Pont-de-Labeaume

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pont-de-Labeaume
Pont-de-Labeaume
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ardèche
Arrondissement Largentière
Intercommunalité Communauté de communes Ardèche des Sources et Volcans
Maire
Mandat
Yves Veyrenc
2020-2026
Code postal 07380
Code commune 07178
Démographie
Population
municipale
571 hab. (2017 en diminution de 1,21 % par rapport à 2012)
Densité 123 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 40′ 00″ nord, 4° 17′ 23″ est
Altitude Min. 256 m
Max. 586 m
Superficie 4,66 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Aubenas
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Haute-Ardèche
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Pont-de-Labeaume
Géolocalisation sur la carte : Ardèche
Voir sur la carte topographique de l'Ardèche
City locator 14.svg
Pont-de-Labeaume
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pont-de-Labeaume
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pont-de-Labeaume

Pont-de-Labeaume est une commune française, située dans le département de l'Ardèche en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Pont-de-Labeaume est une commune du Sud-Est de la France, située sur le piémont de la Cévenne ardéchoise. Le centre de la commune se trouve dans la haute-vallée de l'Ardèche, à la confluence de la Fontaulière et du Lignon avec l'Ardèche, à dix kilomètres à l'ouest d'Aubenas, sur la route nationale N 102. La commune fait partie de l'aire urbaine d'Aubenas.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Pont-de-Labeaume est limitrophe de cinq communes[1], toutes situées dans le département de l'Ardèche et réparties de la façon suivante :

Rose des vents Chirols Rose des vents
Meyras N Vals-les-Bains
O    Pont-de-Labeaume    E
S
Fabras Lalevade-d'Ardèche

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Selon la terminologie définie par l'Insee et le zonage publié en 2020, Pont-de-Labeaume est une commune rurale, car elle n'appartient à aucune unité urbaine[Note 1],[2],[3].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction d'Aubenas, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 68 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[4],[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune de Pont-de-Labeaume est née le 15 décembre 1903, en même temps que Lalevade-d'Ardèche, lors de la séparation de son chef-lieu Niègles.

Pont-de-Labeaume apparaît dans le DLC "Vive la France", sorti en 2016, du jeu de simulation Euro Truck Simulator 2[6].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1965 1971 Emile Touzet SE  
1971 1972 Emile Massebeuf SE  
1972 1977 Paule Desormeaux SE  
1977 mars 1989 René Clément SE-app.PCF  
mars 1989 mars 1995 Gustave Soubeyrand SE  
mars 1995 mars 2008 Guy Chene SE  
mars 2008 En cours
(au 24 avril 2014)
Yves Veyrenc[7] SE Employé

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1906. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[9].

En 2017, la commune comptait 571 habitants[Note 3], en diminution de 1,21 % par rapport à 2012 (Ardèche : +2,29 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
1 003949875846831780643647599
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2017
532545529517485551564571571
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église romane de Niègles.

Zones naturelles protégées[modifier | modifier le code]

Prismation de la coulée de lave, ou orgues basaltiques, à côté de la mairie.
  • Pont-de-Labeaume est une commune du parc naturel régional des Monts d'Ardèche. La particularité de Pont-de-Labeaume par rapport aux autres villages des Jeunes volcans d'Ardèche c'est qu'il n'est pas construit sur une coulée de lave, mais sur deux coulées superposées, celles du Ray-Pic et celle du Souilhol. Une première coulée du volcan strombolien du Souilhol[13] s'est déversée dans la vallée du Lignon avant de rejoindre la vallée de l'Ardèche à Pont-de-Labeaume, où elle recouvre la coulée du Ray-Pic. L'Ardèche a entaillé cette coulée en recreusant son lit, mettant en évidence la structure interne de la coulée et en particulier les orgues basaltiques. Cette coulée de lave est antérieure à celle de la coupe de Jaujac, qui a buté contre elle à la confluence des vallées de l'Ardèche et du Lignon[14].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une commune rurale est une commune n'appartenant pas à une unité urbaine. Les autres communes sont dites urbaines.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Direction départementale de l'équipement (DDE), « Carte en relief de l'Ardèche avec limites communales », sur http://www.ardeche.equipement.gouv.fr, (consulté le 28 février 2011)
  2. « Base des unités urbaines 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  3. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc, Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  6. « The Roads of Vive la France ! », sur scssoft.com (consulté le 20 août 2020).
  7. « Liste des maires du département de l'Ardèche » [PDF], sur le site de la préfecture de l'Ardèche, (consulté le 30 juillet 2015).
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  12. « Borne milliaire à Pont-de-Labeaume - PA00116742 - Monumentum », sur monumentum.fr (consulté le 19 avril 2018)
  13. Parc naturel régional des Monts d'Ardèche : Volcan du Souilhol
  14. Sithere : Du maar du Ray-Pic à Pont-de-Labeaume
  15. Détails

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :