Le projet « Arctique » lié à ce portail

Portail:Arctique

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arctic Ocean.jpg
Antartidamian1.jpg
Arctique

2 281 articles de Wikipédia sont actuellement consacrés à l'Arctique.

Présentation

L’Arctique est la région entourant le pôle Nord de la Terre, à l’intérieur et aux abords du cercle polaire nord. Elle s'oppose à l'Antarctique, au sud. L'Arctique comprend cinq pays, ceux dont les côtes sont au contact de l'océan Arctique soit : le Canada, les États-Unis (avec l'Alaska), le Danemark (par le Groenland), la Russie et la Norvège.

Il existe plusieurs définitions de la région arctique. La limite généralement admise est donnée par le cercle Arctique (latitude 66° 33'N), où lors des solstices il fait jour ou nuit pendant vingt-quatre heures. D'autres définitions s'appuient sur des données climatiques et environnementales, comme la courbe isotherme des 10°C au mois de juillet, qui marque la limite au-delà de laquelle les arbres ne poussent plus. Politiquement et socialement, la région arctique inclut les territoires nordiques des huit États arctiques, dont la Laponie, bien qu'en sciences naturelles cette partie soit considérée comme subarctique.

Le nom Arctique vient du grec ancien ἄρκτος (árktos) qui signifie ours, en référence à l'ours polaire, dont la présence dans cette région était déjà connue des géographes de la Grèce antique. Les noms des constellations de la Grande Ourse et de la Petite Ourse, situées près du pôle nord céleste y font également référence. On ne trouve les ours polaires que sur la « Terre des Ours » (Arctique) et pas en Antarctique.

Biographie

Fridtjof Nansen.

Fridtjof Nansen ( à Store Frøen près d'Oslo - 13 mai 1930) est un explorateur polaire norvégien, il a été à l'origine de la première expédition polaire norvégienne. Il a réussi l'exploit scientifique et humain de s'approcher du pôle Nord plus que quiconque avant lui. Parti avec son navire le Fram, il s'est d'abord laissé entraîner par la dérive, avant de s'approcher du pôle avec son compagnon Hjalmar Johansen jusqu'à atteindre 86° 15'. Trois ans après leur départ, les deux hommes ont été recueillis par l'expédition Jackson-Harmsworth.

Dernier enfant d'une famille aisée dont le père est avocat, il entre en 1881 à l'université pour entreprendre des études de zoologie, durant lesquelles, en 1884, il embarque à bord du Viking, pour une expédition de chasse au phoque et à la baleine dans l'Arctique. Cette expédition va bouleverser sa vie.

Son diplôme universitaire en poche, il entre au Muséum d'histoire naturelle de Bergen et débute des travaux sur le système nerveux des animaux marins. Ses travaux le passionnent, mais la routine ne lui convient guère. Grand sportif, pratiquant le ski, il met alors au point une première expédition au Groenland, lors de laquelle, d'août 1888 à octobre 1888, il entreprend et réussit avec trois compagnons, la première traversée Est-Ouest du Groenland, un parcours de 500 kilomètres sur glacier avec une température de -45°, puis il passe l'hiver avec les Esquimaux qu'il va étudier jusqu'en mai 1889. De retour en Norvège, Nansen enseigne à l'institut zoologique de l'université de Christiania (Oslo) et publie des articles et deux livres La première traversée du Groenland en 1890 et La vie esquimaude en 1891.

Lire l’article

Lumière sur...

Le centre de Sisimiut, la baie de Kangerluarsunnguaq et la montagne Palasip Qaqqaa.

Sisimiut est une ville située dans le centre-ouest du Groenland, sur la côte est du détroit de Davis, à environ 320 km au nord de la capitale, Nuuk. Sisimiut signifie en groenlandais « la colonie près des terriers de renard ». Lors de la fondation de la ville, les danois lui donnèrent le nom d'Holsteinsborg. La commune est le centre administratif de la municipalité de Qeqqata et la deuxième plus grande ville du Groenland, avec une population de 5 498 habitants en 2011. L'emplacement actuel de la ville a été habité durant les 4 500 dernières années. Les premiers habitants furent les peuples Inuits de la culture de Saqqaq, de la culture de Dorset, puis de la culture de Thulé. Les descendants de ces derniers forment la majorité de la population actuelle. De nombreux artefacts de cette époque ont été retrouvés dans cette région, qui était, par le passé, favorisée par sa faune abondante, en particulier les mammifères marins. La population des Groenlandais modernes à Sisimiut est un mélange d'Inuits et de peuples danois, ces derniers s'étant établis pour la première fois dans la région dans les années 1720, sous la direction du missionnaire danois Hans Egede.

Aujourd'hui, Sisimiut est le plus grand centre d'affaires au nord de la capitale, et est l'une des villes du Groenland qui connaît la croissance démographique la plus rapide. La pêche est la principale activité économique de Sisimiut, bien que la ville dispose d'une industrie en développement. KNI et sa filiale Pilersuisoq, une chaîne de magasin appartenant à l'État, ont leur base à Sisimiut. Plusieurs écoles professionnelles et générales sont basées à Sisimiut. Le nouveau centre culturel Taseralik est le deuxième centre culturel à être installé au Groenland, après le centre culturel Katuaq à Nuuk. La ville possède également un club omnisports, le Siumut Amerdlok Kunuk...

Sélection d'images



Jeune femme esquimau en Alaska vers 1903.



Image panoramique
Le glacier Russel au Groenland.
Voir le fichier

Sur Wikimédia

Arctique, sur Wikinews

Arctique sur Wikinews
Actualités

Arctique, sur Wikisource

Arctique sur Wikisource
Livres numérisés

Arctique, sur Wikilivres

Arctique sur Wikilivres
Textes et manuels

Arctique, sur Wikiversité

Arctique sur Wikiversité
Ressources pédagogiques

Arctique, sur Commons

Arctique sur Commons
Images et médias

Arctique, sur Wikidata

Arctique sur Wikidata
Données brutes

Arctique, sur Wikivoyage

Arctique sur Wikivoyage
Guide de voyage