Le projet « Amazonie » lié à ce portail

Portail:Amazonie

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

[modifier

Bassin amazonien et Guyanes

Amazon rainforest.jpg7 - Itahuania - Août 2008.JPGAmazon boat.jpgJaguar at Edinburgh Zoo.jpg
676 articles sont actuellement liés au portail


Lumière sur[modifier

Kali'nas au Jardin d'acclimatation de Paris en 1892

Les Kali’nas sont une ethnie amérindienne que l’on retrouve dans plusieurs pays de la côte caraïbe d’Amérique du Sud. Ils sont de langue et de culture caraïbes. L’origine du nom que les Européens leur donnèrent, Galibi, est inconnue, mais eux-mêmes préfèrent s’appeler Kali’na tilewuyu, c’est-à-dire "les vrais Kali’na", en partie pour se différencier des métis Marron-Kali’na habitant le Suriname. Les Kali’na ne connaissant pas l’écriture avant l’arrivée des Européens, leur histoire se transmettait donc oralement de génération en génération sous forme de récits légendaires. Palliant l’absence de sources écrites, l’archéologie a permis de mettre au jour 273 sites archéologiques amérindiens sur seulement 310 km² de la zone recouverte par le barrage de Petit-Saut sur la Sinnamary. Certains datent de deux mille ans, établissant ainsi l’ancienneté de l’implantation amérindienne dans cette région. La partie de l'Amérique du Sud où vivent les Kali'na est très faiblement peuplée, pourtant cette ethnie est elle-même extrêmement minoritaire dans tous les pays où elle est établie bien que localement elle soit majoritaire dans certaines zones très reculées. Leur répartition actuelle ne constitue qu'un reliquat de leur zone d'expansion à l'époque précolombienne.

Articles[modifier

Territoires d’Amazonie

États du Brésil : Acre - Amapá - Amazonas - Maranhão (en partie) - Mato Grosso (en partie) - Pará (dont l’île de Marajó, entre les embouchures des fleuves Amazone et Tocantins) - Rondônia - Roraima - Tocantins (en partie). Départements de la Bolivie : Beni - Cochabamba (en partie) - La Paz (en partie) - Pando - Santa Cruz (en partie). Départements de la Colombie : Amazonas - Caquetá - Guainía - Guaviare - Putumayo - Vaupés. État du Venezuela : Amazonas.

Villes d’Amazonie

Manaus downtown teatro.JPG

Brésil : Altamira - Ananindeua - Belém - Boa Vista - Coari - Cruzeiro do Sul - Itacoatiara - Macapá - Manacapuru - Manaus - Parintins - Porto Velho - Rio Branco - Santarém - Tefé. Colombie : Leticia. Équateur : Sarayaku. Pérou : Iquitos. Venezuela : Puerto Ayacucho.

Villes des Guyanes

Guyane française : Cayenne - Saint-Laurent-du-Maroni. Guyana : Georgetown - Linden. Suriname : Lelydorp - Paramaribo.

Ethnies

Amerikanska folk, Nordisk familjebok.jpg


Voir aussi : Peuples indigènes d'Amérique du Sud#Peuples d'Amazonie

Botanique


Histoire

Personnalités

Les États[modifier

Bassin amazonien

Guyanes


La culture[modifier

  • Jivaros. La coutume des Tsantzas, têtes réduites, est sans doute celle qui a le plus marqué l'imagination des occidentaux et le plus contribué à la réputation des jivaros.
  • Manioc
  • Les Yanomami représentent un des peuples indigènes parmi les plus nombreux des forêts d’Amérique du Sud, à la fois au Brésil et au Venezuela.


L'Amazonie et le cinéma...[modifier

  • L'un des films d'horreur les plus célèbres dont l'histoire se déroule en Amazonie, est le film italo-colombien Cannibal Holocaust, sorti en 1980. On y suit une équipe de quatre reporters qui espèrent découvrir une tribu cannibale. Après plusieurs mois sans aucune nouvelle, une équipe de secours est envoyée sur les lieux et y trouve les films laissés par la précédente équipe.


Article au hasard[modifier

Nous vous proposons de lire au hasard l'article :

« Maloca »

Vous pouvez aussi retenter votre chance.