Fernelmont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fernelmont
Fernelmont
Le château-ferme de Fernelmont
Blason de Fernelmont
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Namur Province de Namur
Arrondissement Namur
Bourgmestre Jean-Claude Nihoul (LDB-cdH)
Majorité LDB (cdH-PS)
Sièges
Liste du Bourg.
EPF (MR)
Vertnelmont (Ecolo)
19
14
4
1
Section Code postal
Bierwart
Cortil-Wodon
Forville
Franc-Waret
Hemptinne
Hingeon
Marchovelette
Noville-les-Bois
Pontillas
Tillier
5380
5380
5380
5380
5380
5380
5380
5380
5380
5380
Code INS 92138
Zone téléphonique 081
Démographie
Gentilé Fernelmontois(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
7 857 ()
49,65 %
50,35 %
120 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
24,45 %
62,00 %
13,56 %
Étrangers 1,90 % ()
Taux de chômage 8,86 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 13 903 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 32′ nord, 4° 58′ est
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
65,61 km2 (2005)
79,24 %
9,05 %
10,98 %
0,73 %
Localisation
Localisation de Fernelmont
Situation de la ville au sein de l'arrondissement et de la province de Namur

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Fernelmont

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Fernelmont
Liens
Site officiel www.fernelmont.be

Fernelmont (en wallon Ferneamont, localement Fernêmont) est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Namur.

La commune de Fernelmont est née officiellement le de la réunion de dix anciennes communes (Bierwart, Cortil-Wodon, Forville, Franc-Warêt, Hemptinne, Hingeon, Marchovelette, Noville-les-Bois, Pontillas et Tillier). La nouvelle commune fut nommée Fernelmont, signifiant Mont aux Frênes, nom d'un château situé plus ou moins au centre de la nouvelle entité. La maison communale se situe à Noville-les-Bois, proche du château, du fait qu'il n'existe pas de village Fernelmont.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le néolithique[modifier | modifier le code]

Il est probable que l'homme néolithique a occupé le sol de la région : une quantité de vestiges lithiques a été découverte dans les environs de Jonckay-Sienne (Bierwart). Citons des armes de guerre et de chasse, des outils pour le travail du bois et de la pierre.

De l'Empire français à de nos jours[modifier | modifier le code]

À partir de 1794, le pays est envahi par les troupes révolutionnaires. Il est annexé en 1795 par la République Française. Trois villages sont intégrés au département de Sambre-et-Meuse : Cortil-Wodon, Marchovelette et Noville-les-Bois, tandis que les sept autres relèvent du département de l'Ourthe.. En 1814, la région passe de la République Française au Royaume-Uni des Pays-Bas. Les provinces actuelles sont constituées. Des échanges de communes entre provinces voisines affecteront leurs limites. C'est ainsi qu'en 1823, Bierwart, Forville, Franc-Waret, Hemptinne, Hingeon, Pontillas et Tillier seront détachés de la province de Liège et rattachés à celle de Namur. 1830 sera l'année de l'indépendance de la Belgique Lors de la fusion des communes de 1977, un référendum fut proposé à la population entre les noms Tiribu (du nom d'une ferme de Forville) et de Fernelmont (du nom d'un château de Noville-les-Bois) comme intitulé de l'entité. C'est ce dernier qui fut choisi.

Démographie[modifier | modifier le code]

Au [1], la population totale de cette commune était de 7 859 habitants, (3 893 hommes et 3 966 femmes). La superficie totale est de 65,61 km2 ce qui donne une densité de population de 119,78 habitants par km²[2].

Les chiffres des années 1846, 1900 et 1947 tiennent compte des chiffres des anciennes communes fusionnées.

Économie[modifier | modifier le code]

La commune de Fernelmont dispose d'une Zone d'Activités Économiques (Z.A.É.) située au sud de Noville-les-Bois, destinée à accueillir des petites et moyennes entreprises non polluantes, sur une superficie maximum de 120 hectares. Fin 2010, la Z.A.E occupait plus de 50 Ha. Une centaine de PME, avec un peu plus de 800 emplois y étaient déjà installées.

Les villages[modifier | modifier le code]

Les hameaux[modifier | modifier le code]

Voies de communication[modifier | modifier le code]

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Fernelmont est jumelée avec le village français de Coursac située dans le département de la Dordogne et la région Nouvelle-Aquitaine, ainsi qu'avec la commune de Tiébélé au Burkina Faso[4].

Sports[modifier | modifier le code]

Football[modifier | modifier le code]

Cyclisme[modifier | modifier le code]

  • SCVM Marchovelette

Basket-ball[modifier | modifier le code]

  • BC Fernelmont - 3e Division provinciale (3B Namur)

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Fernelmont
Wasseiges
Éghezée Fernelmont Burdinne
Héron
Namur - Andenne

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Amédée d'ANDIGNE, Franc-Waret et ses seigneurs du XVIIe siècle à nos jours.
  • Amédée d'ANDIGNE, Chasses à Franc-Waret.
  • N. BASTIN, Le château de Franc-Waret, 1968.
  • Roger BIGARE, Ecoutons nos gens d'autrefois, 1985.
  • St. BORMANS, La famille d'Harscamp, 1877.
  • St. BORMANS, Les fiefs du comté de Namur.
  • b Emile BROUETTE, Epitaphier du canton d'Eghezée, 1964-1965.
  • Ch. CARLIER d'ODEIGNE, S.CHASSEUR, N. COLIN, M. DELFORGE ET L. HENEFFE, M. HAFNER, J. LIBOIS, Les châteaux de Fernelmont, 1992.
  • Serge CHASSEUR, Témoins religieux populaires de Fernelmont, 1991.
  • Serge CHASSEUR, Les noms de famille de Fernelmont, 1994.
  • Serge CHASSEUR, Le ban de Meeffe, essai sur l'histoire des villages de Meeffe, Seron, Forville...., 1999.
  • Serge CHASSEUR, Le blokehuct ou le donjon-porte de Fernelmont, 2002.
  • Serge CHASSEUR, Inventaire de croix de fonte de Fernelmont, 2002.
  • Thérèse CORTEMBOS, Le donjon-porche de Fernelmont. Un exemple remarquable de tour d'habitation de la fin du XIIIe siècle, 1973.
  • Robert de DECKER DOUCET de TILLIER, Généalogie de la famille DOUCET de TILLIER, 1971.
  • Robert de DECKER DOUCET de TILLIER, Histoire du village et des habitants du château de Tillier de 1200 à 1930, manuscrit dactylographié, 1975.
  • Robert de DECKER DOUCET de TILLIER, Souvenirs de la Révolution brabançonne et de l'ancien Régime, 1974.
  • Robert de DECKER DOUCET de TILLIER, L'armée française au village de Tillier en 1831, 1974.
  • Françoise DELEUZE, Toponymie du ban de Meeffe, mémoire UCL, 1984.
  • Eugène DEL MARMOL, Découvertes d'antiquités dans les tumuli de Seron, ASAN, 1885.
  • Roger DELOOZ, Fernelmont, hier et aujourd'hui.
  • Auguste DOUCET de TILLIER, Le fief de la Motte à et la seigneurie de Tillier, 1905.
  • de GAUZARGUES (abbé ), Oraison funèbre de Madame Marie-Isabelle BRUNELLE, comtesse d'Harscamp, prononcé dans l'église cathédrale d'Aix-la-Chapelle, le 8 mai 1806.
  • Généalogie de la famille d'ANDIGNE, 1971.
  • Léopold GENICOT, Le destin d'une famille noble du Namurois. Les NOVILLE au XIIe et XIIIe siècles, 1951-1952.
  • Edouard GERARD, Cantons d'Eghezée et d'Andenne, 1931.
  • GOFFIN (abbé), Liber Memorialis de la paroisse de Cortil, s.d.
  • HISTOIRE et histoiresi, 1988 et suivantes.
  • F. JACQUET-LADRIER, Inventaire des archives du château de Franc-Waret, 1974.
  • Fernand LEFEVRE, Histoire d'Hingeon, mémoire dactylographié.
  • Célestin MALLIEN, Histoire de Bierwart-Otreppe, 1929.
  • Bafron Hervé de MEESTER de BETZENBROECK, Epigraphie de la Hesbaye hutoise, (dont généalogie HEMRICOURT), 1975.
  • Jean PLUMIER, Tumuli belgo-romains de la Hesbaye occidentale : Seron, Hanret, Bois de Buis, Penteville, 1986.
  • A.F.RASSEAUX, Le donjon de Fernelmont. Témoin du quotidien d'une famille de la petite noblesse namuroise vers 1300, 1991.
  • C.G. ROLAND et GUILMIN, Les communes namuroises. Monographies historiques. Hemptinne(Eghezée), 1907.
  • Testament de Madame Isabelle BRUNELLE, veuve d'Harscamp, 1884.
  • Fernand TIHON, Fouilles à Cortil-Wodon, ASAN, 1895.
  • M.J. TITS-DIEUAIDE, Inventaire des archives de la famille HEMRICOURT, 1967.
  • Maurice YANS, Évolution d'un domaine cistercien. La ferme de Tiribu à Forville, 1983.
  • Vivre à Fernelmont : Guide pratique, Administration Communale,

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]