Portail:Montevideo

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Coat of arms of Montevideo Department.svg Portail de

Montevideo

Montevideo, ou Montévidéo, est la capitale, la plus grande ville et le principal port d'Uruguay. Située dans l'une des plus importantes rades des Amériques, elle se trouve dans la partie sud du pays et est bordée par le Río de la Plata. La ville compte plus de 1,3 million d'habitants en 2004, son aire métropolitaine plus de 1,7, soit plus de la moitié de la population uruguayenne.

154 articles sont actuellement liés au portail,
ventilés en 37 catégories.

Vista panorámica Playa Malvín.jpg

Lumière sur [modifier

Écusson du club.

Le Club Atlético Peñarol est un club omnisports uruguayen basé à Montevideo. Il est particulièrement connu pour les succès de sa section football, désignée meilleur club sud-américain du XXe siècle par la IFFHS en 2009.

Le Peñarol est fondé le par des membres d'origine anglaise du Central Uruguay Railway Cricket Club, lui-même fondé le , dont il reprend les couleurs et le terrain. Le club doit son nom au quartier voisin de Montevideo, qui reprend celui d'une ville italienne : Pinerolo (en français : « Pignerol »). Ses membres ont pour surnoms habituels les manyas, les carboneros (en français : « charbonniers »), les aurinegros (en français : « les noirs et jaunes ») et les mirasoles (en français : « les tournesols »). Ils sont les résidents habituels du stade Centenario, le plus grand stade du pays et propriété à l'État, construit pour la première édition de la coupe du monde en 1930.

Le Peñarol est le club de football le plus titré du pays avec 37 titres professionnels de champion d'Uruguay. Au plan international, Peñarol remporte les deux premières éditions de la Copa Libertadores (en 1960 et 1961), compétition dont il est le club le plus titré hors-Argentine avec cinq trophées. Les Peñarolenses sont également les premiers à avoir remporté à trois reprises la Coupe intercontinentale (1961, 1966 et 1982), un palmarès qu'ils partagent aujourd'hui avec Boca Juniors, le Milan AC, le Real Madrid et le Nacional, leur grand rival de Montevideo. Distancé financièrement par ses concurrents des grands championnats argentin et brésilien depuis le début des années 1990, le club ne parvient plus à rééditer ses succès lors des compétitions internationales et voit sa domination contestée sur la scène nationale.

Arrêt sur image [modifier

La tour Torreante

Index thématique [modifier

Géographie et histoire

Géographie
Histoire

Urbanisation

Rues et avenues
Constructions

Culture

Presse et médias
Éducation
Arts
Patrimoine

Économie et transport

Économie
Transport

Divers

Sport
Autres