Mettet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour la commune française homophone, voir Meythet.

Mettet
Mettet
La maison communale
Blason de Mettet
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Namur Province de Namur
Arrondissement Namur
Bourgmestre Yves Delforge
Majorité ICAP-MC/MR
Section Code postal
Mettet (dont Scry)
Biesme
Biesmerée
Ermeton-sur-Biert
Furnaux
Graux
Oret
Saint-Gérard
Stave
5640
5640
5640
5644
5641
5640
5640
5640
5646
Code INS 92087
Zone téléphonique 071
Démographie
Gentilé Djobin(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
13 037 ()
49,27 %
50,73 %
112 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
23,54 %
62,24 %
14,22 %
Étrangers 2,66 % ()
Taux de chômage 13,64 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 12 668 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 19′ 18″ nord, 4° 39′ 48″ est
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
116,78 km2 (2005)
69,10 %
20,49 %
8,77 %
1,64 %
Localisation
Localisation de Mettet
Situation de la commune au sein de l'arrondissement et de la province de Namur

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Mettet

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Mettet
Liens
Site officiel mettet.be

Mettet est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Namur. Le village a donné son nom à l'entité de Mettet qui réunit différentes localités : Mettet, Biesme, St-Gérard, Ermeton-sur-Biert, Oret, Stave, Biesmerée, Furnaux et Graux.

L'église Saint-Jean-Baptiste

Population[modifier | modifier le code]

Au 1er mars 2017, la population totale de cette commune était de 12 965 habitants (6 373 hommes et 6 592 femmes). La superficie totale est de 116,78 km2 ce qui donne une densité de population de 111,02 habitants par km².

Les chiffres des années 1846, 1900 et 1947 tiennent compte des chiffres des anciennes communes fusionnées.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'entité de Mettet se situe dans le Condroz occidental. entre la Marlagne au Nord et la Fagne au Sud. On y rencontre deux ruisseaux d'une certaine importance : A l'ouest le ruisseau "la Biesme" affluent de la Sambre et à l'est "le Burnot" affluent de la Meuse.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Mettet
Aiseau-Presles Fosses-la-Ville
Gerpinnes
Florennes
Mettet Profondeville
Anhée
Florennes

Histoire[modifier | modifier le code]

Des découvertes archéologiques datant de la préhistoire ont été faites sur son territoire. La villa de Bauselenne est un vestige belgo-romain.

En 987, Otton III donne à l’abbaye de Brogne l’église et les dîmes de la paroisse. Paroisse depuis cette époque, Mettet dépend du concile ou doyenné de Florennes, au diocèse de Liège mais en 1561, elle est attribuée au diocèse de Namur.

Au Moyen-Age, Mettet, Scry et Thozée relèvent de la principauté de Liège; Gazelle et Hardimont, de la franchise de Biesme et donc du comté de Namur.

On signale deux usines métallurgiques au XVIe siècle. En 1896, on compte 6 carrières dans la commune : 2 de marbre, 2 de terre plastique, 1 de pierre et 1 de sable. Il y a également une scierie de marbre. En 1937, carrières et scieries (3 entreprises) occupent encore 92 personnes[1].

En 1829, la population est de 1.927 habitants, répartis dans 120 maisons soit : 479 à Mettet, 199 à Somtet & Estroy, 53 à Corroy, 396 à Scry, 384 à Pontaury, 319 à Devant-les-Bois, 13 à Gazelle & Fontarcienne et 86 à Cocriamont & Chapelle-aux-Rats. Durant cette année, on a compté 46 naissances, 10 mariages et 35 décès. Les bois couvrent alors un quart de la superficie. On y élève des chevaux pour l’artillerie, des bovins, des porcs et des moutons. On y pratique l'agriculture et l'extraction du minerai de fer. On y dénombre 100 métiers à tisser la toile (chanvre et lin), 3 moulins à farine mus par l'eau ainsi qu'un pressoir à huile activé par un manège[2]

Circuit[modifier | modifier le code]

On y trouve un circuit auto-moto dont l'histoire remonte aux années 1920[3],[4], nommé en l'honneur de Jules Tacheny, champion motocycliste né à Mettet en 1907 et pilote d'usine de FN Herstal. Des courses faisant partie des différents championnats y sont organisées.

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville de Mettet est jumelée avec :

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Félicien Rops, peintre qui épouse en 1857 Charlotte Polet qui hérite du château de Thozée à Mettet, où il travaille dans son atelier de graveur et où il reçoit de nombreux amis avant de s'installer définitivement à Paris. Son corps repose au cimetière de Mettet-Centre.

La commune de Mettet lui a élevé un monument, inauguré devant la maison communale le 12 mai 1988 en présence du sculpteur Charles Delporte, d'Émile Wauthy, gouverneur de la province de Namur, et de Mlle Rops, petite-fille de l'artiste.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Joseph Gonze, « Les registres paroissiaux de Mettet 1613-1796 », Cercle d'Histoire de Cerfontaine, Asbl Musée de Cerfontaine, no 286,‎

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Françoise Jacquet-Ladrier, Communes de Belgique, Crédit Communal,
  2. Philippe Vandermaelen, Dictionnaire géographique de la province de Namur, Bruxelles, Établissement géographique, , 329 p. (lire en ligne)
  3. Site officiel du circuit Jules Tacheny de Mettet
  4. Inauguré le , le circuit est ouvert au public certains jours. 50° 18′ 04″ N, 4° 39′ 08″ E

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]