Portail:Irak

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Portail consacré à l’Irak [modifier

Flag of Iraq.svg

L'Irak ou Iraq est un pays arabe et un pays multi-ethnique et multi-confessionnel situé au nord de la péninsule Arabique, au Moyen-Orient.
Son nom officiel est la République d’Irak (en arabe : الجمهورية العراقية al Jumhūrīyah al `Irāqīyah). L'Irak est parfois appelé pays des Rafidaïne (c’est-à-dire le pays des deux fleuves, en référence au Tigre et à l'Euphrate). Bagdad en est la capitale.

L’Irak actuel couvre une grande partie de la Mésopotamie, l'un des berceaux de la civilisation. C’est également sur les berges du Tigre, passant par Bagdad, que l’écriture est née, il y a 5 000 ans. À l’époque sassanide, le territoire de l’Irak est intégré au Khvarvaran, la province occidentale de l’Empire perse.

Ce territoire fit longtemps partie de l’Empire ottoman. Il fut occupé par le Royaume-Uni après la Première Guerre mondiale. L'occupant britannique fit face en 1920 à une violente insurrection.

Quatrième réserve mondiale de pétrole, l'Irak doit faire face depuis le début du XXe siècle aux impératifs géopolitiques inhérants au contrôle des ressources pétrolifères.

Depuis l'arrivée au pouvoir de Saddam Hussein en 1979, l’Irak a connu trois guerres meurtrières, des répressions sanglantes dont celles des Kurdes et des Chiites et plus de dix ans d’embargo, jusqu'à l’arrivée de la coalition menée par les États-Unis en 2003.


Ce portail regroupe les 1 280 articles de Wikipédia sur ce pays.

Coat of arms of Iraq (2008).svg

Article sélectionné [modifier

Ruines de la cité d'Ur, avec la ziggurat en arrière-plan.

La Troisième dynastie d'Ur (sous forme abrégée : Ur III) est, comme son nom l'indique, la troisième dynastie de la ville sumérienne d'Ur, selon la tradition historiographique mésopotamienne. Mais il s'agit surtout d'un grand empire fondé par les souverains de cette dynastie, qui domina toute la Mésopotamie d'environ 2112 à 2004 av. J.-C.

Dans l'histoire mésopotamienne, cette expérience impériale se situe dans la continuité de celle des rois d'Akkad qui l'a précédée de deux siècles environ. La dynastie d'Ur III est toutefois d'origine sumérienne et non akkadienne contrairement à celle du premier empire. Ses rois, administrateurs et lettrés, ayant essentiellement fait usage du sumérien, cette période est parfois appelée « période néo-sumérienne », à laquelle on inclut également la dynastie de Gudea de Lagash qui s'achève avec le début de la domination d'Ur III, et qui constituerait une « renaissance sumérienne » après la domination des Akkadiens, même si cette vision est très discutable.

Quoi qu'il en soit, la période d'Ur III est remarquable par la quantité de documentation écrite qui nous est parvenue, en grande majorité de nature administrative, et qui nous donne une connaissance importante du fonctionnement du royaume, de certains aspects de sa société et de son économie. Cette abondance documentaire et l'analyse des pratiques des administrateurs de l'époque ont pu donner l'impression d'un État bureaucratique. Il est au moins sûr que cet empire a vu la bureaucratie institutionnelle avoir une importance sans précédent et rarement égalée par la suite dans l'histoire mésopotamienne, et a donné lieu à des expériences administratives originales.

Image sélectionnée [modifier

Citadel (old city) of Hewlêr (Erbil).jpg
Erbil et sa citadelle.

Articles récompensés [modifier

Portails connexes [modifier

Portails connexes sur Wikipédia

Portail:Moyen-Orient Portail:Monde arabe Portail:Asie Portail:Accueil
Moyen-Orient Monde arabe Asie Tous les portails
Catégorie Irak, sur Wikimedia Commons

Irak,
sur Wikimedia Commons
(ressources multimédia)

Catégorie Irak, sur Wikinews

Irak,
sur Wikinews
(actualités libres)