Aller au contenu

Alost

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alost
(nl) Aalst
Alost
De haut en bas, de gauche à droite : Alost vu depuis le beffroi, la Borse van Amsterdam, la Chapelle Notre-Dame de Meuleschette, l'Hôpital pour femme Notre-Dame, le Beffroi et la maison échevinale, l'hôtel de ville, la Dendre, l'Église Saint-Martin et la Gare d'Alost.
Blason de Alost
Héraldique
Drapeau de Alost
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Communauté Drapeau de la Flandre Communauté flamande
Province Drapeau de la province de Flandre-Orientale Province de Flandre-Orientale
Arrondissement Alost
Bourgmestre Christoph D'Haese
(N-VA) (2012-24)
Majorité N-VA, OpenVLD, CD&V (2019-24)
Sièges
N-VA
Vlaams Belang
CD&V
OpenVLD
Groen
sp.a
Lijst A
43 (2019-24)
16
8
6
4
4
3
2
Section Code postal
Alost
Gijzegem
Hofstade
Baardegem
Herdersem
Meldert
Moorsel
Erembodegem
Nieuwerkerken
9300
9308
9308
9310
9310
9310
9310
9320
9320
Code INS 41002
Zone téléphonique 053
Démographie
Gentilé Alostois(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
88 854 ()
49,04 %
50,96 %
1 129,68 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
17,99 %
63,06 %
18,95 %
Étrangers 9,72 % ()
Taux de chômage 7,92 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 21 373 €/hab. (2021)
Géographie
Coordonnées 50° 56′ nord, 4° 02′ est
Superficie
– Terr. non-bâtis
– Terrains bâtis
– Divers
78,66 km2 (2021)
58,6 %
21,22 %
20,18 %
Localisation
Localisation de Alost
Situation de la ville au sein de l'arrondissement d'Alost et de la province de Flandre-Orientale
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
Alost
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
Alost
Géolocalisation sur la carte : Région flamande
Voir sur la carte administrative de la Région flamande
Alost
Géolocalisation sur la carte : Flandre-Orientale
Voir sur la carte administrative de Flandre-Orientale
Alost
Liens
Site officiel aalst.be

Alost (prononcer [alɔst] ; en néerlandais : Aalst ; en dialecte local : Oilsjt) est une ville dans le Denderstreek située en Région flamande, chef-lieu d'arrondissement en province de Flandre-Orientale sur la Dendre et sur le Molenbeek-Ter Erpenbeek. Elle se trouve à mi-chemin entre Bruxelles et Gand, dans la zone la plus densément peuplée de Belgique, et est le centre d'une conurbation (avec les communes de Erpe-Mere, Haaltert, Lede et Denderleeuw) comptant environ 130 000 habitants.

Sections de la commune

[modifier | modifier le code]
# Section Superf.
(km²)[1]
Habitants
(2020)[1]
Habitants
par km²
Code INS
1 Aalst 19,26 46.821 2.431 41002A
2 Hofstade 6,61 5.980 905 41002B
3 Gijzegem 4,70 3.373 717 41002C
4 Herdersem 5,31 2.578 485 41002D
5 Moorsel 9,50 5.136 540 41002E
6 Baardegem 6,23 1.908 306 41002F
7 Meldert 8,83 2.960 335 41002G
8 Erembodegem 10,87 12.267 1.128 41002H
9 Nieuwerkerken 7,33 6.249 853 41002J

Communes limitrophes

[modifier | modifier le code]
Communes limitrophes de Alost
Termonde - Lebbeke
Erpe-Mere - Lede Alost Opwijk
Haaltert Affligem - Denderleeuw Asse

Alost (866), Alosta (868), Alst (1088), Alost (1096), Alst (1144)[2].

Ancienne capitale de la Flandre impériale. La ville fut prise et démantelée par Turenne en 1667[3].

Le 27 septembre 1914, l'armée impériale allemande exécute 20 civils lors des atrocités allemandes commises au début de l'invasion. L'unité mise en cause est notamment la 27e LW-Landwehr-[4].

Démographie

[modifier | modifier le code]

Évolution démographique pour la section d'Alost

[modifier | modifier le code]

Le graphique suivant indique la population gérée par l'administration communale d'Alost, soit la commune d'Alost avant la fusion communale puis la commune « unifiée » par les fusions établies durant les années 1970.

  • Sources : INS, Rem. : 1831 jusqu'en 1970 = recensements, 1976 = nombre d'habitants au 31 décembre[5].

Évolution démographique pour la commune fusionnée

[modifier | modifier le code]

Contrairement au graphique précédent, celui-ci indique la population de toutes les anciennes communes formant des sections de l'actuelle commune d'Alost soit Alost, Gijzegem, Hofstade, Baardegem, Herdersem, Meldert, Moorsel, Erembodegem et Nieuwerkerken.

  • Source : DGS - Remarque : 1806 jusqu'à 1981 = recensement ; depuis 1990 = nombre d'habitants chaque 1er janvier[6]

Héraldique

[modifier | modifier le code]
La ville possède des armoiries qui lui ont été octroyées en 1819 et confirmées le 6 février 1841. Les armoiries actuelles de la ville sont dérivées d'armes plus anciennes. Les sceaux de la ville des XIIIe et XIVe siècles étaient composés d'un chevalier portant une épée dans une main et la bannière du comté de Flandre dans l'autre. La première représentation des armes actuelles date de 1557. L'épée rappelle le chevalier, les deux écussons rappellent qu'Alost appartient à la fois au Comté de Flandre et au Saint-Empire. Ces armes furent officiellement accordées en 1819 et confirmées en 1841. Elles sont très proches de celles du Pays d'Alost reproduites dans le Tome II de l'Armorial du Bibliophile.
Blasonnement : D’argent, à l’épée de gueules en pal, la pointe en haut, accompagné en chef dextre d’un écusson de l’Empire et en chef senestre d’un écusson de Flandre qui sont : 1 d’or, à l’aigle bicéphale de sable, languée, becquée et membrée de gueules. 2 : d’or, au lion de sable, armé et lampassé de gueules.
Source du blasonnement : Heraldy of the World[7].



Carnaval d’Alost

[modifier | modifier le code]
Carnaval d'Alost en 2007.

Le carnaval d'Alost se déroule chaque année durant trois jours à compter du dimanche qui précède le carême. En 2010, il a été inscrit par l'UNESCO sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité[8]. Néanmoins, le 14 décembre 2019, cette institution, réunie à Bogota, a supprimé le carnaval de sa liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité après avoir constaté dans le défilé, la présence d'un char au décor jugé antisémite. C'est la première fois que l'Unesco procède à un retrait de la liste du patrimoine culturel immatériel.

Politique et administration

[modifier | modifier le code]

Élections communales de 2018

[modifier | modifier le code]
Élection du conseil communal d'Alost[9]
Parti Voix % +/- Sièges +/-
N-VA 18 688 33,2 en augmentation 2,1
16  /  43
en augmentation 1
VB 9 763 17,3 en augmentation 6,5
8  /  43
en augmentation 4
CD&V 7 552 13,4 en diminution 3,9
6  /  43
en diminution 2
Open Vld 5 881 10,4 en diminution 6,9
4  /  43
en diminution 3
Groen 5 278 9,4 en augmentation 3,5
4  /  43
en augmentation 2
sp.a 4 262 7,6 en diminution 8,8
3  /  43
en diminution 4
Liste A 3 906 6,9 Nv.
2  /  43
en augmentation 2
PVDA 1 021 1,8 en augmentation 0,6
0  /  43
en stagnation 0
Total 56 351 100,0 43 en stagnation 0

Basket-ball

[modifier | modifier le code]

La ville d'Alost est réputée pour son équipe de basket-ball, le Okapi Aalstar évoluant en Ethias League, à noter que ce club compte une coupe de Belgique à son actif.

La ville d'Alost possède un club de football évoluant en Belgacom League, le SC Eendracht Alost qui joua au total 16 fois en Jupiler Pro League.
Autres clubs de football de la ville :

  • VJ Baardegem
  • FC Doggen Erembodegem
  • SK Erembodegem
  • KRC Gijzegem-Aalst
  • SK Herdersem
  • KSC Wilskracht Hofstade
  • TK Meldert
  • KSC De Schroevers Moorsel
  • KVC Eendracht Nieuwerkerken
  • SK Terjoden-Welle.

Volley-ball

[modifier | modifier le code]

La ville d'Alost possède un club de volley-ball qui évoluait en 2010 en Ligue A.

Le cycliste Dirk De Wolf, vainqueur de Liège-Bastogne-Liège en 1992,le cycliste Wilfried Wesemael, champion de Belgique ainsi que entre autres vainqueur du Tour de Suisse en 1979,et le cycliste belge Remco Evenepoel vainqueur de la Liège-Bastogne-Liège en 2022 et 2023, du Tour d'Espagne 2022 et des Championnats du monde de cyclisme sur route 2022 sont nés à Alost.

Chaque année à Alost se court le Critérium d'après Tour de France.

La ville d'Alost possède un club de handball évoluant en Promotions en homme et en Liga en dames.

Personnalités

[modifier | modifier le code]

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. a et b https://statbel.fgov.be/fr/open-data/population-par-secteur-statistique-10
  2. Maurits Gysseling : "Toponymisch woordenboek van België, Nederland, Luxemburg, Noord-Frankrijk en West-Duitsland", 1960
  3. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p. 63
  4. John Horne et Alan Kramer, 1914 Les atrocités allemandes, Tallandier, , 640 p. (ISBN 2-84734-235-4), p. 484
  5. https://bib.kuleuven.be/ebib/project-belgische-historische-tellingen
  6. a et b https://view.officeapps.live.com/op/view.aspx?src=https%3A%2F%2Fstatbel.fgov.be%2Fsites%2Fdefault%2Ffiles%2Ffiles%2Fdocuments%2Fbevolking%2F5.1%2520Structuur%2520van%2520de%2520bevolking%2FPopulation_par_commune.xlsx&wdOrigin=BROWSELINK
  7. (en) « Aalst (Oost-Vlaanderen) : Wapen - Armoiries - coat of arms - crest », sur heraldry-wiki.com, Heraldry of the World, (consulté le ).
  8. « Le carnaval d’Alost », sur ich.unesco.org (consulté le )
  9. « Lokale verkiezingen 2018 », sur www.vlaanderenkiest.be (consulté le )

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

[modifier | modifier le code]

Liens externes

[modifier | modifier le code]