Carl-Uwe Steeb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carl-Uwe Steeb
Carrière professionnelle
1986 – 1996
Nationalité Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Naissance 1er septembre 1967 (47 ans)
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Aalen
Surnom Charly
Taille / poids 1,8 m (5 11) / 75 kg (165 lb)
Prise de raquette Gaucher
Entraîneur Stefan Schasselhuber
Gains en tournois 2 320 082 $
Palmarès
En simple
Titres 3
Finales perdues 5
Meilleur classement 14e (15/01/1990)
En double
Titres 3
Finales perdues 2
Meilleur classement 41e (15/05/1989)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 1/8 1/32 1/8
Double 1/16 1/16 1/32 1/16
Titres par équipe nationale
Coupe Davis 3 (1988, 1989, 1993)
World Team Cup 1 (1989, 1998)

Carl-Uwe Steeb, né le 1er septembre 1967 à Aalen, est un ancien joueur de tennis professionnel allemand.

Carrière[modifier | modifier le code]

Ce gaucher commence sa carrière professionnelle en 1986, trois ans après avoir gagné le championnat allemand des moins de 16 ans. Il a atteint son meilleur classement à l'ATP en 1990 lorsqu'il fut 14e mondial. Il a gagné trois titres en simple durant sa carrière à Gstaad (1989), Gênes (1991) et Moscou (1995).

Steeb est surtout connu pour son rôle dans en tant que deuxième joueur de simple de l'équipe d'Allemagne de Coupe Davis. Lors de la finale en 1988 à Göteborg, il domine le numéro un mondial du moment, Mats Wilander, en remontant un handicap de deux sets à zéro 8-10, 1-6, 6-2, 6-4, 8-6 (en Coupe Davis l'apparition du tie-break pour les quatre premiers sets n'aura lieu que l'année suivante). Cette victoire, suivie de celle de Boris Becker sur Stefan Edberg et du succès en double de Boris Becker et Eric Jelen le samedi, permet à l'Allemagne de remporter pour la première fois l'épreuve. L'année suivante, cette fois-ci à Stuttgart, l'Allemagne conserve son titre, toujours face à la Suède, même si Steeb perd ses deux simples face à Mats Wilander et Stefan Edberg. Les succès de Boris Becker en simple face à Stefan Edberg et Mats Wilander et la victoire en double donnent les trois points de la victoire à l'Allemagne. Lors du dernier titre remporté à ce jour par les Allemands en 1993, Carl-Uwe Steeb est encore vainqueur de la coupe en tant que membre de l'équipe remplaçant.

Steeb était particulièrement à l'aise sur terre battue où il pouvait profiter de son excellente condition physique, ses qualités principales étant la vitesse, la puissance et l'endurance auxquelles il faut ajouter une grande combativité. Il faut aussi admettre que le jeu de Steeb n'était pas d'une grande variété et reposait en grande partie sur son coup droit, son service et son revers étaient moyens et les montées au filet ne faisaient pas partie de ses points forts.

Steeb a arrêté sa carrière professionnelle en 1996 après dix ans sur le circuit ATP. De 1998 à 2001, il était capitaine de l'équipe allemande de Coupe Davis, succédant ainsi à Nikola Pilić.

Aujourd'hui Carl-Uwe Steeb travaille régulièrement avec la ZDF lors des diffusions de tournoi de tennis.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple (3)[modifier | modifier le code]

Finales en simple (5)[modifier | modifier le code]

Titres en double (3)[modifier | modifier le code]

Finales en double (2)[modifier | modifier le code]

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
1987 1er tour (1/64) Drapeau : France T. Champion 1er tour (1/64) Drapeau : République fédérale d'Allemagne A. Maurer
1988 1/8 de finale Drapeau : URSS A. Chesnokov 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne J. Arrese 1er tour (1/64) Drapeau : Australie S. Youl
1989 2e tour (1/32) Drapeau : Tchécoslovaquie I. Lendl 3e tour (1/16) Drapeau : URSS A. Chesnokov 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis S. Davis 3e tour (1/16) Drapeau : Suède M. Pernfors
1990 1er tour (1/64) Drapeau : Finlande V. Paloheimo 1er tour (1/64) Drapeau : Tchécoslovaquie M. Šrejber
1991 2e tour (1/32) Drapeau : Pays-Bas J. Siemerink 1er tour (1/64) Drapeau : Afrique du Sud W. Ferreira 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne Bo. Becker 1/8 de finale Drapeau : Pays-Bas P. Haarhuis
1992 3e tour (1/16) Drapeau : Suisse M. Rosset 1/8 de finale Drapeau : États-Unis P. Sampras 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis K. Kinnear 3e tour (1/16) Drapeau : Allemagne Bo. Becker
1993 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis P. Sampras 3e tour (1/16) Drapeau : Pays-Bas P. Haarhuis 1er tour (1/64) Drapeau : Afrique du Sud C. van Rensburg 2e tour (1/32) Drapeau : France A. Boetsch
1994 1er tour (1/64) Drapeau : Pays-Bas J. Eltingh
1995 2e tour (1/32) Drapeau : Italie R. Furlan 1er tour (1/64) Drapeau : Pays-Bas J. Eltingh
1996 1er tour (1/64) Drapeau : Australie M. Tebbutt 1er tour (1/64) Drapeau : Suisse M. Rosset 1er tour (1/64) Drapeau : Pays-Bas J. Siemerink
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
1987 2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis B. Scanlon
Drapeau : Chili H. Gildemeister
Drapeau : Équateur A. Gómez
1988 1er tour (1/32)
Drapeau : République fédérale d'Allemagne P. Kühnen
Drapeau : Australie J. Fitzgerald
Drapeau : Suède A. Järryd
1989 2e tour (1/16)
Drapeau : République fédérale d'Allemagne P. Kühnen
Drapeau : Suède S. Edberg
Drapeau : États-Unis J. Grabb
1er tour (1/32)
Drapeau : République fédérale d'Allemagne P. Kühnen
Drapeau : États-Unis M. Davis
Drapeau : États-Unis T. Pawsat
1er tour (1/32)
Drapeau : République fédérale d'Allemagne P. Kühnen
Drapeau : France G. Raoux
Drapeau : France É. Winogradsky
2e tour (1/16)
Drapeau : Nouvelle-Zélande K. Evernden
Drapeau : États-Unis J. McEnroe
Drapeau : Australie M. Woodforde
1993 2e tour (1/16)
Drapeau : République tchèque K. Nováček
Drapeau : États-Unis L. Jensen
Drapeau : États-Unis M. Jensen
  • En dessous du résultat se trouve le nom du partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Grand Prix Championship Series et Masters Series[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg[1] Canada Cincinnati Stockholm puis Essen puis Stuttgart[2] Tokyo puis Paris[3]
1987 - - - - 2e tour
Drapeau : Suède K. Carlsson
- - - -
1988 2e tour
Drapeau : URSS A. Volkov
1er tour
Drapeau : France G. Forget
2e tour
Drapeau : Suède M. Wilander
- 2e tour
Drapeau : Espagne J. Arrese
- - 2e tour
Drapeau : Suède M. Pernfors
-
1989 1/4 de finale
Drapeau : France Y. Noah
1/4 de finale
Drapeau : Argentine A. Mancini
- - 1/2 finale
Drapeau : États-Unis I. Lendl
- - - 1er tour
Drapeau : Argentine M. Jaite
1990 - 1/8 de finale
Drapeau : Suède S. Edberg
- - 2e tour
Drapeau : Argentine R. Azar
- - 1er tour
Drapeau : URSS A. Volkov
2e tour
Drapeau : États-Unis P. Sampras
1991 - 1er tour
Drapeau : Portugal N. Marques
1/4 de finale
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie G. Prpić
- 1er tour
Drapeau : Tchécoslovaquie K. Nováček
- - 2e tour
Drapeau : États-Unis J. Courier
1er tour
Drapeau : Australie W. Masur
1992 2e tour
Drapeau : Suède M. Gustafsson
1/8 de finale
Drapeau : États-Unis J. Courier
1/4 de finale
Drapeau : France A. Boetsch
1/2 finale
Drapeau : États-Unis J. Courier
2e tour
Drapeau : Allemagne M. Stich
- - 1er tour
Drapeau : Suède M. Gustafsson
1er tour
Drapeau : Israël A. Mansdorf
1993 2e tour
Drapeau : Russie A. Volkov
3e tour
Drapeau : Pays-Bas R. Krajicek
2e tour
Drapeau : Pays-Bas R. Krajicek
1/8 de finale
Drapeau : États-Unis M. Chang
2e tour
Drapeau : Allemagne Bo. Becker
- - - -
1994 - - 1er tour
Drapeau : Autriche G. Schaller
- 1er tour
Drapeau : Pays-Bas P. Haarhuis
- - - 2e tour
Drapeau : États-Unis T. Martin
1995 - - - - - - - 1er tour
Drapeau : Allemagne A. Rădulescu
-
1996 - - - - 1/8 de finale
Drapeau : Suède M. Larsson
- - 1er tour
Drapeau : Espagne A. Berasategui
-
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'ordre chronologique des Masters Series de Rome et de Hambourg a changé au cours des ans.
  2. Les Masters Series de Stockholm (1990-1994), d'Essen (1995) et de Stuttgart (1996-2001) se sont succédé.
  3. Les Championship Series de Tokyo (jusqu'en 1988) et de Paris (depuis 1990) se sont succédé.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]