Joakim Nyström

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joakim Nyström
Nationalité Drapeau de la Suède Suède
Naissance
Drapeau : Suède Skellefteå
Taille / poids 1,87 m (6 2) / 70 kg (154 lb)
Prise de raquette Droitier
Entraîneur Jon-Anders Sjogren
Gains en tournois 2 074 947 $
Palmarès
En simple
Titres 13
Finales perdues 5
Meilleur classement 7e (31/03/1986)
En double
Titres 8
Finales perdues 12
Meilleur classement 4e (10/11/1986)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 1/4 1/16 1/4
Double F(1) 1/2 V(1) F(1)

Joakim Nyström est un joueur de tennis suédois né le 20 février 1963 à Skellefteå. Il a remporté treize tournois ATP.

Il fait partie de cette génération de joueurs suédois qui sont apparus sur le circuit professionnel à la suite de Björn Borg et parmi lesquels figuraient Mats Wilander, Henrik Sundström, Anders Järryd, Mikael Pernfors, Kent Carlsson et Stefan Edberg.

Passé professionnel en 1981, Joakim Nyström atteint la première finale d'un tournoi du circuit professionnel de l'ATP à Munich le 16 mai 1983 face au Tchèque Tomáš Šmíd. Il remporte une première victoire le 12 décembre 1983 au tournoi sur gazon de Sydney, en battant l'Américain Mike Bauer.

Il enchaîne trois belles saisons avec un total de treize victoires dans des tournois du circuit professionnel, dont l'une à Monte-Carlo face à Yannick Noah. Il atteint les quarts de finale des Internationaux de France en 1985 et de l'US Open en 1985 et 1986. Joakim Nyström remporte deux fois la Coupe Davis en 1985 et 1987. À chaque fois associé à Mats Wilander, il gagne les doubles décisifs en faveur de la Suède lors de l'édition 1985, face au double allemand composé de Andreas Maurer et de Boris Becker, puis en 1987 face au duo indien Anand Amritraj/Vijay Amritraj. Il bat le n°1 mondial Ivan Lendl à Rome en 1987. Il participe également à la finale perdue de la Coupe Davis 1983 contre l'Australie mais s'incline, cette fois en simple, face à John Fitzgerald et face à Pat Cash.

Le 31 mars 1986, il se hissa à la 7e place du classement mondial de ATP en simple. Son meilleur classement en double est la 4e place, le 11 octobre 1985. Joakim Nyström a également remporté 8 tournois en double, dont Wimbledon en 1986 aux côtés de Mats Wilander.

Il met fin à sa carrière professionnelle à l'issue d'une saison 1989 sans réussite.

Il est actuellement assistant de Mats Wilander, le capitaine de l'équipe de Suède en Coupe Davis.

Il entraîne Jarkko Nieminen depuis avril 2008 et Jürgen Melzer[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Victoires (13)[modifier | modifier le code]

N. Date Tournoi Surface Adversaire en finale Score
1. 12 décembre 1983 Sydney, Australie Gazon Mike Bauer (États-Unis) 2-6, 6-3, 6-1
2. 9 juillet 1984 Gstaad, Suisse Terre battue Brian Teacher (États-Unis) 7-5, 6-4
3. 30 juillet 1984 North Conway, (États-Unis) Terre battue Tim Wilkison (États-Unis) 6-2, 7-5
4. 8 août 1984 Bâle (Suisse) Dur indoor Tim Wilkison (États-Unis) 6-3, 3-6, 6-4, 6-2
5. 15 octobre 1984 Cologne (Allemagne) Indoor Miloslav Mečíř (Tchécoslovaquie) 7-5, 6-2
6. 6 mai 1985 Munich (Allemagne) Terre battue Hans Schwaier (Allemagne) 6-1, 6-0
7. 8 juillet 1985 Gstaad (Suisse) Terre battue Andreas Maurer (Allemagne) 6-4, 1-6, 7-5, 6-3
8. 3 février 1986 Toronto, Canada Indoor Milan Šrejber (Tchécoslovaquie) 6-1, 6-4
9. 24 février 1986 La Quinta (États-Unis) Dur Yannick Noah (France) 6-1, 6-3, 6-2
10. 24 mars 1986 Rotterdam (Pays-Bas) Indoor Anders Järryd (Suède) 6-0, 6-3
11. 21 avril 1986 Monte-Carlo Terre battue Yannick Noah (France) 6-3, 6-2
12. 28 avril 1986 Madrid (Espagne) Terre battue Kent Carlsson (Suède) 6-1, 6-1
13. 7 juillet 1987 Bastad (Suède) Terre battue Stefan Edberg (Suède) 4-6, 6-0, 6-3

Finales perdues (5)[modifier | modifier le code]

Demi-finales (non exhaustif)[modifier | modifier le code]

  • Cincinnati : demi-finaliste en 1984 et 1985
  • Rome : demi-finaliste en 1987

En double[modifier | modifier le code]

Victoire[modifier | modifier le code]

Finale perdue[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]