Marchin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Marsin.
Marchin
La maison communale
La maison communale
Blason de Marchin
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Huy
Bourgmestre Eric Lomba (PS)
Majorité PS
Sièges
PS
Ecolo
Renouveau M-V
17
9
4
4
Section Code postal
Marchin
Vyle-et-Tharoul
4570
4570
Code INS 61039
Zone téléphonique 085
Démographie
Gentilé Marchinois(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
5 259 ()
49,61 %
50,39 %
175 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
22,58 %
63,88 %
13,55 %
Étrangers 4,65 % ()
Taux de chômage 14,41 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 12 978 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 28′ N 5° 13′ E / 50.467, 5.21750° 28′ Nord 5° 13′ Est / 50.467, 5.217
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
30,00 km2 (2005)
61,37 %
22,08 %
13,99 %
2,56 %
Localisation
Situation de la commune dans l'arrondissement de Huy et la province de Liège
Situation de la commune dans l'arrondissement de Huy et la province de Liège

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Marchin

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Marchin
Liens
Site officiel marchin.be

Marchin (en wallon Mårcin) est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Liège, au sud de Huy.

Généralités[modifier | modifier le code]

  • Population : 5 090 habitants au 1er janvier 2004 (5 008 en 1999, 4 847 en 1994, 4 337 en 1977)[1].
  • Code postal : 4570
  • Arrondissement : Huy
  • Superficie : 2 849 hectares
  • Altitude : de 93 à 270 mètres

Description de la commune[modifier | modifier le code]

Bordé à l'est par le Hoyoux, rivière qui conflue avec la Meuse à Huy, Marchin épouse le relief du Condroz fait de tiges et de chavées dont certaines sont arrosées par la Vyle, le Triffoy et le Lileau, tous affluents du Hoyoux.

La commune est composée des sections de Marchin et de Vyle-et-Tharoul situé plus au sud et comprenant les hameaux de Jamagne, Molu et Tharoul.

Le toponyme Marchin est utilisé par deux villages distants d'environ 2,5 km :

  • Le premier appellé Grand-Marchin est en réalité le moins étendu et le moins peuplé mais le plus ancien (plusieurs fermettes construites en moellons de grès). Il s'est implanté sur un tige dominant au nord la vallée du Lileau et au sud celle du Triffoy.
  • Quant à Marchin appelé aussi Marchin-Centre situé plus au nord, il se compose d'un important ensemble bâti partant de la rive gauche du Hoyoux et s'élevant progressivement sur le versant nord du Lileau en réunissant les hameaux ou lieux-dits du Fond de Fourneau, de Fourneau, des Dix Bonniers, de Belle-Maison et du Thier Boufflette. L'administration communale se trouve à Belle-Maison et l'athénée royal Prince Baudouin de Marchin est implantée à Fourneau.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Marchin
Huy
Ohey Marchin Modave
Clavier

Économie[modifier | modifier le code]

L'activité industrielle y est représentée par les tôleries, faisant partie du groupe ARCELOR. Ces usines sont implantées aux Forges le long du Hoyoux à la limite de la commune en direction de Huy.

Monuments[modifier | modifier le code]

À Grand-Marchin, l'église possède un clocher tors, celui-ci s'était tordu au cours des siècles, la foudre l'ayant complètement détruit, il a été reconstruit volontairement tors en 2005. Voir toutes les étapes de cette construction .

Photos[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

La commune de Marchin est jumelée avec [2]:

La commune de Marchin a en outre établi un pacte d'amitié avec [2]:

Sport[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : ECODATA, Service public fédéral Économie, PME, Classes moyennes et Énergie.
  2. a et b Jumelages

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]