Harelbeke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Harelbeke
Harelbeke
Le centre avec l’église Saint-Salvator
Blason de Harelbeke
Héraldique
Drapeau de Harelbeke
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Communauté Drapeau de la Flandre Communauté flamande
Province Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale
Arrondissement Courtrai
Bourgmestre Alain Top (Sp.a) (2019-24)
Majorité sp.a-Groen, CD&V (2019-24)
Sièges
sp.a-Groen!
CD&V
OpenVLD+
N-VA
Vlaams Belang
29 (2019-24)
11
7
5
4
2
Section Code postal
Harelbeke
Bavikhove
Hulste
8530
8531
8531
Code INS 34013
Zone téléphonique 056
Démographie
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
27 886 ()
50,02 %
49,98 %
957 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
19,01 %
62,93 %
18,06 %
Étrangers 1,70 % ()
Taux de chômage 4,85 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 13 687 €/hab. (2011)
Coordonnées 50° 51′ 24″ nord, 3° 18′ 47″ est
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
29,14 km2 (2005)
51,86 %
0,29 %
42,96 %
4,89 %
Localisation
Localisation de Harelbeke
Situation de la commune dans l'arrondissement de Courtrai et la province de Flandre-Occidentale

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Harelbeke

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Harelbeke
Liens
Site officiel www.harelbeke.be

Harelbeke [ˈhaːrəlbeːkə][1] est une ville néerlandophone de Belgique située en Région flamande dans la province de Flandre-Occidentale.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Harelbeke est composée de trois sections : Harelbeke-centre, Bavikhove et Hulste. Harelbeke-centre se trouve en grande partie sur la rive droite de la Lys. Le territoire est essentiellement urbanisé et est relié à l'agglomération de Courtrai par les constructions situées le long de la rivière et la route de Courtrai à Gand. Au sud du centre, le long du canal Bossuit-Courtrai, se trouve le hameau de Stasegem, séparé de Harelbeke par la zone industrielle de Harelbeke-Stasegem et par l'espace naturel des Gavers. Les sections de Bavikhove et Hulste se trouvent au nord, sur l'autre rive de la Lys.

# Nom Superficie[2]
(km²)
Population[2]
(2002)
I
 
(IV)
Harelbeke
- Harelbeke
- Stasegem
14,57
 
 
18842
 
 
II Bavikhove 6,69 3754
III Hulste 7,86 3461

Harelbeke jouxte les sections et communes suivantes :

Les sections et localités voisines. Les zones en jaune sont les surfaces bâties.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Harelbeke.svg
La ville possède des armoiries qui lui ont été octroyées le 25 juin 1823, confirmées le 25 mai 1838 et modifiées en leur forme actuelle le 2 février 1981. Elles sont inspirées par celles de Jan van Harelbeke, seigneur de Lembeke et quelques autres domaines, datant de 1365. La famille a reçu plus tard le droit de modifier leur forme en armoiries de Constantinople.

Le plus vieux sceau de la ville date de 1436 et montre une croix avec 4 balles dans chacun des quartiers, chacun avec une croix plus petite. Cette composition est dérivée des armoiries de Constantinople. La même compositio nse retrouve dans un scau de 1789 mais quelques autres sceaux du XVe au XVIIe siècle montrent les balles sans croix.

On ne sait pas pourquoi la ville a adopté les plus vieilles armoiries en 1815 mais les armoiries ont été octroyées par le gouvernement hollandais et confirmées après l'indépendance de la Belgique en 1830.
Blasonnement : D'argent à un chevron de gueules. L'écu sommé d'une couronne murale d'or à cinq tours.
Source du blasonnement : Heraldy of the World[3].



Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

  • Source : DGS - Remarque: 1806 jusqu'à 1970=recensement; depuis 1971=nombre d'habitants chaque 1er janvier[4]

Histoire[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Cimetière militaire britannique de Harelbeke


Économie[modifier | modifier le code]

  • Agristo, entreprise agroalimentaire de la pomme de terre

Transports[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Le Grand Prix E3 est une course cycliste sur route masculine ayant Harelbeke pour lieu de départ et d'arrivée. Créé en 1958, il fait partie du calendrier de l'UCI World Tour depuis 2012.

Le KRC Harelbeke est un ancien club de football de Harelbeke, qui a évolué en première division de 1995 à 2001. Il a été dissout en 2002 en raison de difficultés financières.

Les deux clubs de football actifs de la commune sont le Sporting West Harelbeke et le SW Ladies Harelbeke (femmes).

Source[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) Josée Heemskerk et Wim Zonneveld, Uitspraakwoordenboek, Utrecht, Het Spectrum, (ISBN 9789027444820), p. 298.
  2. a et b (nl) « Kencijfers », sur harelbeke.be (consulté le 10 février 2012)
  3. https://www.heraldry-wiki.com/heraldrywiki/index.php?title=Harelbeke
  4. http://www.ibz.rrn.fgov.be/fileadmin/user_upload/fr/pop/statistiques/population-bevolking-20190101.pdf

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]