Le projet « Monde germanique » est lié à ce portail

Portail:Autriche

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Portail de l’Autriche

[modifier]

Bandeau portail autriche2.jpg

Bienvenue sur le portail Wikipédia consacré à l’Autriche et à la culture autrichienne !

11 258 articles sont liés à ce portail


Histoire de l’Autriche

[modifier]

Histoire de l'Autriche & Personnages historiques[modifier le code]

I. Histoire antérieure[modifier le code]

Provinces autrichiennes de l'Empire romain (Noricum, Pannonia, Raetia)
Chalcolithique : Ötzi
Âge du fer : Civilisation de Hallstatt (1200-475 av. J.-C.)
Les Celtes : Fondation de Norique (Noricum)
Norique (Noricum) : Vindobona (Aujourd'hui: Vienne)
Pannonie (Pannonia) : Capitale Carnuntum (Aujourd'hui: Petronell-Carnuntum)
Rhétie (Raetia)

II. Règne de la Maison de Babenberg (976–1278)[modifier le code]

  • Marche d'Autriche (976-1156)
En 976, l'Ostarrichi (langage populaire pour Marcha orientalis) devient la Marche d'Autriche: Léopold Ier de Babenberg
  • Duché d'Autriche (1156–1278)
Privilegium Minus (fondation du Duché d'Autriche le 17 septembre 1156)
Partage du Saint Empire romain des nations germaniques
Chute de la Maison de Babenberg: Ottokar II de Bohême

Voir aussi: Liste des souverains d'Autriche

III. Règne de la Maison de Habsbourg et (puis) Habsbourg-Lorraine (1278–1918)[modifier le code]

Maximilien Ier (Maximilian I)
Charles V d'Allemagne (Karl V)
Pragmatique Sanction
Marie-Thérèse (Maria Theresia)
Congrès de Vienne (1814-1815)
Metternich
François-Joseph Ier (Franz Joseph I)
Rodolphe Ier finira le Grand Interrègne (Interregnum) du Saint Empire romain des nations germaniques (1273-1291); Anti-roi Frédéric le Bel (1314-1330), Règne de Maximilien Ier (1508-1519) et de Charles V d'Allemagne (1519-1555), CCC(Constitutio Criminalis Carolina) (1532)
Charles V d'Allemagne, Guerres d'Italie, Guerre de Trente Ans (1618-1648) finira avec les Traités de Westphalie (24 octobre 1648), Guerre de Succession d'Espagne (1701-1714), Pays-Bas autrichiens (1714-1795), Traité de Campo-Formio (1797)
Voir aussi: Les deux sièges turcs de Vienne (Türkenbelagerungen): Siège de Vienne (1529), Bataille de Vienne (1683)
Pragmatique Sanction (19 avril 1713) contre la Loi salique, Guerre de Succession d'Autriche (1740-1748) simultanément avec les Guerres de Silésie (1740-1763) qui finissent avec la Guerre de Sept Ans (1756-1763)), CCT (Constitutio Criminalis Theresiana, 1768), François Ier du Saint-Empire, Marie-Antoinette, Wenzel Anton Kaunitz
  • Fin du Saint Empire romain de nation germanique (1806)
Campagne d'Autriche (1805) et Traité de Presbourg avec la France napoléonienne (26 decembre 1805)
François Ier d'Autriche (Régne 1804-1835), Ferdinand Ier d'Autriche (Régne 1835-1848), Klemens Wenzel von Metternich
Bataille de Wagram et Traité de Schönbrunn (1809), Congrès de Vienne (1814-1815), Confédération allemande (1815-1866)
En route vers la Révolution autrichienne de 1848 : Absolutisme, Censure et Décrets de Karlsbad (août 1819) suivi de Biedermeier (Vormärz), Révolution autrichienne de 1848 (début 13 mars 1848 à Vienne)
Ringstrasse, Bataille de Solférino, Guerre austro-prussienne et la Bataille de Sadowa (Königgrätz le 3 juillet 1866) suivie de la Paix de prague (23 août 1866) qui terminera la Confédération allemande
Autriche-Hongrie: Chronologie de l'Empire austro-hongrois, Sissi et le Compromis Austro-hongrois en 1867 (Ausgleich), La double monarchie impériale et royale (k.u.k. : kaiserlich & königlich) rassemblant l'Empire d'Autriche et le royaume de Hongrie, la Monarchie constitutionnelle, Mayerling (30 janvier 1889)
Assassinat de Sarajevo le 28 juin 1914, Campagne de Serbie (1915), Siège de Przemyśl, Bataille de Lemberg, Bataille de l'Isonzo, Régne de Charles Ier d'Autriche (1916-1918), L'affaire de Sixtus entre Ottokar von Czernin et Georges Clemenceau

IV. Histoire de l'Autriche depuis 1918[modifier le code]

Bulletin de vote relatif à l'Anschluss
Le groupe résistance O5
L’Autriche divisée en quatre zones par les Alliés (1945-1955)
Autriche neutre et le Rideau de fer
Adhésion dans l'UE en 1995
  • La Première République (1918 – 1933/34)
Proclamation de la République d'Autriche allemande (1918-1919) le 12 novembre 1918, premier chancelier Karl Renner, abdication incomplète et exil de Charles Ier d'Autriche (11 novembre 1918 - 23 mars 1919) qui provoquent l'Habsburgergesetz (Loi de Habsbourg du 3 avril 1919), Traité de Saint-Germain-en-Laye (1919), Constitution fédérale de l'Autriche (1920 & 1929), Otto Bauer et l'Austromarxisme, le jugement de Schattendorf et la Révolte de juillet 1927, la grève des cheminots et la prétendue auto-élimination du Parlement autrichien (4 mars 1933)
Austrofascisme, usage des Lois des pleins pouvoirs (Autriche) et le Coup d'État par Engelbert Dollfuss en mars 1933, fondation des camps d'arrêt (Anhaltelager) en septembre 1933, la guerre civile de février 1934, la Maiverfassung du 1er mai 1934 (Constitution de mai avec un Préambule qui commence "Au nom de Dieu ..."), Kurt von Schuschnigg, VF (Vaterländische Front)
Anschluss (12 mars 1938), Heldenplatz (15 mars 1938), fuite et exil, premier transport des célébrités autrichiennes à Dachau (1er avril 1938), Shoah, Camp de concentration Mauthausen
Nazis en Autriche : Arthur Seyß-Inquart, Baldur von Schirach, Ernst Kaltenbrunner, Adolf Eichmann, Odilo Globocnik
Résistance autrichienne : groupe de O5, Major Carl Szokoll (20 juillet 1944 et l'Opération Radetzky en 1945)
Conférence de Moscou (1943) et sa déclaration relative à la restauration de l'Autriche (Moskauer Deklaration), la capitulation du Troisième Reich le 8 mai 1945
  • La Deuxième République (depuis 1945)
Le gouvernement provisoire (8 avril - decembre 1945), premières élections au Conseil national (25 novembre 1945), premier président Karl Renner (1945-1950), division de l'Autriche en quatre zones par les Alliés (1945-1955), dénazification, Staatsvertrag (15 mai 1955), retrait définitif des troupes alliées (25 octobre 1955) et loi constitutionnelle pour la Neutralité autrichienne (26 octobre 1955), Grande coalition entre le SPÖ et le ÖVP (1945-1966, 1986-2000, 2007-?), Sozialpartnerschaft, affaire de la rentrée de Otto Habsburg en Autriche (1961-1966), Chancelier Bruno Kreisky, affaire Kurt Waldheim (1986), avancée et entre-temps déclin de Jörg Haider depuis 1986, première chute du Rideau de fer sur la frontière Autriche-Hongrie (2 mai 1989), adhésion de l'Autriche à l'Union européenne (1995), restitutions et dédommagement pour les victimes du nazisme en Autriche (depuis 1995), ...

Culture

[modifier]

Culture culinaire[modifier le code]

Littérature & théâtre[modifier le code]

Franz Grillparzer
Burgtheater a Vienne
  • Littérature
Biedermeier : Franz Grillparzer, Johann Nestroy, Ferdinand Raimund, Adalbert Stifter
Réalisme (littérature) : Marie von Ebner-Eschenbach, Ludwig Anzengruber, Peter Rosegger, Leopold von Sacher-Masoch
Wiener Moderne & Première République : Rainer Maria Rilke, Franz Kafka, Franz Werfel, Hugo von Hofmannsthal, Stefan Zweig, Arthur Schnitzler, Peter Altenberg, Karl Kraus, Theodor Herzl, Alfred Polgar, Bertha von Suttner (Prix Nobel de la paix en 1905), Gustav Meyrink, Joseph Roth, Robert Musil, Ödön von Horváth, Hermann Broch
Deuxième République : Heimito von Doderer, Alexander Lernet-Holenia, Ingeborg Bachmann, Peter Handke, Thomas Bernhard, Elfriede Jelinek (Prix Nobel de littérature en 2004), Ernst Jandl, Friedrich Torberg, Ilse Aichinger, Erich Fried, Robert Menasse, Felix Mitterer, Peter Turrini, Gregor von Rezzori, Franzobel, Michael Stavarič
  • Théâtre
Théâtre à Vienne : Burgtheater, Akademietheater, Volkstheater, Schauspielhaus, Theater in der Josefstadt, Vienna's English Theatre
Autres théâtres : Schauspielhaus (Graz), Salzburger Landestheater, Felsenreitschule, Landestheater Linz, Tiroler Landestheater Innsbruck
Pièces de théâtre : Heldenplatz, Jedermann...
Metteurs en scène : Walter Felsenstein, Markus Kupferblum, Martin Kušej, Wolfgang Lesowsky, Max Reinhardt

Voir aussi: Liste des écrivains de langue allemande, par ordre chronologique, Littérature de langue autrichienne sur Wikisource

Musique autrichienne[modifier le code]

Musique classique  :[modifier le code]

Wolfgang Amadeus Mozart
  • La Renaissance (XVe siècle)
Paul Hofhaimer
  • Le baroque viennois (env. 1650-1780)
Johann Heinrich Schmelzer, Heinrich Ignaz Franz Biber, Johann Joseph Fux, Christoph Willibald Gluck
Wolfgang Amadeus Mozart, Joseph Haydn, Ludwig van Beethoven, Franz Schubert
La dynastie des Strauss, Franz Lehár, Joseph Lanner, Franz von Suppé
  • Autres
Anton Bruckner, Gustav Mahler, Hugo Wolf, Arnold Schönberg, Alban Berg, Anton Webern, Fritz Kreisler, Ernst Krenek, Erich Wolfgang Korngold, György Ligeti, Friedrich Cerha
  • Aujourd'hui
Orchestre philharmonique de Vienne, Concert du Nouvel An à Vienne, Festival de Salzbourg, Opéra d'État de Vienne

Musique actuelle :[modifier le code]

Falco
Rainhard Fendrich
Christina Stürmer
Erste Allgemeine Verunsicherung
Falco ; Rainhard Fendrich, Wolfgang Ambros, Georg Danzer (Austria 3) ; Christina Stürmer ; Erste Allgemeine Verunsicherung, S.T.S., Seer...
Udo Jürgens, Hans Hinterseer, Semino Rossi, Andy Borg, DJ Ötzi & Nik P....
Nockalm Quintett, Hubert von Goisern, Andreas Gabalier...
Comédie musicale célèbres : Elisabeth, Mozart, Freudiana, Weak Up...
Scènes : Theater an der Wien, Raimundtheater, Etablissement Ronacher, Wörtherseebühne
  • Scène indépendante
Soap&Skin...
  • Metal
Belphegor, Pungent Stench...
Joe Zawinul, Friedrich Gulda...
Kruder & Dorfmeister...

Voir aussi : Amadeus Austrian Music Award, Kiddy Contest...

Cinéma autrichien & Télévision autrichienne[modifier le code]

Maximilian Schell edit.jpg
Acteurs : Leon Askin, Helmut Berger, Klaus Maria Brandauer, Liane Haid, Paul Henreid, Hans Moser, Helmut Qualtinger, Maria Schell, Maximilian Schell, Romy Schneider, Arnold Schwarzenegger, Erich von Stroheim, Christoph Waltz, Oskar Werner
Réalisateurs : Barbara Albert, Axel Corti, Willi Forst, Michael Haneke, Hedy Lamarr, Fritz Lang, Ernst Marischka, Hubert Marischka, Richard Oswald, Georg Wilhelm Pabst, Otto Preminger, Hubert Sauper, Josef von Sternberg, Luis Trenker, Edgar G. Ulmer, Billy Wilder, Fred Zinnemann
Séries télévisée : Rex, chien flic (Kommissar Rex)

Sciences[modifier le code]

  • Scientifiques célèbres
Biologie : Gregor Mendel, Hans Hass
Chimie : Walter Kohn, Lise Meitner, Johann Josef Loschmidt, Fritz Pregl, Richard Adolf Zsigmondy, Max Ferdinand Perutz, Carl Auer von Welsbach
Droit : Hans Kelsen
École autrichienne d'économie : Joseph Schumpeter, Ludwig von Mises, Friedrich August von Hayek, Eugen von Böhm-Bawerk
Mathématiques : Emil Artin, Wilhelm Blaschke, Joachim Rheticus, Kurt Gödel, Hans Hahn, Johann Radon, Heinrich Tietze, Wilhelm Wirtinger
Médecine : Julius Wagner-Jauregg, Karl Landsteiner, Konrad Lorenz, Ignaz Philipp Semmelweis
Philosophie : Ludwig Josef Johann Wittgenstein, Karl Popper, Martin Buber
Physique : Ludwig Boltzmann, Christian Doppler, Franz Josef von Gerstner, Victor Franz Hess, Ernst Mach, Lise Meitner, Wolfgang Pauli, Erwin Schrödinger, Josef Stefan, Anton Zeilinger
Psychologie : Sigmund Freud, Alfred Adler, Viktor Frankl, Paul Watzlawick
Sociologie : Paul Lazarsfeld
Ingénieurs : Viktor Kaplan (Turbine Kaplan), Joseph Ressel (propulsion des navires par l'hélice), Richard von Mises, Ferdinand Porsche, Christian Veder
  • Enseignement et recherche scientifique
Universités : Université de Vienne, TU Wien...
Organismes de recherche : Austrian Institute of Technology, Joanneum Research...
  • Prix Nobel de personnes de nationalité autrichienne Nobel prize medal.svg
Bertha von Suttner (1905), Alfred Hermann Fried (1911), Robert Bárány (1914), Fritz Pregl (1923), Richard Adolf Zsigmondy (1925), Julius Wagner-Jauregg (1927), Karl Landsteiner (1930), Erwin Schrödinger (1933), Otto Loewi (1936), Victor Franz Hess (1936), Richard Kuhn (1938), Wolfgang Ernst Pauli (1945), Max Ferdinand Perutz (1962), Konrad Lorenz & Karl von Frisch (1973), Friedrich Hayek (1974), Walter Kohn (1998), Eric R. Kandel (2000), Elfriede Jelinek (2004)

Lumière sur ...

[modifier]

Le prince Auguste de Saxe-Cobourg-Kohary.

Louis Auguste Marie Eudes de Saxe-Coburg-Kohary, prince de Saxe-Cobourg, est né au château d’Eu, en France, le , et est mort le à Karlsbad, en Bohême, dans l’Empire austro-hongrois. C’est un prince allemand de la Maison de Saxe-Cobourg, un militaire austro-hongrois et un amiral de la marine impériale brésilienne.

Après une enfance partagée entre la France, la Belgique, l’Allemagne et l’Empire des Habsbourg, le prince Auguste intègre la marine autrichienne, à l’âge de seize ans, en 1861. Deux ans plus tard, en 1863, son nom et celui de son frère Philippe sont évoqués par les chancelleries des grandes puissances européennes pour servir d’héritiers au prince Ernest II de Saxe-Cobourg-Gotha au cas où celui-ci monterait sur le trône de Grèce. Mais le projet fait long feu, et Auguste poursuit sa carrière dans la marine, participant ainsi à la guerre des Duchés en 1864

Images de qualité

[modifier]

La gloriette du parc vue de la fontaine de Neptune, Château de Schönbrunn.

La gloriette du parc vue de la fontaine de Neptune, Château de Schönbrunn.

Institutions

[modifier]

Institutions de la II. Republik Österreich (République d'Autriche)[modifier le code]

Entrée du Parlement autrichien
Nationalrat (Conseil national, Chambre basse mais plus importante)
Bundesrat (Conseil fédéral, Chambre haute)
Bundesversammlung (Assemblée fédérale, Nationalrat et Bundesrat ensemble)
Partis au parlement: SPÖ, ÖVP, FPÖ, Verts, BZÖ (extra-parlementaire: KPÖ, LIF)

Politique[modifier le code]

Insignes de la II. Republik Österreich (République d'Autriche)[modifier le code]

Flag of Austria (state).svg

Les neuf Bundesländer (États fédérés d'Autriche)[modifier le code]

Les neuf États d'Autriche (Bundesländer)
Liste de dirigeants des États d'Autriche
Burgenland Carinthie (Kärnten) Basse-Autriche (Niederösterreich) Haute-Autriche (Oberösterreich) Salzbourg (Salzburg) Styrie (Steiermark) Tyrol (Tirol) Vorarlberg Vienne (Wien)
Burgenland - (capitale : Eisenstadt)
Kärnten (Carinthie) - (capitale : Klagenfurt)
Niederösterreich (Basse-Autriche) - (capitale : St. Pölten)
Oberösterreich (Haute-Autriche) - (capitale : Linz)
Salzburg (Salzbourg) - (capitale : Salzbourg)
Steiermark (Styrie) - (capitale : Graz)
Tirol (Tyrol) - (capitale : Innsbruck)
Vorarlberg - (capitale : Bregenz)
Wien (Vienne) - (Capitale de l'Autriche est en même temps État fédéré)

Districts et Villes[modifier le code]

L'Autriche internationale[modifier le code]

Ministère responsable: Bundesministerium für europäische und Internationale Angelegenheiten

(Familier: Aussenministerium, Ministère des Affaires étrangères)

UNO (ONU)

EU (UE) IAEA (AIEA)

VIC - Vienna International Centre (UNO-City)
Siège de l'OPEC (OPEP) à Vienne
  • L'Autriche est Membre de:
ONU / UNO (depuis 1955), Conseil de l'Europe (depuis 1956), OSCE (depuis 1973), UE / EU (depuis 1995), PPP / PfP (Coopération Partnership for Peace de l'OTAN / NATO depuis 1995)
  • La tiers résidence officielle de l'ONU (UNO) ouvert 1980 a Vienne
Le VIC - Vienna International Centre exterritorial à Vienne (familier UNO-City)
Institutions importantes: UNOV (ONUV), IAEA (AIEA), INCB (OICS), UNIDO (ONUDI), UNODC, UNHCR
EUMC (Observatoire européen des phénomènes racistes et xénophobes)
  • Autres Organisations internationales ou européenne en Autriche
Secrétariat de l’OSCE à Vienne
Siège de l'OPEC à Vienne
Département de l'EPA (OEB) à Vienne

Voir aussi: Traité d'État autrichien (Staatsvertrag), Neutralité autrichienne

Sport

[modifier]

Sport en Autriche[modifier le code]

Voir aussi: ÖOC (Österreichisches Olympisches Comité)

Hermann Maier Marlies Schild Benjamin Raich Thomas Muster


  • Ski alpin
Voir aussi: ÖSV (Österreichischer Skiverband)
Skieurs alpins actifs: Benjamin Raich, Hermann Maier, Nicole Hosp, Marlies Schild, Rainer Schönfelder, Marcel Hirscher
Anciens Skieurs alpins: Stephan Eberharter, Franz Klammer, Toni Sailer, Karl Schranz
Saut à Ski: Tournée des quatre tremplins, Thomas Morgenstern, Gregor Schlierenzauer, Andreas Goldberger, Anton Innauer
  • Football
Euro2008 venues fr.svg
Voir aussi: Championnat d'Autriche de football, ÖFB (Fédération d'Autriche de football, Équipe d'Autriche de football
Footballeurs actifs: Marc Janko, Erwin Hoffer, Martin Stranzl, Marko Arnautovic, Emanuel Pogatetz
Clubs de football: Clubs autrichien de football: Austria Vienne, Rapid Vienne, Sturm Graz, Red Bull Salzbourg
Anciens Footballeurs: Gerhard Hanappi, Ernst Happel, Andreas Herzog, Friedrich Koncilia, Johann Krankl, Bruno Pezzey, Anton Polster, Herbert Prohaska, Matthias Sindelar, Toni Polster
  • Autres sports
Formule 1: Grand Prix automobile d'Autriche, Jochen Rindt, Helmut Marko, Niki Lauda, Gerhard Berger, Karl Wendlinger, Alexander Wurz, Christian Klien
Handibasket : Sitting Bulls
Hockey sur glace : Thomas Vanek
Tennis: ÖTV, Thomas Muster, Barbara Schett, Stefan Koubek, Judith Wiesner, Julian Knowle, Horst Skoff, Barbara Paulus
Natation: Markus Rogan, Karl Ruberl, Otto Herschmann, Otto Wahle
Cyclisme: Tour d'Autriche, Georg Totschnig, Max Bulla, Adolf Christian, Gerhard Trampusch
Apnée: Herbert Nitsch
Judo: Ludwig Paischer, Peter Seisenbacher, Claudia Heill
  • Évènements sportifs en Autriche
Prochainement en 2008: Championnat d'Europe de football 2008
Anciens événements: Jeux Olympiques d'hiver de 1964, Jeux Olympiques d'hiver de 1976
Sports d'hiver: Tournée des quatre tremplins
Sports d'été: ...

Les articles

[modifier]

Économie de l'Autriche[modifier le code]

Transport en Autriche[modifier le code]

Ministère responsable: BMVIT (Bundesministerium für Verkehr, Innovation und Technologie)

Lauda.air.b737.arp.jpg
OEBB 1016 017.jpg
HLSNA.jpg
  • Transport aérien
Compagnies: Austrian Airlines, Lauda Air, Niki, Tyrolean
Aéroports civils: Aéroport de Vienne-Schwechat (VIE), Aéroport de Salzbourg (SZG), Aéroport de Graz (GRZ), Aéroport de Linz (LNZ), Aéroport d'Innsbruck (INN), Aéroport de Klagenfurt (KLU)
  • Transport routier
Autoroutes: ASFINAG, Vignette (paiement)
Associations routieres: ÖAMTC, ARBÖ
  • Transport en bateau
Danube: DDSG Blue Danube Schiffahrt, Twin City Liner
Lac du Constance: Vorarlberg Lines
  • Transport ferroviaire
Österreichische Bundesbahnen (ÖBB)
Zillertaler Verkehrsbetriebe AG

Les médias en Autriche[modifier le code]

Centrale d'ORF
Échoppe de presse & tabac a Vienne
Distribution le dimanche

Agence de presse officielle: APA (Austria Presse Agentur)

Quotidiens de l'État avec bulletin officiel (Amtsblatt): Wiener Zeitung
Nationaux: Kronen Zeitung, Kurier, Die Presse, Der Standard, Österreich
Régionaux: Kleine Zeitung (Styrie & Carinthie), SN (Salzburger Nachrichten), OÖN (Oberösterreichische Nachrichten), TT (Tiroler Tageszeitung), VN (Vorarlberger Nachrichten)
  • Hebdomadaires
Nationaux: Profil, News, TV-Media...
Régionaux: Niederösterreichische Nachrichten, Burgenländische Freiheit, Osttiroler Bote...
  • Mensuels
Trend, Gewinn, SportAs, Wienerin...
Publics (ORF): ORF 1, ORF 2 (Avec programmes regionales aussi), ORF SPORT PLUS
Coopérations internationales du ORF: 3sat (allemand-autrichien-suisse), ARTE (Membre associé)
Privés nationaux: ATV, gotv, TW1 (Météo panorama)
Privés régionaux: Puls TV (Vienne), Salzburg TV (Salzbourg), LT1 (Haute-Autriche)
Publiques (ORF): Ö1, Ö2 (Regional), Ö3 (Hitradio), FM4
Privées nationaux: KroneHit, ...
Privées régionaux: 88.6 (Vienne), Energy 104.2 (Vienne), Radio Stephansdom (Vienne, Classique), ...
Libres: Radiofabrik (Salzbourg), ...
  • Groupes de médias
ORF (Österreichischer Rundfunk), Mediaprint, Styria Media Group, Russmedia
  • Journaux en ligne
Evolver, kath.net, mokant.at...

Le projet

[modifier]

Pour découvrir les différents projets de traduction et participer au travail communautaire autour de ce portail, consultez le Projet:Monde germanique.

Participants[modifier le code]

Autres projets Wikimedia

[modifier]

Autriche sur Wikinews   Autriche sur Wikiquote   Autriche sur Wikilivres   Autriche sur Wikisource   Autriche sur Wiktionnaire   Autriche sur Wikiversité   Autriche sur Wikimedia Commons Autriche sur Wikidata Autriche sur Wikivoyage
Actualités Citations Textes et manuels Textes Définitions Ressources pédagogiques Images et médias Données Guide de voyage
Wikinews-logo.svg
Wikiquote-logo.svg
Wikibooks-logo.png
Wikisource-logo.svg
Wiktionary-logo.svg
Wikiversity-logo.svg
Commons-logo.svg
Wikidata-logo.svg
Wikivoyage-Logo-v3-icon.svg