Blegny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Blégny)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Bligny ou Bleigny-le-Carreau.

Blegny
Blegny
La maison communale
Blason de Blegny
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Liège
Bourgmestre Marc Bolland (PS)
Majorité PS
Sièges
MR
PS
ICdh
23
3
15
5
Section Code postal
Barchon
Housse
Mortier
Saint-Remy
Saive
Trembleur
4671
4671
4670
4672
4671
4670
Code INS 62119
Démographie
Gentilé Blegnytois(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
13 300 ()
48,95 %
51,05 %
510 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
21,65 %
63,11 %
15,24 %
Étrangers 4,22 % ()
Taux de chômage 10,38 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 14 423 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 40′ nord, 5° 43′ est
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
26,07 km2 (2005)
67,68 %
3,39 %
27,47 %
1,46 %
Localisation
Blégny Liège Belgium Map.svg

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Blegny

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Blegny
Liens
Site officiel blegny.be

Blegny (en wallon Blegneye, prononcé localement Blègné) est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Liège, au pays de Herve.

Démographie[modifier | modifier le code]

La commune comptait, au , 13 303 habitants, 6 502 hommes et 6 801 femmes[1], pour une superficie de 26,07 km2, soit une densité de population de 510,28 habitants/km2.

Le graphique suivant reprend sa population résidente au 1er janvier de chaque année.

Les chiffres des années 1846, 1900 et 1947 tiennent compte des chiffres des anciennes communes fusionnées.

  • Source : DGS - Remarque: 1806 jusqu'à 1970=recensement; depuis 1971=nombre d'habitants chaque 1er janvier[2]

Commune[modifier | modifier le code]

Blegny fait partie de la région de la Basse-Meuse. La commune est traversée par les ruisseaux du Bolland et de la Julienne.

Localités[modifier | modifier le code]

Mortier, Trembleur, Barchon, Housse, Saive et Saint-Remy. Hameaux de Loneux et Parfondvaux.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Blegny
Visé Dalhem
Liège Blegny Herve
Beyne-Heusay Soumagne

Patrimoine[modifier | modifier le code]

L’église Sainte-Gertrude

Le village de Trembleur abrite le domaine de Blegny-Mine, ancienne mine de charbon dorénavant affectée au tourisme et inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2012.

Un autre site incontournable est le Fort de Barchon, un des grands remparts de défense de l'armée belge durant les deux guerres mondiales.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'exécution des notables de Blégny, 1914, par Évariste Carpentier (~1918}.

La commune fut créée le 1er janvier 1977, par fusion de plusieurs localités des environs ; le nom de « Blegny » est en fait le nom d'un hameau du village de Trembleur.

Le , le 16e RI de l'armée impériale allemande y passa par les armes 19 civils et y détruisit 40 maisons lors des atrocités allemandes commises au début de l'invasion.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason commune be Blegny.svg
La commune possède des armoiries qui lui ont été octroyées le 18 décembre 1991.

Les lions dans la moitié supérieure sont ceux de la famille Lannoy-Clervaux, seigneurs de Trembleur de 1675 jusqu'à la fin du XVIIIe siècle.

L'aigle et l'arbre sont les armoiries de la famille Méan, seigneurs de Saive et apparaissaient sur un sceau du village depuis 1730.

Le château provient des armoiries du Comté de Dalhem auquel historiquement une grande partie de la région appartenait.

Les outils et la lampe de mineur dans la base font référence à l'ancienne importance des mines dans la région.
Blasonnement : Ecartelé en sautoir; en chef, d'argent à trois lions de sinople, armés et lampassés de gueules, couronnés d'or; à dextre, d'argent à un arbre au naturel, fruité d'or, posé sur un tertre de sinople, à l'aigle de sable, becquée et membrée de gueules, couronnée à l'antique d'or, tenant dans ses serres une trangle alésée d'or; à senestre, d'argent à un château de gueules, ouvert et ajouré, à trois tours crénelées et aiourees, celle du milieu plus haute et plus large que les deux autres; en pointe, de sable à deux pics de mineurs passés en sautoir, à une lampe de mineur brochant sur les pics, le tout d'argent.
Source du blasonnement : Heraldy of the World[3].



Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Henri Daniel Guyot (1753-1828) : pasteur et fondateur du premier institut pour sourds aux Pays-Bas, né à Trois Fontaines, un hameau de Blegny.
  • François Maréchal (1861-1945): peintre-graveur, recteur de l'Académie Royale des Beaux-Arts de Liège (1911-1920), né à Housse, descendant d'une famille de Maîtres-Armuriers. Il est considéré comme un des meilleurs aquafortistes contemporains belges. Officier de l'Ordre de Léopold.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]