Le projet « Monde polaire » lié à ce portail

Portail:Arctique

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arctic Ocean.jpg
Antartidamian1.jpg


Portail de l'Arctique


Il y a actuellement 1 805 articles liés à l'Arctique.
Voir les dernières modifications.

L’Arctique est la région entourant le pôle Nord de la Terre, à l’intérieur et aux abords du cercle polaire nord. Elle s'oppose à l'Antarctique, au sud. L'Arctique comprend cinq pays, ceux dont les côtes sont au contact de l'océan Arctique soit : le Canada, les États-Unis (avec l'Alaska), le Danemark (par le Groenland), la Russie et la Norvège.

Il existe plusieurs définitions de la région arctique. La limite généralement admise est donnée par le cercle Arctique (latitude 66° 33'N), où lors des solstices il fait jour ou nuit pendant vingt-quatre heures. D'autres définitions s'appuient sur des données climatiques et environnementales, comme la courbe isotherme des 10°C au mois de juillet, qui marque la limite au-delà de laquelle les arbres ne poussent plus. Politiquement et socialement, la région arctique inclut les territoires nordiques des huit États arctiques, dont la Laponie, bien qu'en sciences naturelles cette partie soit considérée comme subarctique.

Le nom Arctique vient du grec ancien ἄρκτος (árktos) qui signifie ours, en référence à l'ours polaire, dont la présence dans cette région était déjà connue des géographes de la Grèce antique. Les noms des constellations de la Grande Ourse et de la Petite Ourse, situées près du pôle nord céleste y font également référence. On ne trouve les ours polaires que sur la « Terre des Ours » (Arctique) et pas en Antarctique.

Martin Frobisher

Sir Martin Frobisher (né à Wakefield, Yorkshire en 1535 – mort à Plymouth le 22 novembre 1594) était un marin britannique qui fit plusieurs voyages vers le Nouveau Monde pour y rechercher le passage du Nord-Ouest. Il explora à cette occasion une grande partie du Canada et revendiqua ce pays pour la couronne d'Angleterre. Frobisher fit plusieurs voyages vers la Baie de Frobisher croyant que cette région recélait des richesses minières. Il fut anobli pour service rendu à la nation en repoussant l'Invincible Armada en 1588.

Martin Frobisher était le quatrième enfant de Bernard Frobisher of Altofts dans la paroisse de Normanton, Yorkshire, Angleterre. Sa famille était originaire de North au Pays de Galles.

Dès son jeune âge, il fut envoyé dans une école de Londres et confié à Sir John York, qui le plaça en 1544 sur un navire appartenant à une petite flotte de marchands naviguant vers la Guinée. Dès 1565, il est fait mention du Capitaine Martin Frobisher. Il se maria en 1559.

Dès 1560 ou 1561, Frobisher était résolu à entreprendre un voyage à la recherche d'un Passage Nord pour contourner les Amériques et ouvrir une nouvelle route de commerce vers l'Inde et la Chine (dénommée à l'époque Cathay).

Lire l’article


Fridtjof Nansen.

Fridtjof Wedel-Jarlsberg Nansen, né le à Store Frøen près de Christania et mort le dans sa propriété de Polhøgda à Lysaker dans la commune de Bærum, est un explorateur polaire, scientifique, homme d'État et diplomate norvégien.

Champion de ski et de patinage sur glace dans sa jeunesse, il dirige la première traversée de l'intérieur du Groenland en 1888 et acquiert une renommée internationale après avoir atteint un record de latitude nord de 86°13′ lors de son expédition au pôle Nord de 1893 à 1896. Bien qu'il prenne sa retraite de l'exploration après son retour en Norvège, ses techniques et ses innovations dans la locomotion, l'équipement et les vêtements adaptés au milieu polaire ont influencé toute une série d'explorations ultérieures de l'Arctique et de l'Antarctique.

Nansen étudie la zoologie à l'université de Christiania et travaille ensuite en tant que conservateur au musée de Bergen où ses travaux sur le système nerveux des animaux marins lui valent un doctorat. Il aide à établir les théories modernes de la neurologie. Après 1896, son principal sujet d'étude devient l'océanographie et, dans le cadre de ses recherches, il fait de nombreuses expéditions scientifiques, principalement dans l'océan Atlantique Nord, et contribue au développement d'équipements océanographiques modernes. Connu comme l'un des plus éminents citoyens de son pays, Nansen s'est prononcé en 1905 pour la fin de l'union de la Norvège et de la Suède et contribue à persuader le prince Charles de Danemark — futur Haakon VII de Norvège — d'accepter le trône de l'État nouvellement indépendant. Entre 1906 et 1908, il sert comme représentant de la Norvège à Londres, où il aide à négocier le traité qui garantit l'intégrité du statut indépendant de la Norvège…


Arctique sur Wikinews   Arctique sur Wikiquote   Arctique sur Wikilivres   Arctique sur Wikisource   Arctique sur Wiktionnaire   Arctique sur Wikiversité   Arctique sur Wikimedia Commons Arctique sur Wikidata Arctique sur Wikivoyage
Actualités Citations Textes et manuels Textes Définitions Ressources pédagogiques Images et médias Données Guide de voyage
Wikinews-logo.svg
Wikiquote-logo.svg
Wikibooks-logo.png
Wikisource-logo.svg
Wiktionary-logo.svg
Wikiversity-logo.svg
Commons-logo.svg
Wikidata-logo.svg
Wikivoyage-Logo-v3-icon.svg

Autres portails.

Avertissement