Réserve naturelle nationale de la Bailletaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Réserve naturelle nationale de la Bailletaz
Lac de la Bailleta 1.JPG
Lac de la Bailletaz
Géographie
Adresse
Coordonnées
Ville proche
Superficie
495 ha[1]
Administration
Type
Catégorie UICN
IV (aire de gestion des habitats ou des espèces)
Identifiant
Création
Administration
Site web
Localisation sur la carte de Rhône-Alpes
voir sur la carte de Rhône-Alpes
Green pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Green pog.svg

La réserve naturelle nationale de la Bailletaz (RNN150) est une réserve naturelle nationale située en Haute Tarentaise, sur la commune de Val-d'Isère. Créée en 2000, en compensation du déclassement d'un secteur proche du Col de l'Iseran, elle protège le lac et le vallon du même nom sur une surface de 495 hectares.

Localisation[modifier | modifier le code]

Périmètre de la réserve naturelle.

Le territoire de la réserve naturelle se trouve en Rhône-Alpes, dans la Haute Tarentaise, sur la commune de Val-d'Isère. D'une surface de 495 ha, il occupe le vallon du même nom entre la haute vallée de l’Isère et la frontière italienne. La réserve naturelle est contigüe à la celle de la Grande Sassière.

Histoire du site et de la réserve[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle de La Bailletaz a été créée en 2000 en contrepartie du déclassement d'un autre secteur de la commune de Val d'Isère pour l'équipement de remontées mécaniques[2].

Écologie (biodiversité, intérêt écopaysager…)[modifier | modifier le code]

Aux portes de l'Italie, elle offre un paysage de haute-montagne où se dessine un monde de glace, de rocailles et de pelouses rases. Un petit lac a donné son nom au site.

Flore[modifier | modifier le code]

Violette à feuilles pennées
Violette à feuilles pennées

Parmi la riche flore du vallon de la Bailletaz, on peut noter la présence d'espèces remarquables comme la Primevère du Piémont, la Violette à feuilles pennées, le Saxifrage fausse mousse et le Saxifrage fausse diapensie, la Gentianelle à calice renflé ou le Crépide des Alpes rhétiques[2].

Faune[modifier | modifier le code]

Gypaète barbu
Gypaète barbu

Intérêt touristique et pédagogique[modifier | modifier le code]

Le site est parcouru par des sentiers de randonnée pédestre[3].

Administration, plan de gestion, règlement[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle est gérée par le Parc national de la Vanoise.

Outils et statut juridique[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle a été créée par un décret du [4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Muséum national d'Histoire naturelle, « La Bailletaz (FR3600150) », sur Inventaire national du Patrimoine naturel, 2003+ (consulté le 6 janvier 2014)
  2. a et b « Bailletaz », sur Réserves naturelles de France
  3. « Les RNN du Parc national de la Vanoise », sur PN de la Vanoise
  4. « Décret du 6 décembre 2000 portant création de la réserve naturelle de la Bailletaz (Savoie) », sur Légifrance