Lens (Belgique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lens.

Lens
Lens (Belgique)
Lens située à la rivière Dendre orientale[1].
Blason de Lens
Héraldique
Drapeau de Lens
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Mons
Bourgmestre Isabelle Galant
Majorité MDC (Mouvement Démocratique Communal)
Section Code postal
Bauffe
Cambron-Saint-Vincent
Lens
Lombise
Montignies-lez-Lens
7870
7870
7870
7870
7870
Code INS 53046
Zone téléphonique 065
Démographie
Gentilé Lensois(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
4 508 ()
48,71 %
51,29 %
91 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
23,84 %
60,82 %
15,34 %
Étrangers 7,77 % ()
Taux de chômage 9,81 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 12 851 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 33′ nord, 3° 54′ est
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
49,42 km2 (2005)
84,22 %
8,45 %
6,66 %
0,67 %
Localisation
Localisation de Lens
Situation de la commune dans l'arrondissement de Mons et la province de Hainaut

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Lens

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Lens
Liens
Site officiel www.Lens.be

Lens (en wallon Linse) est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Hainaut.

La commune de Lens est une entité comprenant le bourg de Lens ainsi que les villages de Bauffe, Cambron-Saint-Vincent, Lombise et Montignies-Lez-Lens.

Il s'agit d'une commune à vocation agricole.

Relativement éloignée (13 kilomètres) des grandes villes (Mons - Ath et Soignies), son urbanisation est restée raisonnable et n'a pas modifié sa configuration champêtre.

Au 1er septembre 2018, la population totale de la commune était de 4 505 habitants (2 200 hommes et 2 305 femmes), Lens est la commune la moins peuplée des 13 entités communales de l'arrondissement de Mons.

Sa superficie totale est de 49,61 km2.

Etymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de Lens est mentionné pour la première fois en 1065, dans une charte de Philippe Ier, Roi des Francs.

L'origine du nom de Lens est incertaine, diverses hypothèses existent :

- Origine celtique : Lein qui signifie colline, éminence.

- Origine celtique : li qui signifie étang et linse qui signifie sable mouvant.

- Origine teutonique : Lee et au pluriel Leens qui signifie un endroit surélevé près d'un marais.

- Origine romaine : Lentius ou Lentulus qui sont les noms de puissantes famille romaines qui pourraient avoir prêté leur nom à leurs vastes domaines.

Topographie[modifier | modifier le code]

Le bourg de Lens est limité au nord par Cambron-Casteau, à l'est par Cambron-Saint-Vincent, Montignies-lez-Lens et Masnuy-Saint-Jean, au sud par Jurbise et Erbaut, à l'ouest par Herchies, au nord-ouest par Bauffe.

Il est traversé, du nord-ouest au sud, par la chaussée d'Ath à Mons (nationale 56) et par la voie ferrée d'Ath à Jurbise. La localité possède une station de chemin de fer.

Le territoire forme une plaine coupée par la vallée de la Dendre et dont les points culminants sont à 93 mètres d'altitude vers Masnuy-Saint-Pierre et à 83 mètres vers Herchies. Le point le plus bas se trouve au nord, à 55 mètres d'altitude.

Les bords de la rivière sont marécageux. Le reste du territoire, formé d'un sol argilo-sablonneux, est très fertile. Le sous-sol est calcaire et Lens compta jusqu'à sept carrières d'où on extrayait le petit granit. Toutes ces exploitations ont été comblées ou sont aujourd'hui abandonnées et envahies par les eaux.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La Dendre orientale, qui prend sa source à Herchies, pénètre Lens par le sud de son territoire, elle se gonfle ensuite des eaux de la Petite Dendre (riviérette venant d'Erbaut). Après s'être étalée en l'étang du moulin, elle se dirige vers l'est et Montignies-Lez-Lens jusqu'à son confluent avec la Marquette.

Administration et judiciaire[modifier | modifier le code]

Lens est un des deux cantons électoraux (avec Boussu) du district de Boussu, faisant partie de l'arrondissement de Mons et de la circonscription du Hainaut.

La commune abrite le commissariat central de la zone de police Sylle et Dendre, ainsi qu'un commissariat de proximité situé à sa frontière avec Jurbise.

Jusqu'à récemment, Lens disposait de son propre parquet de police et de sa justice de paix. La réforme de la justice fit regrouper son parquet de police au sein du tribunal de police du Hainaut division Mons. Quant à sa justice de paix, elle a été fusionnée avec celle d'Enghien sous la dénomination "Justice de paix du Hainaut, canton de Enghien-Lens". Son siège se trouve à Enghien mais une permanence à Lens est toujours assurée.

Lens dispose d'un contrôle des contributions; ses bureaux ne se situent plus sur l'entité mais à Ath.

Jusqu'à la réforme des polices en 2001, Lens hébergeait une brigade de gendarmerie dépendant du district de Soignies.

Vie politique[modifier | modifier le code]

Le bourgmestre actuel de Lens est Isabelle GALANT , du parti MDC (Mouvement Démocratique Communal) ayant obtenu la majorité absolue aux élections communales de novembre 2018.

Les autres formations politiques représentées dans le conseil communal sont respectivement: Lens&Vous, Ecolo et PS.

Voici la liste des anciens mayeurs et bourgmestres de Lens:

1277: Jakemart dou Puit - 1295: Gilles Rostis - 1325: ? - 1329: Mahieu de la barre - ??? - 1370: Jehan des Gaukiers - 1395: Jehan des Prés - 1419: Collars Dereuden (jusqu'au moins en 1436) - ??? - 1471: Pierard Leblancq - 1490: Jehan Leblancq - 1495: Colard Lerond - 1538: Wistace Lerond - 1550: Laurent Desgaukiers - 1553: Jehan de Lausnoy - 1561: Jean Leblan - 1585: Adrien Sergeant - 1595: Jean Beghin - 1601: Jean Dufour - 1604: Adrien Estassart - 1620: Martin Fontaine - 1642: Jacques Evrard - 1654: Jacques Lenclud - 1656: Gille Moulin - 1658: Jean Gaudissart - 1660: Philippe Marlier - 1662: Nicolas Crinon - 1663: Philippe Marlier - 1673: Nicolas Crinon - 1674: Jean Marlier - 1676: Jean De Sagher - 1677: Jean Paillot - 1693: Philippe Masson - 1695: Antoine Genlain - 1696: Jean Vertenoeil - 1701: Antoine Paillot - 1702: Philippe Masson - 1707: Jean Vertenoeil - 1709: Michel Bouhy - 1711: Philippe Masson - 1719: Jacques Page - 1734: Pierre-Joseph Goret - 1737: Denis Labricq - 1745: Pierre-Philippe Masson - 1746: Philippe-Joseph François - 1753: Claude-Ignace De Breux - 1756: Alexandre-François Marlier - 1766: Pierre-Joseph Paillot - 1771: Hugues-François Cottel - 1776: Charles-Joseph Pierman - 1785: Adrien-François-Joseph Demelin - 1793: Louis-Joseph Jean - 1794: Jean-Baptiste Populaire - 1820: Gédéon Varlez - 1836: Juste-Florent-Joseph Lebrun - 1848: Théodore Lebrun - 1880: Lucien Plumat - 1885: Edgard Pierman - 1896: Désiré Dechèvres - 1904: Edgard Pierman - 1921: Amédée Gain - 1927: Edgard Pierman - 1928: Roger Lecocq - 1936: Armand Banderlé - 1947: Marcel Raucq - 1965: Adolphe Canon - 1982: Marcel Lenfant - 1988: Emile Bastien - 2000: Ghislain Moyart - 2012: Isabelle Galant - 2015: Ghislain Moyart - 2018: Isabelle Galant

Vie religieuse[modifier | modifier le code]

Lens est le chef-lieu du doyenné de Lens, dépendant du diocèse de Tournai. Le doyenné de Lens comprend les paroisses des entités de Lens et Jurbise (Erbaut - Erbisoeul - Herchies - Herchies Vacresse - Jurbise - Masnuy Bruyères - Masnuy Saint Pierre - Bauffe - Cambron Saint Vincent - Lens - Lombise et Montignies Lez Lens)

La paroisse de lens est dédiée à Saint-Martin, ce qui est un symbole de son ancienneté. L'église actuelle date de 1864, elle fut reconstruite suite à un incendie en 1822.

Voici la liste des anciens curés ou doyens de Lens:

Curés:

1224: Alardus - ??? - 1244: Jacques - 1295: Jehan - 1322: Nicholon - ??? - 1585: Nicolas de Gemberghe - date inconnue: Quentin Coulon, doyen de chrétienté, devenu chanoine de Cambrai en 1617 - 1606: Jean Baccart, également devenu chanoine de Cambrai - 1650: Sébastien Tramasure - 1668: Philippe Caudron, doyen de chrétienté - ??? - 1700: Pierre Martini - 1733: Jean-François Toubeau - 1756: Antoine-Joseph Robette - 1776: Jean-François Simon

Curés-doyens:

1801: François-Joseph Lefebvre - 1810: François-Joseph Braibant - 1816: Jacques-Joseph Glineur - 1818: Célestin Picquart - 1823: Lambert-Joseph Stiénon - 1838: Hilarion-Joseph Delehouzée - 1854: Urbain Ponceau - 1887: Désiré Posteau - 1895: Léopold Bouzin - 1910: Léon Lissence - 1924: Gustave Mariage - 1934: René Van Haudenard - 1938: Aimé Legast - 1952: Emile Delécluse

Enseignement[modifier | modifier le code]

Le bourg de Lens dispose d'une école communale avec un enseignement mixte, maternel et primaire, dispensés sur deux sites différents.

Le village de Cambron-Saint-Vincent, dépendant de l'entité lensoise, dispose également d'une école communale maternelle et primaire.

Galerie[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Paul Cuvelier, auteur de bande dessinée et peintre, est né à Lens en 1923.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Aquarelle de Marie-Claire Lefébure : l'étang du Moulin.