Le projet « Afrique » lié à ce portail

Portail:Afrique

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vous vous trouvez sur un portail thématique de Wikipédia.
Navigation : PortailIndex thématiqueSuiviProjetDiscussions

Présentation

Afrique sur le globe terrestre.
Ce portail issu du Projet Afrique a pour but de coordonner et d'harmoniser les travaux consacrés aux articles sur le continent africain et aux domaines associés pour la Wikipédia francophone.

En incluant les îles, l’Afrique est un continent de 30 221 532 km2 et peuplé d'un milliard d'habitants. Elle est bordée par la mer Méditerranée au nord, le canal de Suez et la mer Rouge au nord-est, l’océan Indien au sud-est et l’océan Atlantique à l’ouest. L’Afrique comprend 49 pays en incluant Madagascar, et 54 en incluant tous les archipels.

Pour contribuer aux articles sur l'Afrique, n'hésitez pas à faire un tour sur le projet dédié.

Il y a actuellement 98 019 articles — dont 37 articles de qualité et 37 bons articlesliés au portail.

Article labellisé au hasard

Tête d'Amenhotep Ier conservée au Museum of Fine Arts de Boston.

Amenhotep Ier, « Amon est satisfait » (ou Aménophis selon le nom grec) est le deuxième souverain de la XVIIIe dynastie (Nouvel Empire). Il est le fils d’Ahmôsis Ier et d’Ahmès-Néfertary, mais ayant au moins un frère aîné, Ahmosé-Ânkh, on ne s'attendait pas à son accession au trône. Cependant, durant les huit dernières années du règne d’Ahmôsis Ier, son frère meurt et Amenhotep devient le prince héritier. Il accède ensuite au trône et règne pendant environ 21 ans.

Manéthon, dans la version de Flavius Josèphe, l’appelle Amenophis et lui compte vingt ans et sept mois de règne, ce qui semble effectivement en avoir été la durée. On situe son règne aux alentours de -1525 / -1524 à -1504 / -1503.

Bien que son règne soit mal documenté, il est possible de reconstituer son histoire sur la base des preuves disponibles. Il hérite du royaume formé par les conquêtes militaires de son père et maintient sa position dominante sur la Nubie et le delta du Nil, mais n'a probablement pas tenté de garder le pouvoir au Levant. Il continue à reconstruire les temples de la Haute-Égypte et révolutionne la conception du complexe funéraire en séparant sa tombe de son temple funéraire, qui fixe une tendance qui se maintiendra tout au long du Nouvel Empire. Après sa mort, il est divinisé comme un dieu protecteur de Deir el-Médineh.

Autres bons articles du portail Afrique

Article du mois

Venez participer à la construction de l'article Afrique subsaharienne. Tout le monde peut participer en ajoutant des informations, en complétant ou en corrigeant celles déjà présentes, ou encore en apportant des photos ou des schémas pour illustrer l'article. Merci de votre aide !

Lire la suite

Panorama des articles importants