Wimbledon (Londres)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

51° 25′ 25″ N 0° 13′ 02″ O / 51.4235, -0.2171 ()

Église de Wimbledon

Wimbledon est un quartier britannique, faisant partie du borough londonien de Merton et situé à 11,3 km (7 miles) au sud-ouest de Charing Cross. Elle est desservie par deux stations de métro de Londres : Wimbledon et Wimbledon Park.

Histoire[modifier | modifier le code]

Antiquité[modifier | modifier le code]

L'aréa de Wimbledon est habité depuis l'Âge de Fer, parce qu'il existe un castro de cette période sur Wimbledon Common. Il s'appelle Caesar's Camp (anglais : Camp de César)[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom Wimbledon signifie « colline de Wynnman », l'élément final du nom provenant de l'anglo-saxon dun « colline ». L'orthographe actuelle semble avoir été adoptée au début du XIXe siècle, suite à une longue série de variations.

Le village est mentionné comme Wimbedounyng dans une charte signée par le roi Edgar le Paisible en 967 et est indiqué sur la carte du secteur de Londres de 1786 de J. Cary comme Wimbleton.

Histoire sportive[modifier | modifier le code]

Dans les années 1870, le sport de croquet était joué au nord de Wimbledon, au pied de la colline, par l'All England Croquet Club. Par 1877, le croquet devint plus démodé, et cette année le premier match du championnat de tennis était joué ici. Le club aussi changea son nom à l'All England Lawn Tennis and Croquet Club. Le sport de tennis a été associé avec la ville de Wimbledon jamais après[pas clair].

Le croquet et le tennis ne sont pas les seuls sports associés avec Wimbledon. En 1889, le club de football de Wimbledon était fondé dans la ville. En 2004, encore, ce club émigra à Milton Keynes dans le Buckinghamshire, où il est connu comme le Milton Keynes Dons FC, mais il retient le suffixe « don » pour référer à ses origines.

Temple bouddhiste[modifier | modifier le code]

Au nord de Wimbledon, se trouve un temple bouddhiste thaïlandais, édifié en 1979, qui s'appelle Wat Buddhapadipa (en). Il était le premier temple bouddhiste de cette nationalité d'être complété en Londres. Dedans, il y a des portraits de la vie du Bouddha, et trois statues de lui, en noir, or et vert.

Personnalités nées à Wimbledon[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Caesar's Camp, Wimbledon Hillfort », sur megalithic.co.uk (consulté le 1 novembre 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]