Aller au contenu

Tamise (Belgique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tamise
(nl) Temse
Tamise (Belgique)
L'église Notre-Dame (Onze-Lieve-Vrouwekerk)
Blason de Tamise
Héraldique
Drapeau de Tamise
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Communauté Drapeau de la Flandre Communauté flamande
Province Drapeau de la province de Flandre-Orientale Province de Flandre-Orientale
Arrondissement Saint-Nicolas
Bourgmestre Hugo Maes (nl) (CD&V)
(2022-24)
Majorité CD&V, N-VA, OpenVLD (2019-24)
Sièges
CD&V
N-VA
Vlaams Belang
OpenVLD
Tesamen
Groen
29 (2019-24)
8
7
4
4
4
2
Section Code postal
Temse
Elversele
Steendorp
Tielrode
9140
9140
9140
9140
Code INS 46025
Zone téléphonique 03
Démographie
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
30 635 ()
49,68 %
50,32 %
763,96 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
21,84 %
62,54 %
15,62 %
Étrangers 8,10 % ()
Taux de chômage 6,64 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 21 610 €/hab. (2021)
Géographie
Coordonnées 51° 07′ nord, 4° 12′ est
Superficie
– Terr. non-bâtis
– Terrains bâtis
– Divers
40,1 km2 (2021)
60,96 %
15,96 %
23,08 %
Localisation
Localisation de Tamise
Situation de la commune dans l'arrondissement de Saint-Nicolas et la province de Flandre-Orientale
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
Tamise
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
Tamise
Géolocalisation sur la carte : Région flamande
Voir sur la carte administrative de la Région flamande
Tamise
Géolocalisation sur la carte : Flandre-Orientale
Voir sur la carte administrative de Flandre-Orientale
Tamise
Liens
Site officiel www.temse.be

Tamise[1],[2],[3] (en néerlandais Temse) est une commune néerlandophone de Belgique située en Région flamande, dans la province de Flandre-Orientale.

Géographie

[modifier | modifier le code]

Tamise est à environ 20 km au sud-ouest d'Anvers. Elle est longée au sud-est par l'Escaut.

Sections de la commune

[modifier | modifier le code]
# Section Superf.
(km²)[4]
Habitants
(2020)[4]
Habitants
par km²
Code INS
1 Tamise 22,13 20.289 917 46025A
2 Steendorp 5,17 3.543 686 46025B
3 Tielrode 7,43 3.856 519 46025C
4 Elversele 5,01 2.399 479 46025D

Communes limitrophes

[modifier | modifier le code]
Communes limitrophes de Tamise
Saint-Nicolas Beveren
Waesmunster Tamise Kruibeke
Hamme Bornem

Un champ d'urnes daté de l'âge du bronze a été découvert[5] entre le centre de Tamise et le hameau de Velle, situé à environ 3,5 km au nord.

Les plus anciennes traces archéologiques d'habitation remontent à l'âge de pierre. Des découvertes ont été faites datées de la fin de l'âge du bronze, de l'âge du fer et de la période gallo-romaine, entre autres. La christianisation de la commune eut lieu avant 772 et en 864 le village fut donné à l'abbaye de Blandinus à Gand par le comte de Flandre, le village resta sous la direction d'un chevalier gardien de cette abbaye jusqu'en 1460. Un marché hebdomadaire a été créé en 1264 et à partir de 1519, Charles Quint l'a étendu avec une foire annuelle[6]. Le , un grand incendie fait rage à Tamise, détruisant une grande partie du village[7].

En 1912, la Semaine internationale de vol pour les hydravions (nl) a eu lieu, la réunion a été mise en place pour l'évaluation des hydravions qui pourraient éventuellement être utilisés au Congo belge[8],[9]. Des tests ont été effectués avec leur propre avion par quinze pilotes belges, français et allemands. C'était le plus grand événement de l'histoire de Tamise[10].

Pendant la Première Guerre mondiale, la publication Onze Temschenaars est apparue comme un agent de liaison entre le front intérieur et le front de guerre. 63 Temsenaars ont été tués et onze ont succombé dans des camps[11]. Theofiel Maes et Kamiel Van Buynder ont également été fusillés le au Fort 4 à Mortsel en raison d'activités d'espionnage. Ils avaient été actifs pour le service d'espionnage répondant au nom de code Theo, qui était destiné à informer l'armée belge des mouvements des troupes allemandes[12].

Le réalisateur de cinéma Antoine André a tourné une partie de son film L'Hirondelle et la Mésange (1920) à Tamise (à partir de 30'20), avec en particulier des prises de vue des canaux et du marché aux poissons. Sur l'emplacement actuel du domaine de ster avait lieu un aéroport de l'armée construit en 1938

Héraldique

[modifier | modifier le code]
La commune possède des armoiries qui lui ont été octroyées le 13 octobre 1819 et confirmées les 30 avril 1838 et 13 juillet 1978. La clé est le symbole de Saint-Pierre. Le village a été donné en 870 à l'Abbaye Saint-Pierre de Gand qui a possédé de nombreuses possessions dans le village pendant plusieurs siècles. La plus ancienne utilisation connue d'une clé du village date d'une carte du XVIIe siècle où les armoiries sont déjà montrées. Le seul sceau historique de Tamise, connu depuis 1779, montre également la clé. Comme en 1819, le conseil ne demanda pas de couleurs, les armoiries furent octroyées aux couleurs historiques néerlandaises. Les armoiries ont été confirmées après l'indépendance de la Belgique mais les couleurs n'ont pas été changées.
Blasonnement : D'azur à la clef d'or posée en pal.
Source du blasonnement : Heraldy of the World[13].



Démographie

[modifier | modifier le code]

Évolution démographique: Avant la fusion des communes

[modifier | modifier le code]
  • Sources : INS, Rem. : 1831 jusqu'en 1970 = recensements, 1976 = nombre d'habitants au 31 décembre[14].

Évolution démographique de la commune fusionnée

[modifier | modifier le code]

Graphe de l'évolution de la population de la commune[15]. Les données ci-après intègrent les anciennes communes dans les données avant la fusion en 1977.

  • Source : DGS - Remarque: 1831 jusqu'à 1981=recensement; depuis 1990=nombre d'habitants chaque 1er janvier[16]

Personnalités liées à cette commune

[modifier | modifier le code]

Références

[modifier | modifier le code]
  1. « Arrêté royal déterminant l'orthographe du nom des communes », sur ejustice.just.fgov.be (consulté le ).
  2. Nom officiel en français sur Statbel : https://statbel.fgov.be/fr/open-data/code-refnis
  3. Nom usuel francophone selon la division francophone du Groupe d’experts des Nations Unies pour les noms géographiques de l'ONU : [1]
  4. a et b https://statbel.fgov.be/fr/open-data/population-par-secteur-statistique-10
  5. Re-evaluation of the late Bronze age and early Iron age chronology of the western belgian urnfields based on 14c dating of cremated bones. Guy De Mulder, Mark Van Strydonck, Mathieu Boudin, Walter Leclercq, Nicolas Paridaens, Eugène Warmenbol. Radiocarbon, vol. 49, n° 2, 2007, p. 499–514. Revue publiée par l'université d'Arizona.
  6. Tamise, perle de l'Escaut... sur le site de la commune de Tamise - Consulté le 07 décembre 2022
  7. (nl) Fiche d'Elversele; sur le site de l'Inventaire du patrimoine architectural (nl)
  8. De Vliegweek van Temse (7 tot 16 september 1912) sur le site Luchtvaartgeschiedenis.be - consulté le 07 décembre 2022
  9. (nl) Prentkaart Temse, vliegweek (1912) sur le site de l' Ergoedbank Waasland - consulté le 07 décembre 2022
  10. (nl) Temse zoekt beelden van de Internationale Vliegweek in 1912 sur le site de Gazet van Antwerpen - consulté le 07 décembre 2022
  11. (nl) Temse herdenkt 100 jaar Wereldoorlog sur le site du CD&V Temse - consulté le 07 décembre 2022
  12. (nl) Foto gefusilleerde Kamiel Van Buynder verhuist naar Temse sur le site du Het Nieuwsblad - consulté le 07 décembre 2022
  13. (en) « Temse : Wapen - Armoiries - coat of arms - crest », sur heraldry-wiki.com, Heraldry of the World, (consulté le ).
  14. https://bib.kuleuven.be/ebib/project-belgische-historische-tellingen
  15. https://www.ibz.rrn.fgov.be/fr/population/statistiques-de-population/
  16. a et b https://view.officeapps.live.com/op/view.aspx?src=https%3A%2F%2Fstatbel.fgov.be%2Fsites%2Fdefault%2Ffiles%2Ffiles%2Fdocuments%2Fbevolking%2F5.1%2520Structuur%2520van%2520de%2520bevolking%2FPopulation_par_commune.xlsx&wdOrigin=BROWSELINK
  17. Joseph-Jean De Smet, « Amelberge, sainte (Tamise) », Biographie nationale de Belgique (consulté le ).