Saint-Michel-de-Boulogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Michel.

Saint-Michel-de-Boulogne
Saint-Michel-de-Boulogne
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ardèche
Arrondissement Largentière
Canton Aubenas-2
Intercommunalité Communauté de communes du Bassin d'Aubenas
Maire
Mandat
Alain Feougier
2014-2020
Code postal 07200
Code commune 07277
Démographie
Population
municipale
157 hab. (2015 en augmentation de 7,53 % par rapport à 2010)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 41′ 47″ nord, 4° 26′ 02″ est
Altitude Min. 350 m
Max. 775 m
Superficie 7,53 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ardèche

Voir sur la carte administrative de l'Ardèche
City locator 14.svg
Saint-Michel-de-Boulogne

Géolocalisation sur la carte : Ardèche

Voir sur la carte topographique de l'Ardèche
City locator 14.svg
Saint-Michel-de-Boulogne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Michel-de-Boulogne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Michel-de-Boulogne

Saint-Michel-de-Boulogne est une commune française, située dans le département de l'Ardèche en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Lieux-dits, hameaux et écarts[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Étienne-de-Boulogne Rose des vents
N
O    Saint-Michel-de-Boulogne    E
S
Saint-Julien-du-Serre Vesseaux

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Des vallées et des collines et des plaines.

Climat[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La famille de Lestrange joua un grand role dans les guerres de religion, le baron de Lestrange (catholique) s'opposant au sire de Brison (huguenot) pour l'amour de Paule de Chambaud, héritière de Privas. Ceci fut à l'origine du Siège de Privas par les troupes de Louis XIII.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1977 mars 2008 Georges Fangier PS  
mars 2008 en cours
(au 24 avril 2014)
Alain Féougier[1] PS Chef d'entreprise

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3].

En 2015, la commune comptait 157 habitants[Note 1], en augmentation de 7,53 % par rapport à 2010 (Ardèche (département) : +2,89 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
382362396456422451510458488
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
491453422444455443422418416
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
340341323250250218217193155
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
13111110110696130134149149
2015 - - - - - - - -
157--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château de Boulogne
  • Ruines (bien conservées) du château de Boulogne sur son promontoire rocheux, dont les origines remontent au XIe siècle, classées monument historique depuis 1917. Sa position stratégique permettait de maîtriser les chemins menant au Puy-en-Velay et au col de l'Escrinet.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Liste des maires du département de l'Ardèche » [PDF], sur le site de la préfecture de l'Ardèche, (consulté le 30 août 2015).
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.