Parc naturel régional du Haut-Jura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc naturel régional du Haut-Jura
Image illustrative de l'article Parc naturel régional du Haut-Jura
Le Crêt de la Neige avec, en arrière-plan, le Reculet
Catégorie UICN V (paysage terrestre/marin protégé)
Identifiant 12397
Pays Drapeau de la France France
Régions Franche-Comté et Rhône-Alpes
Départements Jura, Doubs et Ain
Coordonnées 46° 25′ 37″ N 5° 55′ 45″ E / 46.42683194, 5.92925585 ()46° 25′ 37″ Nord 5° 55′ 45″ Est / 46.42683194, 5.92925585 ()  
Superficie 1 700 km2
Population 82 000 habitants
Création 10 février 1986
17 août 1998 Révision
8 octobre 2003 Révision
Dernière charte 3 avril 2012 Agrandissement
Administration Fédération des parcs naturels régionaux de France
Nombre de communes 118
Site web Site officiel

Géolocalisation sur la carte : Ain

(Voir situation sur carte : Ain)
Parc naturel régional du Haut-Jura

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Parc naturel régional du Haut-Jura

Le parc naturel régional du Haut-Jura se situe dans le sud-ouest du massif du Jura en France, en bordure de la frontière avec la Suisse.

Présentation du parc[modifier | modifier le code]

Le parc naturel régional du Haut-Jura a été créé le 10 février 1986 et regroupait alors trente-sept communes. Le parc s'est agrandi pour compter cent treize communes en 2005, et compte au total 71 000 habitants. Aujourd'hui, 122 communes adhèrent à la nouvelle charte validée en avril 2012. Il s'étend sur une superficie de près de 178 000 hectares à travers trois départements : l'Ain, le Doubs et le Jura.

En périphérie du territoire du parc les villes-portes sont des centres urbains importants dont la densité de l'urbanisme ne permet pas un classement en tant que parc régional. Pour autant, de par leurs influences, les échanges et les zones d'emplois qu'elles représentent et aussi vue l'importance des populations concernées, le quotidien de ces villes est lié au territoire du parc. Elles constituent donc des villes-portes qui adhèrent aussi au parc du Haut-Jura. Ces villes sont : Divonne-les-Bains, Gex, Bellegarde-sur-Valserine, la communauté de communes d'Oyonnax, Ferney-Voltaire, Champagnole et Pontarlier (ces trois dernières ne possèdent pas de territoire dans le périmètre classé du parc).

Le siège du parc est basé à Lajoux. Au-delà du fonctionnement administratif, la Maison du Parc se caractérise par un bâtiment "à haute qualité environnementale" (HQE) qui s'ouvre tout au long de l'année au public par plusieurs expositions permanentes et temporaires et par des animations culturelles ou pédagogiques à destination des publics scolaires[1]. La « maison du parc » a été construite[réf. souhaitée] en 2004.

Fonctionnement du parc[modifier | modifier le code]

Logo du parc

Le parc est géré par un Syndicat mixte (Syndicat de gestion) dans lequel sont représentées les collectivités adhérentes au Parc (Région, Département, Communautés de communes, Communes). Au quotidien il est administré par un bureau composé d'un président, de neuf vice-présidents et de douze membres. Le programme d'action d'un Parc découle de sa Charte constitutive et des engagements réciproques que les signataires (Communes, Communautés de communes, Département, Région, État) ont - ensemble validé. Pour le Parc du Haut-jura, c'est le fruit d'un travail de longue haleine qui aura duré plus de deux années et mobilisé de nombreux partenaires, acteurs et habitants du territoire. Son approche est résolument transversale, cette nouvelle Charte les engage désormais collectivement jusqu'en 2022.

La charte 2010-2022 s'articule en 3 vocations :

  • Vocation 1 : Un territoire construit vivant et animé ensemble
  • Vocation 2 : Un territoire responsable de son environnement
  • Vocation 3 : Un territoire qui donne de la valeur à son économie

Communes adhérentes[modifier | modifier le code]

Il y a actuellement 122 communes adhérentes au PNR du Haut-Jura dont 25 dans l'Ain, 19 dans le Doubs et 74 dans le département du Jura.

Les communes de Champagnole, Ferney-Voltaire, Pontarlier, Oyonnax sont des villes-portes extérieures au périmètre classé du PNR.

Département de l'Ain
Cantons
Communes adhérentes
6 communes du
canton de Bellegarde-sur-Valserine
Bellegarde-sur-Valserine, Champfromier, Giron, Lancrans, Montanges, Saint-Germain-de-Joux
7 communes du
canton de Collonges
Chézery-Forens, Collonges, Confort, Farges, Léaz, Péron, Pougny,
2 communes du
canton de Ferney-Voltaire
Sergy, Thoiry
8 communes du
canton de Gex
Crozet, Divonne-les-Bains, Échenevex, Gex, Grilly, Lélex, Mijoux, Vesancy
2 communes du
canton d'Oyonnax-Nord
Belleydoux, Dortan
Département du Doubs
Cantons
Communes adhérentes(en italique)
19 communes du
canton de Mouthe
Brey-et-Maison-du-Bois, Chapelle-des-Bois, Châtelblanc, Chaux-Neuve, Fourcatier-et-Maison-Neuve, Gellin, Jougne, Labergement-Sainte-Marie,Longevilles-Mont-d'Or, Le Crouzet, Les Pontets, Les Villedieu, Mouthe, Petite-Chaux, Reculfoz, Remoray-Boujeons, Rochejean, Rondefontaine, Sarrageois
Communes adhérentes
Département du Jura
Cantons
Communes adhérentes
11 communes du
canton des Bouchoux
Bellecombe, Choux, Coiserette, Coyrière, La Pesse, Larrivoire, Les Bouchoux, Les Moussières, Rogna, Viry, Vulvoz
1 commune du
canton de Champagnole
Syam, Chatelneuf
1 commune du
canton de Clairvaux-les-Lacs
Le Frasnois
16 communes du
canton de Moirans-en-Montagne
Chancia, Charchilla, Châtel-de-Joux, Coyron, Crenans, Étival-les-Ronchaux, Jeurre, Lect, Les Crozets, Maisod, Martigna, Meussia, Moirans-en-Montagne, Montcusel, Pratz, Villards-d'Héria
9 communes du
canton de Morez
Bellefontaine, Bois-d'Amont, La Mouille, Les Rousses, Lézat, Longchaumois, Morbier, Morez, Prémanon,
les 5 communes du
canton des Planches-en-Montagne
Chaux-des-Crotenay, Entre-deux-Monts, Foncine-le-Bas, Foncine-le-Haut, Les Planches-en-Montagne
les 19 communes du
canton de Saint-Claude
Avignon-lès-Saint-Claude, Chassal, Cuttura, La Rixouse, Lajoux, Lamoura, Lavancia-Épercy, Lavans-lès-Saint-Claude, Les Molunes, Leschères, Molinges, Ponthoux, Ravilloles, Saint-Claude, Saint-Lupicin, Septmoncel, Vaux-lès-Saint-Claude, Villard-Saint-Sauveur, Villard-sur-Bienne
les 11 communes du
canton de Saint-Laurent-en-Grandvaux
Château-des-Prés, Chaux-des-Prés, Fort-du-Plasne, Grande-Rivière, La Chaumusse, La Chaux-du-Dombief, Lac-des-Rouges-Truites, Les Piards, Prénovel, Saint-Laurent-en-Grandvaux, Saint-Pierre

Galerie photographique[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références
  1. « Visitez la Maison du Parc », sur Parc naturel régional du Haut-Jura (consulté le 11 juillet 2011).