Aizac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aizac
Aizac
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ardèche
Arrondissement Largentière
Canton Aubenas-1
Intercommunalité Communauté de communes du Bassin d'Aubenas
Maire
Mandat
Edmond Fargier
2014-2020
Code postal 07530
Code commune 07003
Démographie
Population
municipale
166 hab. (2016 en augmentation de 9,21 % par rapport à 2011)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 42′ 55″ nord, 4° 19′ 44″ est
Altitude Min. 420 m
Max. 1 200 m
Superficie 6,65 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes

Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Aizac

Géolocalisation sur la carte : Ardèche

Voir sur la carte topographique de l'Ardèche
City locator 14.svg
Aizac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Aizac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Aizac
Un châtaigner.

Aizac est une commune française, située dans le département de l'Ardèche en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Aizac est située à 12 kilomètres de Vals-les-Bains et à 4 kilomètres d’Antraigues-sur-Volane. Les habitants sont les Aizacoises et les Aizacois. Le col d'Aizac part de Antraigues-sur-Volane et arrive à Aizac à 642 m d'altitude. Il fait 3 km 50 m en montant sur le massif du Vivarais. Le village est construit au pied d'un volcan (la Coupe d'Aizac - 808 m).

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Aizac est limitrophe de cinq communes[1], toutes situées dans le département de l'Ardèche et réparties géographiquement de la manière suivante :

Rose des vents Laviolle Antraigues-sur-Volane Rose des vents
Labastide-sur-Bésorgues N
O    Aizac     E
S
Juvinas Asperjoc

Economie[modifier | modifier le code]

La source du Volcan et la source de la coupe d'Aizac ont été achetées par deux investisseurs issus du milieu médical messieurs Serri et Rissac.

Les deux acheteurs ont créé la Société des Boissons d'Aizac.

Les deux sources émergent dans un site naturellement protégé (contexte de pouzzolane). Les test de pompage ont montré un débit total continu de 770 litres par heure en continu justifiant une exploitation commerciale.Les eaux sont carbogazeuses de type bicarbonaté calcique et riche en fer, silice et magnésium.

L'Eau puisée est, en fait un mélange d'Eau minérale et d'eau douce captée dans la tranche 6/8 mètres[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1851 la densité de population d'Aizac dépasse les 100 habitants/km2. À l'époque les hautes Cévennes sont plus peuplées que les plaines des basses Cévennes[3]. Le châtaignier est partout, témoin de l'activité agricole jadis intense. Il existe aussi de nombreuses sources d'eau minérale entre les vallées de la Bezorgue et de la Volan. Dans le village, l'original fontaine en dôme, symbolisant le volcan.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Madeleine Jouanny DVG  
mars 2008 En cours
(au 24 avril 2014)
Edmond Fargier[4] DVD Retraité

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6].

En 2016, la commune comptait 166 habitants[Note 1], en augmentation de 9,21 % par rapport à 2011 (Ardèche : +2,48 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
497441554574627642657778737
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
710482479501443491478473446
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
408401331319301275275249223
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
196177137144156169166154160
2016 - - - - - - - -
166--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (28,9 %) est en effet supérieur au taux national (21,8 %) et au taux départemental (26,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (52,4 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,9 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2008, la suivante :

  • 47,6 % d’hommes (0 à 14 ans = 15,2 %, 15 à 29 ans = 8,9 %, 30 à 44 ans = 13,9 %, 45 à 59 ans = 32,9 %, plus de 60 ans = 29,1 %) ;
  • 52,4 % de femmes (0 à 14 ans = 16,1 %, 15 à 29 ans = 11,5 %, 30 à 44 ans = 19,5 %, 45 à 59 ans = 24,1 %, plus de 60 ans = 28,7 %).
Pyramide des âges à Aizac en 2008 en pourcentage[9]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
0,0 
10,1 
75 à 89 ans
11,5 
19,0 
60 à 74 ans
17,2 
32,9 
45 à 59 ans
24,1 
13,9 
30 à 44 ans
19,5 
8,9 
15 à 29 ans
11,5 
15,2 
0 à 14 ans
16,1 
Pyramide des âges du département de l'Ardèche en 2008 en pourcentage[10].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90  ans ou +
1,5 
7,8 
75 à 89 ans
11,6 
15,7 
60 à 74 ans
16,0 
21,7 
45 à 59 ans
20,6 
20,2 
30 à 44 ans
19,2 
15,5 
15 à 29 ans
14,2 
18,7 
0 à 14 ans
16,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Coupe du volcan d'Aizac ;
  • Église romane du XIe siècle, comprenant un baptistère et un bénitier.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Direction départementale de l'équipement (DDE), « Carte en relief de l'Ardèche avec limites communales », sur http://www.ardeche.equipement.gouv.fr, (consulté le 25 juin 2011)
  2. BRGM LYON, source du volcan aizac,
  3. Bozon Pierre. La population de la Cévenne vivaroise. Dans Revue de géographie alpine. 1958, Tome 46 N°4. pp. 683-715. doi : 10.3406/rga.1958.1848. Accessed on 28 janvier 2015.
  4. « Liste des maires du département de l'Ardèche » [PDF], sur le site de la préfecture de l'Ardèche, (consulté le 29 juillet 2015).
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  9. « Évolution et structure de la population à Aizac en 2008 », sur le site de l'Insee (consulté le 3 février 2012).
  10. « Résultats du recensement de la population de l'Ardèche en 2008 », sur le site de l'Insee (consulté le 3 février 2012).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :