Jambes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jambes
Jambes
Vue sur Jambes depuis la citadelle de Namur.
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Namur Province de Namur
Arrondissement Namur
Commune Namur
Code postal 5100
Zone téléphonique 081
Démographie
Gentilé Jambois, Jamboise
Population 19 898 hab. (02/03/2017)
Densité 2 615 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 27′ nord, 4° 52′ est
Superficie 761 ha = 7,61 km2
Localisation
Localisation de Jambes
Localisation de Jambes dans la ville de Namur
Géolocalisation sur la carte : Province de Namur
Voir sur la carte administrative de Province de Namur
City locator 14.svg
Jambes
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Jambes
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Jambes

Jambes (en wallon Djambe) est une section au sud de la ville belge de Namur située en Région wallonne dans la province de Namur.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

C'est sur le territoire de cette ancienne commune que se situe, face au Parlement de Wallonie sur l'autre rive, la Présidence du Gouvernement wallon, appelée aussi l'Élysette, ainsi que plusieurs ministères du Service public de Wallonie.

Étymologie[modifier | modifier le code]

L'appellation curieuse de « Jambes » provient de la forme latine GAMEDA (racine : GAM, suffixe : EDA). GAM, vieille racine indo-européenne, renferme l'idée de fonction, de jumelage. Le G s'adoucissant au cours des âges, en J, on obtint JAMEDA (utilisé dans les textes dès le XIIe siècle) que, la langue française a transcrit en « JAMBES ».

Il semblerait donc que Jambes, sur la rive droite de la Meuse, soit apparue aux Anciens comme un site de fonction et ait retenu l'idée de confluent du fleuve avec la Sambre, alors que la vision de cette rencontre naturelle ne se soit pas imposée sur la rive gauche, malgré l'importance du site et de la ville de Namur.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Jambes se situe au sud de Namur, sur la rive droite de la Meuse. Elle a pour voisines les communes de Dave, Naninne, Loyers, Erpent, Lives-sur-Meuse et Namur. Elle s'étend sur une superficie de 761 hectares.

Histoire[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique à Jambes depuis le début du XIXe siècle
Année Habitants
1815 854
1840 1778
1846 1909
1890 4140
1900 4822
1910 6290
1920 7093
1930 7954
1935 9029
1936 9200
1940 9895
1944 9909
1946 9994
1947 10016
2017 19399
2020 19898

2020 19.898 (avril) - 2.615 habitants au km2

Depuis l’installation définitive de la capitale wallonne en Wallonie et principalement à Jambes en 1986, le nombre d’habitants a augmenté de façon régulière suite à l’arrivée de nombreux fonctionnaires au sein de cette institution

Bâtiments et parcs[modifier | modifier le code]

  • L'Élysette, siège de la ministre-présidence du gouvernement wallon.
  • La Seigneurie d'Anhaive (comprenant le donjon d'Anhaive, dit Enhaive, et un corps de logis), monument classé situé "Place Jean de Flandre"
  • Le Service public de Wallonie, première interface entre les institutions régionales et le citoyen.
  • Le pont de Jambes, refait et rénové de 1961 à 1965. Il est adapté au trafic fluvial moderne.
  • Le parc Astrid : situé en plein cœur de Jambes, ce parc est né aux environs de 1955 de la fusion de deux anciennes propriétés privées. Le parc Astrid bénéficie de nombreux atouts et notamment de la présence de panneaux didactiques réalisés par les élèves de l'école du Parc Astrid, d'œuvres d'art et d'une petite cascade située en amont de la pièce d'eau. On peut également y admirer quelques arbres remarquables et la reconstitution de l'ancien escalier de l'Hôtel de Ville de Jambes. La plaine de jeux accueille de nombreux jeunes[1].
  • Le cinéma Acinapolis [2]
  • L'athénée royal de Jambes
  • La Maison aux deux vitrines, double maison de commerce de style Art nouveau, les Villas Marcel, Gaby et À l'oiseau bleu ainsi que de nombreuses autres réalisations de ce style à Jambes

Folklore[modifier | modifier le code]

Corso Fleuri de Jambes[modifier | modifier le code]

Le corso, ou fréquemment corso fleuri, ou encore défilé de chars fleuris ou encore fête des fleurs est un défilé de chars se déroulant dans la rue au cours de fêtes locales de plein air créé en 1920. Ce nom d’origine italienne signifie, en italien, « rue », parfois « promenade publique ». Le corso, comme en témoigne sa définition étymologique, est à l’origine une occasion de célébrer ensemble, en extérieur, un événement important. Celui-ci, coïncide bien souvent avec l’arrivée du printemps, tout comme celle de la période des carnavals, qui reste attachée à la fin de l’hiver, autour du Mardi gras. Depuis plus de cent ans, pour certains corsos, plusieurs générations se sont transmis ce savoir-faire, cette envie de créer chaque année quelque chose de nouveau. À la fin du XIXe siècle, les corsos étaient composés surtout de charrettes ou tous autres véhicules décorés de branchages et de quelques fleurs. Les participants étaient bien souvent grimés comme pour le Mardi gras, ou comme l’on disait plutôt, « mâchurés ». Habillés de façon fantaisiste, ils avaient pour objectif de faire sensation, se moquer des gens de façon humoristique, attirer l’œil du spectateur, lui donner envie de participer à la liesse populaire, au son de musiques locales.

Festival de Folklore de Jambes[modifier | modifier le code]

Depuis 1958, cette manifestation populaire met en en lumière des délégations venues du monde entier pour faire découvrir et partager avec le public les arts et traditions populaires de leurs pays. Il se veut surtout et avant tout un festival de rencontres, de regards croisés, de rythmes endiablés et de couleurs chatoyantes. C’est un festival à dimension humaine et familiale qui, à travers le langage universel de la danse, du chant et de la musique, invite au rapprochement entre les peuples et génère une véritable amitié.

Depuis 1985, cet événement aussi riche que coloré, est titré « Festival Intercontinental », classement de haute distinction pour les organisations folkloriques. Il se déroule traditionnellement le troisième week-end d’août.

La Frairie des Masuis et Cotelis Jambois[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Transport[modifier | modifier le code]

Ferroviaire[modifier | modifier le code]

Jambes est desservie par deux gares : la gare de Jambes sur la ligne Namur-Dinant et la gare de Jambes-Est sur la ligne Namur-Luxembourg.

Maritime[modifier | modifier le code]

Les Namourettes sont de petits bateaux de transport qui circulent entre Jambes et Salzinnes en naviguant sur la Meuse et la Sambre. Elles font escales à deux arrêts à Jambes : Joséphine Charlotte et le Port de plaisance.

Églises et lieux de culte[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Symphorien[5]

Chapelles[modifier | modifier le code]

  • Chapelle Notre-Dame d'Enhaive
  • Chapelle Sainte-Barbe
  • Chapelle Notre-Dame de Lourdes
  • Chapelle Notre-Dame de la Délivrance
  • Chapelle Sainte-Marguerite d'Antioche
  • Chapelle Notre-Dame du Bon Secours
  • Chapelle à la Vierge

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]