Réserve naturelle régionale des cheires et grottes de Volvic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Réserve naturelle régionale des cheires et grottes de Volvic
Defaut.svg
Géographie
Adresse
Coordonnées
Ville proche
Superficie
61,3 ha[1]
Administration
Type
Catégorie UICN
IV (aire de gestion des habitats ou des espèces)
Identifiant
Création
Statut patrimonial
Visiteurs par an
100 000
Administration
LPO Auvergne
Localisation sur la carte d’Auvergne
voir sur la carte d’Auvergne
Green pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Green pog.svg

La réserve naturelle régionale des cheires et grottes de Volvic (RNR280) est une réserve naturelle régionale (RNR) d’Auvergne. Créée en 2014, elle a été classée la même année, pour une superficie de 61,3 hectares. Elle protège le plus important gîte d’hibernation de chiroptères d’Auvergne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Périmètre de la réserve naturelle.

Dans le département du Puy-de-Dôme, la réserve se situe à l'ouest de la commune de Volvic, notamment sur les pentes du Puy de la Nugère[2]. Il compte 3 carrières souterraines au sein d'un parc.

Géologie[modifier | modifier le code]

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Histoire du site et de la réserve[modifier | modifier le code]

Connue pour sa grande résistance, la pierre de Volvic (trachy-andésite) est issue des coulées du Puy de la Nugère. Celles-ci prennent le nom local de « cheires ». La pierre a été extraite de carrières souterraines avant le XIXe siècle. Ces carrières servent maintenant de gîtes d'hibernation pour les chauves-souris.

Écologie (biodiversité, intérêt écopaysager…)[modifier | modifier le code]

Les trois grottes principales abritent 499 animaux différents, d'une quinzaine espèces, dont neuf sont régulières[2]. On trouve en majorité le grand murin, le petit rhinolophe et le grand rhinolophe. On trouve également le rhinolophe euryale et le murin à oreilles échancrées.

La réserve naturelle protège également les captages de l'eau de Volvic.

Flore[modifier | modifier le code]

Le territoire de la réserve naturelle est couvert par une forêt jeune avec quelques prairies. Parmi les espèces remarquables, on trouve la Lathrée écailleuse et le Lis martagon.

Forêt[modifier | modifier le code]

Prairie[modifier | modifier le code]

Milieux palustres[modifier | modifier le code]

Milieux aquatiques[modifier | modifier le code]

Faune[modifier | modifier le code]

Outre les chauves-souris, on peut mentionner sur le site la présence de la Genette, du Chat forestier. Les oiseaux comptent le Grimpereau des bois et le Pouillot siffleur.

Intérêt touristique et pédagogique[modifier | modifier le code]

Des sentiers permettent de parcourir le site. L'accès du public aux cavités à chauves-souris est interdit.

Administration, plan de gestion, règlement[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle est gérée par la LPO Auvergne.

Outils et statut juridique[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle a été créée par une délibération du Conseil régional du .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Délibération de création de la réserve, « Cheires et grottes de Volvic (FR9300142) », sur Inventaire national du Patrimoine naturel, (consulté le 21 mars 2015)
  2. a et b La réserve