Portail:Grèce

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
P o r t a i l
G r è c e
 Portail
Grèce antique
 Portail
mythologie grecque
 Portail
Empire byzantin
 Portail
Athènes
 Portail
Crète
 Kafeneion Projet
Portail Grèce

Lytras Nikolaos Seascape.jpg

Lightmatter acropolis.jpg

Paliokastro nisyro.jpg

Greek Church.jpg


La Grèce (en grec ancien et katharévousa Ἑλλάς Hellás, en grec démotique Ελλάδα Elládha), officiellement République hellénique (Ελληνική Δημοκρατία Ellinikí Dhimokratía) est un État du sud-est de l’Europe qui a des frontières avec l’Albanie, la Macédoine du Nord, la Bulgarie et la Turquie. La mer Ionienne à l'ouest et la mer Égée à l'est, qui font partie de la mer Méditerranée et où on compte près de 6 000 îles et îlots, l'encadrent. Elle est membre de l’OTAN depuis 1952, de l’Union européenne depuis 1981 et de la zone euro depuis 2001.

La Grèce est considérée comme un des berceaux de la culture européenne. Dans l'antiquité, sur son territoire et dans ses cités, comme Athènes, la philosophie, la démocratie, le théâtre se sont développés. Et les Jeux olympiques ont été inventés. L'Empire romain devint un empire grec à l'époque byzantine. Les mots Romios (Romain) et Romiossini (romanité) évoquent encore aujourd'hui, en grec moderne, l'identité nationale grecque.

C’est en 1830 que le premier État grec indépendant de l'ère moderne vit le jour, à l'issue d'une guerre d'indépendance contre l'Empire ottoman.

Aujourd’hui, jeudi 22 août, ce portail comporte 7 263 articles sur les 2 133 013 articles de la version française de Wikipédia.
Un article sur la Grèce au hasard :
OASA

Effectuer un nouveau tirage

Index thématique
Géographie de la Grèce Histoire de la Grèce
Satellite image of Greece in March 2003.jpg


Géographie de la Grèce - (C)

Epanastasi.jpg


Histoire de la Grèce (C)

Périphéries et districts régionaux de Grèce Politique et Institutions
Kallikratis dioikisi.png


Subdivisions de la Grèce (C)

Flag of Greece.svg


Politique en Grèce (C)

Économie de la Grèce Culture grecque


Économie de la Grèce (C)

Men Kafenion Corfu(2).jpg


Culture de la Grèce (C)

Sport en Grèce Personnalités grecques
Louis entering Kallimarmaron at the 1896 Athens Olympics.jpg


Sport en Grèce


Personnalités grecques (C)

Lumière sur... Cela s'est passé...
PrigkphpasGewrgios.jpg

Georges de Grèce (en grec moderne : Γεώργιος της Ελλάδας / Geórgios tis Elládas), prince de Grèce et de Danemark, est né le , au palais de Mon Repos, à Corfou, en Grèce, et décédé le à Saint-Cloud, près de Paris, en France. Amiral de carrière et Haut-commissaire de la Crète autonome entre 1898 et 1906, c'est un membre de la famille royale hellène.

Deuxième fils du roi Georges Ier et de la reine Olga de Grèce, le prince joue, dans sa jeunesse, un rôle politique et social assez important dans son pays. Après avoir suivi, à Copenhague, une formation navale dans la marine et noué une relation amoureuse très étroite avec son oncle, le prince Valdemar de Danemark, Georges accompagne le tsarévitch Nicolas de Russie dans un voyage à travers l'Asie, durant lequel il sauve l'héritier du trône. De retour en Grèce, Georges participe ensuite activement à l’organisation des Jeux olympiques d’Athènes de 1896, avant d'être nommé Haut-commissaire de la Crète autonome entre 1898 et 1906. Mais, opposé à l’homme politique crétois Elefthérios Venizélos, Georges ne parvient pas à réaliser l’énosis et doit renoncer à son poste de gouverneur, ce qu'il considère comme un grave échec personnel.

Libéré de toute obligation politique, le prince s’installe en France, où il épouse la richissime Marie Bonaparte, sans pour autant mettre fin à sa liaison avec Valdemar. Pendant la Première Guerre mondiale, Georges profite de sa présence à Paris pour jouer le rôle d’ambassadeur officieux de la Grèce. Il essaie ainsi d'user de ses liens avec l’Entente pour obtenir de larges compensations territoriales pour son pays en échange d'une entrée en guerre aux côtés des Alliés. Cependant, sa médiation est un échec et le roi Constantin Ier de Grèce opte pour une neutralité de plus en plus bienveillante vis-à-vis des puissances centrales. En 1917, le roi des Hellènes est finalement déposé par l'Entente, qui part à la recherche d'un nouveau souverain pour la Grèce. Les liens de Georges et de son épouse avec le Président du Conseil français Aristide Briand en font alors de sérieux candidats pour ceindre la couronne. Malgré tout, Georges refuse catégoriquement de trahir son frère et c’est l’un des fils de Constantin qui remplace finalement son père sur le trône.

À partir de 1925, la vie du prince est largement bouleversée par la rencontre de Marie Bonaparte avec Sigmund Freud. D'abord opposé à la passion de sa femme pour la psychanalyse, Georges apprend progressivement à apprécier le praticien autrichien, sans toutefois accepter ses idées. En 1939, le prince perd son amant, qui meurt après cinquante-six ans de relation amoureuse. Peu de temps après, il se brouille avec son fils, qui a épousé une roturière divorcée. C'est le début d'une période difficile, qui coïncide avec le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale et un long exil en Afrique du Sud (1941-1944). Revenu en Europe à la fin du conflit, Georges passe ses dernières années aux côtés de sa femme, partageant son temps entre l'écriture de ses Mémoires et quelques visites officielles.

Les membres de l'organisation de jeunesse (EON) de la dictature de Metaxás saluent le dictateur.

... en août 1936

De 1936 à 1941, la Grèce connaît un régime autoritaire dirigé par le général Ioannis Metaxas, comparable à ceux de l'Espagne de Franco ou du Portugal de Salazar, connu sous le nom Régime du 4-Août. Metaxas impose à l'origine son régime pour lutter contre la situation d'instabilité sociale qui prévaut dans la Grèce des années 1930, la démocratie parlementaire ayant dégénéré en querelles de factions politiques. Le régime de Métaxas se différencie de ceux de Mussolini ou Adolf Hitler sur de nombreux points : il est relativement non-violent et ne poursuit pas de politique expansionniste ni antisémite...

Actualité Articles récents et récompensés
  • 17 mars 2019 : Il fait 15° C et clair à Athènes à 20 h 40 (heure locale). Le vent de sud souffle à 8 km/h. L'humidité est de 62 % et la pression 1 017 mbar.
  • 17 mars 2019 : Après une polémique de plusieurs mois, le Conseil archéologique central est finalement revenu sur l'autorisation qu'il avait accordée en septembre 2018 à la construction d'un immeuble de neuf étages (32 mètres de haut), dans le quartier de Makryannis, au pied de l'Acropole. Il a enfin reconnu que l'immeuble risquait de bloquer la vue sur la colline sacrée. Déjà en février, le Ministère de l'environnement avait suspendu tous les permis de construire au pied de l'Acropole.
  • 17 mars 2019 : Les négociations se poursuivent en vue de la séparation de l'Église et de l'État, dont le principe a été accepté par Hiéronyme II d'Athènes.
  • 25 février 2019 : L'ensemble du territoire grec subit la tempête hivernale Okéanis : neige à Thessalonique, vents violents en Égée obligeant les ferries à rester au port, écoles fermées jusqu'en Crète.
  • 15 décembre 2018 : Selon une étude récente de l'Association des pharmaciens et de l'École de santé publique, en Grèce 59% des femmes et 79% des hommes sont en surpoids. 20% des Grecs sont à risque de diabète et la moitié de la population a un membre de sa famille atteint de diabète.
  • 5 novembre 2018 : La semaine prochaine, le parlement grec va commencer à discuter la révision constitutionnelle (23 points) souhaitée par le Premier ministre Aléxis Tsípras. Parmi les grandes réformes proposées figurent l'obligation qui serait désormais faite au Premier ministre d'être membre du parlement, la mise en place définitive de la proportionnelle ou les référendums d'initiative citoyenne. Mais, ce qui reste le plus controversé est la proposition de séparer l'Église orthodoxe et l'État, qui risque de diviser jusque dans la majorité.
  • 5 novembre 2018 : La municipalité d'Athènes annonce le développement de ses pistes cyclables, dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, d'abord principalement dans le grand centre, mais avec aussi un itinéraire jusqu'à Phalère et la mer.
  • 21 octobre 2018 : Les deux lignes du tramway d'Athènes au centre de la ville (entre Syntagma et Néos Kósmos) sont fermées jusqu'à nouvel ordre. En effet, la partie couverte de l'Ilissos semble avoir souffert des pluies diluviennes qui sont tombées ces dernières semaines sur la capitale. Comme cette partie couverte n'a pas fait l'objet de travaux de rénovation depuis plus de soixante ans, elle est instable.
  • 23 septembre 2018 : Le 13 septembre dernier, un pan de la falaise de la « baie du naufrage » sur Zante s'était effondré, blessant plusieurs touristes, dont une très gravement. Les géologues ont suggéré de fermer définitivement cette attraction touristique, qui ne peut être rejointe que par la mer. Ils ont précisé que faire tomber préventivement une partie de la falaise n'empêcherait pas de nouveaux glissements de terrain. Les autorités locales ont décidé la réouverture de la plage ce week-end.

Sous-page d'archives (2011-)
Sous-page d'archives (2007-2010)




Article de qualité Articles de qualité
Grande Idée - Siège de Missolonghi - Expédition de Morée - Histoire de Corfou - Bataille de Grèce - Histoire des Juifs à Salonique - Histoire de la Crète - Massacre de Chios - Massacre de Psara - Siège de Tripolizza - Filikí Etería - Theóphilos Kaíris - Marco Sanudo - Íon Dragoúmis - Mistra - Georges de Grèce - Rigas - Grèce dans les guerres balkaniques - Naxos - Constantin Ier - Elefthérios Venizélos - Bataille de Navarin - Mines du Laurion - Olga Constantinovna de Russie - Monastère d'Arkadi - Élection au trône de Grèce (1862-1863) - Georges Ier - Giovanni IV Crispo - Sophie de Prusse - Histoire de Thessalonique - Vêpres grecques - Grèce dans la Première Guerre mondiale - Thomas Cochrane - Histoire de l'Épire du Nord de 1913 à 1921 - Bataille de Péta - Georges II - Pierre de Grèce - Élection au trône de Grèce (1822-1832) - Cinéma grec - Alexandre Ier - Paul Ier - Othon Ier - Hélène de Grèce - Louis-François-Sébastien Fauvel - Affaire de l'Ange blond - Élisabeth de Roumanie (1894-1956) - Frederika de Hanovre - Nicolas de Grèce (1872-1938) - Hélène Vladimirovna de Russie - Christophe de Grèce

Bon article Bons articles
Diacritiques de l'alphabet grecNoms des Grecs - Dimítrios Vikélas - Feta - Theódoros Kolokotrónis - Frank Abney Hastings - Jeux olympiques de 1896 - Coup de Goudi - Alice de Battenberg - Révolte de Therissos - Révolte crétoise de 1866-1869 - Aptera - Rhodopes - Françoise d'Orléans (1902-1953) - Traité de Londres (1827) - Achilleion - Catherine de Grèce - Musée national archéologique d'Athènes - Musée archéologique d'Olympie - Giacomo IV Crispo - Musée archéologique de Paros - Bataille de Marathon - Bataille de Phalère - Accusation de crime rituel contre les Juifs de Rhodes - Stella, femme libre - Chute de Constantinople - Aspasía Mános - Alexandra de Grèce (1921-1993) - Partition de Chypre - Grèce au Concours Eurovision de la chanson 2013 - Skyros (cheval) - Égine - Anne-Marie de Danemark - Amélie d'Oldenbourg - Liste des épouses des rois et prétendants au trône de Grèce - Alexandra de Grèce (1870-1891) - Axios (cheval) - Marie de Grèce - Nancy Stewart - Crétois (cheval) - Irène de Grèce (1904-1974) - Eugénie de Grèce - Pindos

Question mark2.svg Proposition de contenus de qualité

Question mark2.svg Proposition de bons contenus :

Proposer un article : bon article / article de qualité


Carte Le saviez-vous ?
Vue de la Grèce par satellite (Mars 2003)
Naxos Gate.JPG


Sur Wikimedia
Grèce, sur Wikinews

Grèce sur Wikinews
Actualités

Grèce, sur Wikisource

Grèce sur Wikisource
Livres numérisés

Grèce, sur Wikilivres

Grèce sur Wikilivres
Textes et manuels

Grèce, sur Wikiversité

Grèce sur Wikiversité
Ressources pédagogiques

Grèce, sur Commons

Grèce sur Commons
Images et médias

Grèce, sur Wikidata

Grèce sur Wikidata
Données brutes

Grèce, sur Wikivoyage

Grèce sur Wikivoyage
Guide de voyage


Kafeneion.JPG Le Kafeneion  -  Accédez au Bistro des projets Grèce.