Parc naturel régional des Monts d'Ardèche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc naturel régional des Monts d'Ardèche
Type
Catégorie UICN
V (paysage terrestre ou marin protégé)
Identifiant
Adresse
Coordonnées
Superficie
2 280 km2
Population
76000
Création
Administration
Fédération des parcs naturels régionaux de France
Site web

Géolocalisation sur la carte : Ardèche

(Voir situation sur carte : Ardèche)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Haute-Loire

(Voir situation sur carte : Haute-Loire)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Le parc naturel régional des Monts d'Ardèche est un parc naturel régional français issu d'un projet né en 1992 à l'initiative des castanéiculteurs, les producteurs de châtaignes, et officialisé neuf années plus tard, en 2001. Il s'étend initialement sur l'ouest du département de l'Ardèche, et son périmètre a été étendu en 2013 à quelques communes voisines de Haute-Loire.

L'identité des Monts d'Ardèche s'appuie sur des caractéristiques communes fortes : les paysages, les savoir-faire ruraux, le volcanisme, les rivières, les productions de myrtilles et châtaignes, l'histoire religieuse, les moulins et moulinages, les terrasses, etc.

Territoire[modifier | modifier le code]

Périmètre du PNR.

Le parc affiche des visages bien différents : entre les Boutières (zone du bassin versant de la vallée de l'Eyrieux), les Sucs volcaniques du massif du Mézenc, le plateau de Vernoux, la Haute Cévenne – qui correspond à la partie centrale du parc, le Piémont cévenol – qui borde le parc d'Aubenas aux Vans, et la Cévenne méridionale au Sud.

Le parc représente un espace de 228 000 hectares, peuplé par environ 76 000 habitants (données INSEE 2012), pour 145 communes et six villes portes. Avant le renouvellement de la charte en 2014, il comptait 132 communes rassemblant 61 707 habitants (chiffres 2006) ; entre temps, 9 communes ont quitté le périmètre (Les Assions, Le Béage, Chazeaux, Cros-de-Géorand, Lyas, Montréal, Privas, Le Roux, Les Salelles), et 21 l'ont rejoint, dont 14 en Ardèche (Accons, Chambonas, Labatie-d'Andaure, Lablachère, Mariac, Mars, Nozières, Saint-Apollinaire-de-Rias, Saint-Cirgues-en-Montagne, Saint-Julien-Labrousse, Saint-Priest, Usclades-et-Rieutord, Vernoux-en-Vivarais, Vinezac), et 7 dans le département voisin de la Haute-Loire (Chaudeyrolles, Les Estables, Fay-sur-Lignon, Freycenet-la-Cuche, Le Monastier-sur-Gazeille, Moudeyres, Présailles). En outre, plusieurs communes autrefois seulement partiellement intégrées au Parc ont vu leur territoire entièrement intégré (Coux, Désaignes, Dunière-sur-Eyrieux, Joyeuse, Lamastre, Sagnes-et-Goudoulet, Les Vans).

Obtention du label[modifier | modifier le code]

Le territoire des Monts d'Ardèche a présenté avec succès sa candidature pour l'obtention du label « parc naturel régional ». Le décret du Premier ministre signé le 9 avril 2001, a officialisé la création du parc permettant ainsi de réunir des fonds pour le projet de territoire des dix ans à venir.

Nature juridique[modifier | modifier le code]

Le syndicat mixte de gestion du parc naturel régional des Monts d'Ardèche est une structure intercommunale de type syndicat mixte ouvert[2].

Présidents[modifier | modifier le code]

  • Henri Belleville - Maire de Payzac (2002 - 2008)
  • Franck Bréchon (2008 - 2011)
  • Lorraine Chenot (2011 - ...)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret n° 2014-340 du 14 mars 2014 portant renouvellement du classement du parc naturel régional des monts d'Ardèche (régions Rhône-Alpes et Auvergne)
  2. Les syndicats mixtes, constitués entre des collectivités territoriales, des groupements de collectivités territoriales et d’autres personnes morales de droit public (comme des chambres de commerce et d'industrie, d'agriculture, de métiers…) sont des syndicats mixtes « ouverts ». Fichier PDF

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]