Thourout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Thourout
(nl) Torhout
Thourout
L’hôtel de ville.
Blason de Thourout
Héraldique
Drapeau de Thourout
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Communauté Drapeau de la Flandre Communauté flamande
Province Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale
Arrondissement Bruges
Bourgmestre Kristof Audenaert (CD&V) (2019-24)
Majorité CD&V, sp.a (2019-24)
Sièges
CD&V
N-VA
Groen
sp.a
27 (2019-24)
14
6
4
3
Section Code postal
Torhout 8820
Code INS 31033
Zone téléphonique 057
Démographie
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
20 530 ()
50,10 %
49,90 %
454 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
18,49 %
62,99 %
18,52 %
Étrangers 1,34 % ()
Taux de chômage 4,61 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 13 688 €/hab. (2011)
Coordonnées 51° 03′ nord, 3° 06′ est
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
45,23 km2 (2005)
70,35 %
5,41 %
23,36 %
0,89 %
Localisation
Localisation de Thourout
Situation de la commune dans l’arrondissement de Bruges et la province de Flandre-Occidentale

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Thourout

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Thourout
Liens
Site officiel www.torhout.be

Thourout (Torhout en néerlandais, Toeroet en flamand occidental) est une ville néerlandophone de Belgique située en Région flamande dans la province de Flandre-Occidentale. Elle compte environ 20 000 habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Thourout est mentionnée en 630 dans l'œuvre Vita Bavonis de l'écrivain Einhart. Au début du Moyen Âge, le lieu fut la capitale d'un pagus franc, puis fut annexé par le pagus d'un comte de Bruges.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Thourout sur la carte de Ferraris en 1775

Le nom en français est Thourout[1] et celui en néerlandais est Torhout[1]. Selon Karel De Flou (nl), le nom de la ville aurait évolué à partir du nom germanique Thorwald. D'autres l'expliquent comme une composition des mots Thuro et holt, ce dernier signifiant forêt. Jozef Van Loon y voit le mot torre, qui veut dire tour en flamand occidental[2].

Quartiers et villages[modifier | modifier le code]

Thourout ne comprend qu’une seule section de commune, mais compte plusieurs petits villages, comme Wijnendale et Sint-Henricus. Sint-Henricus se situe sur la route entre Kortemark et Lichtervelde, et est plus proche de ces deux agglomérations que du centre de Thourout. En bordure de Thourout-centre se trouvent les paroisses de De Driekoningen et Don Bosco.

# Nom superficie Population
I Thourout
II Wynendaele
III Sint-Henricus
IV De Driekoningen
V Don Bosco

La commune de Thourout est limitrophe des sections et communes suivantes :

Localités de Thourout et sections voisines. Les zones en jaune représentent les agglomérations.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Torhout wapen.jpg
La commune possède des armoiries qui lui ont été octroyées le 10 novembre 1819 et changées le 25 janvier 1842 et confirmées le 13 octobre 1993 mais avec un couronne différente. Le sceau le plus ancien de la ville de Torhout date de la fin du XIIIe siècle et montre une tour en tant qu'élément meuble (Tor = tour), avec une fleur de lys et une balle. Un deuxième sceau, connu depuis 1302, montre la tour entre deux arbres, qui sont aussi inclinés (hout = bois).

Un troisième sceau, datant de 1369, présente une composition complètement différente, avec deux clés flanquées de deux branches de chêne et d'un oiseau.

Le dernier sceau de la ville, connu depuis 1557, combine les éléments, montrant une tour flanquée de deux clés. Cette idée a également été utilisée au début du XIXe siècle lorsque les armoiries ont été accordées. La tour était désormais flanquée à la fois des arbres des sceaux plus anciens et des clés du sceau plus récent.

La signification des clés n'est pas connue.

Les premières armoiries ont été montrées aux couleurs nationales néerlandaises, comme en 1813 le maire a introduit la demande sans indiquer les couleurs. Les armoiries ont donc été attribuées aux couleurs nationales. Lorsque les armoiries ont été confirmées après l'indépendance de la Belgique, les couleurs ont été changées. En 1993, une couronne murale a été ajoutée pour indiquer que Torhout est une ville historique.
Blasonnement : D'argent à un château tour de sable entre deux arbres de sinople, le tout placé sur un sol meuble du même et accompagné de deux clefs de sable détournées. Le bouclier surmonté d'une couronne de ville avec cinq tours d'or.(Traduction libre)
Source du blasonnement : Heraldy of the World[3].



Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Elle comptait, au , 20 505 habitants (10 283 hommes et 10 222 femmes), soit une densité de 453,35 habitants/km²[4] pour une superficie de 45,23 km².

Patrimoine civil et religieux[modifier | modifier le code]

Curiosités[modifier | modifier le code]

  • La célèbre compétition de marche et d'ultrafond « De Nacht van Vlaanderen » part de et arrive à Thourout.
  • Fin juin se tient un marché de chevaux.

Transports[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]