notifications du projet Colombie
Cette page est un bon portail. Cliquez pour plus d’informations.
Le projet « Colombie » lié à ce portail

Portail:Colombie

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sommaire

» Lumière sur...
» Histoire
» Géographie et nature
» Politique et institutions
» Économie et entreprises
» Société, éducation et sciences
» Culture et tourisme
» Sport
» Articles récompensés
» Atlas géographique
» Sur Wikipédia et Wikimédia


Nuvola apps ksig.png Participer


Si vous souhaitez participer à la rédaction et à l'amélioration des articles sur la Colombie, vous êtes invité à visiter son projet et à vous inscrire ici.


Fairytale filenew2.png Pour laisser un message, cliquez ici.

Généralités

Localisation de la Colombie dans le monde

La Colombie, nommée ainsi en hommage à Christophe Colomb et appelée officiellement « République de Colombie », est une ancienne colonie espagnole qui a acquis son indépendance le . Les clichés et les mythes liés à ce pays sont nombreux : café, émeraudes, cartels de drogue, guérilla ou encore l'Eldorado...

Située au nord-ouest du continent sud-américain, la Colombie possède des frontières communes avec l'Équateur, le Pérou, le Brésil, le Panama et le Venezuela. Elle est bordée par l'Océan Pacifique et par la mer des Caraïbes.

La Colombie, dont la capitale est Bogota, utilise l'espagnol en langue officielle et le peso comme monnaie. Sa devise nationale est Libertad y Orden (Liberté et Ordre).

Drapeau de la République de Colombie
Hymne national
Armoiries de la République de Colombie

Article au hasard

Nous vous proposons de lire au hasard l'article :

« Ouverture libérale (Colombie) »

Vous pouvez aussi retenter votre chance.

Actualités / Éphéméride

Colombie sur Wikinews
El Tiempo : Lire en ligne
El Espectador : Lire en ligne
El Heraldo : Lire en ligne
La República : Lire en ligne
El Espacio : Lire en ligne
El Nuevo Siglo : Lire en ligne

Cela s'est passé en juin :

Une autre date ?

Lumière sur...

Ramón Hoyos lors d'une fête organisée pour son quatre-vingtième anniversaire.

Ramón Emilio Hoyos Vallejo, né le à Marinilla (département d'Antioquia) et mort le à Medellín (département d'Antioquia), est un coureur cycliste colombien des années 1950. Surnommé « El escarabajo de la montaña » (en français, littéralement, « le scarabée de la montagne ») en raison de son aisance dans les ascensions, il est considéré par ses pairs comme le premier « monstre » du cyclisme en Colombie.

Hoyos remporte cinq éditions du Tour de Colombie entre 1953 et 1958 dont quatre consécutivement. Lors de l'édition de 1955, il gagne 12 des 18 étapes, record toujours d'actualité en 2014, année de son décès. En 1955, il devient également le premier Colombien à obtenir le titre de champion panaméricain sur route. Il participe avec la Colombie aux Jeux olympiques d'été de 1956 et 1960. Hoyos décide de mettre définitivement fin à sa carrière de cycliste en 1964, la fédération colombienne de cyclisme ne l'ayant pas intégré dans la liste des athlètes devant participer aux Jeux olympiques d'été de Tokyo qui se déroulent cette même année.

La gloire de Hoyos est telle en Colombie que Gabriel García Márquez rédige pour le journal El Espectador quatorze articles sur sa vie sportive en 1955 tandis que Fernando Botero peint en 1959 un tableau intitulé Apoteosis de Ramón Hoyos.

Histoire







Géographie et nature









Culture et tourisme











Sur la Wikimédia

Commons-logo.png
Commons (Base de données multimédia)
Wikisource-newberg-de.png
Wikisource (Textes libres)
Wikinews-logo.png
Wikinews (Actualités libres)
Wikibooks-logo.png
Wikibooks (Textes pédagogiques)
Wiktionary fr big.png
Wiktionnaire (Dictionnaire universel)
Wikivoyage-Logo-v3-icon.svg
Wikivoyage (Guide de voyage)
Ce portail a été reconnu comme bon portail le 3 janvier 2010 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l’ayant promu.