Lontzen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lontzen
Lontzen
Photo prise à Lontzen
Blason de Lontzen
Héraldique
Drapeau de Lontzen
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté germanophone de Belgique Communauté germanophone
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Verviers
Bourgmestre Patrick Thevissen (PFF)
(Energie)
Majorité Energie - ECOLO
Sièges
Energie
Liste Plus
ECOLO
Union
17
6
1
3
7
Section Code postal
Lontzen
Herbesthal
Walhorn
4710
4710
4711
Code INS 63048
Zone téléphonique 087
Démographie
Gentilé Lontzenois(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
5 695 ()
50,40 %
49,60 %
198 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
23,07 %
62,60 %
14,33 %
Étrangers 23,03 % ()
Taux de chômage 8,40 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 12 535 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 40′ nord, 6° 00′ est
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
28,73 km2 (2005)
81,65 %
2,98 %
13,57 %
1,80 %
Localisation
Localisation de Lontzen
Situation de la commune au sein de l'arrondissement de Verviers et de la province de Liège

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Lontzen

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Lontzen
Liens
Site officiel lontzen.be

Lontzen est une commune belge située dans la province de Liège, en Région wallonne.

Elle fait partie de la Communauté germanophone de Belgique et constitue de ce fait l'une des 9 communes de langue allemande de Belgique.

Héraldique[modifier | modifier le code]

BE Lontzen COA.svg
La commune possède des armoiries qui lui ont été octroyées le 28 avril 1987. Elles combinent le lion des anciennes armoiries de Walhorn avec la Vierge et l'Enfant du sceau de Lontzen. Le sceau indique que Lontzen appartenait historiquement à l'Abbaye d'Aix-la-Chapelle. Saint Stéphane faisait déjà partie des armoiries de WAlhorn.
Blasonnement : Parti : - au 1, d'azur à la Vierge tenant de la dextre l'Enfant Jésus d'or nimbée dans un halo du même; - au 2, d'azur au lion de gueules à la queue fourchée passée en sautoir, armé et lampassé d'or.
Source du blasonnement : Heraldy of the World[1].



Démographie[modifier | modifier le code]

Elle compte au 1er novembre 2018, 5 763 habitants, 2 885 hommes et 2 878 femmes[2], pour une superficie de 28,73 km2, soit une densité de population de 200,59 habitants/km2.

Le graphique suivant reprend sa population résidente au 1er janvier de chaque année :

Le chiffre de l'année 1947 tient compte des chiffres des anciennes communes fusionnées.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lontzen fait partie des communes des cantons de l'Est, autrefois allemands qui furent offerts à la Belgique par le Traité de Versailles, en 1919, en compensation des pertes subies lors de la Première Guerre mondiale.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par le ruisseau de Lontzen (Lontzenerbach).

Localités[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Lontzen est mentionné pour la première fois en 1076 sous la forme de Loncins[3].

La seigneurie de Lontzen, située dans le ban de Walhorn, était une des deux seigneuries d'en deçà des Bois du duché de Limbourg[4].

Sécurité et secours[modifier | modifier le code]

En ce qui concerne les services de police, la commune dépend de la zone de police Weser-Göhl. Quant au service des pompiers, elle dépend de la zone de secours Liège 6.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.heraldry-wiki.com/heraldrywiki/index.php?title=Lontzen
  2. http://www.ibz.rrn.fgov.be/fileadmin/user_upload/fr/pop/statistiques/stat-1-1_f.pdf
  3. (nl) Maurits Gysseling, Toponymisch Woordenboek van België, Nederland, Luxemburg, Noord-Frankrijk en West-Duitsland (vóór 1226), Tongres, Belgisch Interuniversitair Centrum voor Neerlandistiek, (lire en ligne).
  4. Guy Poswick, Les délices du duché de Limbourg, Verviers, , 586 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]