Portail:Abkhazie

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau de l'Abkhazie. Portail de

l'Abkhazie

126 articles sont actuellement liés au portail.
Sous-portails — Portails connexes

Présentation modifier ]

Armoiries de l'Abkhazie.
Localisation de l'Abkhazie.

L'Abkhazie (en abkhaze Аҧсны, Aphsny ; en géorgien აფხაზეთი, Apkhazeti ; en russe Абхазия, Abkhazia) est un État autoproclamé, situé entre les montagnes du Caucase et les bords de la mer Noire, frontalier de la Géorgie et de la Russie. Le pays a déclaré son indépendance envers la Géorgie en 1992. L'Abkhazie a une superficie de 8 653 km2.

Sa capitale est Soukhoumi et son président est Raul Khadjimba (depuis le 25 septembre 2014).

Parmi la communauté internationale, seuls le Nicaragua, Nauru, la Fédération de Russie et le Venezuela ont reconnu l'indépendance de l'Abkhazie, avec en arrière-fond la Deuxième Guerre d'Ossétie du Sud de 2008. La Géorgie considère cet État comme une de ses provinces à part entière, bien qu'elle n'y exerce plus aucun contrôle depuis 1992.

En savoir plus sur l'Abkhazie

Lumière sur... modifier ]

La banque nationale abkhaze à Soukhoumi.

Soukhoumi ou Soukhoum (en géorgien : სოხუმი, Sokhumi; en russe : Сухуми, Soukhoumi ou Сухум, Soukhoum; en abkhaze : Аҟәа, Aqwa) est la capitale de l'Abkhazie, région séparatiste de la Géorgie. Sa population est de 121 000 habitants. Autrefois station balnéaire réputée, située au bord de la mer Noire, la ville a durement souffert des combats lors du conflit entre les indépendantistes Abkhazes et la Géorgie au début des années 1990.

Depuis quelques années, le nom de la ville en russe (langue largement utilisée en Abkhazie) s'écrit sans le i final (Сухум, Soukhoum). La raison en est que le i final des substantifs nominatifs vient du géorgien.

Lire l'article

Sélection d'articles modifier ]

Monument de l'Allée de la Gloire à Soukhoumi, dédié aux morts de la guerre d'indépendance de 1992-1993.
  • Articles généraux :

Abkhazie - Armoiries de l'Abkhazie - Drapeau de l'Abkhazie - Forces armées d'Abkhazie - Hymne national de l'Abkhazie

  • Histoire :

Divan des rois d'Abkhazie - Combat de Pitsounda - Guerre d'Abkhazie (Guerre civile géorgienne) - Siège de Tkvartcheli - Bataille de Gagra - Bataille de Soukhoumi - Guerre d'Abkhazie (1998)

  • Politique :

Raul Khadjimba (Président) - Politique étrangère de l'Abkhazie

  • Géographie :

Soukhoumi - Nouvel Athos - Goudaouta - Lykhny - Pitsounda - Otchamtchire - Arabika - Tkouartchal - Vallée de Kodori - Krubera-Voronja

  • Culture :

Langue abkhaze - Abkhazes (peuple) - Dominos abkhazes - Éparchie d'Abkhazie - Catholicossat d'Abkhazie - Cathédrale de Mokvi

Articles récompensés modifier ]

Article de qualité Articles de qualité

Bon article Bons articles

Article potentiellement bon ou de qualité Votes en cours

  • Aucun vote en cours pour le moment.

Fairytale questionmark 2.png Intentions de vote

Proposer un article : bon article / article de qualité

Le saviez-vous ? modifier ]

Image du mois modifier ]

Ruines de la forteresse d'Anacopia (XIe siècle, aujourd'hui ville du Nouvel Athos).

Article au hasard modifier ]

Nous vous proposons de lire au hasard l'article :

« Politique étrangère de l'Abkhazie »

Vous pouvez aussi retenter votre chance.

Navigation modifier ]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • (fr) Thomas Balivet, Géopolitique de la Géorgie : souveraineté et contrôle des territoires, L'Harmattan, Paris, Turin, 2005, 180 p. (ISBN 2747583848)
  • (fr) Pierre Binette, « La crise en Abkhazie : acteurs et dynamique », Études internationales, décembre 1998, p. 831-865
  • (fr) Mathilde Damoisel et René Genté, « Ni guerre ni paix en Abkhazie », Le Monde diplomatique, octobre 2003
  • (fr) Michel Guénec, « L’Abkhazie, république autonome de Géorgie, entre dérives mafieuses et conflit ethnique », Le Courrier des pays de l’Est, n° 1018, septembre 2001
  • (fr) Liudmila Khroushkova, Les monuments chrétiens de la côte orientale de la Mer Noire : Abkhazie : IVe – XIVe siècles, Brepols, Turnhout, 2006, 340 p. (ISBN 2503523870)

Liens externes