Portail:Irlande

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Portail Irlande   Projet   Irish Pub   Portail Dublin   Portail
Sports gaéliques
  Portail
Irlande du Nord
  Pub britannique


Irishportal.jpg

5 818 articles de Wikipédia consacrés à l'île et à l'État d'Irlande

Fáilte ar Phortal na hÉireann!


modifier
  Index thématique
modifier
  La géographie de l'Irlande
modifier
  L'histoire de l'Irlande
modifier
  L'Irlande du Nord
modifier
  l'État d'Irlande (Ireland/Éire)
modifier
  La culture irlandaise
modifier
  Les sports en Irlande
modifier
  Promenade en Irlande
Promenade en Irlande
Paysage du Connemara
Cercle de pierre d'Uragh dans le Comté de kerry
Keel Beach sur l’île d'Achill dans le comté de Mayo
Ha'penny Bridge traversant la Liffey à Dublin
Lemaneagh Castle
La Chaussée des géants sur la côte nord de l'Irlande du Nord
Le château de Kinvara dans le Comté de Galway
Dolmen de Poulnabrone dans le Comté de Clare
la chaine de montagne des Twelve Bens dans le Connemara


modifier
  Lumière sur...
Coat of arms of Ireland.svg

La Constitution de l'Irlande (en irlandais : Bunreacht na hÉireann) désigne le document légal fondateur de l'État connu sous le nom d'Irlande ou de la République d'Irlande.

Rédigée sous l'influence de la démocratie libérale, elle établit un État indépendant fondé sur un système de démocratie représentative, garantissant certains droits fondamentaux. Elle a été ratifiée par référendum en 1937 et elle ne peut être amendée que par le même processus.

Elle est régulièrement désignée, même en anglais, par son appellation irlandaise : Bunreacht na hÉireann, c'est-à-dire, littéralement « droit (reacht, ~ germanique recht) fondamental (bun) de l'Éire» La Constitution de l'Irlande remplaça la Constitution de l'État libre d'Irlande, qui, depuis la séparation de l'État d'Irlande du Royaume-Uni en 1922, avait été en vigueur jusque-là.

Deux motivations principales ont poussé à l'écriture d'une nouvelle constitution en 1937. Tout d'abord, l'ancienne était, au regard de beaucoup, indissolublement liée au controversé Traité anglo-irlandais. Les opposants à ce Traité commencèrent par boycotter les institutions de l'État libre d'Irlande, mais ils se firent néanmoins élire en 1927 (dans l'opposition) puis 1932 (dans la majorité) sous l'étiquette du parti Fianna Fáil. Dès 1922, la plupart des dispositions de la Constitution de l'État libre d'Irlande, exigées par le Traité anglo-irlandais, avaient été peu à peu démantelées selon le principe de la « constitutionnalité autochtone », appelée aussi « légalité nationaliste ». C'est ainsi, par exemple, que des amendements avaient supprimé les mentions du Serment d'allégeance, et les pourvois devant le Conseil privé de Sa Majesté, la couronne britannique et le Gouverneur général de l'État libre. La soudaine abdication de Édouard VIII le 11 décembre 1936 fut rapidement exploitée pour redéfinir la relation avec le roi. Le gouvernement du Fianna Fáil, dirigé par Éamon de Valera, croyait qu'il était préférable qu'une nouvelle constitution, entièrement conçue par la nation irlandaise, remplaçât celle qu'il considérait avoir été imposée par le Gouvernement britannique.

modifier
  Nouveaux articles