Tremelo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tremelo
Blason de Tremelo
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Communauté Drapeau de la Flandre Communauté flamande
Province Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand
Arrondissement Louvain
Bourgmestre Bert De Wit (CD&V)
(2019-24)
Majorité CD&V, N-VA, Groen
(2019-24)
Sièges
CD&V
OpenVLD
N-VA
Groen
Vlaams Belang
sp.a
23 (2019-24)
8
7
3
2
2
1
Section Code postal
Tremelo
Baal
3120
3128
Code INS 24109
Zone téléphonique 016 - 015
Démographie
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
14 842 ()
49,76 %
50,24 %
688 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
19,68 %
62,83 %
17,49 %
Étrangers 2,58 % ()
Taux de chômage 4,62 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 15 583 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 59′ nord, 4° 42′ est
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
21,57 km2 (2005)
45,47 %
14,68 %
34,78 %
5,07 %
Localisation
Localisation de Tremelo

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Tremelo

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Tremelo
Liens
Site officiel www.tremelo.be

Tremelo est une commune néerlandophone de Belgique située en Région flamande dans la province du Brabant flamand.

Histoire de la paroisse de Tremelo[modifier | modifier le code]

Tremeloo était autrefois sous la dépendance de la paroisse de Werchter, où l'abbaye de Parc possédait le patronage de l'église, et où se trouvait des chapelles renommées : la chapelle Sainte-Barbe et la chapelle Notre-Dame, toutes deux dans le hameau Te Ninde (ou Ten Eynde), la chapelle Sainte-Croix, la chapelle Sainte-Catherine, la chapelle Saint-Ghislain dans le hameau de Veldonc.

C'est grâce à l'abbé Simon Wouters, né à la grande ferme de Veldonc, appartenant à l'abbaye de Parc, que la nouvelle paroisse de Tremeloo fut érigée. En 1781, les chapelles furent supprimées et la nouvelle église fut bâtie dans une partie du hameau de Te Ninde, avec les pierres des oratoires démolis. Cette église Notre-Dame fut bénite par le prélat Wouters, le . Son premier curé fut J. Thiebaut, chanoine de Parc. Le patronage de l'église revenait à l'abbaye.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Tremelo.svg
La commune possède des armoiries qui lui ont été octroyées le 14 septembre 1970 et encore le 1er octobre 1991.

Tremelo ne devint une municipalité séparée qu'en 1837 et ne possédait donc ni sceau ni armoiries plus anciennes. Le village faisait historiquement partie de Werchter et les deux villages faisaient partie de la région de Land van Rotselaar. Les armoiries montrent ainsi les armoiries de Rotselaar avec les trois demi-fleurs de lys.

Les armoiries sont placées devant le Père Damien, depuis 2009 Saint Damien de Molokaʻi, qui a travaillé parmi les lépreux de l’île de Moloka’i à Hawaii. Il est né à Tremelo.
Blasonnement : D'argent à trois fleurs de lys au pied posé de gueules. L'écu placé devant un Père Damien au naturel.
  • Délibération communale : 19 février 1991
  • Arrêté de l'exécutif de la communauté : 01 octobre 1991
  • Moniteur belge : 4 janvier 1995
Source du blasonnement : Heraldy of the World[1].



Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Elle comptait, au , 14 915 habitants (7 421 hommes et 7 494 femmes), soit une densité de 691,47 habitants/km²[2] pour une superficie de 21,57 km².

Graphe de l'évolution de la population de la commune (la commune de Tremelo étant née de la fusion des anciennes communes de Tremelo et de Baal, les données ci-après intègrent les deux communes dans les données avant 1977).

  • Source : DGS - Remarque: 1806 jusqu'à 1970=recensement; depuis 1971=nombre d'habitants chaque 1er janvier[3]

Personnalité née dans la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • J.E. Jansen, Abbaye norbertine de Parc-le-Duc - Huit siècles d'existence - 1129-1929, H. Dessain, Malines, 1929. Document utilisé pour la rédaction de l’article

Site externe[modifier | modifier le code]

Maison natale du père Damien

Sur les autres projets Wikimedia :