Portail:Grèce

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
P o r t a i l
G r è c e
 Portail
Grèce antique
 Portail
mythologie grecque
 Portail
Empire byzantin
 Portail
Athènes
 Portail
Crète
 Kafeneion Projet
Portail Grèce

Greek Church.jpg

Ermoupoli, Syros island, Greece.jpg

Zografos-Makriyannis 10.jpg

Bouboulina Friedel engraving 1827.jpg


La Grèce (en grec ancien et katharévousa Ἑλλάς Hellás, en grec démotique Ελλάδα Elládha), officiellement République hellénique (Ελληνική Δημοκρατία Ellinikí Dhimokratía) est un État du sud-est de l’Europe qui a des frontières avec l’Albanie, la Macédoine du Nord, la Bulgarie et la Turquie. La mer Ionienne à l'ouest et la mer Égée à l'est, qui font partie de la mer Méditerranée et où on compte près de 6 000 îles et îlots, l'encadrent. Elle est membre de l’OTAN depuis 1952, de l’Union européenne depuis 1981 et de la zone euro depuis 2001.

La Grèce est considérée comme un des berceaux de la culture européenne. Dans l'antiquité, sur son territoire et dans ses cités, comme Athènes, la philosophie, la démocratie, le théâtre se sont développés. Et les Jeux olympiques ont été inventés. L'Empire romain devint un empire grec à l'époque byzantine. Les mots Romios (Romain) et Romiossini (romanité) évoquent encore aujourd'hui, en grec moderne, l'identité nationale grecque.

C’est en 1830 que le premier État grec indépendant de l'ère moderne vit le jour, à l'issue d'une guerre d'indépendance contre l'Empire ottoman.

Aujourd’hui, mardi 23 juillet, ce portail comporte 7 215 articles sur les 2 125 050 articles de la version française de Wikipédia.
Un article sur la Grèce au hasard :
Mer-Égée

Effectuer un nouveau tirage

Index thématique
Géographie de la Grèce Histoire de la Grèce
Satellite image of Greece in March 2003.jpg


Géographie de la Grèce - (C)

Epanastasi.jpg


Histoire de la Grèce (C)

Périphéries et districts régionaux de Grèce Politique et Institutions
Kallikratis dioikisi.png


Subdivisions de la Grèce (C)

Flag of Greece.svg


Politique en Grèce (C)

Économie de la Grèce Culture grecque


Économie de la Grèce (C)

Men Kafenion Corfu(2).jpg


Culture de la Grèce (C)

Sport en Grèce Personnalités grecques
Louis entering Kallimarmaron at the 1896 Athens Olympics.jpg


Sport en Grèce


Personnalités grecques (C)

Lumière sur... Cela s'est passé...
Battle of Greece WWII 1941 map-fr.svg

La Bataille de Grèce (aussi appelée Opération Marita, en allemand: Unternehmen Marita) est une bataille de la Seconde Guerre mondiale qui s'est déroulée sur le territoire grec et en Albanie au printemps 1941. Elle a opposé les forces de l'Axe aux Alliés (Grèce et Commonwealth). Avec la Bataille de Crète et plusieurs autres actions navales, la Bataille de Grèce fait partie du théatre Égéen de la Campagne des Balkans.

La bataille de Grèce est la suite de la guerre italo-grecque commencée à l'automne 1940. Le 28 octobre 1940, l'Italie envahit la Grèce à partir de l'Albanie qu'elle occupe déjà depuis avril 1939. Cependant, l'armée grecque prouve qu'elle peut résister et contre-attaque, forçant l'armée italienne à battre en retraite. Vers la mi-décembre, les Grecs occupent à leur tour un quart du territoire albanais. En mars 1941, une nouvelle offensive italienne échoue, mettant fin aux prétentions italiennes en Grèce, et obligeant l'Allemagne à intervenir pour venir en aide à son allié.

Le 6 avril 1941, l'Allemagne envahit la Grèce depuis la Bulgarie afin de sécuriser son front sud. L'armée grecque largement inférieure en nombre et en équipement s'effondre. Athènes tombe le 27 avril 1941 pendant que le Commonwealth réussit à évacuer près de 50 000 hommes. La bataille de Grèce s'achève le 28 avril 1941 avec la chute de Kalamata. À l'issue de la bataille de Grèce, le pays est divisé en trois zones d'occupation entre les Allemands, les Bulgares et les Italiens, jusqu'au retrait des troupes italiennes en 1943 et la défaite des Allemands en octobre 1944.

La bataille de Grèce est considérée par certains historiens comme décisive dans le cours de la seconde guerre mondiale car l'invasion de la Grèce a sans doute rendu impossible un accord entre Hitler et Staline à propos de leurs sphères d'influence respectives. La résistance des soldats grecs a été saluée tant par les Alliés que par les Allemands.

Bataille de Navarin

... en juillet 1827

Le traité de Londres pour la pacification de la Grèce fut signé le par les représentants du Royaume-Uni, de la France et de la Russie. La Grèce était alors en pleine guerre pour son indépendance contre l'Empire ottoman. Le but de ce traité était de faire cesser le conflit et les effusions de sang. Cependant, il contrevenait aux principes de la Sainte-Alliance qu'il affaiblissait de fait. En effet, il impliquait la reconnaissance d'un nouveau pays (la Grèce) et rompait ainsi l'équilibre européen établi depuis le Congrès de Vienne et dont la Sainte-Alliance était la garante.

Ce traité reflétait autant l'intérêt de l'Europe pour la cause grecque que la volonté de chacun des signataires d'être présent en Méditerranée orientale afin de ne pas laisser le champ libre aux deux autres puissances. Il prévoyait une médiation des trois signataires entre les belligérants pour faire cesser les hostilités.

Accepté par la Grèce, mais refusé par la Sublime Porte, il fut à l'origine de l'envoi d'une flotte de « maintien de la paix » britannique, française et russe. Une opération navale, dans l'ouest du Péloponnèse, qui entrait dans le cadre de l'application de ce traité, déboucha sur la bataille de Navarin. Pour compléter l'application de ce traité, une « force d'interposition » terrestre fut ensuite envoyée par la France : l'expédition de Morée.

Actualité Articles récents et récompensés
  • 17 mars 2019 : Il fait 15° C et clair à Athènes à 20 h 40 (heure locale). Le vent de sud souffle à 8 km/h. L'humidité est de 62 % et la pression 1 017 mbar.
  • 17 mars 2019 : Après une polémique de plusieurs mois, le Conseil archéologique central est finalement revenu sur l'autorisation qu'il avait accordée en septembre 2018 à la construction d'un immeuble de neuf étages (32 mètres de haut), dans le quartier de Makryannis, au pied de l'Acropole. Il a enfin reconnu que l'immeuble risquait de bloquer la vue sur la colline sacrée. Déjà en février, le Ministère de l'environnement avait suspendu tous les permis de construire au pied de l'Acropole.
  • 17 mars 2019 : Les négociations se poursuivent en vue de la séparation de l'Église et de l'État, dont le principe a été accepté par Hiéronyme II d'Athènes.
  • 25 février 2019 : L'ensemble du territoire grec subit la tempête hivernale Okéanis : neige à Thessalonique, vents violents en Égée obligeant les ferries à rester au port, écoles fermées jusqu'en Crète.
  • 15 décembre 2018 : Selon une étude récente de l'Association des pharmaciens et de l'École de santé publique, en Grèce 59% des femmes et 79% des hommes sont en surpoids. 20% des Grecs sont à risque de diabète et la moitié de la population a un membre de sa famille atteint de diabète.
  • 5 novembre 2018 : La semaine prochaine, le parlement grec va commencer à discuter la révision constitutionnelle (23 points) souhaitée par le Premier ministre Aléxis Tsípras. Parmi les grandes réformes proposées figurent l'obligation qui serait désormais faite au Premier ministre d'être membre du parlement, la mise en place définitive de la proportionnelle ou les référendums d'initiative citoyenne. Mais, ce qui reste le plus controversé est la proposition de séparer l'Église orthodoxe et l'État, qui risque de diviser jusque dans la majorité.
  • 5 novembre 2018 : La municipalité d'Athènes annonce le développement de ses pistes cyclables, dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, d'abord principalement dans le grand centre, mais avec aussi un itinéraire jusqu'à Phalère et la mer.
  • 21 octobre 2018 : Les deux lignes du tramway d'Athènes au centre de la ville (entre Syntagma et Néos Kósmos) sont fermées jusqu'à nouvel ordre. En effet, la partie couverte de l'Ilissos semble avoir souffert des pluies diluviennes qui sont tombées ces dernières semaines sur la capitale. Comme cette partie couverte n'a pas fait l'objet de travaux de rénovation depuis plus de soixante ans, elle est instable.
  • 23 septembre 2018 : Le 13 septembre dernier, un pan de la falaise de la « baie du naufrage » sur Zante s'était effondré, blessant plusieurs touristes, dont une très gravement. Les géologues ont suggéré de fermer définitivement cette attraction touristique, qui ne peut être rejointe que par la mer. Ils ont précisé que faire tomber préventivement une partie de la falaise n'empêcherait pas de nouveaux glissements de terrain. Les autorités locales ont décidé la réouverture de la plage ce week-end.

Sous-page d'archives (2011-)
Sous-page d'archives (2007-2010)




Article de qualité Articles de qualité
Grande Idée - Siège de Missolonghi - Expédition de Morée - Histoire de Corfou - Bataille de Grèce - Histoire des Juifs à Salonique - Histoire de la Crète - Massacre de Chios - Massacre de Psara - Siège de Tripolizza - Filikí Etería - Theóphilos Kaíris - Marco Sanudo - Íon Dragoúmis - Mistra - Georges de Grèce - Rigas - Grèce dans les guerres balkaniques - Naxos - Constantin Ier - Elefthérios Venizélos - Bataille de Navarin - Mines du Laurion - Olga Constantinovna de Russie - Monastère d'Arkadi - Élection au trône de Grèce (1862-1863) - Georges Ier - Giovanni IV Crispo - Sophie de Prusse - Histoire de Thessalonique - Vêpres grecques - Grèce dans la Première Guerre mondiale - Thomas Cochrane - Histoire de l'Épire du Nord de 1913 à 1921 - Bataille de Péta - Georges II - Pierre de Grèce - Élection au trône de Grèce (1822-1832) - Cinéma grec - Alexandre Ier - Paul Ier - Othon Ier - Hélène de Grèce - Louis-François-Sébastien Fauvel - Affaire de l'Ange blond - Élisabeth de Roumanie (1894-1956) - Frederika de Hanovre - Nicolas de Grèce (1872-1938) - Hélène Vladimirovna de Russie - Christophe de Grèce

Bon article Bons articles
Diacritiques de l'alphabet grecNoms des Grecs - Dimítrios Vikélas - Feta - Theódoros Kolokotrónis - Frank Abney Hastings - Jeux olympiques de 1896 - Coup de Goudi - Alice de Battenberg - Révolte de Therissos - Révolte crétoise de 1866-1869 - Aptera - Rhodopes - Françoise d'Orléans (1902-1953) - Traité de Londres (1827) - Achilleion - Catherine de Grèce - Musée national archéologique d'Athènes - Musée archéologique d'Olympie - Giacomo IV Crispo - Musée archéologique de Paros - Bataille de Marathon - Bataille de Phalère - Accusation de crime rituel contre les Juifs de Rhodes - Stella, femme libre - Chute de Constantinople - Aspasía Mános - Alexandra de Grèce (1921-1993) - Partition de Chypre - Grèce au Concours Eurovision de la chanson 2013 - Skyros (cheval) - Égine - Anne-Marie de Danemark - Amélie d'Oldenbourg - Liste des épouses des rois et prétendants au trône de Grèce - Alexandra de Grèce (1870-1891) - Axios (cheval) - Marie de Grèce - Nancy Stewart - Crétois (cheval) - Irène de Grèce (1904-1974) - Eugénie de Grèce

Question mark2.svg Proposition de contenus de qualité

Question mark2.svg Proposition de bons contenus :

Proposer un article : bon article / article de qualité


Carte Le saviez-vous ?
Vue de la Grèce par satellite (Mars 2003)
Achilleon - Terrace.jpg


Sur Wikimedia
Grèce, sur Wikinews

Grèce sur Wikinews
Actualités

Grèce, sur Wikisource

Grèce sur Wikisource
Livres numérisés

Grèce, sur Wikilivres

Grèce sur Wikilivres
Textes et manuels

Grèce, sur Wikiversité

Grèce sur Wikiversité
Ressources pédagogiques

Grèce, sur Commons

Grèce sur Commons
Images et médias

Grèce, sur Wikidata

Grèce sur Wikidata
Données brutes

Grèce, sur Wikivoyage

Grèce sur Wikivoyage
Guide de voyage


Kafeneion.JPG Le Kafeneion  -  Accédez au Bistro des projets Grèce.