Fexhe-le-Haut-Clocher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fexhe-le-Haut-Clocher
L'église Saint-Martin
L'église Saint-Martin
Blason de Fexhe-le-Haut-Clocher
Héraldique
Drapeau de Fexhe-le-Haut-Clocher
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Waremme
Bourgmestre Henri Christophe (MR)
Majorité Liste Mayeur
Sièges
Liste Mayeur
PS
Tous ensemble
13
10
2
1
Section Code postal
Fexhe-le-Haut-Clocher
Freloux
Noville
Roloux
Voroux-Goreux
4347
4347
4347
4347
4347
Code INS 64025
Zone téléphonique 04
Démographie
Gentilé Fexhois(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
3 240 ()
50,28 %
49,72 %
168 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
20,49 %
64,12 %
15,40 %
Étrangers 3,74 % ()
Taux de chômage 11,28 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 14 237 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 39′ nord, 5° 23′ est
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
19,25 km2 (2005)
87,15 %
0,27 %
12,06 %
0,52 %
Localisation
Situation de la commune dans l’arrondissement de Waremme et la province de Liège
Situation de la commune dans l’arrondissement de Waremme et la province de Liège

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Fexhe-le-Haut-Clocher

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Fexhe-le-Haut-Clocher
Liens
Site officiel fexhe-le-haut-clocher.be

Fexhe-le-Haut-Clocher [fɛksləoklɔʃe][1] (en wallon Fèhe-å-Hôt-Clokî [fɛx][1]) est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Liège, ainsi qu'une localité où siège son administration. S'étendant sur 1 876 ha, la commune regroupe, depuis la fusion qui a eu lieu en 1965, cinq villages : Fexhe(-le-Haut-Clocher), Freloux, Noville, Roloux et Voroux-Goreux.

Fexhe est connue pour la « paix de Fexhe », signée le 18 juin 1316.

Démographie[modifier | modifier le code]

En moins de trente ans, la vocation de cette commune essentiellement rurale a évolué avec l'accroissement et la diversification de la population. La présence proche de l'aéroport de Liège, la proximité des autoroutes Liège-Bruxelles et Liège-Namur ainsi que le retour à la campagne, sont d'autres facteurs qui ont influencé la vie locale.

Elle comptait, au , 3 239 habitants (1 632 hommes et 1 607 femmes)[2], soit une densité de population de 168,26 habitants/km² pour une superficie de 19,25 km2.

Le graphique suivant reprend sa population résidente au 1er janvier de chaque année[3].

Les chiffres des années 1846, 1900 et 1947 tiennent compte des chiffres des anciennes communes fusionnées.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Fexhe
Remicourt Crisnée
Donceel Fexhe Awans
Grâce-Hollogne

Bourgmestres et résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-après reprend les résultats électoraux depuis la fusion des communes :

Élections Bourgmestre Résultats
10-10-1976 François Thomas (PS) 6 PS >< 5 Intérêts communaux
10-10-1982 François Thomas (PS) 8 PS >< 3 Entente communale
09-10-1988 François Thomas (PS) 8 PS >< 3 Entente communale
09-10-1994 François Thomas (PS) 6 PS >< 5 Entente communale
23-09-1998 Francine Abeels (PS) (Retrait de F. Thomas)
08-10-2000 Jean-Marie Collette (NEC[4]) 5 NEC et 1 OPA[5] >< 5 PS
08-10-2006 Henri Christophe (MR) 6 MR et 5 CDH >< 1 PS et 1 PC
14-10-2012 Henri Christophe (MR) 10 Liste du Maïeur >< 2 PS et 1 Tous Ensemble

Photographies[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Histoire[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean-Marie Pierret, Phonétique historique du français et notions de phonétique générale, Louvain-la-Neuve, Peeters, (lire en ligne), p. 105.
  2. http://www.ibz.rrn.fgov.be/fileadmin/user_upload/fr/pop/statistiques/stat-1-1_f.pdf
  3. 3_Population_de_droit_au_1_janvier,_par_commune,_par_sexe_2011_2014_G_tcm326-194205 sur le site du Service Public Fédéral Intérieur
  4. La Nouvelle Entente Communale était un cartel entre l'Entente communale (CDH) de Jean-Marie Colette et le MR de Henri Christophe.
  5. Organisation participation active, dissidence du PS