tennis. Le premier produit sera l'invention du poignet éponge conçu dans la même matière que les serviettes de bain. La marque Fred Perry est lancée. Elle fabriquera d'autres vêtements destinés au tennis. La marque sera identifiable par la présence d'une couronne de laurier brodée côté cœur sur chaque produit. Elle lancera le fameux polo à bandes de couleurs contrastantes sur le col et les manches qui deviendra très populaire en Angleterre.

Fred Perry équipera plus de 90 % des joueurs de tennis dans les années 1950-60[réf. nécessaire]. Les plus grands champions de l'époque arboraient la tunique blanche de la marque avec les initiales du nom des joueurs brodés sous le laurier[réf. souhaitée]. La marque deviendra célèbre dans le monde. Le polo Fred Perry sera même un des articles préférés de la garde-robe de John Fitzgerald Kennedy et beaucoup d'autres célébrités de l'époque (acteurs, rois, etc.)

Ce polo sera l'élément emblématique des mods[réf. nécessaire].

La marque souffrira beaucoup de la contrefaçon dans les années 1970. Celle-ci passera entre les mains de plusieurs investisseurs (australien, américains). À partir de 1996, elle deviendra partenaire d'un groupe de textile japonais (qui travaille également pour la marque Puma). Ce partenariat devient payant car la marque retrouve un second souffle grâce au marché japonais et asiatique.

Aujourd'hui[Quand ?], la marque est toujours aussi active et multiplie les expériences « mode » en donnant carte blanche avec sa collection Blank Canvas à des créateurs les plus en vue du moment. Elle s'associe aussi avec la mystérieuse mais talentueuse créatrice japonaise Rei Kawakubo et sa marque Comme des Garçons pour créer des collections.

Fred Perry fait un retour remarqué[réf. souhaitée] en tant qu'équipementier de tennis professionnel, avec le joueur écossais Andy Murray. Fred Perry était aussi équipementier vêtement de l'écurie de F1 Williams-Renault de 1992 à 1994 avec le titre de champion du monde pour un britannique : Nigel Mansell.

La marque Fred Perry est toujours populaire dans les mouvances liés à la musique[réf. souhaitée] (rocker, indie, electro), chez les adeptes du style preppy depuis des décennies et dans les mouvements d'extrême gauche et d'extrême droite[1].

Fred Perry divise sa collection en deux signatures : Fred Perry Authentic (collection d'entrée de gamme) et Laurel by Fred Perry (collection haut de gamme avec des finitions, des coupes et des matières plus pointues). Ces deux signatures possèdent leurs propres magasins (on ne peut pas trouver les lignes « Authentic » et « Laurel » dans une même boutique). Le catalogue est divisé en trois lignes : masculine, féminine et enfant (la collection italienne dispose même d'une ligne nouveau né).

Fred Perry détient plus de 120 boutiques dans le monde (dont une trentaine au Japon). En France, Fred Perry possède plusieurs boutiques en nom propre (une Authentic et deux Laurel), plusieurs corners en grands magasins ainsi que des revendeurs.

En septembre 2013, Fred Perry Holding rachète la marque anglaise Lavenham, spécialiste dans les équipements d'équitation, connue pour ses quilted jackets.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En simple messieurs[modifier | modifier le code]

En double messieurs[modifier | modifier le code]

En double mixte[modifier | modifier le code]

Autres titres[modifier | modifier le code]

Tennis de table[modifier | modifier le code]

Il a remporté 6 médailles en tout : outre son titre mondial en simple, argent en double (1928), bronze en 1929. En mixte, bronze en 1928. Par équipes, il obtient aussi 2 médailles de bronze en 1928 et 1929. Il a remporté par ailleurs de nombreux titres dans ce sport, comme l'Open de Grande-Bretagne en double (1928, 1929, 1930) et le mixte en 1929. Il abandonne le tennis de table en 1930 pour se consacrer au tennis[2].

Autre titre en tennis[modifier | modifier le code]

  • US Pro : vainqueur en 1938 et 1941 ; finaliste en 1939 et 1940

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

  • En 1984, sa statue est installée aux abords du Center Court, à Wimbledon

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Mort de Clément Méric: Fred Perry, marque historique des Skinheads », L'Express, 7 juin 2013.
  2. Source : Wikipedia - World table tennis championships/ English Open Table Tennis

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]