Zone de secours

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte des communes de Belgique réparties en zones de secours.

Les zones de secours (en néerlandais : Hulpverleningszones) sont le nom donné au regroupement des services d'incendies belges en zones géographiques, à l'instar des zones de police.

Selon la loi du [1], le pays sera subdivisé en 34 de ces zones de secours[2], au vu de la Réforme de la sécurité civile belge[3]. Ces nouvelles zones de secours sont opérationnelles depuis 2014[4], mais certaines fonctionnaient d'ores et déjà en « prézones opérationnelles »[5]. Le but de ces zones et de la réforme est de mieux coordonner les interventions des services d'incendie et des services de la protection civile (surtout en cas de renforts pour d'autres services) ainsi que d'améliorer la formation et le statut légal et juridique des agents, de répartir plus équitablement les moyens et leur financement et de créer un organisme de gestion de ces deux services: la Direction générale de la sécurité civile. Le SIAMU de Bruxelles est intégré au système en 2014 et en forme la 35e zone.

Avant la réforme[modifier | modifier le code]

Auparavant les communes possédaient leur propre service d'incendie ou se mettaient sous la protection du corps communal le plus proche. Il existait 251 services d'incendie en Belgique[6] sous l'autorité du bourgmestre de la commune où ils se situent avec deux services intercommunaux faisant exception : le SIAMU de la Région de Bruxelles-Capitale et l'Intercommunale d'incendie de Liège et environs. Cela totalise plus ou moins 17 000 sapeurs-pompiers hommes ou femmes, dont 12 000 volontaires (ayant un autre travail et exerçant le métier de pompier, rémunéré, en dehors de leurs heures) et 5 000 professionnels. Après plusieurs catastrophes ayant entrainé la mort de soldats du feu dans l'exercice de leur fonction et plus spécialement après la catastrophe de Ghislenghien survenue le , les pompiers belges décidèrent de monter au créneau et de faire accélérer la mise en œuvre d'une réforme tant attendue surtout vu les efforts investis dans celle des services de police.

Organisation territoriale[modifier | modifier le code]

Le territoire belge est dès lors divisé en 34 zones de secours basées sur les frontières des provinces, chaque Province étant divisée en un certain nombre de zones selon les risques et la population à protéger (excepté la province de Luxembourg et la province du Brabant wallon qui sont sous le couvert d'une seule zone de secours représentant l’entièreté de leur territoire)[7]. Chaque zone se voit attribuée un État-major ainsi qu'un chef de zone. En 2014, le Service d'incendie et d'aide médicale urgente de la région de Bruxelles-Capitale est intégré au système et en forme la 35e zone[8].

Liste des zones de secours[modifier | modifier le code]

Voici la liste des 35 zones de secours[9], dont le SIAMU de Bruxelles, intégré au système en 2014[8].

Pour une liste détaillée des casernes, voir l'article Liste des services de la sécurité civile belge.

Région wallonne[modifier | modifier le code]

La Région wallonne est subdivisée en 14 zones de secours :

Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Nom Nombre de casernes Communes protégées État-major
Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon
Brabant wallon 6 Les 27 communes que compte la province Wavre
Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Hesbaye 2 Berloz, Braives, Burdinne, Donceel, Faimes, Geer, Hannut, Lincent, Oreye, Remicourt, Verlaine, Waremme et Wasseiges Hannut
Hesbaye-Meuse-Condroz (HEMECO) 2 Amay, Anthisnes, Clavier, Comblain-au-Pont, Ferrières, Hamoir, Héron, Huy, Marchin, Modave, Nandrin, Ouffet, Tinlot, Villers-le-Bouillet et Wanze Huy
Liège Zone 2 IILE-SRI 6 Ans, Awans, Bassenge, Beyne-Heusay, Chaudfontaine, Crisnée, Engis, Esneux, Fexhe-Le-Haut-Clocher, Flémalle, Fléron, Grâce-Hollogne, Herstal, Juprelle, Liège, Neupré, Oupeye, Saint-Georges-sur-Meuse, Saint-Nicolas, Seraing et Visé Liège
Liège 5 Warche Amblève Lienne 4 Aywaille, Lierneux, Malmedy, Stavelot, Stoumont, Trois-Ponts et Waimes Trois-Ponts
Vesdre - Hoëgne & Plateau 9 Aubel, Baelen, Blégny, Dalhem, Dison, Herve, Jalhay, Limbourg, Olne, Pépinster, Plombières, Soumagne, Spa, Sprimont, Theux, Thimister-Clermont, Trooz, Verviers et Welkenraedt Stembert
Zone DG 7 Amblève, Bullange, Burg-Reuland, Butgenbach, Eupen, La Calamine, Lontzen, Raeren et Saint-Vith Eupen
Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
Luxembourg 16 Les 44 communes que compte la province Arlon
Drapeau de la province de Namur Province de Namur
Dinaphi 12 Anhée, Beauraing, Bièvre, Ciney, Dinant, Gedinne, Hamois, Hastière, Havelange, Houyet, Onhaye, Rochefort, Somme-Leuze, Vresse-sur-Semois, Yvoir, Cerfontaine, Couvin, Doische, Florennes, Philippeville, Viroinval et Walcourt Jemelle
Nage 4 Assesse, Andenne, Éghezée, Fernelmont, Gembloux, Gesves, La Bruyère, Namur, Ohey et Profondeville Jambes
Val de Sambre 2 Floreffe, Fosses-la-Ville, Jemeppe-sur-Sambre, Mettet, Sambreville et Sombreffe Sambreville
Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Hainaut Centre 10 Binche, Boussu, Braine-le-Comte, Brugelette, Chapelle-lez-Herlaimont, Chièvres, Colfontaine, Dour, Écaussinnes, Enghien, Estinnes, Frameries, Hensies, Honnelles, Jurbise, La Louvière, Le Rœulx, Lens, Manage, Mons, Morlanwelz, Quaregnon, Quévy, Quiévrain, Saint-Ghislain, Seneffe, Silly, Soignies Cuesmes
Hainaut Est 6 Aiseau-Presles, Anderlues, Beaumont, Charleroi, Châtelet, Chimay, Courcelles, Erquelinnes, Farciennes, Fleurus, Fontaine-l'Évêque, Froidchapelle, Gerpinnes, Ham-sur-Heure-Nalinnes, Les Bons Villers, Lobbes, Merbes-le-Château, Momignies, Montigny-le-Tilleul, Pont-à-Celles, Sivry-Rance et Thuin Marcinelle
Wallonie picarde 14 Antoing, Ath, Belœil, Bernissart, Brunehaut, Celles, Comines-Warneton, Ellezelles, Estaimpuis, Flobecq, Frasnes-lez-Anvaing, Lessines, Leuze-en-Hainaut, Mont-de-l'Enclus, Mouscron, Pecq, Péruwelz, Rumes et Tournai Orcq

Région de Bruxelles-Capitale[modifier | modifier le code]

La Région de Bruxelles-Capitale est subdivisée en une zone de secours :

Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale
Nom Nombre de casernes Communes protégées État-major
Bruxelles 9 Les 19 communes que compte la région Ville de Bruxelles

Région flamande[modifier | modifier le code]

La Région flamande est subdivisée en 20 zones de secours :

Drapeau de la Région flamande Région flamande
Nom Nombre de casernes Communes protégées État-major
Drapeau de la province d'Anvers Province d'Anvers
Anvers-Zwijndrecht 7 Anvers, Wijnegem et Zwijndrecht Anvers
Campine 7 Balen, Dessel, Geel, Grobbendonk, Herenthout, Herentals, Hulshout, Herselt, Laakdal, Meerhout, Mol, Olen, Retie, Vorselaar, et Westerlo Geel
Rand 20 Boechout, Borsbeek, Brasschaat, Brecht, Calmpthout, Edegem, Essen, Hove, Kapellen, Kontich, Lint, Malle, Mortsel, Ranst, Schilde, Schoten, Stabroek, Wommelgem, Wuustwezel, Zandhoven et Zoersel Brasschaat
Rivierenland 15 Aartselaar, Berlaar, Bonheiden, Boom, Bornem, Duffel, Heist-op-den-Berg, Hemiksem, Lierre, Malines, Niel, Nijlen, Putte, Puers-Saint-Amand, Rumst, Schelle, Wavre-Sainte-Catherine et Willebroek Malines
Toxandrie 11 Arendonk, Baerle-Duc, Beerse, Hoogstraten, Kasterlee, Lille, Merksplas, Ravels, Rijkevorsel, Turnhout, Vieux-Turnhout et Vosselaar Turnhout
Drapeau de la Province de Limbourg Province de Limbourg
Limbourg Est 8 As, Bilzen, Dilsen-Stokkem, Genk, Hoeselt, Houthalen-Helchteren, Kinrooi, Lanaken, Maaseik, Maasmechelen, Oudsbergen, Riemst, Fourons et Zutendaal Genk
Limbourg Nord 4 Bocholt, Bree, Ham, Hamont-Achel, Hechtel-Eksel, Bourg-Léopold, Lommel, Peer et Pelt Lommel
Limbourg Sud-ouest 8 Alken, Beringen, Looz, Diepenbeek, Gingelom, Halen, Hasselt, Heers, Herck-la-Ville, Herstappe, Heusden-Zolder, Kortessem, Lummen, Nieuwerkerken, Saint-Trond, Tessenderlo, Tongres, Wellen et Zonhoven Hasselt
Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand
Brabant Flamand Est 8 Aarschot, Begijnendijk, Bekkevoort, Bertem, Bierbeek, Boortmeerbeek, Boutersem, Diest, Geetbets, Glabbeek, Haacht, Herent, Hoegaarden, Hoeilaart, Holsbeek, Huldenberg, Kampenhout, Keerbergen, Kortenaken, Landen, Léau, Louvain, Linter, Lubbeek, Oud-Heverlee, Overijse, Rotselaar, Montaigu-Zichem, Tervuren, Tielt-Winge, Tirlemont et Tremelo Herent
Brabant Flamand Ouest 9 Affligem, Asse, Beersel, Biévène, Dilbeek, Drogenbos, Gammerages, Gooik, Grimbergen, Hal, Herne, Kapelle-op-den-Bos, Kortenberg, Kraainem, Lennik, Liedekerke, Linkebeek, Londerzeel, Machelen, Meise, Merchtem, Opwijk, Pepingen, Roosdaal, Rhode-Saint-Genèse, Leeuw-Saint-Pierre, Steenokkerzeel, Ternat, Vilvorde, Wemmel, Wezembeek-Oppem, Zaventem et Zemst Liedekerke
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale
Flandre-Occidentale 1 10 Blankenberge, Beernem, Bredene, Bruges, Gistel, Le Coq, Ichtegem, Jabbeke, Knokke-Heist, Middelkerke, Oostkamp, Ostende, Oudenburg, Torhout, Zedelgem et Zuienkerke Oostkamp
Fluvia 17 Anzegem, Avelgem, Deerlijk, Harelbeke, Courtrai, Kuurne, Ledegem, Lendelede, Menin, Espierres-Helchin, Waregem, Wevelgem, Wielsbeke et Zwevegem Courtrai
Midwest 17 Ardooie, Dentergem, Hooglede, Ingelmunster, Izegem, Lichtervelde, Meulebeke, Moorslede, Oostrozebeke, Pittem, Roeselare, Ruiselede, Staden, Tielt et Wingene Roeselare
Westhoek 18 Alveringem, Coxyde, Dixmude, Furnes, Heuvelland, Houthulst, Koekelare, Kortemark, La Panne, Langemark-Poelkapelle, Lo-Reninge, Messines, Nieuport, Poperinge, Vleteren, Wervik, Ypres et Zonnebeke Coxyde
Drapeau de la province de Flandre-Orientale Province de Flandre-Orientale
Ardennes flamandes 7 Audenarde, Brakel, Herzele, Horebeke, Kluisbergen, Kruisem, Maarkedal, Renaix, Hautem-Saint-Liévin, Wortegem-Petegem, Zottegem et Zwalm Audenarde
Flandre-Orientale Centre 10 Assenede, Deinze, De Pinte, Destelbergen, Evergem, Gavere, Gand, Laethem-Saint-Martin, Lochristi, Lievegem, Merelbeke, Melle, Moerbeke, Nazareth, Oosterzele, Wachtebeke, Zelzate et Zulte Gand
Flandre-Orientale Est 7 Berlare, Buggenhout, Termonde, Hamme, Lebbeke, Lokeren et Zele Dendermonde
Flandre-Orientale Sud-Est 9 Alost, Denderleeuw, Erpe-Mere, Grammont, Haaltert, Laerne, Lede, Lierde, Ninove, Wetteren et Wichelen Alost
Meetjesland 4 Aalter, Eeklo, Maldegem, Kaprijke et Saint-Laurent Eeklo
Waasland 9 Beveren, Kruibeke, Sint-Gillis-Waas, Saint-Nicolas, Stekene, Tamise et Waasmunster Saint-Nicolas

Notes et références[modifier | modifier le code]

Textes de loi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Loi du 15 mai 2007 », sur Site internet de la Justice Belge
  2. a et b « Arrêté Royal du 2 février 2009 (M.B. 17.02.2009) », sur Site internet officiel de la sécurité civile belge
  3. « La Réforme de la sécurité civile », sur Site internet de l'Union des villes et communes wallonnes
  4. « La Réforme des Services d'incendie prête pour 2014 », sur Site internet de La Libre Belgique
  5. « Les prézones opérationnelles de secours en Belgique », sur Site internet officiel de la sécurité civile belge
  6. « Définitions et informations sur les Sapeurs-Pompiers belges », sur Site internet du gouvernement belge
  7. « Arrêté royal du 2 février 2009 (M.B. 17.02.2009) », sur Site internet officiel de la sécurité civile belge
  8. a et b « La Réforme des Services d'incendie prête pour 2014 », sur Site internet de « La Libre Belgique »
  9. « Carte des zones de secours belges », sur Site internet de la Sécurité Civile belge (consulté le 25 mars 2020)
  10. « Loi du 22 janvier 2007 », sur Site internet officiel de la sécurité civile belge.
  11. « arrêté Royal du 28 mars 2007 », sur Site internet officiel de la sécurité civile belge.

Articles connexes[modifier | modifier le code]