Chuck McKinley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir McKinley.
Chuck McKinley
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 5 janvier 1941
États-Unis Saint Louis
Décès 10 août 1986 (à 45 ans)
Drapeau : États-Unis Dallas
Taille / poids 1,72 m (5 8) / 70 kg (154 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à une main
Hall of Fame Membre depuis 1986
Palmarès
En simple
Meilleur classement N°1 mondial en 1963 (Presse Internationale)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple - - V(1) 1/2
Double - - - V(3)
Titres par équipe nationale
Coupe Davis 1 (1963)

Charles "Chuck" Robert McKinley Jr, né le 5 janvier 1941 à Saint Louis dans le Missouri et décédé le 10 août 1986 à Dallas dans l'état du Texas d'une tumeur au cerveau, est un ancien joueur de tennis américain, devenu numéro un mondial suite à sa victoire dans le tournoi de Wimbledon en 1963.

Après la remise des diplômes de la Trinité, McKinley a choisi de ne pas entrer dans le tennis professionnel et de refuser le contrat pro proposé par les responsables du circuit professionnel représentés par les deux anciens champions, Jack Kramer et Frank Sedgman à la fin de l'année 1963. Il est devenu à la fois un courtier de stock à New York et par intermittence un joueur de tennis de bon niveau dans les rangs amateurs jusqu'au début des années 1970.

Durant sa carrière, il participe à plusieurs finales en tournois. Par exemple en février 1962, lors du grand tournoi sur court couvert en bois au New York U.S. National Indoor, McKinley alors tête de série numéro 2 remporte la finale contre Whitney Reed, tête de série numéro un, au score de 4-6 6-3 4-6 9-7 10-8 avec près de trois heures de jeux et une balle de match sauvée par Chuck McKinley[1]. Il remporte quelques mois plus tard un autre grand tournoi du circuit américain, il bat en finale du U.S. National Clay Court joué à River Forest sur terre battue, l'Australien Fred Stolle 6-3, 8-6, 6-4 et sans perdre un set durant toute la durée du championnat[2].

Il est membre du International Tennis Hall of Fame depuis 1986.

Palmarès en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

En double[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Équipe, mercredi 14 février 1962. McKinley vainqueur à New York en sauvant une balle de match. Source : BPI - Microfilms du quotidien "L'Équipe".
  2. Warren County Observer, mardi 24 juillet 1962. McKinley vainqueur de Stolle. Source : consultation en ligne du quotidien américain le "Warren County Observer".

Lien externe[modifier | modifier le code]